Avertir le modérateur

07 mars 2014

Avec François Hollande, Manuel Valls et Christiane Taubira, le KGB et la Gestapo à la française sont à l’œuvre.

Base du projet de postface pour mon prochain livre pamphlétaire " Un imposteur Président de la République ", à paraître début deuxième semestre 2014.

Herzog.jpg

Depuis l'avènement au pouvoir, en Mai 2012, de son Altesse François II Hollande qui marche dans les pas de François I Mitterrand et ses écoutes à l'Elysée, le KGB et la Gestapo à la française sont de nouveau en action en France pour instruire des dossiers d'instruction à charge alors que ces pantins de comédie prônent, pour les socialistes quand ils arrivent à tomber dans les mailles du filet la présomption d'innocence...

En effet...

Eliane Houlette proposée par ChristianeTaubira et nommée par François Hollande pour le poste de procureur financier : Elliane Houlette proposée, par Christiane Taubira, (et nommée par François Hollande), pour le poste de procureur financier

Francois-Hollande-et-Christiane-Taubira_pics_390.jpg

Et des perquisitions sauvages ainsi que des écoutes illégales des avocats...

Des écoutes entre un ancien président de la République et son avocat qui servent de fondement à l'ouverture d'une information qui est confiée à qui ? A deux juges d'instruction, qui sont venues perquisitionner chez l'avocat Thierry Herzog alors qu'une affaire en justice était pendante, Claire Thépaut et Patricia Simon.

Or ces magistrates ont subdélégué, pour aller perquisitionner mon domicile niçois, Guillaume Daïeff, juge d'instruction. Et ce à une semaine de la décision de la chambre criminelle. Et je constate que M. Daïeff, Mme Thépaut et M. Tournaire sont chargés de l'affaire du Crédit lyonnais contre Bernard Tapie, dans laquelle on veut faire en sorte d'impliquer Sarkozy. N'est-ce pas troublant ? S'agit-il de coïncidences ? Non, la vraie crainte de ces trois juges d'instruction est que la saisie des agendas soit annulée.

Est-ce que tout cela est normal ? Quand je vois la violence de la perquisition… On m'a traité comme un trafiquant de « stups ». La trappe de la baignoire ouverte, le tambour de la machine à laver aussi, toutes mes valises ouvertes, on a fait les poches de tous mes costumes, on a mis des scellés sur le studio de 23 m2 de mon fils, m'accusant d'avoir caché l'existence d'un domicile…

Les conséquences, il faudra les tirer, notamment par rapport aux violations des droits de la défense. Et en effet, je démontrerai le moment venu qu'il s'agit d'une affaire politique. J'ai le « privilège » d'être le premier avocat perquisitionné, dans la première affaire lancée par le nouveau procureur financier, Mme Eliane Houlette. Mme Houlette, elle a été nommée par qui, rappelez-le-moi ? Par François Hollande sur proposition de Christiane Taubira... Sans parler des déclarations du juge d'instruction au délégué du bâtonnier, présent lors de la perquisition à mon cabinet, et qui ont consisté à lui dire que si les agendas étaient annulés par la Cour de cassation, cela fragiliserait considérablement la procédure Tapie et que ce serait un véritable désastre. Voilà ce qui a été dit.

Sarkosy.jpg

La vérité, c'est que j'ai pensé qu'il y avait des écoutes sauvages, car on était prêt à tout pour déstabiliser Sarkozy. J'ai donc pris des précautions pour faire en sorte que les droits de la défense soient respectés et que nos conversations restent confidentielles.

Je rappelle que les conversations entre un avocat et son client ne peuvent être écoutées, pire enregistrées et retranscrites pour fonder l'ouverture d'une information. J'ai eu la confirmation que mes craintes étaient fondées lorsque j'ai appris que Brice Hortefeux avait été placé sur écoute, toujours dans le cadre de la procédure libyenne.

Concrètement, ça veut dire que si je veux parler au président Sarkozy, je dois me déplacer. Nous ne pouvons plus nous téléphoner… Et M. Sarkozy est, lui, toujours probablement sur écoutes téléphoniques.

Ce n'est même pas scandaleux, c'est monstrueux. J'ai appris que cette procédure a pour fondement des écoutes téléphoniques réalisées entre M. Sarkozy et moi, dont personne me semble-t-il ne peut ignorer que je suis l'avocat ! Et dans quelle affaire ? Dans une affaire dite, et j'y mets les guillemets, « du financement de la campagne de M. Sarkozy par la Libye », dont chacun sait qu'elle est sans fondement, et dans laquelle j'ai déposé plainte contre la diffusion d'un document qui est un faux grossier…

Mais c'est une violation monumentale des droits de la défense !

Thierry Herzog : « Je démontrerai le moment venu qu’il s’agit d’une affaire politique » : L'avocat Thierry Herzog victime d"écoutes sauvages et d'une perquisition illégale

19:25 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu