Avertir le modérateur

01 mars 2014

Elections municipales à Paris : Delanoë démasqué par Capital et l’Inspection générale de la ville de Paris

Quand c'était Chirac, un tel comportement c'était un scandale
Quand c'est Delanoë, un tel comportement c'est le partage...
Allez donc comprendre avec le Parti Socialiste...

A Paris, les emplois fictifs sont un peu comme les bateaux-mouches: ils font partie du paysage.

Lorsqu’il régnait sur l’Hôtel de Ville, on le sait, Jacques Chirac y appointait discrètement 21 camarades, qui travaillaient en réalité pour le RPR – il vient d’ailleurs de rembourser, avec l’UMP, 2,2 millions d’euros à la mairie, ce qui est la moindre des choses....

Eh bien, selon les informations recueillies par un journaliste de Capital, Bertrand Delanoë fait mieux encore. Voilà neuf ans que ce cachottier salarie avec l’argent du contribuable une bonne trentaine de permanents CGT, planqués dans l’une des mutuelles de la ville, la MCVAP. Dans un rapport au vitriol, l’Inspection générale de la capitale chiffre à 1,2 million par an le coût de ce petit cadeau, consenti «sans aucun fondement juridique» à l’organisation de Bernard Thibault. On peut donc estimer que plus de 10 millions d’euros ont été consacrés depuis 2001 à cette œuvre charitable.

Excusez du peu... Cinq fois plus que les frasques de Jacques Chirac.

Au fait, ne serait-ce point, pour le moins, du détournement d’argent Public ?

C'est quand même marrant qu'en ces périodes d'élections municipales, les kapos du Parti Socialiste trainent les maires de droite devant la justice pour des suppositions, fondées ou infondées, plus spécifiquement infondées car assises sur des on-dit sortis des chapeaux de magiciens de gauche, de détournement d’argent Public

Ces même socialistes qui veulent laver plus blanc que blanc et qui prônent leur pureté absolue, oseront-ils trainer en Justice Delanoë ? Oh que non... on serre les rangs...

Et concluant comme le journaliste de Capital : "cette petite entourloupe suffit à éclairer d’un jour nouveau l’image de transparence et de rigueur qu’était jusqu’à présent parvenu à se polir le premier magistrat socialiste de la Ville lumière. «Si l’argent public est gaspillé, ce sont les plus modestes qui en pâtissent les premiers», aime-t-il à répéter."

En fait, Bertrand Delanoë, avec les finances de la Mairie de Paris et celles des contribuables "arrose" la CGT... mais "n'arrose"-t-il qu'elle ? Ne "s'arrose"-t-il pas, lui aussi, en passant ? Et combien d'autres camarades "arrose"-t-il ? car n'a-t-il pas, en 13 ans de mandature, triplé la dette de Paris qui s'élève à plus de 3,5 milliards d'euros en Février 2014 ?

Dette de Paris.jpg


08:22 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu