Avertir le modérateur

25 octobre 2014

Le complexe volcanique Campi Flegrei, Un supervolcan actif.. Vers une nouvelle éruption.

Extrait de l'ouvrage : « Le Campi Flegrei, supervolcan actif », auteur Raymond Matabosch.

Chapitre III. Le complexe volcanique Campi Flegrei : Se méfier du Pisciarelli.

 

Le Campi Flegrei est-il réellement « en état de repos su­perficiel apparent ? » Le Campi Flegrei étant un volcan actif, telle est la question que tout un chacun devrait se poser, sans se voiler la face, et doublement se la poser car, selon la mytholo­gie, le Vésuve a été créé par « Héphaïstos », le dieu du feu, des forges et des volcans, en recouvrant le géant « Mimas » et ses frères Gigantopithèques, - les fils que « Gaïa », la terre, en­gendra du sang jaillissant des organes génitaux tranchés d'« Ouranos »et primates homininés ayant vécu, du Miocènesupérieur au Pléistocènemoyen, de 11,608millions d'années à 126.000 ans-, d'une épaisse couche de métal en fusion qui for­mera le Somma-Vésuve.

Son histoire éruptive nous informe que, comme pour l'éruption explosive qui a détruit l'Archiflegreo, en 39.280 ans ± 110 ans BP, la fracturation du socle, suite à une phase de compression lithosphérique accompagnée par une kyrielle d'es­saims sismiques fissurant et faillant la croûte terrestre, - 25 à 30 kilomètres d'épaisseur au niveau de la Campanie -, une conjoncture facilitant et accélérant la remontée de magma vers la surface, à déclenché celle du XVIe millénaire avant BP. Il est donc à croire que lors d'une nouvelle compression lithosphé­rique, du moins quand l'énergie engrangée sera portée à satura­tion, une nouvelle phase éruptive paroxysmale, ultra ou supra-plinienne, se produira, sur une durée temps plus ou moins éten­due, dans le complexe volcanique Campi Flégrei-Somma-Vé­suve.

Configuration tectonique.jpg

A cela, une raison géomorphologique en est le moteur. En effet, le terrane Italia qui, après s'être détaché du continent Ibérica(1), vers 60 à 70 millions d'années BP, - formation du rift Thyrénien -, a dérivé dans un sens de rotation anti-horaire pour venir percuter, - 35 à 40 millions d'années -, en sa façade Nord, avec la fermeture de l'Océan Thétis, les terranes Proven­çia et Valésia, générant l’orogenèse des Alpes, et en ses fa­çades Nord-Est, Est et Est-Sud-Est, la micro-plaque Adriatica qui, en sa partie océanique plus vieille et plus lourde, s'est in­curvée et a plongé, provoquant l'ouverture d'une fosse tectoni­que, sous le terrane italote avant de s'enfoncer dans le manteau.

En outre la façade Est-Sud-Est est rentrée en collision, engageant, dans le Sud-Est de l'Italie, un processus de forma­tion de reliefs, et d'ensembles orogènes , avec le terrane Apulia d'appartenance à la micro-plaque Adriatica. Enfin, la ride médio-Thyérienne,frontière de divergence entre les terranes Corso-sarde et Italica accentue la rotation anti-horaire du ter­rane italote.. Dans ce contexte compressif très complexe, le magma s'accumule dans l'immense chambre magmatique de quelques 50 à 70 kilomètres de diamètre qui se situe à quelques 17 kilomètres de profondeur sous l'imposant Campi Flegrei et son cône adjacent, le Somma-Vésuve.

Notes.

(1) « Le continent lusitano-iberico-provençalo-italo-maghrébin. » Raymond Matabosch. 2003. « Les Volcans de l'rault. » Raymond Matabosch. 2014. 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu