Avertir le modérateur

20 avril 2012

Un nouveau scandale touche la France : le trafic d'opinion

En France, tout est permis... même...

Sans-titre.jpg

le trafic d'opinion pour gagner à tout prix...

Pourquoi se gêner ?

Une fois revenue au pouvoir, la mafia se goinfrera : plus de 1.000 affaires politico-financières connues depuis 1981, - faut-il les citer(1) ? A moins que les français n'aient la mémoire courte...- et toutes celles et tous ceux qui ont trempé dans ces affaires peu scrupuleuses sont toutes et tous soutiens à la candidature de François Hollande et sont toutes et tous membres de son équipe de campagne..

Avec la bénédiction de la justice, - Demandez donc à la juge Eva Joly... - toutes ces affaires ont été suivies de non-lieux, de blanchiments ou de classements sans suite...

Et, présentement, après les affaires peu scrupuleuses des Bouches du Rhône, du Nord, etc..., Laurent Fabius n'est-il pas confronté à la justice pour détournement d'argent ?

Il n'est point à oublier, non plus, les affaires de moeurs dans lesquelles est confronté DSK... Bien plus grave, le bureau exécutuf du PS, - dont François Hollande en était le Premier Secrétaire, ensuite remplacé par Martine Aubry -, était intervenu, avec conviction et plus, auprès des plaignantes afin qu'elles ne déposent pas plainte... Ce que l'on appelle : Obstruction à la justice...

et, comme d'habitude, les français trinqueront...

Est-ce cela le Changement promis par le candidat du PS ?


(1) Pour en savoir plus sur toute ces affaires de moeurs et ces affaires politico-financières : Aux Editions Edilivre, par Raymond Matabosch,  « No, he Kahn't DSK... »

16:01 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : elections présidentielles 2012, escrocs, mafia, bourrage des urnes, trafic d'opinion | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Trafic d'opinion :

Dimanche 22 Avril, la France vote et les médias tentent, tant bien que mal, de ne pas divulguer des informations qui pourraient enfreindre le code électoral. Pourtant, France 2 a franchi la ligne en diffusant dans son journal de 13 h 00, une courte interview de Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle.

La campagne officielle étant terminée depuis vendredi minuit et cela jusqu'à ce dimanche soir 20 heures, la loi électorale décrète que pendant ce laps de temps : "les chaînes de radio et de télévision pourront diffuser des reportages consacrés au vote des candidats et des personnalités qui les soutiennent sous réserve de ne pas reprendre leurs propos".

Et que fait France2... Trafic d'opinion... C'est grave, très grave...

Écrit par : Raymond Matabosch | 22 avril 2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu