Avertir le modérateur

03 mai 2014

Histoire des Moulins, à Montpellier : les Moulins, à eau, à farine, à foulons, à vent…

Texte de la conférence sur les moulins qui sera donnée à la MPT George Sand, à Montpellier, le 22 Mai 2014, à 15 h 30.

Chapitre II

Les prémices des moulins.

pierre ronde roulant dans pierre creuse.jpg

Avec la sédentarisation, les populations ont augmenté de manière importante. Suivant la proportion de squelettes d'enfants et d'adolescents découverts dans les cimetières de cette époque, cette augmentation serait de 30% après l'avènement du Mésolithique, il y a 12.000 à 14.000 ans. Cette augmentation peut s'expliquer par le fait que la sédentarisation a séparé les bébés de leur mère, le sevrage devenant plus précoce, alors dans le nomadisme les mères transportaient leurs enfants avec elles, maintenaient un contact quasi perpétuel avec le bébé et, la période d'allaitement étant donc plus longue, la femme ne pouvait enfanter à nouveau qu'après total sevrage de l'enfant. Et il peut se penser que « C'est la crise démographique due au trop grand nombre d'enfants qui a conduit à l'adoption de nouveaux moyens de production et qui a poussé nos ancêtres du Mésolithique et du Néolithique vers d'autres sources d'alimentation : l'agriculture et l'élevage... Cette révolution dite du néolithique a intensifié la sédentarisation, laquelle a augmenté encore la fécondité. Une sorte de processus qui s'est auto-alimenté. »

En généralité, il est considéré que la culture des céréales qui constitue l'une des premières activités agricoles, a permis l'essor des grandes civilisations, car elle a constitué l'une des premières activités agricoles. En effet, tenant au fait que les rendements sont élevés et que la conservation des graines est bonne permet la constitution de réserves, d'une part, et, d'autre part, en fournissant une alimentation régulière et abondante aux populations, elles ont favorisé l'organisation de sociétés plus denses et plus complexes. Les civilisations moyen-orientales et européennes se sont construites autour du blé, celles d'Extrême-Orient autour du riz, au Sud, et du blé, au Nord, celles des peuples amérindiens autour du maïs et celles d'Afrique noire autour du mil.

Conséquemment, la farine devient alors la nourriture de base pour la confection de bouillies et de galettes. Et l'eau devient, elle, un élément essentiel pour arroser les terres et faire pousser les cultures légumières et céréalières d'autant que la culture des céréales nécessite de très grandes quantités d'eau douce. En moyenne, l'ordre de grandeur est de 1.000 mètres cubes d'eau pour une tonne de céréales soit 1 mètre cube d'eau pour 1 kilogramme de céréales.

Nous ne devons pas oublier quand même que des indices d'utilisation de céréales datent d'environ 100.000 ans. Elles concernent des traces de sorgho sauvage trouvées sur des grattoirs de pierre du Paléolithique découverts dans des grottes d'Afrique et d'Europe de l'Ouest, - Espagne, France et Italie -,. Cette farine ou les grains écrasés étaient peut-être consommés avec des fruits ou des tubercules, voire déjà en bouillie fermentée. Si les paléontologues se montrent encore sceptiques, il n'est pas à oublier que les premières les traces archéologiques les plus anciennes concernant le blé et l'orge remontent à 23.000 ans avant notre ère et ont été découvertes tant dans le Croissant fertile qu'en Afrique du Nord, en Espagne et en Languedoc-Roussillon, en Aquitaine et en Provence.

Pour obtenir de la farine avec les caryopses, - c'est à dire, en botanique, les fruits et en langage courant, les grains -, des céréales, l'homme, après avoir dépiqué les épis soit à l'aide d'une planche à dépiquer et d'un maillet, - remplacé ensuite par un fléau -, soit par foulage, - ou piétinement humain ou animal -, soit par chaubage, - ou égrainage sur une grosse pierre -, a d'abord employé le concassage en écrasant les grains entre deux pierres. Ensuite, abandonnant cette technique rudimentaire, il a roulé une pierre ronde dans une pierre creuse contenant les grains à écraser et à moudre. Enfin, améliorant la technique du concassage, il a utilisé un pilon et un mortier et les égyptiens, depuis la période dite prédynastique, vers 5.500 avant notre ère, jusqu'au terme de la dynastie des Ptolémées, en l'an 30 avant Jésus Christ qui correspond, l'Égypte étant défaite et conquise par Rome, au début de la dynastie romaine, procédaient encore de cette manière là.

13:56 Écrit par catalan66270 dans Manifestations littéraires, Mes livres publiés, Voyage en Terres Héraultaises | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Un grand merci pour vous de nous faire découvrir et voyager dans la culture ancestrale.

Écrit par : Lamara | 10 mai 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu