Avertir le modérateur

06 juillet 2015

Nos parangons gouvermentaux et la fausse à vraie canicule... mensonge d'état

DEPUIS 2003, NOS PRÉSIDENTS DE LA RÉPUBLIQUE, LEURS PREMIERS MINISTRES ET LEURS GOUVERNEMENTS, RELAYÉS PAR DES ESCOGRIFFES MÉDIATIQUES ŒUVRANT DANS UN CATASTROPHISME EFFRÉNÉ, NOUS BOURRENT LE CRÂNE AVEC UNE PSEUDO-CANICULE...

Krakatau.jpg

Ras le bol que depuis 2003, les mensonges d'état se multiplient en faisant du véritable catastrophisme avec une pseudo canicule, un terme totalement erroné, énoncé en toute conscience de tromperie mensongère et malsaine, par les gouvernements successifs, et le gouvernement Valls sous l'actuelle présidence de François Hollande ne s'en démarquant pas, qui frapperait la France...

En effet, la canicule, ou vague de chaleur, est un phénomène météorologique de températures de l'air, anormalement fortes, et diurnes et nocturnes, égales ou supérieures à 33° Celsius et cette température, et on n'arrête pas de nous seriner et de nous gonfler le crâne et les neurones avec la canicule, n'a jamais été atteinte, durant les nuits, que cela soit soit en 2003, ou autres années, pas plus qu'en cette année 2015... en France, se prolongeant de quelques jours à quelques semaines, dans une zone relativement étendue...

Au différent, les autorités devraient nous expliquer les vrais raisons de cette vague de chaleur anormale, même en été... En effet, cette chaleur n'est ni une chaleur estivale ni une un réchauffement très important de l'air imputable à un réchauffement climatique tout autant utopique que la canicule, ni une invasion d'air très chaud en provenance du Sahara...

Pour en comprendre la vraie raison, il suffit de regarder le ciel et de s'interroger sur le fait que, même aucun sans nuage, le ciel n'est pas bleu car son fond est gris... Et ce gris n'est pas dû à la pollution anthropique qui se cantonne au niveau de l'atmosphère et qui retombe au niveau du sol en quelques heures au plus... Ce gris se localise dans la stratosphère, une strate dans laquelle la pollution anthropique n'accède pas...

Pour comprendre la vraie raison, il suffit, malheureusement les météorologue sur injonctions des gouvernements et des adeptes du réchauffement climatique le zappent allègrement et le tiennent pour pécadille, de se pencher sur les activités volcaniques qui se produisent de par le monde... Le nombre de volcans en éruption est plus que conséquent, il a même atteint le nombre de 47 à cracher des colonnes de cendres, de 1,5 à 2 kilomètres de diamètre en moyenne, qui s'élèvent à des altitudes égales ou supérieures à 3 à 5 kilomètres, des cendres et des gaz à effet de serre qui s'accumulent, pour 3 à 5 ans au minuimum, dans la stratosphère avant de retomber sur terre...

Et le fond de gris permanent du ciel en est la résultante... Temporairement les rayons de soleil parviennent encore, par majorité, à traverser cette couche, frappent le sol, d'où la lumière visible, remontent vers la stratosphère, cognent contre la couche de cendres volcaniques et reviennent vers le sol... d'où cet effet de chaleur malsaine que les pouvoirs publics veulent nous faire ingurgiter comme étant de la canicule...

Qu'en sera-t-il sous quelques jours, quelques semaines, probablement vers fin Juillet au plus tôt, plus conséquemment vers le 15 Août, l'activité volcanique étant plus que très élevée, en toute chose bien au-dessus de la moyenne, quand les rayons du soleil auront plus de mal à traverser la couche de cendre stratosphérique ? Inexorablement, nous irons vers les froidures... et il est à souhaiter qu'aucun effondrement global, comme cela s'était produit, au XIXe siècle, d'abord avec le Tambora, puis avec le Krakatoa, d'un cône volcanique ne se produise, car surviendraient, alors, des saisons sans soleil et des glaces sur de longs mois...

Pour mémoire : Le tambora a produit, en 1815, l'une des plus grandes éruptions volcaniques connues de notre Histoire. Il y a de cela 200 ans, une grande éruption volcanique s'est produite sur l'île de Sumbawa en Indonésie. Le Tambora provoque alors de nombreux morts mais la tragédie ne s'arrête pas là, puisque, suite à l'éruption une forte chaleur se propage dans l'air et cause un grand nombre de victimes et, seulement quelques mois plus tard, un froid glacial étreint, sur presque une durée de 3 ans, l'hémisphère Nord et engendre une crise alimentaire extrêmement meurtrière. Une éruption hautement explosive du Krakatau, dans le canal de la Sonde, en 416, a produit les mêmes effets...

22:13 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu