Avertir le modérateur

29 juin 2011

Cabrera, l'archipel aux poètes, une nature vierge

A bord de « golondrinas », depuis La Colònia de Sant Jordi et Portopetro, au sud de Majorque, les touristes peuvent se rendre à Cabrera pour la journée car la navigation y est soumise à autorisation.

cabrera 4.jpg

Cabrera, une nature vierge.


L'archipel de Cabrera, composé par une île principale, Cabréra, six petites îles, douze petits îlots et rochers affleurants, se situe à 15 kilomètres au Sud du cap Salinas, pointe extrême de la côte méridionale de l'Île de Majorque dont il dépend administrativement. Sur le plan de la faune et de la flore, il constitue un considérable et un inégalable écosystème insulaire vierge, non altéré par l'homme et unique en Espagne, voire en Europe.

Cabrera.jpg

Parc national maritime et terrestre.


Classé Parc National Maritime et Terrestre en 1991, plus de 10.000 hectares de terres îliennes calcaires et de fonds marins stupéfiants, l'archipel recense plus de 560 espèces botaniques, 200 de poissons et de nombreux invertébrés endémiques. C'est aussi une escale et un point stratégique, sur la route migratoire, pour plus de 150 espèces d'oiseaux.

Ses fonds marins les mieux conservés du littoral méditerranéen, domaine de prédilection des mérous, des poulpes, des murènes, des dauphins mulassiers, rayés et communs, des globicéphales noirs, des cachalots et des tortues sottes, sont riches de 162 espèces d'algues marines et de vertébrés et d'invertébrés comme le nudibranchie criard. Et la présence de prairies à posidonies d'une importance capitale au point de vue de la diversité et de la productivité, y favorisent la reproduction et le foisonnement d'un grand nombre d'espèces marines.

cabrera 1.jpg

Faune et flore sur l'ïle de Cabrera.


Son espace côtier abrite les colonies d'oiseaux les plus diversifiées de la Méditerranée occidentale : puffins cendrés, océanites tempêtes, mouettes d'Audouin, cormorans, aigles pêcheurs et faucons d'Eléonore repérables autour des îlots, etc...

La faune terrestre est dominée par les 10 sous-espèces de petits lézards qui la peuplent, dont l'endémique « sargantana balear », un petit lézard noir.

cabrera 3.jpg

Et la flore du Parc est composée de 516 espèces de plantes vasculaires, 22 espèces de mousses et 21 espèces de lickens. Vingt espèces sont endémiques des îles Baléares et une sous-espèce, « la rubia angustifolia subsp. Cespitosa », est endémique de l'archipel de Cabrera. Les espèces botaniques les plus intéressantes sont le Rhamnus des Baléares, la pivoine des Baléares, etc...

 

Des visites réglementées.

 

L'archipel étant domaine militaire, il est rigoureusement interdit de pratiquer la plongée sous marine avec bouteille et la pêche sportive, de débarquer des animaux et de camper, de récolter des plantes, des minéraux et des espèces protégées.

Raymond Matabosch.

Publié le 28 Juin 2011 sur :

C4N - Le premier site francophone du journalisme citoyen rémunéré !

28 juin 2011

Un fort séisme de magnitude 6.4 frappe la province indonésienne de Papua.

Un fort séisme de magnitude d'ondes de volume (mb) 6.4 pour le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (CSEM), de magnitude Locale (ML) 6.4 sur l'échelle ouverte de Richter pour l'United States Geological Survey, (USGS) et d'intensité VII au foyer sur l'échelle de Medvedev-Sponheuer-Karnik (échelle MSK ou MSK64), a frappé la frange côtière Nord-Ouest de la province indonésienne Papua le 26 Juin 2011 à 12 h 16 Temps Universel, 21 h 16 Heure Locale.

6.4 Papouasie.jpg

Son épicentre, latitude 2.391° Sud et longitude 136.663° Est, se localise à 10 kilomètres au Sud-Sud-Ouest de Wonti, à 15 kilomètres au Sud-Sud-Est de Wainoei, à 25 kilomètres au Sud-Sud-Est de Kampung Sanggei, à 35 kilomètres au Sud-Est de Waren, à 40 kilomètres au Sud-Ouest de Barapasi, à 150 kilomètres au Sud-Est de Biak, à 172 kilomètres au Nord d'Enarotali, à 331 kilomètres à l'Est-Sud-Est de Manokwari et à 447 kilomètres à l'Ouest de Jaya Pura.

Son hypocentre est estimé à une profondeur de10 kilomètres pour le CSEM et de 20.6 kilomètres +/- 4.9 kilomètres

Aucune alerte tsunami n'a été lancée par le Pacific Tsunami Warning Center (PTWC), centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique. Pour les autorités locales indonésiennes toujours taisantes et peu enclines à « donner » des informations, aucun décès ne serait à déplorer et aucun rapport de dommages corporels et matériels n'a été dressé.

Au cours des premières 12 heures suivant le séisme, quatre puissantes répliques, de magnitude comprise entre 5.4 et 5.0, d'hypocentre se rapprochant progressivement de la surface (40 kilomètres, 29 kilomètres et les deux derniers 10 kilomètres) ont été enregistrés.

 

La Papouasie.

 

 

La Papouasie, en indonésien Papua, est une province d'Indonésie, située en Nouvelle-Guinée occidentale qu'elle partage avec la province de Papouasie Occidentale partie extrême-occidentale de la Nouvelle-Guinée (péninsule de Vogelkop, « tête d'oiseau. ») Ces deux provinces n'en formaient qu'une sous le nom d'Irian Jaya Barat jusqu'en 2003.

Elle est la province la moins peuplée d'Indonésie : 761.000 habitants enregistrés lors du recensement de 2010.

6.4 Papouasie, Intensité du séisme.jpg

Les habitations y sont entièrement constituées d’une charpente de poteaux et de traverses de bois maintenus par des liens végétaux, quels que soient les matériaux des parois et des couvertures. Elles sont sans fondation. Leurs toitures sont composées de perches (faîtage, sablières, voliges et chevrons) posées sur des piquets plantés dans le sol, qui forment autant de poteaux de fond. L'ensemble de troncs et de tiges d’arbres est solidement maintenu par des ligatures de lianes

De telles constructions ne sont pas adaptées aux risques séismes et il ne fait aucun doute que le séisme de forte magnitude 6.4 (destructeur causant des dommages majeurs à des édifices mal conçus dans des zones allant jusqu'à un rayon de 180 kilomètres autour du foyer) et d'intensité VII à l'épicentre, n'a pu être que destructeur et a dû causer de nombreuses victimes.

 

Tectonique de l'île de Nouvelle Guinée.

 

La Papouasie Nouvelle-Guinée et les territoires indonésiens de l’Iran Jaya Timur, de l’Iran Jaya Tengah et de l’Iran Jaya Barat, formant l’île de Nouvelle Guinée, et leurs îles et îlots attenants, ainsi que les îles Solomon, situés sur « la ceinture de feu » du Pacifique, à la jonction de plusieurs plaques tectoniques, sont régulièrement le théâtre de secousses sismiques.

En effet, le Pacifique Sud-Ouest est la région de contacts entre deux plaques tectoniques, la plaque Australienne et la plaque Pacifique. La plaque Pacifique passe sous la plaque Australienne, subduction, entre la Nouvelle-Zélande et les îles Samoa, le long de limites de plaques dénommées Tonga-Kermadec. La plaque Australienne passe en subduction sous l’Arc des Nouvelles Hébrides et des îles Salomons.

Au niveau de la Nouvelle-Guinée, avec la présence de nombreuses micro-plaques (les plaques Carolines, Bismarck Nord et Sud, Manus, Mer des Salomons, Woodmarck, Maoke, Birds Head, Mer de Banda, Timor, Mer des Molluques et Philippines, avec des directions de déplacement différentes) incises, comme des coins, entre les deux blocs (Plaques Pacifique et Australienne), les limites de plaques deviennent très complexes. Les vitesses de subduction dans cette partie du monde sont de l’ordre de 10 centimètres par an, avec un maximum de 24 centimètres par an au Nord des Tonga.

 

Séismicité de la Papouasie.

 

La Province de Papouasie se trouve sur le Pacifique « Ring of Fire», où la rencontre de plaques continentales provoque une forte activité sismique. Située le long de la fosse de subduction fossile de Manus, du système fosse active de Nouvelle Bretagne et suture plissée et chevauchante de Papouasie-Nouvelle Guinée et d'une ride volcanique tertiaire part de l'arc séparant les plaques Australie et Pacifique, démembré par l'ouverture du bassin de Manus depuis environ 4 millions d'années, elle est fréquemment frappée par des séismes et des tsunamis.

Raymond Matabosch.

Publié le 27 Juin 2011 sur :

C4N - Le premier site francophone du journalisme citoyen rémunéré !

13 juin 2011

Un fort séisme de magnitude 6.0 secoue Christchurch et le Canterbury, sur l'Île du Sud, en Nouvelle Zélande.

Le 13 Juin 2011, à 02 h 20 Temps Universel, 14 h 20 heure locale, un violent séisme de magnitude locale (ML), 6.0 sur l'échelle ouverte de Richter pour l'United States Geological Survey (USGS), et magnitude d'ondes de volume (Mb) 5.8 pour le Centre Séismologique Euro-Méditerranéen (CSEM), et d'intensité VIII au foyer sur l'échelle de Medvedev-Sponheuer-Karnik (aussi appelée échelle MSK), a frappé le Canterbury sur l'île du Sud de la Nouvelle Zélande, au nord de la péninsule de Banks.

Son épicentre, latitude 43.580° Sud et longitude 172.740° Est, se situe à 1,5 kilomètres au Sud-est de Clitton, à 2 kilomètres au Sud de Moncks Bay, à 2 kilomètres à l'Ouest de Heathcote Valley, à 2 kilomètres à l'Est de Sumner, à 3 kilomètres au Sud de Redcliffs, à 5 kilomètres au Nord-Est de Lyttelton, à 13 kilomètres au Nord-Nord-Est de Christchurch (363.926 habitants), à 207 kilomètres au Sud-Sud-Est de Westport, à 292 kilomètres au Sud-Ouest de Wellington, capitale de la Nouvelle Zélande, et à 323 kilomètres au Nord-Nord-est de Dunedin. Son hypocentre est localisé à 9 kilomètres de profondeur +/- 2.8 kilomètres pour l'USGS et à 2 kilomètres de profondeur pour le CESM.

Cette secousse, ressentie jusqu'aux villes de Wellington, Queenstown et Dunedin, a été précédée par trois événements séismiques précurseurs dont l'un, sous marin, de ML 5.2, à 01 h 00 Temps Universel, 13 h 00 heure locale, localisée au large de New Brigthon dans la baie de Pegasus, latitude 43.580° Sud et longitude 172.780° Est, d'épicentre situé à 9 kilomètres à l'Est-Sud-Est de Christchurch, d'hypocentre 11 kilomètres de profondeur et d'intensité VI au foyer sur l'échelle MSK. Elle a été suivie, à 02 h 40 Temps Universel, d'une réplique de magnitude ML 4.6. De nombreuses répliques, de magnitude comprise entre 4.0 et 5.0 ou voire supérieure, se produiront inéluctablement dans les jours et les semaines à venir.

Précisant seulement que le tremblement de terre aurait entrainé l'effondrement de bâtiments publics, que des supermarchés auraient été évacués et qu'un épais nuage de poussière envelopperait la ville de Christchurch en reconstruction, les autorités font état d'uniquement 10 blessés légers et excluent tous décès et toutes blessures graves. D'après le New Zealand Herald, « Deux personnes ont été sorties des décombres d'une église effondrée dans le centre de Christchurch et plusieurs personnes ont été transportées à l'hôpital. » Sur place, au moins 50,000 foyers seraient privés d'électricité et celle-ci, malgré les risques de gel, la Nouvelle-Zélande s'apprêtant à entrer dans l'hiver austral, ne devrait pas être rétablie dans les prochaines 24 heures. En outre, l'aéroport de Christchurch a été évacué.

 

La Nouvelle Zélande et les risques séismiques.

 

Le tremblement de terre du 13 juin 2011, ayant frappé l'Île du Sud, en Nouvelle-Zélande, est, de toute évidence, une réplique de l'aléa séismique du 3 Septembre 2010, d'épicentre Darfield et de magnitude 7.0. Situé dans la partie orientale de la rupture d'une faille cachée provoquée par celui qui s'est produit le 21 février 2011, épicentre circonscrit dans le Castle Rock Reserve et magnitude 6,1, il résulte des mêmes conditions tectoniques et, se rattachant aux frontières usuelles correspondant aux déformations régionales qui affectent les îles du Sud et du Nord de la Nouvelle Zélande, découle, pour finalité, des mêmes causes.

11 juin 2011

Dans ce monde étrange des sites participatifs auto-dépendants de Google AdSense... : Pamphlet

 

Devenez rédacteur pour Suite 101!

Suite 101 est un magazine en ligne qui offre à ses auteurs de très nombreuses opportunités pour écrire et être lus. Son slogan est alléchant :

« - Partagez vos idées et vos connaissances,

- Bénéficiez des conseils de nos éditeurs professionnels,

- Écrivez à votre rythme, sur les sujets de votre choix,

- Soyez lu par des milliers de lecteurs. »

Et Suite 101 prend, est-il écrit sur le bandeau publicitaire, toute disposition afin de concentrer tous ses efforts sur son engagement envers les auteurs. « Que votre but soit d'être publié, d'aiguiser vos compétences ou simplement de vous créer de nouvelles opportunités de carrière, Suite101 est là pour vous assister à chaque étape.

En devenant rédacteur web pour Suite 101, vous apprécierez la liberté d'écrire sur ce que vous voulez, à votre rythme, tout en générant des revenus tout au long de votre carrière. Nous fournissons une documentation et des outils professionnels pour rendre la publication plus facile et confortable – connectez-vous simplement sur le site et vous pouvez vous lancer ! En tant qu'auteur Suite 101, vous pourrez interagir avec une équipe éditoriale professionnelle qui vous aidera à aiguiser vos compétences et vous donnera les clés pour optimiser le référencement de vos articles dans les moteurs de recherche. Avec un grand nombre de lecteurs tous les mois, les auteurs Suite 101 profitent d'un large – et grandissant – public. »

En cela, est-il aussi dit, « Écrire pour Suite 101 donne, aux auteurs, l'opportunité de :

- Augmenter la visibilité de votre travail en le proposant à plusieurs millions de lecteurs.

- Recevoir des revenus à vie générés par chacun de vos articles.

- Construire votre portfolio et mettre en valeur votre profil et vos compétences.

- Interagir avec des éditeurs et des auteurs professionnels et reconnus.

et laissé miroiter « cinq très bonnes raisons d'écrire pour Suite 101 :

- Toucher de l'argent en écrivant sur des sujets qui intéressent vraiment l'auteur.

- Construire son portfolio sur Suite 101 et se faire remarquer par les lecteurs et les acteurs du monde des médias.

- Partager ses idées et son expérience avec la large communauté de Suite 101 et obtenir des conseils de la part de ses membres les plus expérimentés.

- Bénéficier du suivi et du soutien de notre équipe d'éditeurs professionnels.
- Écrire à son rythme
. »


La Rémunération sur Suite 101.fr, comment « ça marche »


A chaque fois qu’un lecteur clique sur un lien publicitaire avec des mots clés mis aux enchères par AdSense (moyenne des enchères pour un mot clé : suivant indiscrétion d'un cadre de Google AdSense, 1 Euro environ le clic publicitaire), Google touche de l’argent et reverse 68% de ce montant à l’éditeur de contenus, lequel attribue le pourcentage qu’il veut, de ces 68%, à son auteur (maximum 0.5 centimes d’euros par clic publicitaire pour les auteurs adoubés par la plateforme Suite 101,fr) en lui versant sa part (si 10 Euros atteints) chaque mois via Paypal. Les comptes sont tenus par Google Adsense qui envoie tous les jours à Suite101.fr « un rapport par e-mail listant chaque clic généré sur une publicité contextuelle. »

Sur ces revenus, Suite 101.fr règle :

- Le montant de la location de ses bureaux rédactionnels situés près de la gare du Nord, à Paris :

- Les salaires du Président directeur général, du Directeur France et rédacteur en chef, du Rédacteur en chef adjoint et de la Responsable marketing et, si cette catégorie d'employés existe sur la plateforme Suite 101.fr, du personnel administratif et technique…

La relecture des articles est assurée par 11 éditeurs, payés 200 euros mensuels la gestion d’une rubrique (trois en gèrent une, sept deux et un trois) plus 1,5 euro par article relu et corrigé. Ceux-ci doivent veiller à ce que les papiers soient promus sur les réseaux sociaux et soient dotés d’un chapô et d’un titre avec des mots-clés facilement repérables par… Google.

En outre Suite 101.fr fait des bénéfices que se partagent, bien évidemment, les actionnaires, des investisseurs allemands...

Alors que reste-t-il aux auteurs qui publient leurs papiers sur Suite 101.fr ? En fait pas grand chose voire même des clics publicitaires qui ne rapportent pas un seul centime d’euro à l’auteur du papier…

Si un auteur écrivait cela sur le forum de Suite 101.fr, où s'il se hasardait à demander avec insistance, au Directeur France et rédacteur en chef, le pourcentage qu'il perçoit par clic publicitaire, il serait illico presto éjecté du site. Séance tenante ses revenus acquis seraient confisqués au bénéfice de Suite 101.fr mais ses « papiers », lucratifs en revenus pour Suite 101.fr, resteraient en ligne au détriment de l'auteur et au bénéfice exclusif de la plateforme Suite 101.fr…


Les « papiers » d'auteurs, sur Suite 101.fr, allégrement pillés.


Par contrat, les auteurs cèdent à la plateforme Suite 101 un droit d’exclusivité d’un an, comme le stipule le contrat :

« Vous cédez à Suite 101 le droit exclusif de publication électronique du contenu sur internet et sur tous supports électroniques conformément aux dispositions du présent contrat pendant un an à compter de la date d’envoi du contenu et aura un droit perpétuel et non‐exclusif à le publier par la suite.

Suite 101.com aura également le droit perpétuel d’utiliser des extraits du Contenu, le nom du Prestataire, son portrait et sa biographie approuvée sur tout matériel créé pour promouvoir le Site Internet par tout moyen.

Si le prestataire publie le contenu sur d’autres sites Internet ou sur tous supports électroniques après un an, il accepte de citer clairement Suite 101 comme éditeur original et d’insérer un lien hypertexte vers le contenu original sur Suite 101 sur chaque version re-publiée du contenu. »

Le contrat précise également « Le présent Contrat sera régi par et interprété conformément à la loi de la Province de Colombie Britannique, Canada ». En cas de litige, il est à penser que les auteurs français, lésés par de telles pratiques bien peu amènes et un contrat, sous toutes ses formes, abusif et favorisant toutes les dérives au bénéfice de la plateforme française Suite 101.fr, installée sur le sol français, puissent saisir la justice canadienne de Vancouver.

Mais si un auteur venait à découvrir un site plagieur et pilleur d'articles, à grande échelle, de nombreux auteurs (plus d'une trentaine dans un premier décompte et probablement bien plus, avec un minimum recensé de 4 à 5 articles par auteur pillé) publiant leurs « papiers » sur Suite 101.fr, tel « Fitness secretsThe Fitness Hunks », et le signalerait au Directeur France et rédacteur en chef, il lui serait répondu, sans autre explication « Faîtes preuve de patience... on s'en occupe... » Et les jours et les semaines passeraient sans que la moindre information ne soit communiquée aux auteurs outrageusement plagiés.

Et, tout comme Suite 101.fr, la principale source de revenus du site « Fitness secretsThe Fitness Hunks » est la publicité contextuelle (programme AdSense de Google).

Mais il serait indélicat d'oublier que, comme d’autres sites producteurs de contenus (Demand media ayant signé des accords avec le San Francisco Chronicle et USA Today), Suite101 envisagerait de faire, ou pourrait faire, de la syndication de contenu mais probablement pas auprès de médias traditionnels. Alors...

Ce point est d'autant plus choquant qu'un regard approfondi porté sur le site pilleur « Fitness secretsThe Fitness Hunks » montre que tous les articles plagiés (pillés, traduits en anglais plus ou moins bon plus ou moins tangent et publiés) sont regroupés sous deux chapô distincts : « Suite 101.com » et « Suite 101.fr »

Si un auteur agissait ainsi et s'il se hasardait à demander avec insistance, au Directeur France et rédacteur en chef, quelle position prendre et quelles actions à mener, à titre d'auteur, à l'encontre du site « Fitness secretsThe Fitness Hunks » deux de ses liens d'accès à la plateforme Suite 101.fr (page stats et page publication d'un article) seraient illico presto rendus inactifs... Et s'il persistait dans ses justes demandes, nul doute qu'il recevrait un message sur le forum des auteurs, (avec possibilité pour tous les auteurs de la plateforme Suite 101.fr de le lire : juridiquement une diffamation publique et en public) qui pourrait être ainsi rédigé :

« Bonjour..., Cette insistance et la persistance dans votre erreur... ajoutées à vos nombreux précédents messages infondés, basés sur une méconnaissance évidente des sujets que vous abordez, ont fini de confirmer les doutes que j'ai pu avoir sur votre crédibilité. Vous semblez vous plaindre d'avoir été bloqué... Il n'en est rien. Si vous utilisez un ordinateur antédiluvien, suite 101 ne peut en être tenu responsable. Ceci dit, si vous souhaitez vraiment savoir quels effets ont une suppression de compte, rassurez-vous je vais vous en donner l'occasion dans les toutes prochaines heures...
Bonne journée..., la dernière pour vous sur suite 101.
»

Un message, bien entendu, signé par le Directeur France et rédacteur en chef... et un message lourd de conséquences pour les autres auteurs auxquels il leur serait clairement dit : « Si vous suivez son exemple on vous ferme aussi votre compte, donc soyez sages et fermez vos gueules on n'en n'est plus à ça près... »

Et l'auteur se retrouverait bloqué et éjecté du site. Séance tenante ses revenus acquis seraient confisqués au bénéfice de Suite 101.fr mais ses « papiers », lucratifs en revenus pour Suite 101.fr, resteraient en ligne au détriment de l'auteur et au bénéfice exclusif de la plateforme Suite 101.fr…

Ne sont ce pas des pratiques d'escrocs ? Telle est la question que l'on peut se poser...

 

Nota Bene. L'auteur de ce pamphlet tient à préciser que toutes les informations qui apparaissent dans ce "papier" sont en total respect avec le Contrat d'auteur Suite 101 et tout particulièrement l'Article 9 Confidentialité.

17:21 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : suite 101, site web, médias, site participatif | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu