Avertir le modérateur

11 juin 2011

Dans ce monde étrange des sites participatifs auto-dépendants de Google AdSense... : Pamphlet

 

Devenez rédacteur pour Suite 101!

Suite 101 est un magazine en ligne qui offre à ses auteurs de très nombreuses opportunités pour écrire et être lus. Son slogan est alléchant :

« - Partagez vos idées et vos connaissances,

- Bénéficiez des conseils de nos éditeurs professionnels,

- Écrivez à votre rythme, sur les sujets de votre choix,

- Soyez lu par des milliers de lecteurs. »

Et Suite 101 prend, est-il écrit sur le bandeau publicitaire, toute disposition afin de concentrer tous ses efforts sur son engagement envers les auteurs. « Que votre but soit d'être publié, d'aiguiser vos compétences ou simplement de vous créer de nouvelles opportunités de carrière, Suite101 est là pour vous assister à chaque étape.

En devenant rédacteur web pour Suite 101, vous apprécierez la liberté d'écrire sur ce que vous voulez, à votre rythme, tout en générant des revenus tout au long de votre carrière. Nous fournissons une documentation et des outils professionnels pour rendre la publication plus facile et confortable – connectez-vous simplement sur le site et vous pouvez vous lancer ! En tant qu'auteur Suite 101, vous pourrez interagir avec une équipe éditoriale professionnelle qui vous aidera à aiguiser vos compétences et vous donnera les clés pour optimiser le référencement de vos articles dans les moteurs de recherche. Avec un grand nombre de lecteurs tous les mois, les auteurs Suite 101 profitent d'un large – et grandissant – public. »

En cela, est-il aussi dit, « Écrire pour Suite 101 donne, aux auteurs, l'opportunité de :

- Augmenter la visibilité de votre travail en le proposant à plusieurs millions de lecteurs.

- Recevoir des revenus à vie générés par chacun de vos articles.

- Construire votre portfolio et mettre en valeur votre profil et vos compétences.

- Interagir avec des éditeurs et des auteurs professionnels et reconnus.

et laissé miroiter « cinq très bonnes raisons d'écrire pour Suite 101 :

- Toucher de l'argent en écrivant sur des sujets qui intéressent vraiment l'auteur.

- Construire son portfolio sur Suite 101 et se faire remarquer par les lecteurs et les acteurs du monde des médias.

- Partager ses idées et son expérience avec la large communauté de Suite 101 et obtenir des conseils de la part de ses membres les plus expérimentés.

- Bénéficier du suivi et du soutien de notre équipe d'éditeurs professionnels.
- Écrire à son rythme
. »


La Rémunération sur Suite 101.fr, comment « ça marche »


A chaque fois qu’un lecteur clique sur un lien publicitaire avec des mots clés mis aux enchères par AdSense (moyenne des enchères pour un mot clé : suivant indiscrétion d'un cadre de Google AdSense, 1 Euro environ le clic publicitaire), Google touche de l’argent et reverse 68% de ce montant à l’éditeur de contenus, lequel attribue le pourcentage qu’il veut, de ces 68%, à son auteur (maximum 0.5 centimes d’euros par clic publicitaire pour les auteurs adoubés par la plateforme Suite 101,fr) en lui versant sa part (si 10 Euros atteints) chaque mois via Paypal. Les comptes sont tenus par Google Adsense qui envoie tous les jours à Suite101.fr « un rapport par e-mail listant chaque clic généré sur une publicité contextuelle. »

Sur ces revenus, Suite 101.fr règle :

- Le montant de la location de ses bureaux rédactionnels situés près de la gare du Nord, à Paris :

- Les salaires du Président directeur général, du Directeur France et rédacteur en chef, du Rédacteur en chef adjoint et de la Responsable marketing et, si cette catégorie d'employés existe sur la plateforme Suite 101.fr, du personnel administratif et technique…

La relecture des articles est assurée par 11 éditeurs, payés 200 euros mensuels la gestion d’une rubrique (trois en gèrent une, sept deux et un trois) plus 1,5 euro par article relu et corrigé. Ceux-ci doivent veiller à ce que les papiers soient promus sur les réseaux sociaux et soient dotés d’un chapô et d’un titre avec des mots-clés facilement repérables par… Google.

En outre Suite 101.fr fait des bénéfices que se partagent, bien évidemment, les actionnaires, des investisseurs allemands...

Alors que reste-t-il aux auteurs qui publient leurs papiers sur Suite 101.fr ? En fait pas grand chose voire même des clics publicitaires qui ne rapportent pas un seul centime d’euro à l’auteur du papier…

Si un auteur écrivait cela sur le forum de Suite 101.fr, où s'il se hasardait à demander avec insistance, au Directeur France et rédacteur en chef, le pourcentage qu'il perçoit par clic publicitaire, il serait illico presto éjecté du site. Séance tenante ses revenus acquis seraient confisqués au bénéfice de Suite 101.fr mais ses « papiers », lucratifs en revenus pour Suite 101.fr, resteraient en ligne au détriment de l'auteur et au bénéfice exclusif de la plateforme Suite 101.fr…


Les « papiers » d'auteurs, sur Suite 101.fr, allégrement pillés.


Par contrat, les auteurs cèdent à la plateforme Suite 101 un droit d’exclusivité d’un an, comme le stipule le contrat :

« Vous cédez à Suite 101 le droit exclusif de publication électronique du contenu sur internet et sur tous supports électroniques conformément aux dispositions du présent contrat pendant un an à compter de la date d’envoi du contenu et aura un droit perpétuel et non‐exclusif à le publier par la suite.

Suite 101.com aura également le droit perpétuel d’utiliser des extraits du Contenu, le nom du Prestataire, son portrait et sa biographie approuvée sur tout matériel créé pour promouvoir le Site Internet par tout moyen.

Si le prestataire publie le contenu sur d’autres sites Internet ou sur tous supports électroniques après un an, il accepte de citer clairement Suite 101 comme éditeur original et d’insérer un lien hypertexte vers le contenu original sur Suite 101 sur chaque version re-publiée du contenu. »

Le contrat précise également « Le présent Contrat sera régi par et interprété conformément à la loi de la Province de Colombie Britannique, Canada ». En cas de litige, il est à penser que les auteurs français, lésés par de telles pratiques bien peu amènes et un contrat, sous toutes ses formes, abusif et favorisant toutes les dérives au bénéfice de la plateforme française Suite 101.fr, installée sur le sol français, puissent saisir la justice canadienne de Vancouver.

Mais si un auteur venait à découvrir un site plagieur et pilleur d'articles, à grande échelle, de nombreux auteurs (plus d'une trentaine dans un premier décompte et probablement bien plus, avec un minimum recensé de 4 à 5 articles par auteur pillé) publiant leurs « papiers » sur Suite 101.fr, tel « Fitness secretsThe Fitness Hunks », et le signalerait au Directeur France et rédacteur en chef, il lui serait répondu, sans autre explication « Faîtes preuve de patience... on s'en occupe... » Et les jours et les semaines passeraient sans que la moindre information ne soit communiquée aux auteurs outrageusement plagiés.

Et, tout comme Suite 101.fr, la principale source de revenus du site « Fitness secretsThe Fitness Hunks » est la publicité contextuelle (programme AdSense de Google).

Mais il serait indélicat d'oublier que, comme d’autres sites producteurs de contenus (Demand media ayant signé des accords avec le San Francisco Chronicle et USA Today), Suite101 envisagerait de faire, ou pourrait faire, de la syndication de contenu mais probablement pas auprès de médias traditionnels. Alors...

Ce point est d'autant plus choquant qu'un regard approfondi porté sur le site pilleur « Fitness secretsThe Fitness Hunks » montre que tous les articles plagiés (pillés, traduits en anglais plus ou moins bon plus ou moins tangent et publiés) sont regroupés sous deux chapô distincts : « Suite 101.com » et « Suite 101.fr »

Si un auteur agissait ainsi et s'il se hasardait à demander avec insistance, au Directeur France et rédacteur en chef, quelle position prendre et quelles actions à mener, à titre d'auteur, à l'encontre du site « Fitness secretsThe Fitness Hunks » deux de ses liens d'accès à la plateforme Suite 101.fr (page stats et page publication d'un article) seraient illico presto rendus inactifs... Et s'il persistait dans ses justes demandes, nul doute qu'il recevrait un message sur le forum des auteurs, (avec possibilité pour tous les auteurs de la plateforme Suite 101.fr de le lire : juridiquement une diffamation publique et en public) qui pourrait être ainsi rédigé :

« Bonjour..., Cette insistance et la persistance dans votre erreur... ajoutées à vos nombreux précédents messages infondés, basés sur une méconnaissance évidente des sujets que vous abordez, ont fini de confirmer les doutes que j'ai pu avoir sur votre crédibilité. Vous semblez vous plaindre d'avoir été bloqué... Il n'en est rien. Si vous utilisez un ordinateur antédiluvien, suite 101 ne peut en être tenu responsable. Ceci dit, si vous souhaitez vraiment savoir quels effets ont une suppression de compte, rassurez-vous je vais vous en donner l'occasion dans les toutes prochaines heures...
Bonne journée..., la dernière pour vous sur suite 101.
»

Un message, bien entendu, signé par le Directeur France et rédacteur en chef... et un message lourd de conséquences pour les autres auteurs auxquels il leur serait clairement dit : « Si vous suivez son exemple on vous ferme aussi votre compte, donc soyez sages et fermez vos gueules on n'en n'est plus à ça près... »

Et l'auteur se retrouverait bloqué et éjecté du site. Séance tenante ses revenus acquis seraient confisqués au bénéfice de Suite 101.fr mais ses « papiers », lucratifs en revenus pour Suite 101.fr, resteraient en ligne au détriment de l'auteur et au bénéfice exclusif de la plateforme Suite 101.fr…

Ne sont ce pas des pratiques d'escrocs ? Telle est la question que l'on peut se poser...

 

Nota Bene. L'auteur de ce pamphlet tient à préciser que toutes les informations qui apparaissent dans ce "papier" sont en total respect avec le Contrat d'auteur Suite 101 et tout particulièrement l'Article 9 Confidentialité.

17:21 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : suite 101, site web, médias, site participatif | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Supplément d'information :

Voici le texte d'un mail envoyé aux contributeurs.
flicage, menace, crise faschoïdale... tout y est !

"Bonjour à tous,

Rappel concernant les clics frauduleux sur les publicités :
Il est formellement interdit de cliquer vous-même sur les publicités ou d'inciter explicitement un tiers à cliquer sur les publicités qui sont associées à vos articles.

Ce comportement est considéré comme très grave par Suite101 et notre partenaire Google qui possède des outils très performants pour détecter ce genre d'anomalie.

S'il s'avérait que des clics frauduleux étaient effectués sur les publicités de vos articles, vous pourriez voir votre compte et vos articles (alors pour les articles à voir dans les faits car nombre d'auteurs ayant demandé la radiation de leur comptes sur Suite 101.fr, malgré de multiples demandes de leur part, voient toujours leurs articles en ligne) supprimés et il vous sera demandé de rembourser l'intégralité des sommes éventuellement perçues.

Pour plus de sûreté nous vous demandons de ne pas cliquer sur vos publicités, même sur les articles d'autres auteurs."

Merci de votre compréhension et bonne semaine sur Suite101.

L'équipe Suite101

Écrit par : Raymond Matabosch | 13 juin 2011

Anomalie dans le réglement d'un concours organisé par Suite.fr

Concours Franco-Allemand Karambolage, Janvier-Février 2011 exclusivement réservé aux auteurs publiant leurs "papiers" sur Suite 101.fr

COMMENT PARTICIPER : Tous les participants doivent avoir une adresse email valide.

Dans le cas ou plusieurs participants auraient le même compte email (Comment plusieurs auteurs publiant leurs "papiers" sur Suite 101.fr pourraient-ils posséder le même compte e-mail ? Existerait-il des associations d'auteurs, regroupés sous un même compte, publiant sur Suite 101.fr ? ) et se disputeraient la possession de ce compte, seul sera considéré comme auteur « le possesseur autorisé du compte email » au moment de la première entrée dans le concours. « Le possesseur autorisé du compte » est défini comme toute personne humaine à qui a été fournie une adresse email par un fournisseur d'accès à Internet ou un fournisseur de compte email en ligne ou par toute organisation ayant fourni une adresse email et étant propriétaire du nom de domaine associé. Les participations automatiques sont interdites, et toute utilisation de systèmes automatisés entrainera la disqualification.



Et exploitation à outrance et sans vergogne du lauréat... tiré au sort... et non choisi pour la valeur intrinsèque de ses articles...



COMMENT GAGNER :

Avant d'être déclaré vainqueur, le participant élu doit répondre aux termes de l'article 14 ci-dessus et, dans les sept (7) jours suivant la notification, le participant tiré au sort (Un concours d'écriture où le lauréat est tiré au sort, une drôle de conception qui sent le magouillage... à plein nez...) doit signer une déclaration indiquant sans limitation :

(a) qu'il reconnaît la validité du présent règlement;

(b) qu'il accepte le prix octroyé;

(c) il doit fournir une déclaration irrévocable reconnaissant qu'il s'engage à indemniser et défendre et protéger l'organisateur, ses dirigeants, ses employés, ses agents ou ses représentants contre toute requête, demandes, actions, procédures, dépenses et coûts (incluant sans limitation les frais et les dépenses judiciaires raisonnables) de quelques nature que ce soi et dont pourrait souffrir toute personne en relation avec ce concours ou
son prix; et

(d) à l'exception des endroits où la loi l'interdit, il doit fournir son consentement pour l'utilisation et l'annonce de son nom, adresse, photographie, centres d'intérêt et informations biographiques par l'organisateur à des fins promotionnelles et publicitaires, partout dans le monde sous quelques formes que ce soit (en fait le gagnant du concours céde gratuitement son image au profit exclusif de l'organisateur qui en retire tous les bénéfices).

Si le participant désigné ne répond pas à la notification par email ou par téléphone de sa victoire dans les sept (7) jours, ou s'il ne répond pas dans les temps aux éléments spécifiés dans l'article 14 et dans l'article 16, ou enfreint le présent règlement, alors, l'organisateur pourra retirer le prix et l'accorder à un autre participant.

Écrit par : Raymond Matabosch | 13 juin 2011

Vos réactions sur le forum de suite101, votre attitude souvent pleine de fiel montre votre état d'esprit. Pourquoi auriez vu besoin de publier ces pamphlets? Peu importe que vous n'ayez pas le courage de publier mes commentaires, cela vous confère un pouvoir que vous n'avez pas par ailleurs, c'est votre choix, votre droit... Réflechissez qd même à utiliser les possibilités diplomantes en France pour vous faire reconnaître et être ainsi mieux dans votre peau.

Écrit par : monik | 18 juin 2011

Il est vrai que les ânes avancent avec des carottes mensongères pendues au bout de leur nez... mais le mensonger doit être banni car sa semence est déviance... et vous le démontrez en tenant certains propos peu amènes...

Quant à me faire reconnaitre... Dans le dernier quart de ma vie, je n'ai aucune prétention de prétendre appartenir à la communauté scientifique. Et ne prétendant pas et n'ayant jamais prétendu être un scientifique patenté, je suis et je resterai un autodidacte... passionné par la vulcanologie et j'essaye de faire partager, avec des mots simples, ma passion pour les volcans...

Enfin, j'ai horreur de péter plus haut que mon cul... préférant rester simple et dire les vérités sans ambages et sans être à solde de quiconque... Il est vrai que dire la vérité déplait... N'acceptant pas la réalité, si la vérité le gêne, l'homme est ainsi fait et il déblatère à l'encontre de celui qui ne s'est pas mis des gants pour dire les choses telles qu'elles sont...

A bonne entendeur salut... gente dame qui vous époumonez et vous éreintez à écrire pour quelques centimes d'euros des articles payés, par ailleurs, 30 à 60 euros par des médias de 2° catégorie et 150 euros par les médias patentés, et qui voulez donner des leçons alors que vous n'êtes qu'esclave d'un système qui vous exploite et qui vous lamine en distribuant quelques bon-points aux frotte-manches qui s'écrasent, ainsi, mollement...

Le jour où vous l'aurez compris... de l'eau aura coulé sous les ponts...

Écrit par : Raymond Matabosch | 18 juin 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu