Avertir le modérateur

10 janvier 2010

Les Pyrénées énigmatiques : Un enseignement dispensé suranné ?

A la lecture de tous les manuels scolaires traitant de géographie, les Pyrénées apparaissent comme une chaîne montagneuse se dressant au Sud-Ouest de l'Europe.

Selon une direction Est-Ouest, elle s'étendent, de la Méditerranée à l'Océan Atlantique, depuis le Cap de Creus, surplombant le Golfe du Lion, à l'Est, jusqu'au Cap Higuer, dominant la Mer Cantabrique(1), à l'Ouest. Et elles s'étirent sur 50 à 150 km de large entre la Gascogne au nord et le bassin de l'Ebre au sud.


Géographie physique des Pyrénées.


Elles culminent à 3.404 mètres d'altitude au Pic d'Aneto, en Espagne, dans le Massif de la Maladeta dont il en constitue, avec le Pic Russell, le quartier Sud-Est. Avec ses 212 modestes « 3.000 », elles forment une véritable barrière, infranchissable en son centre, séparant la péninsule ibérique du reste de l'Europe continentale.

En France, le Vignemale plafonne à 3.298 mètres d'altitude et la ligne des sommets des Pyrénées, dans la généralité, n'excède pas 3.000 mètres. L'impression de hauteur résulte du fait, au différent du versant espagnol aux pentes plus douces, que le versant français surgit brutalement depuis la plaine.


Géographie humaine des Pyrénées.


Les Pyrénées constituent une frontière naturelle entre l'Espagne et la France et elles abritent un état pérenne depuis le 1° Janvier 2000, l’Andorre.

Dans sa partie française, la chaîne des Pyrénées traverse trois régions et six départements. D’Est en Ouest se succèdent les régions Languedoc-Roussillon, - Pyrénées-Orientales et Aude - ; Midi-Pyrénées, - Ariège, Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées - ; et Aquitaine, - Pyrénées-Atlantiques -.

Côté espagnol, elle traverse quatre communautés autonomes et sept provinces. D’Est en Ouest, la Catalogne, - Gérone, Barcelone et Lérida - ; l'Aragon, - Huesca et Saragosse - ; la Navarre, - communauté forale et province - ; et l'Hegoalde(2), - Guipuscoa -.


Géologie généraliste des Pyrénées.


Aux dires des géologues patentés, l'orogenèse des Pyrénées s'est engagée il y a, environ, 40 millions d'années, concomitamment ou postérieurement à la surrection alpine. Suite à la collision de la plaque ibérique avec la plaque eurasienne, la chaîne montagneuse pyrénéenne a surgi en lieu et place d'une mer peu profonde située entre les deux continents. Conséquemment à cette collision, les strates sédimentaires du socle hercynien ont été rehaussées.

Bien que la chaîne pyrénéenne soit considérée comme « jeune » au sens géologique, elle est composée, majoritairement, de roches volcaniques, plutoniques comme les granitoïdes, et métamorphiques du précambrien, et de roches sédimentaires du permien, anciennement formées. Les roches plus récentes, sédimentaires, du post-hercynien, y sont minoritaires et se cantonnent en basse montagne et dans les plaines.


Mais les Pyrénées telles qu'enseignées, n'est-ce point réducteur ?


Cette vision surannée des Pyrénées que l'on nous enseigne, est-ce vraiment l'ensemble de la chaîne Pyrénéenne telle qu'elle a existé et existe réellement.

Certains géophysiciens avisés énoncent qu'antérieurement a la chaîne pyrénéenne, il a pu être une chaîne pyrénéo-provençale, un ancien massif montagneux qui se serait élevé à l'emplacement aujourd'hui occupé par la mer Méditerranée, au niveau du Golfe du Lion.

Celle-ci se serait située, grossièrement, dans une direction Est-Ouest, dans le prolongement des Pyrénées actuelles.


Les arguments qui démontreraient l'existence de la chaîne pyrénéo-provençale.


Pour ces géophysiciens il subsiste des témoins géologiques irréfutables de l'existence de cette chaîne. A leurs entendements, la Corse et la Sardaigne constituaient, littéralement, cette chaîne de montagne. Ces deux lambeaux de continent étaient, initialement, rattachés à la Provence. Un épisode de rifting et d'étirement crustal, durant l'Oligocène, avait fait pivoter ces deux îles, les transportant à leur emplacement actuel.

Plusieurs arguments sont avancés pour asseoir cette théorie. D'une part, entre le massif des Maures et la Corse et la Sardaigne, il y a concordance des roches plutoniques précambriennes et des roches volcaniques permiennes et il existe une complémentarité dans les formes et les assises des plateaux continentaux corso-sarde et européen.

D'autre part, les enregistrements paléomagnétiques attestent d'une orientation passée différente de l'actuelle orientation de ces deux îles. Les plis et les chevauchements sont axés, grossièrement, Est-Ouest, datés du Crétacé supérieur et de l'Éocène, et tous en adéquation avec les chevauchements de Saint-Chinian, de Montpellier, des Alpilles, des Baronnies, etc...


Et si les Appenins étaient aussi les Pyrénées ?


S'appuyant sur les témoins géologiques et sur les premiers arguments irréfutables apportant preuve de l'existence d'une chaîne pyrénéo-provençale, un sismo-vulcanologue(3) a concentré ses études sur les failles actives de la fin du Crétacé et du Paléocène et les failles normales d'étirement, plus tardives, d'âge Miocène et Oligocène.

Étayant ses relevés sur l'orientation Est-Ouest des niches minérales et minières, il a avancé, pour théorie, que l'axe pyrénéen courrait depuis le Cap d'Ortégal, en Galice, jusqu'au Cap Passero, en Sicile. A son jugement, la chaîne pyrénéo-provençalo-appenine regrouperait la Cordillère Cantabrique, les actuelles Pyrénées, les Massifs des Maures, de l'Estérel et des Alpilles, et les Appenins, ainsi que les Îles de Majorque, la Corse, la Sardaigne et la Sicile.

L'orogenèse de cet imposant massif aurait débuté à la fin du Crétacé, 70 millions d'années mais l'effondrement du plancher, 40 millions d'années, ayant donné naissance à la Mer Méditerranée aurait scindé la chaîne montagneuse.

Préface de "Les Pyrénées énigmatiques". 2008/2009

Auteur : Raymond Matabosch.


Notes.


(1) La Mer Cantabrique est aussi appelée Golfe de Biscaye, Golfe de Gascogne, Golfe d'Aquitaine ou Océan des Cantabres.

(2) L'Hegoalde, le Pays basque espagnol.

(3) Raymond Matabosch. Le continent atlantido-ibérico-italo-magrhében (Théorie sur la formation et la dérive des plaques tectoniques). Etats Unis. - 2004.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu