Avertir le modérateur

29 juillet 2015

Pamphlétairement vôtre : Adieu veaux, vaches, cochons, couvées..

Pamphlétairement vôtre : La réflexion du jour...

nouvel ordre mondial.jpg

La Crimée, après avoir été dans le monde grec puis byzantin et ensuite ottoman, après avoir rejoint, en 1922, l'URSS dans laquelle elle constituait une République Socialiste Soviétique autonome, puis un oblast, après avoir été cédée, en 1954, à la République Socialiste Soviétique d'Ukraine et ayant obtenu, en 1991, le statut de République autonome de Crimée, et la ville de Sébastopol, sur la Mer Noire, au Sud-Ouest de la péninsule, ne dépendant pas de la République autonome de Crimée, mais disposant du statut administratif de ville fédérale, le 16 Mars 2014, les autorités criméennes et celles sébastopoliennes, les unes et les autres inféodées à la Russie de Poutine, ne reconnaissant pas les autorités provisoires ukrainiennes qui remplacent le pouvoir kiévain qui était tout autant inféodé à la Russie de Poutine, déchu par le peuple à la suite du mouvement contestataire de 2013/2014, la Révolution Orange, ont tenu un référendum unilatéral portant sur le rattachement de la péninsule de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Russie, le 16 Mars 2014.

Même si la composition de la population ethnique de la Crimée et de la Ville de Sébastopol, en 2014, est Russes 65, 3 %, Ukrainiens, 22,6 %, et Tatars de Crimée et Tatar, 12,1%, une ethnie déportée et décimée, par la violence, la force et les armes, par les Russes qui sont leur ennemi juré, les électeurs auraient voté, pour leur sécession de l’Ukraine et leur rattachement à la Russie, à 96 %, un pourcentage en totale harmonie avec les méthodes dictatoriales mises en place par la Russie, des électeurs interdits de vote, d'autres emprisonnés, d'autres, encore, votant sous la menace, et des soldats russes, amenés en masse, prenant part à la consultation électorale, ce qui a fait que le nombre d'électeurs qui se sont exprimés a été largement supérieur, plus de 30 %, au nombre des inscrits, en fait une consultation dirigée, manipulée, corrompue, pervertie et controuvée, au résultat sans surprise, explicitant une consultation électorale truquée.

Ceci étant, les États-Unis et l’Union Européenne, l'un un état fédéral et l'autre un regroupement de nations hétéroclites qui s'obstinent, pour les intérêts personnels de leurs dirigeants politiques, et non pour ceux de leurs peuples respectifs, dans le refus de se fédéraliser, les autorités gouvernementales de l'un et l'autre se gaussant de démocratie, de républicanisme et de souveraineté populaire, n’ont pas reconnu les résultats de ce référendum, et ont accusé la Russie, la Russie, tout comme les États Unis, une fédération d'états, dont les autorités gouvernementales, tout comme celles des États-Unis et de l’Union Européenne, se gaussent tout autant de démocratie, de républicanisme et de souveraineté populaire, d’annexion, pure et simple, de la Crimée et de la ville de Sébastopol. Et sans prendre l'avis de leurs parlementaires, les chefs d'état et de gouvernement des États Unis et de l’Union Européenne, chacun d'eux engageant leur nation en leur entier par leur décision prise en toute oligarchie dictatoriale, ont imposé des sanctions économiques contre la Russie, la Crimée et la ville de Sébastopol, des sanctions qui, par retour de manivelle, impacte négativement toute l'économie des-dites nations et aggrave la crise qui sévit et qui, le chômage qui s'incrémente, près de 6 millions de chômeurs toutes catégorie confondues en France, malgré toutes les initiatives gouvernementales captieuses et basées essentiellement sur les radiations des listes de Pôle emploi pour le faire baissé par tous moyens, décime les entreprises.

En finalité, le référendum criméen et sébastopolien, comme l'a été, le 5 juillet 2015, le référendum grec, décidé, dans la précipitation, 8 jours avant la consultation électorale, par le Premier Ministre, Alexis Tsipras, chef de file de la « Coalition de la Gauche Radicale grecque », un amalgame d'individus Socio-Démocrates et d'Extrême Gauche dont l'antilibéralisme prôné et affiché seulement pour le peuple grec, pour mieux le manipuler car Alexis Tsipras, communiste de surcroît depuis les années 1980, est membre du Novus Orbis Terranum, « le Nouvel Ordre Mondial » où il y côtoie, entre autres, Barak Obama, Vladimir Poutine, Angela Merkel, David Cameron, François Holande, Manuel Valls, Nicolas Sarkozy, Dominique Strauss-Khan... et certaines personnalités françaises qui se sont laissées corrompre, dont Anne Lauvergeon, Alexandre Adler, Joachim Bitterlich, Hélène Conway-Mouret, Jean-François Copé, Henri de Castries, Augustin de Romanet, Laurence Dumont, Claude Fischer, Stéphane Fouks (consultant et conseiller en communication de Dominique Straux-Khan et de François Hollande), Bernard Guetta, Élisabeth Guigou, Laurent Fabius, Hubert Haenel, Jean-Pierre Jouyet, Alain Juppé, Pierre Lellouche, Gérard Mestrallet, Thierry de Montbrial, Pierre Moscovici, Philippe Petitcolin, Alain Richard, Michel Rocard, Daniel Rondeau, Bernard Soulage, Catherine Tasca, Denis Verret, Wilfried Verstraete, Najat Vallaud-Belkacem, Fleur Pellerin, Christiane Taubira, Jean Marie Le Guen, Clotilde Walter, Harlem désir, Claude Bartolone, Matthias Fekl, Ségolène Royal, Alain Vidalies, Thierry Mandon, Christian Eckert, Michel Sapin, Jean Yves Le Drian, Marisol Touraine, François Rebsamen, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron, Sylvia Pinel, Marylise Lebranchu, Patrick Kanner... pour ne citer que quelques unes, n'est pas celui d'agir dans le but de renverser le système capitaliste, ni de se revendiquer comme partie prenante de la lutte des classes, dans la nuit du 27 Juin précédent, donnant l'illusion qu'un Premier Ministre de fausse à vrai Gauche, pouvait être un démocrate car le référendum s'est mué en « eau de boudin » et commué en une véritable supercherie dictatoriale pour le peuple grec...

En fait, ces deux référendums, le référendum criméen et sébastopolien, pour le premier, et le référendum grec, pour le second, ont été édictés, en total accord entre tous ses membres influents, Barak Obama, Vladimir Poutine, Angela Merkel, David Cameron..., où qui, à l'image de François Hollande et de Dominique Strauss-Khan se voulant influents mais n'occupant qu'un vulgaire strapontin, par le Novus Orbis Terranum... A tel point que, certains de nos élus nationaux, dix membres de l’Assemblée Nationale et du Sénat, dont notamment Claude Goasguen, Yannick Moreau, Yves Pozzo di Borgo... avec le député des Français de l’étranger Thierry Mariani à leur tête, même s'ils traînent derrière eux des casseroles de plusieurs kilomètres mais ne nageant pas dans les eaux troubles du « Nouvel Ordre Mondial », prenant une initiative toute personnelle, en ont irrité les susceptibilités de plusieurs parangons ne nageant pas en eaux claires, tels Laurent Fabius, Elisabeth Guigoux, bon nombres des membres du Gouvernement Valls qui même si lui-même ne s'est pas exprimé officiellement, tirant les ficelles de ses pantins de comédie et les pilotant en totale « harmonie de pensée » avec François Hollande, etc..., tous membres du Novus Orbis Terranum, et n'en ont pas approuvé la visite des députés et sénateurs français en Crimée, des députés et des sénateurs « qui veulent y voir plus clair dans la situation, avoir des informations et parler à la population », et l'ont considérée, le plus despotiquement du monde, comme une infraction au droit international et comme une violation au-dit droit.

Outre le fait que le « Nouvel Ordre Mondial » est une dictature, en France, par le comportement controuvé de nos Ministres et Secrétaires d'Etat nous ne pouvons que constater, nous citoyens lambda, que nous ne sommes plus en république ni démocratie et que, tout au contraire, nous sommes dans une oligarchie dictatoriale stalino-hitllérienne...

12:50 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouvel ordre mondial, oligarchie dictatoriale | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu