Avertir le modérateur

31 janvier 2014

Fontès, un village en cœur d'Hérault. Suite I.

 cabanes.jpg

Protohistoire fontésole - Invasions & peuplements Ouchtatiens et Impresso-Cardiaux.

Il est communément admis que les premiers envahisseurs de la bordure méditerranéenne européenne, entre 7.300 et 6.100 ans Bephore Christ, - BC -, sont les peuples Impresso-Cardiaux, un rameau des asianiques proto-Seskliens, qui, après être devenus des navigateurs, se sont mêlés aux chasseurs mésolithiques. Vers 6.900/6.700 ans BC, dans le bassin occidental méditerranéen, ils fondent la culture des poteries impresso-cardiales. Connus sous les noms tribaux de Montserrat, en Catalogne, en Pyrénées Orientales et dans les Corbières, de Gazel, en Languedoc, et de Fontbrégoua, en Provence, ce sont des chasseurs-agriculteurs et des éleveurs-bergers de moutons et de chèvres vivant, principalement, dans des cabanes rondes, ovales ou en forme de fosse longue terminée par un cul-de-sac, auto-construites en pierres sèches et toit végétal, et, accessoirement ou lors des transhumances, dans des grottes ou abris sous roche, - abri Jean Cros sur le plateau de lo Camp, près de Labastide en Val, dans l'Aude, marquant les débuts du pastoralisme -. Ils désossent la viande des animaux sauvages, - sangliers, cerfs... -, et domestiques avant de la faire cuire, - les premiers ragoûts cuisinés -, dans la poterie, et, comme à Fontbrégoua, - Var -, et à l'abri Jean Cros, ils peuvent faire acte cannibalisme. Ils enterrent leurs morts dans des fosses, sous l'habitat, ou dans les grottes, et, en totale ignorance des causes, - médicales, magiques ou culturelles ? -, ils pratiquent la trépanation des cranes. Ces peuples adorent, allant dans des grottes pour leur rendre un culte, la grosse déesse de la fertilité, - et ses compagnons, les vautours, les lions et les serpents -, et le dieu-taureau car de nombreuses statues en argile, les représentant, ont été retrouvées en divers sites autour de la Mer Méditerranée.

Pourtant, il n'est pas absurde d'admettre qu'avant les peuples asianiques Impresso-Cardiaux, des peuplades de race mechtoïde cro-magnoïdes, aux cheveux blonds, soient venus du Maghreb durant la phase du Würmien supérieur, environ de 30.000 à 10.000 ans avant le Présent, - AP -. A cette époque, par le fait de la glaciation et la baisse du niveau de la mer, le détroit de Gibraltar, est de la terre sèche, et les Ouchtatiens Ibéromaurussiens, 22.000 à 12.900 ans AP, puis les Ouchtatiens Cristelliens, - chamites proto-Berbères -, 12.900 à 11.100 AP, et enfin les Ouchtatiens Kérémiens, - Berbères -, 11.100 à 9.900 AP, des peuples expansionnistes, vivent en Afrique du Nord. Progressivement chassés par les Capsiens, de langue chamitique et de race méditerranéenne, ils ont eu, ainsi, accès aux terres d'Andalousie et, au moins, à celles d'Espagne et du Sud de la France. Ce sont des chasseurs-cueilleurs qui utilisent des microlames de pierre, des microlithes, - petits outils de pierre taillée, réalisés sur lamelles et utilisés comme armature -, non-géométriques et géométriques, et des meules pour broyer les végétaux. Ce sont des chasseurs, utilisant des sagaies à microlithes, et des cueilleurs de céréales sauvages, - blé, orge, avoine -, avec des faucilles à lames de silex, pour en faire du pain. Sédentarisés dans des maisons rondes ou ovales, en torchis ou en pierres, ils ont domestiqué le chien et construisent de grosses tours de pierres sèches. Avec l'envahissement de leurs terres, par les tribus Mureybetiennes, de type Ouest-Méditerranéen gracile et évolué, - 11.300 à 10.200 AP -, l'agriculture véritable se généralise dans le Nord Maghreb. Cette civilisation essaime du Sud-Est au Nord-Est de l'Espagne, et, - attesté par la découverte, en Catalogne et en Languedoc, de faucilles à lamelles microlithiques datées du Würmien terminal, 12.000 à 10.500 ans AP -, dans le Sud de la France. Les Ouchtatiens et les Mureybetiens enterrent leurs morts dans des fosses, sous les habitations, et vouent un culte, dans des grottes, à la grosse déesse de la fertilité mais aussi au dieu-taureau, maître des animaux, aux dieux et aux déesses du fleuve, des sources, du jour, de la nuit, des vents, etc..., des rites annonciateurs des religions et des mythologies qui leur succéderont.

A suivre : Protohistoire fontésole - Invasions & peuplements franco-ibériques épicardiaux.

© 2010 Raymond Matabosch

Extrait du recueil  : "Randonnées en terres héraultaises"

15:20 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés, Voyage en Terres Héraultaises | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu