Avertir le modérateur

23 février 2014

Province de Santa Fe, Argentine : Chute d'une météorite.

boule de feu argentine.jpg

La chute d'une météorite, le 18 Février 2014 à à 09 h 30, a provoqué une forte détonation qui a secoué, dans un rayon de 120 kilomètres, au Sud de Santa Fe, le centre de l'Argentine, et qui a alarmé les habitants de villes et villages de Cañada de Gómez, d'El Trébol, de San Martín de las Escobas, de Montes de Oca, de Sastre, de María Susana y de Las Parejas. « C'est une boule de feu, un météore, se désintégrant dans l'atmosphère, qui a provoqué la vibration », a déclaré l'astronome Jorge Coghlan, de l'Observatoire astronomique de Santa Fe. « Pas d'incident particulier, de départ d'incendie, de dégâts matériels ou de blessures n'ont été signalés », ont déclaré les autorités.

Le secrétaire de la Protection Civile de la province de Santa Fe, Mark Escajadillo, a spécifié « il n'y a pas d'impact sur terre » et a expliqué que c'est la « matière interplanétaire qui, en entrant dans l'atmosphère, a produit le bruit. » L'objet s'est désintégré à environ 60 kilomètres de la terre, provoquant une explosion entendue, selon les médias locaux, « parce qu'à haute altitude », et des sortes de tremblements de terre ressentis dans diverses localités.

Le 21 Avril 2013, une précédente explosion a généré, dans le Nord de l'Argentine, concomitamment à une étrange boule de feu, un tremblement de terre de magnitude intermédiaire. Le phénomène avait été enregistré par les caméras de surveillance, de différentes villes, qui filment 24 heures/24, et est gravé sur les vidéos qui ont été « mises en boite » dans le cadre d'un spectacle musical.

18 février explosion météorite à Porto Rico.jpg

Selon la chaîne de télévision argentine « Todo Noticias », « le corps étranger qui semble être un météore et qui a explosé à environ 03 h 20, a été vu dans le ciel des provinces de Santiago del Estero, de Catamarca, de Tucumán, de Córdoba, de La Rioja et de Salta. » L'astronome Jorge Coghlan, de l'Observatoire astronomique de Santa Fe, a expliqué que « plus qu'une météorite, c'est un météore, une roche de l'espace d'environ 20 centimètres de diamètre, qui est entré à grande vitesse et s'est désintégré, à hauteur altitude, car l'événement a été vu a des centaines de kilomètres à la ronde et des fragments semblent être tombés au Sud de la ville de Santiago del Estero.. » Et des témoins ont mentionné que le phénomène a illuminé le ciel pendant plusieurs minutes « comme s'il faisait jour », puis une explosion a été entendue et une sorte de secousse, comme un tremblement de terre, a été ressentie.

Quelques jours auparavant, dans la nuit du 13 Avril 2013, une grosse boule de feu, « un fragment d'une comète », selon la « Red Española de Investigación sobre Bólidos y Meteoritos », a illuminé le ciel dans le centre de l'Espagne. L'objet a explosé lors de sa rentrée dans l'atmosphère de la Terre à la verticale de la ville de Villamuelas, dans la province de Tolède. « Le choc a été si soudain que l'objet est devenu incandescent et a produit une boule de feu, à environ 100 kilomètres d'altitude », a explicité José María Madiedo, Professeur, à l'Université de Huelva, ajoutant « … il a pénétré l'atmosphère à une vitesse supérieure à 75.000 kilomètres heure et s'est totalement à environ 70 kilomètres d'altitude au-dessus du village de Serranillos del Valle, dans la Province de Madrid.

Suivant les médias locaux, « le feu a été si intense qu'il a té vu en Andalousie et à Murcie, des centaines kilomètres au Sud de la capitale espagnole. D'après l'astronome Ana Leonor Hernandez, « Après plusieurs éclairs verts et bleus, l'immense trace dans le ciel a soudainement éclaté et tout, autour de nous, durant quelques secondes, est devenu blanc. »

boule de feu dans le ciel espagnol.jpg

La situation n'est pas sans rappeler celle qui s'est produite en Russie, le 02 Janvier 2013, quand une météorite a endommagé plusieurs maisons et tué plusieurs personnes, dans la région de Tcheliabinsk, par l'onde de choc de la chute et de l'impact. En outre, cette météorite s'inscrit avec le passage, alerte donnée par les scientifiques le 15 Février 2014, qu'un astéroïde dune superficie de de trois terrains de football, durant la nuit du 17 au 18 Février, estimant que dit astéroïde, dénommé 2000 EM26, présente un diamètre de 270 mètres et se déplace, dans l'espace, à une vitesse de 12 kilomètres par seconde.

Apparemment, la province argentine de Santa Fe n'a point été l'unique région, sur la Terre, a être affectée, en même jour du 18 Févier. Porto Rico a été frappé, à 06 h 58, par l'explosion, à haute altitude, d'une météorite. Elle a été décrite, par plusieurs personnes, comme « une boule de feu verdâtre qui a laissé, dans sa descente, une traîne lumineuse. » La Sociedad de Astronomía del Caribe, - la Société Astronomique des Caraïbes, la SAC -, a, quant à elle, capturé les images d'une énorme boule de feu, de couleur verte, qui a illuminé, au petit matin, le ciel porto-ricain.

18:27 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Sciences : Climatologie et pseudo-réchauffement cl | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu