Avertir le modérateur

30 janvier 2014

Fontès, village en cœur d'Hérault.

Le volcan Ceressou à Fontès.jpg

Fontès, petit village situé en cœur d’Hérault, au pied occidental du Volcan du Céressou, - ou Celessou -, culminant à 207 mètres d'altitude, domine la vallée de la Boyne. Entouré par les communes de Caux, de Cabrières, de Peret et de Nizas, la commune, avec une altitude minimum de 38 mètres et un maximum de 235 mètres, s'étend sur 1.770 hectares et comptait 788 habitants en 1999, 797 en 1990, 750 en 1982, 726 en 1975, 802 en 1968, 903 en 2007. et est estimée à 962, - une population permanente de 938 -, au recensement de 2009.

Avant la Révolution, trois fontaines étaient existantes dans le village, la « Font de la Plaça », - la Fontaine de la Place -, la « Font Grande », - la Grande Fontaine -, et la « Font Vieilha », - la Fontaine Vieille -. Au Nord du village sourdait une source dite « La Gloriette » qui, aujourd'hui, canalisée, alimente une borne fontaine située près de la Mairie. Enfin plusieurs ruisseaux prennent leur source sur le territoire communal, les ruisseaux de Merdols et de Cancaval, et d'autres à la limite territoriale d'avec la commune de Cabrières, les ruisseaux de Merderie, d'Izarnes et des Fontanilles, - petites fontaines -. Est-ce par le fait de cette profusion d'exutoires, - en géologie, toutes issues par laquelle l'eau sort, ou peut sortir, d'un aquifère -. que, suivant les linguistes, Fontès tirerait son nom du latin, « fons, fontis, fontus », et de l'occitan, « font », désignant une source, - en occitan sorga -, ou une fontaine ?

Pré et protohistoire fontésole - Généralités.

Paléoanthropologiquement et préhistoriquement, le terroir de Fontès a été parcouru, - en quête de racines, de fruits sauvages et d’animaux malades ou blessés -, par des australopithèques, comme le suggèrent les outils lithiques, datés de 1,57 millions d’années avant le Présent, - AP -, ayant été mis à jour, sous la coulée de lave générée par le volcan des Baumes vers 1,2 million d'années, à Lézignan la Cèbe, - à 7 kilomètres de distance -, ou ceux dits « Abbevilliens », - galets aménagés et bifaces de 800 mille ans AP -, retrouvés dans le bassin du Libron, - 20 kilomètres -, « Acheuléens », - bifaces de 500 à 300 mille ans AP -, « Aurignaciens », lamelles à retouches semi abruptes qualifiées de Dufour, et « Moustériens »,attestés dans l'abri Rothschild, sur la commune de Cabrières, - à 4 kilomètres de distance -, premiers hommes de Néenderthal, et la généralisation d'une méthode de débitage Levallois, les premières sépultures, les premiers indices d'utilisation d'ocre, de collecte de fossiles, d'incisions géométriques sur des ossements..., - 300 à 30 mille ans AP -, en découvertes éparses sur les communes de Neffiès, de Cers, de Castelnau de Guers, de Bédarieux, - le Cadenas -, de Marseillan et de Plaissan, - Le Cours -, des chasseurs nomades vivant en campements à proximité des points d’eau et durant les glaciations(1) de Günz, de Mindel, de Riss et Würm précoce et inférieur, dans les grottes des avants–monts.

Protohistoriquement, dès au moins l'Épipaléolithique, - 14.500 à 12.000 ans AP -, ou le Mésolithique, - 12.000 à 7.000 ans AP -, et au plus tard au Néolithique, - 7.000 à 4.500 ans AP -, et la généralisation de l'outillage en pierre polie et de la poterie, le territoire a connu les prémices d'un véritable peuplement, dont des signes évidents ont été mis à jour à Gabian, au Pouget, à Portiragnes, etc..., un peuplement dès lors en extension. Parallèlement, l'homme se sédentarise et s'adonne à la domestication, l'agriculture, à la vulgarisation de la religion et à l'écriture, écriture dont il est parvenu, jusqu'à nous, les pierres gravées, par absence de clés, majoritairement indéchiffrables. Proches de Fontès, - son dolmen -, les sites de Saint Pons de Mauchiens, - Roquemengarde - , de Caux, - Fontarèche et menhir de Peyreficade -, et de Neffiés, - Pioch Arras -, révèlent des sépultures collectives en grottes et des mégalithes.

A partir de 5.500 ans AP, par l’existence de deux types principaux d’habitats, petites stations réduites à quelques cabanes en torchis, en nombre important, et habitats groupés, dont le site du Puech Haut, à Paulhan, - à 5 kilomètres de Fontès -, occupant, sur 15 hectares, le sommet de la colline, ou ceux de Montagnac, outre les stations de Lieussac, de La Malautié, de Lavagnac, du Causse..., aux lieux-dits « Boutounet » et « Pisosaoumos », sur 8,5 hectares de superficie, les uns et les autres livrant de très nombreux restes de céramiques, des haches, des tronçons de murs, des sols et des fosses de stockage, des caves-silo, des fours..., plusieurs groupes culturels se partagent les territoires Piscenois et Montagnacois. Tout laisse à penser, avec le site de la capitelle du Broum, à Perret, au fonctionnement lié à la pratique de la métallurgie dans le secteur des mines de Cabrières, que le secteur « industrialisé », diffusait des objets de cuivre. En outre, la proximité du fleuve Hérault doté d'une anse ou d'une cité portuaire à son embouchure, - la probable future Agathé Tyché des Hellènes -, de la proto-via Heraklea, et, par la suite, de la via Heraklea, n'ont pu que favoriser les premiers échanges commerciaux avec, entre autres, les Égyptiens, les Hittites..., supplantés par les Lukkas, les Shekelesh, les Pelesets, les Shardanes..., - tous Peuples de la Mer -, qui sillonnaient la Mer Méditerranée, et, en finalité, les Phéniciens, les Étrusques, les Carthaginois et les Grecs, dès au moins à partir du III° millénaire avant Jésus Christ

A suivre : Protohistoire fontésole - Invasions & peuplements.

© 2010 Raymond Matabosch

Extrait du recueil  : "Randonnées en terres héraultaises"

Notes :

(1) Les glaciations de Günz, 800 à 600 mille ans AP, et de Mindel, 475 à 370 mille ans AP, de Riss, 325 à 130 mille ans AP et de Würm précoce et inférieur, 110 à 30 mille ans AP.

22:16 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés, Voyage en Terres Héraultaises | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu