Avertir le modérateur

29 janvier 2010

Caunes Minervois, cité fortifiée. Capitale du marbre incarnat.

Situé à 20 km au nord-est de Carcassonne, en pays d'Aude, Caunes-Minervois est installé, au contact de la plaine viticole du Minervois qu'il surplombe du haut de ses 503 mètres, sur le versant méridional de la Montagne Noire. Proche de la Méditerranée, environné de vignobles et de garrigues que traversent les drailles empruntées, autrefois, par les troupeaux transhumants, son micro-climat est propice à l'élaboration de ses fameux vins A.O.C. « Minervois. »



Surtout connu pour son abbaye bénédictine Saint-Pierre et Saint-Paul, son abbatiale, son cloître et sa crypte, ses ruelles étroites et ses maisons médiévales et Renaissance, le village est aussi célèbre pour ses carrières de marbre qui ont servi à la construction du château de Versailles, du Trianon, de l'Opéra de Paris... Son toponyme, « Caunes », en occitan « cauna » signifiant creux, cavité, grotte, aven..., est lié à la présence de nombreuses grottes dans les falaises un peu au Nord du Village.

 

Le Village de Caunes-Minervois est construit autour de son Abbaye.

 

La cité de Caunes-Minervois est née autour de son monastère, sur la rive gauche de l'Argent Double, à la sortie des gorges de ce petit affluent de l'Aude. L’Abbaye bénédictine et ses deux clo­ chers fut fondée, en 780, par l’abbé Anian, ami de Saint-Benoît d’Aniane, sur un ancien domaine agricole gallo-romain , la « villae Bufintis. » La construction de l'abbatiale, consacrée en 791, et des premiers bâtiments conventuels s'étira sur une vingtaine d'années.

 

 

Emplacée loin de la vie des hommes, les ouvriers bâtisseurs, majoritairement itinérants, avaient construit des maisons paysannes en bois et à colombages autour du chantier en érection. A la fin des travaux bon nombre d'entre eux se sédentarisèrent, créant la première alvéole du bourg actuel. En 982, de nombreux pèlerins vinrent faire, à Caunes Minervois, des offrandes aux Saints martyrs Amand, Luce, Alexandre et Audalde, dont les des ossements de l’époque romaine avaient été découverts dans un champ hors de l’enceinte du village, près de la rivière et du pont. Ils y célébrèrent leur culte qui demeure toujours intact, et s'installèrent dans le village.

 

Le village de Caunes-Minervois, cité fortifiée.

 

 

Aux portes des gorges de l'Argent Double, réminiscences d'un passé moyenâgeux tumultueux ponctué par les invasions normandes, les troubles de la sanglante croisade des Albigeois et les incursions ravageuses du Duc de Joyeuse, Caunes-Minervois est un village fortifié. L'abbaye était délimitée, au sud et à l'ouest, par un fossé et des remparts, ponctués de portes, qui entouraient toute la cité. Une puissante muraille, dont certains tronçons sont encore visibles, la protégeait à l'est et au Nord.

 

 

Caunes Minervois, village au riche patrimoine historique, architectural et culturel, a conservé une splendeur d'un autre temps. Son église paroissiale, ancienne abbatiale, est classée monument historique depuis 1916 et les bâtiments monastiques le sont depuis 1948. Ses ruelles anciennes recellent mille trésors et la nature qui l'entoure, vignes, garrigues, forêts..., pérennisée, a conquis toutes ses valeurs floristiques et faunistiques.

 

Le monument conventuel et l'abbatiale de Caunes Minervois.


 

Présentant toutes les formes d'architecture, là résidant son originalité, l’abbaye de Caunes-Minervois est la seule abbaye du Pays Cathare à posséder une crypte, vestiges de la première église carolingienne, ouverte au public. Les galeries de son cloître, érigé, au XVII°siècle, sur les souches d’un cloître médiéval, se caractérisent par une grande sobriété. Les bâtiments conventuels, cuisine et réfectoire au rez-de-chaussée et cellules monacales réparties sur les niveaux supérieurs, abritent trois expositions permanentes et des salles d’expositions temporaires.

 

 

 

L'abbatiale est réputée pour son chevet, fleuron d'art roman méridional, et pour son marbre rose provenant des carrières du Roy exploitées depuis l'époque romaine. Reconstruite au XIV° siècle et voûtée en briques, en 1770, comprend sept travées flanquée de chapelles latérales. De grandes baies gothiques,au sud, et des vitraux ornant son abside, l'éclairent de mille feux. Et son portail sculpté, du début du XIII° siècle, comporte des chapiteaux historiés

 

Le village de Caunes Minervois, véritable joyau d'architecture en Languedoc.

 

 

Caunes Minervois est un dédale de ruelles nimbées par une kyrielle de tours, de terrasses, de fontaines... et de façades ornées de nombreux éléments architecturaux datant du XV° au XVIII° siècle. Son patrimoine historique, sculptural et plastique est hors du commun synthétisé par les façades et les pignons et toitures sur rue de la maison Etienne Vidal du XIV°. Des monuments plus récents témoignent d’un savoir faire ancestral et de traditions en voie de disparition, tels la chapelle du crucifix, les vieux lavoirs, le béal...

L’hôtel d’Alibert, de style Renaissance, s’optimise autour d’une cour parée, en son centre, d'un puits à baldaquin de trois colonnettes, de deux tourelles abritant chacune un escalier à vis. Son alter égo, l’hôtel Sicard est, lui, regorgeant de fenêtres à meneaux simples et croisées, d’ouvertures en plein cintre et de fenêtres d’angle.

 

Chemin de fer et tramway, notoriété reconnue de Caunes Minervois.


 

De 1887 à 1969, date de sa fermeture, Caunes Minervois étant le terminus, a été desservi par une ligne de chemin de fer le reliant à Moux où elle se greffait à la ligne Toulouse-Carcassonne-Narbonne. La ligne, surnommée la « ligne des cigales », servait au transport des voyageurs et du marbre extrait dans les carrières caunoises.

Les Tramways à vapeur de l'Aude, par une ligne à écartement métrique, ont assuré une liaison Carcassonne-Caunes de 1901 à 1932 prolongée jusqu'à Lézignan en 1910. Bizarreries des administrations, les deux gares, simplement séparées par une rue, se faisaient face.

 

Autres points d'intérêt sur le territoire communal de Caunes Minervois.

 

Sur les hauteurs de Caunes, la chapelle Notre Dame du Cros, d'origine romane, fondée en l'an 900, se terre dans un décor grandiose d'escarpements et de barres calcaires arborées. Sous le porche, juste au dessus de la tombe de l'ermite Joseph Chiron, une statue de la Vierge à l'enfant accueille les visiteurs. Le sanctuaire fait l’objet d’une procession annuelle le 8 septembre.

La Carrière du Roy est l’ancienne carrière de marbre incarnat rouge et blanc, déjà exploitée à l'époque romaine, qui a fait la renommée du village de Caunes à Versailles. Elle se trouve en surplomb au-dessus de la vallée du Cros, une vallée encaissée, bordée de hautes ravines karstiques et drapée d’une riche forêt de pins.

 

 

 

Au Nord de Caunes-Minervois, sur les flancs des falaises calcaires creusées par l’Argent Double, se nichent des grottes, qui ont fait office d’habitat au Néolithique et lors de la Croisade des Albigeois. Un pont réputé romain, certainement médiéval, traverse la rivière en ce lieu.

11:15 Écrit par catalan66270 dans Voyage en Terres Cathares | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : languedoc-roussillon, aude, caunes minervois | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Hello, Ton post parait être franchement judicieux de fait il illustre parfaitement le thème. J’apprécie franchement la simplicité des explications à propos des points traités. Je m'imaginais pas mettre la main sur une approche si rigoureuse, de même l’ensemble des participations faites dans ce blog ont donné une réponse à l'ensemble de mes revendications à ce thème. On pense qu’il est intéressant d'attirer l'attention de la mentalité des gens sur ce point et je reste totalement de la ferveur que cela génère. Je me languis avec hâte votre article suivant, qui je , sera immanquablement également fascinant. En attendant de pouvoir vous lire à nouveau rapidement. journée.

Écrit par : Martine | 24 mai 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu