Avertir le modérateur

19 mars 2010

Un séisme de forte intensité frappe en Sibérie, près du Lac Baïkal.

Un séisme de magnitude 5,3, sur l'échelle ouverte de Richter, a frappé, à 09 h 30 Temps Universel, 17 h 30 heure locale à l'épicentre, dans le Sud de la Sibérie, en Russie Orientale, sur les berges du lac Baïkal.

Son épicentre, localisé 54.483° Nord et 110.236° Est, se trouve à 24 kilomètres au Nord-Ouest de Kurumkan, à 20 kilomètres à l'Ouest-Nord-Ouest de Mogoyta, à 50 kilomètres au Nord de Sarankhur, à 138 kilomètres au Sud-est de Severobaykalsk, à 335 kilomètres au Nord-Nord-est d'Ulan-Ude et à 350 kilomètres au Nord-Ouest de Chita. Son hypocentre se situe à 10 kilomètres de profondeur.

Un séisme de magnitude supérieur à 5 mais inférieure à 6, sur l'échelle de Richter, peut causer des dommages majeurs à des édifices mal conçus dans des zones restreintes et des dommages aux édifices bien construits. Mais le sous sol défavorable, particulièrement meuble, conduit à une dispersion des ondes sismiques et à une amplification extrême des oscillations. Les effets sont alors particulièrement dévastateurs car la fréquence de vibration dominante dans le sous-sol correspond à celle des bâtiments.


Le lac Baïkal et sa région :


Situé dans le sud de la Sibérie, en Russie orientale, le lac Baïkal, - en russe : Озеро Байкал -, mer d'eau douce sacrée pour ses premiers habitants, les Bouriates d'origine mongole, représente la plus grande réserve d'eau douce liquide au monde, 23.600 kilomètres cubes. Sa transparence est unique et la visibilité parfaite jusqu'à 40 mètres de profondeur. Il est parfois surnommé « Perle de Sibérie ».

Orienté du Sud-Sud-ouest au Nord-Nord-est, il s'étend sur une longueur de 636 kilomètres avec une largeur moyenne de 48 kilomètres et une superficie de 31.500 kilomètres carrés, ce qui fait de lui le huitième plus grand lac du monde. C'est le lac le plus profond du monde, jusqu'à 1.680 mètres d'épaisseur d'eau, reposant sur 7.000 mètres de sédiments. Son volume d'eau représente environ 260 fois celui du lac Léman, soit autant que la mer Baltique ou que les 5 grands lacs nord-américains,Supérieur, Michigan, Huron, Erié et Ontario réunis. Il représente 20 % du volume mondial d'eau douce contenue dans les lacs et les rivières.

Enserré par les monts Iablonovy et Bargouzine à l'est et les monts Baïkal à l'ouest, il se trouve à une altitude de 455 mètres. À son extrémité sud-ouest se trouve la principale ville de la région, Irkoutsk, tandis qu'Oulan-Oude est la capitale de la république de Bouriatie. Il possède une grande île de 730 kilomètrescarrés, l'île d'Olkhon, et une presqu'île, Sviatoï Nos, littéralement « le Saint-Nez », sur la rive Est, réserve et parc naturel.

Le lac Baïkal est d'origine tectonique. Ce lac d'effondrement est en subsidence. Le socle ancien sur lequel le lac repose, en contact d'une part avec la plateforme sibérienne, d'autre part avec les monts de l'Asie centrale, présente un réseau de faille de direction générale Nord-Nord-Est-Sud-Sud-Ouest. Ces failles ont été actives dès le tertiaire, ce qui fait du lac Baïkal, vingt-cinq millions d'années, le plus ancien lac existant au monde. Ces failles ont été actives au cours du quaternaire jusqu'à nos jours. Plus de 30 séismes suffisamment puissants pour être ressentis par les populations ont été enregistrés au XX° siècle. Les mouvements tectoniques ont conduit à un enfoncement du fond du lac, sur lequel s'est accumulé une grande épaisseur de sédiments, et un léger sur-élèvement des bordures montagneuses à plusieurs reprises, visibles au nord-est du lac, où des terrasses lacustres anciennes, témoins du niveau de l'eau dans le passé, s'élèvent jusqu'à 300 mètres d'altitude.

Le réseau de failles délimitent trois compartiments plus ou moins effondrés qui se succèdent le long du lac :

- le plus septentrional est le moins profond ; la zone la plus profonde de ce compartiment se trouve à 890 mètres sous le niveau de l'eau et se situe entre les caps Elokhin et Pokoiniki.

- le plus méridional atteint 1432 mètres de profondeur dans une zone située entre les zones d'affluence des rivières Pereemnaya et Mishikha.

- le compartiment central est le plus profond, avec une zone située à l'est de l'île Olkhon, entre les caps Izhimey et Khara-Khushun, atteignant une profondeur de 1637 mètres.


Historique des derniers séismes dans la région du Lac Baïkal :


21 Août 1994 à 15 h 55, magnitude locale 5.9, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 9.4

13 Novembre 1995 à 08 h 43, magnitude locale 5.3, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 9.0

25 Février 1999 à 18 h 58, magnitude locale 5.9, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 8.5

21 Mars 1999 à 16 h 16, magnitude locale 5.7, sur l'échelle de Richter

21 Mars 1999 à 16 h17, magnitude locale 5.6, sur l'échelle de Richter

16 Septembre 2003 à 11 h 24, magnitude locale 5.5, sur l'échelle de Richter

04 Juillet 2007 à 01 h 23, magnitude locale 5.3, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 8.7

27 Août 2008 à 01 h 35, magnitude locale 6.1, sur l'échelle de Richter, magnitude du moment 7.5

Commentaires

Bonjour Monsieur et merci!! Je voulais savoir ce que vous voulez dire par
magnitude du moment?

merci!! Yves

Écrit par : YVES | 22 mars 2010

C'est la magnitude, au moment sismique noté Mo, qui est mesurée à partir de l'énergie sismique rayonnée sous forme d'ondes sismiques pour en déterminer l'énergie totale libérée, Mw.

La magnitude du moment est plus affinée que l'échelle de Richter et ne présente pas de saturation...

Écrit par : Raymond Matabosch | 22 mars 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu