Avertir le modérateur

18 novembre 2015

Comme un lapin sortant d'un chapeau: "Abdelhamid Abaaoud" est mort...

assaut.jpg

Alors qu'à 7 h 20, entre deux et quatre suspects sont retranchés dans un appartement dans le centre de Saint-Denis, à deux pas du théâtre Gérard Philippe, à quelques centaines de mètres de la cathédrale, des échanges de tirs en rafales font rage.

Selon des sources policières, il pourrait s'agir d'Abdelhamid Abaaoud (censé se trouver en Syrie), le commanditaire présumé des attentats, (alors que le commanditaire n'est autre que Fabien Clain, un Toulousain d'origine réunionnaise, lui aussi censé se trouver en Syrie), des attentats de vendredi, et d'un des deux suspects, soit Salah Abdeslam (mais, suivant la police belge, il est retourné en Belgique dans la nuit du 13 au 14 Novembre, et serait passé par Bruxelles avant de s'évaporer dans la nature), soit un second homme encore non identifié, recherchés dans le cadre de l'enquête.

Selon un témoin, « Çà a commencé vers 03 H 00, au moment où je sortais de chez des amis pour prendre les transports. J'aurais pu me prendre une balle. J'ai entendu des coups de feu. Au départ seulement des civils de la police de Saint Denis. J'ai pensé a un règlement de compte mais les tirs ont continué, beaucoup de renforts sont arrivés et ont bouclé l'avenue de la République. On se croirait en guerre. J'habite à Montfermeil mais je connais bien Saint- Denis. J'aurais jamais pensé que des terroristes puissent se cacher ici. »

D'importants renforts de police, dont un hélicoptère, et des moyens de secours ont été déployés sur place.

Selon les autorités, un assaut policier, dans le cadre d'une opération de la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire et du Raid, est en cours, à Saint-Denis. Des policiers ont été blessés au cours de l'assaut, indiquent des sources proches de l'enquête, au moins un mort, dont l'identité de la personne tuée n'est pas encore communiquée est à déplorer et, à 7 h 45, au moins deux morts parmi les terroristes, dont une femme qui aurait utilisé une ceinture pour se faire exploser... et trois arrestations...

Les écoles et les collèges du centre-ville sont « fermés aujourd'hui » à Saint-Denis et ni les bus, ni le métro ne fonctionnent dans le secteur de l'opération.

Une telle opération qui a démarré, vers 3 heures du matin et toujours en cours à 7 h 30 dans un véritable combat de rue, avec des civils de la police de Saint Denis avant l'arrivée de renforts sur les 4 h 00, en toute chose, interroge d'autant que les enquêteurs pensaient trouver le commanditaire des attentats du 13 novembre... mais chou blanc... ni Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé dont les perroquets médiatiques nous en rabattent plein les oreilles, ni le commanditaire Fabien Clain, un Toulousain d'origine réunionnaise, dont les mêmes perroquets médiatiques sont majoritairement taisants... ne sembleraient avoir été présents dans l'appartement.... mais pourtant, vers la fin de la journée on entendra claironner, comme un lapin sortant d'un chapeau: "Abdelhamid Abaaoud" est mort...

18:59 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Les Cathédrales de Pierre, Manifestations littéraires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu