Avertir le modérateur

30 août 2013

"L'Homme survivra-t-il à la Science ?" du Professeur Jean Pierre Fillard

L'Homme survivra-t-il à la Science ?

JP Fillard.jpgISBN : 9782332593962

Prix livre papier : 20,50 €

Prix livre numérique : 12,30 €

Collection : Classique

Thème : Essai / Etude autres

Nombre de page : 278

aux Editions Edilivre

 

En ce début de XXI° siècle les avancées de la Science, suivies de près par la technologie, sont fulgurantes. Elles ouvrent, dans tous les domaines, des perspectives inimaginables jusqu’alors, au point que certains « prévisionnistes » scientifiques y voient l’annonce de bouleversements de la condition humaine. Il ne s’agit pas là de science-fiction mais d’extrapolations raisonnables et proches de travaux récents tout à fait attestés. L’Homme futur sera-t-il un OGM mutant, un robot humanoïde, un mélange des deux ? Sa longévité sera-t-elle prolongée ? Se reproduira-t-il « in vitro » à partir de cellules artificielles ? Voilà des questions que l’on peut commencer légitimement à se poser aujourd’hui, Nos enfants connaîtront cette mutation mais nos petits-enfants vivront certainement dedans.

Le Professeur Jean-Pierre Fillard est un physicien issu de l’Institut d'Études Nucléaires d'Alger. Sa carrière s’est déroulée au Centre d’Électronique de Montpellier où il dirigea un laboratoire pendant 30 ans. Il est l'auteur d'une importante bibliographie et de plusieurs ouvrages scientifiques. Spécialisé en électronique des semi-conducteurs, traitement du signal et de l'image, nanotechnologies. A la retraite depuis 1998 comme professeur émérite de l’Université Montpellier II, il se consacre, désormais, à donner des conférences.

J'ai eu le plaisir à rencontrer ce professeur émérite

Raymond Matabosch

Professeur Fillard, qui êtes-vous ? Votre livre « L'Homme survivra-t-il à la Science ?  » vient de paraitre aux Editions Edilivre, qu'en est-il ?

Professeur Jean Pierre Fillard

Ce n'est pas un roman, ni un livre de sciences fiction, ni un traité scientifique, seulement un essai pour expliquer simplement à "monsieur tout le monde", ce que la Science nous promet pour bientôt dans son accomplissement explosif. Je ne suis qu'un Physicien qui a scruté pendant 40 ans les mœurs des électrons dans la matière, si on peut s'exprimer ainsi.

Raymond Matabosch

Oui mais pourquoi un physicien aborde-t-il des sujets comme la biologoie cellulaire, la génomique, ou le "transhumanisme" ?

Professeur Jean Pierre Fillard

Depuis quelques années la connaissance scientifique, dans toutes les disciplines, a réalisé des progrès considérables qui ouvrent des perspectives jusque là inimaginables se répercutant sur notre mode de vie, nos traditions, nos convictions profondes, nos civilisations même.

Certains même parlent d'une frontière, une "singularité", que nous nous apprêtons à franchir.

Des ouvrages spécialisés ont paru sous des plumes variées, décrivant l'accélération de nos connaissances dans ces domaines et leurs implications possibles. Mais on assiste en ce moment à un phénomène nouveau: le rapprochement, la complicité, la collaboration des disciplines entre elles font qu'une vue globale est nécessaire pour tenter d'évaluer l'impact de leurs conclusions. C'est pourquoi j'ai osé aborder des sujets qui n'entraient pas, initialement, dans mes préoccupations scientifiques.

Nous sommes à l'aube de bouleversements considérables et il est important d'en prendre conscience.

Raymond Matabosch

Ces bouleversements attendus seront ils bénéfiques ou bien nous entraineront-ils vers un enfer ?

Professeur Jean Pierre Fillard

C'est bien là la question, et mon sous-titre en témoigne: "Des espoirs ou désespoirs ?".

Une chose est certaine, nous sommes tous concernés et cela se fera, que cela nous plaise ou pas.

Il est bien certain que la perspective de rallonger notre vie moyenne, en bonne forme, est particulièrement attrayante, la perspective d'éradiquer le cancer ou de rendre la vue à des aveugles ou le mouvement à des paralytiques, ne peut être refusée. Mais, comment allons nous payer ces avantages, comment pourra-t-on gérer une population de "super seniors", comment cohabiterons-nous avec les ordinateurs, autant de questions qui se posent déjà et aux quelles il faudra répondre, vite !

Raymond Matabosch

Y a-t-il une origine à toutes ces nouveautés explosives ?

Professeur Jean Pierre Fillard

Oui, j'en vois une, et, là, je suis mes terres !

L'origine de toute cette frénésie se trouve dans une minuscule construction qui s'appelle le "transistor", si petit que, comme les microbes, on ne le voit pas et pourtant notre vie moderne nous fait baigner dedans. C'est lui qui est à l'origine des ordinateurs, bien sûr, mais aussi de nos communications (télé, téléphones etc...?), de notre instrumentation médicale, de nos "cartes à puces", d'Internet etc... C'est incontestablement le transistor qui a tout déclenché, dans tous les domaines; il conditionne maintenant notre vie et ce n'est qu'un début. A cause du transistor, il va falloir cohabiter de façon intime avec les machines.

Raymond Matabosch

Votre livre nous ouvre des horizons dont on avait pas idée, est-il accessible à tout le monde?

Professeur Jean Pierre Fillard

Oui je pense; je suis un pédagogue convaincu et je crois qu'en termes simples on peut donner une idée de choses complexes; mon livre n'est pas destiné à des spécialistes scientifiques pointus, bien au contraire. N'importe quel esprit tant soit peu cultivé peut y trouver matière à enrichissement intellectuel, au fil de pages qui se veulent faciles et agréables à lire. C'est un livre d'ouverture.

Raymond Matabosch

Merci à vous, Professeur Jean Pierre Fillard, de m'avoir accordé cet interview.

10:17 Écrit par catalan66270 dans Coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu