Avertir le modérateur

11 avril 2010

11 Avril 2010 : Séisme de magnitude 3,2 sur le volcan Laacher See, en Allemagne... Reprise de l'activité volcanique dans l'Eifel ?

Sur la rive occidentale du Rhin, entre Coblence et Bonn, à environ huit kilomètres au Sud-Est de la ville d'Andernach, se situe le Laacher See, un volcan allemand, dans la région de l'Eifel. Le volcanisme s'y est manifesté au quaternaire, entre -70.000 et -11.000 ans, pendant la principale phase de surrection du massif rhénan.

Les volcans de cette région avaient une dynamique éruptive de type explosif, avec parfois des processus phréatomagmatiques.

Les éruptions les plus anciennes étaient basaltiques. Elles ont été constituées de projections et de coulées. Ces dépôts ont une extension limitée. Les volcans ainsi érigés sont des stratovolcans. Les éruptions les plus récentes, comme celles du Laacher See, la dernière en date, -11.000 ans, éjectant entre 5 et 6 kilomètres cube de magma, furent phonolitiques.

Actuellement, la caldeira issue de cette éruption est occupée par un lac de cratère de 3,5 kilomètres carrés et d'une profondeur de 55 mètres, le lac de Laach ou Laacher See.

Sur la rive orientale du Lac, une manifestation de l'activité volcanique y est toujours présente. Une émanation de gaz d'origine mantellique, essentiellement du gaz carbonique, du soufre et du méthane est visible dans le lac grâce à la présence d'eau mais elle existe aussi dans l'atmosphère.

Les différentes phases éruptives du Laacher See se sont traduites par le débourrage du conduit au moment de la rencontre entre le magma et l'aquifère. Un panache ascendant de cendres et de gaz, éruption de type plinien, s'est formé et s'est élevé à plus de 30 kilomètres d'altitude, panache de téphras à l'origine des dépôts granoclassés et d'un anneau de tufs présent autour du lac. Des nuées ardentes ont, ensuite, entrainé des coulées pyroclastiques et, par concentration des éléments, des déferlantes.

Eruption d'origine explosive, les pluies ont, lors, suivi, lessivant toute la zone, formant de nombreux lahars, ou rivières de boue, ainsi qu'un grand lac sur le Rhin à la suite d'un barrage formé par les pierres ponces.

Ce jour, 11 Avril 2010, à 11 h 16 Temps Universel, 13 h 16 Heure locale, un séisme de magnitude moyenne, 3.2 sur l'échelle de Richter, localisé latitude 50.40° Nord et longitude 07.25° Est, d'hypocentre 5 kilomètres de profondeur a frappé cette région volcanique. Son épicentre se situe sur les bords même de la caldeira du Laacher See, à 3 kilomètres au Nord-Est de Bell, à 8 kilomètres au Nord de Mayen et à 25 kilomètres à l'Ouest de Koblenz.

La faiblesse de la magnitude, certes ressentie, n'a pas causé des dommages.

A l'heure actuelle, le dégagement de gaz carbonique s'est intensifié montrant que l'activité de ce volcan est bien présente et que le séisme est d'origine volcanique. Une prochaine éruption n'est pas à exclure. Mais le volcan préviendra par d'autres tremblements de terre et une augmentation notoire du dégazage…

18:51 Écrit par catalan66270 dans Sciences : volcanisme et volcanologie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : séisme, tremblement de terre, volcan, laaker see, coblence, bonn, bell, allemagne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Certes. Mais d'où proviennent vos sources ? J'ai bien pu voir sur le site du Renass un séisme dans cette région. Mais je n'ai pas trouvé d'article parlant d'un regain d'activité volcanique au Laacher See. Bien à vous.

Écrit par : Lablatius | 17 avril 2010

Est-il nécessaire que d'autres articles soient publiés sur Internet ? Un séisme de 3.2 n'attire pas la curiosité des journalistes à ce que je crois... Ils préfèrent les scoop et les catastrophes plus porteuses sur le plan médiatique...

Quant à mes sources, elles sont d'ordre sismo-vulcanologique car la vulcanologie est ma passion et mes sujets d'études, et je m'intéresse de très près, entre autres édifices volcaniques, aux volcans de l'Eifel en Allemagne, d'Auvergne en France et des Gorrotxes en Catalogne espagnole... qui pourraient nous réserver des surprises avec une reprise d'activité cyclique tous les 8.500 à 11.000 ans...

Écrit par : Raymond Matabosch | 17 avril 2010

D'accord. Tant que j' y suis, je voulais savoir ce que vous pensez du débat concernant le secteur du Pavin-Montchal, et évoquant une possible de l'activité volcanique.
Bien à vous.

Écrit par : Lablatius | 17 avril 2010

Je vous invite à lire, dans un premier temps un de mes précédents articles

"Les volcans du Massif central. Éteints ou en sommeil ?"

Quant au complexe Pavin-Montchal, tout particulièrement le lac Pavin, est un lac dangereux du type lac Nyos. Il se serait manifesté par un lahar il y a 7 à 800 ans, donc un volcan toujours en activité... A surveiller de très près car ses eaux profondes se gorgent de gaz volcaniques... et leur trop forte concentration devrait entrainer un prochain débordement

Écrit par : Raymond Matabosch | 17 avril 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu