Avertir le modérateur

30 juillet 2015

Pamphlétairement vôtre : États-Unis, Russie, Union Européenne et... La France, la valse des impostures...

Pamphlétairement vôtre : États-Unis, Russie, Union Européenne et... La France, la valse des impostures...

erdogan.jpg

Comme si c'était une grande messe républicano-démocratico-oligarchico-dictatoriale, toute la presse occidentale en chantre dévoyé se gausse de l’autorisation faite, par la Turquie, majoritairement aux États-Unis, et, sous la houppette de son Président François Hollande, Infatué Ier nouveau Roi-soleil, et de Premier Ministre, Manuel Valls, Principal Ministre d’État, se prenant tout bonnement pour Giulio Raimondo Mazzarino dont l'origine sociale se voulant être pauvre et modeste mais dont des témoignages anonymes en restituent, tout comme la biographie officielle de Manuel Valls, de par la position bien assise de son père et de son oncle et, recevant le caudillo Franco à leur table, de part leur idéologie franquiste, un récit riche en invraisemblances, le gouvernement français étant le petit chien-chien bien obéissant du mastodonte impérialiste états-unien obamaïen, minoritairement à la France, d’utiliser ses bases militaires pour combattre Daesh, en réalité, la France lui fournissant des armes, - information dès plus officielles donnée par la chaîne parlementaire télévisuelle LCP, Assemblée Nationale et Sénat -, soutenir Daesh contre la Syrie de Bachar el-Assad.

La presse occidentale devrait plutôt s'interroger sur les raisons de ce pseudo revirement de Recep Tayyip Erdoğan, fondateur du Parti de la justice et du développement et, après avoir été Premier Ministre de 2003 à 2014, Président de l'officielle République de Turquie, mais en réalité la République islamique de Turquie, depuis 2014. En effet, établis par la police turque, attesté par tous les Services de renseignement du Monde et information connue de tous les médias occidentaux, l'ex-Premier Ministre et nouveau Président de la République de Turquie, Erdoğan, a plus que des liens avec al-Qaïda car, bien que l'organisation terroriste soit officiellement commandée par Abu Bakr el-Baghdadi, membre de la tribu adnanite et ismaélite de Qurays et du clan quraychite, les deux termes signifiant en arabe « petit requin », la même tribu que le Prophète Mohammed qui, lui, était du clan Hachim, c'est lui qui dirige, personnellement, Daesh. En outre, deux membres des services secrets turcs, le MIT, Abu Alaa al-Afri et Abu Muslim al-Turkmani, de son vrai nom Fadel al-Hayali, en assurent le pouvoir exécutif et les exportations du pétrole que s'approprie État Islamique en Syrie et en Irak, sont loin d'être de la ventre de contrebande car elle sont assurées par BMZ Ltd, la société de Bilal Erdoğan, le propre fils de l'ex-Premier Ministre et nouveau Président de la République de Turquie. Quand aux passages à la frontière, moyennant finances, des candidats djihadistes rejoignant les troupes combattantes et les suivis médicaux et les soins donnés aux djihadistes d'al-Qaïda et de Daesh blessés sont assurés, dans, en autres hôpitaux réquisitionnés par le pouvoir, dans un hôpital situé à Sanhurfa, sur le territoire turc, administré par la propre fille de l'ex-Premier Ministre et nouveau Président de la République de Turquie, Sümeyye Erdoğan, par les membres du Service médical des Services de Renseignement turc.

Alors quand le Président de la République islamique de Turquie, Recep Tayyip Erdoğan, annonce que ses services de police ont arrêté des passeurs de djihadistes, des membres de son propre Service de renseignement, et qu'il a lancé des raids sur les troupes de djihadistes en Syrie, ces arrestations et ces bombardements sont symboliques, ses agents étant bien au chaud dans les bureaux du MIT, les pseudos passeurs n'étant que des combattants kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK, qui s'opposent à son pouvoir, et les bombes larguées ont exclusivement touché des troupes syriennes de Bachar el-Assad et écrasé et détruit massivement des positions du PKK en Irak...

Qu'ainsi une imposture colossale et criminelle est tenue, d'une part, dans le secret le plus total par les médias occidentaux et, d'autre part, la Turquie maquillant, sous couvert de la pseudo ouverture de lutte contre les djihadistes d'al-Qaïda et de Daesh, ses exactions contre le PKK, a obtenu, moyennant l'ouverture de ses bases militaires, majoritairement aux États-Unis et minoritairement à la France, l'autorisation du libre déplacement de ses agents du MIT et leur exfiltration dans toute l'Union Européenne et tout particulièrement en France, avec l'assentiment et l'accord de notre Président de la République, François Hollande, de notre Premier Ministre, Manuel Valls, de notre Ministre des Affaires Étrangères, Laurent Fabius, et de notre Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve qui ont octroyé, en outre, toute l'aide logistique afin de mieux traquer les pseudos djihadistes mais vrais membres du PKK qui pourraient se cacher sur le sol de France...

Sources : Presse turque, iranienne et russe.

00:12 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : impostures, djihadistes, daesh, turquie, erdogan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu