Avertir le modérateur

19 novembre 2015

Basculement de la France d'un Etat de République en Etat de Dictature

Nos hautes instances font cocorico et l'Assemblée a voté la prolongation, de 12 jours à une durée de 3 mois, de l'Etat d'urgence et son renforcement sur tout le territoire français.

L'Etat d'urgence qui nous est imposé par la volonté du Président de la République dont la côté, auprès des français, n'était qu'à 13% des intentions favorables juste au matin du 13 Novembre, actuellement culminant à des chiffres incroyables, 73% des français lui faisant confiance sur sa manière de mener les actions anti-terroristes, implique de :
- Imposer des couvre-feu sur tout le territoire.
- Permettre aux forces de police d'effectuer des perquisitions de jour comme de nuit et sans le contrôle d'un juge, c'est-à-dire sans que personne n'en vérifie la légalité.
- Interdire toute manifestation, qu'elle soit ou non en rapport avec les événements du vendredi 13 novembre.
- Interdire de séjour dans un lieu donné « toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l'action des pouvoirs publics ». Formule extrêmement large, donc extrêmement permissive.
- Assigner à résidence toute personne « dont l'activité s'avère dangereuse pour la sécurité et l'ordre publics ». C'est là encore extrêmement vague.
- Préfets et ministre de l'intérieur peuvent prendre « toute mesure pour assurer le contrôle de la presse et de la radio.

Un Etat d'urgence faisant basculer, officiellement, la France d'un Etat de république, du moins ce qu'il restait de la République avec toutes les lois permissives qui ont été votées au cours des deux dernières années, à un Etat de Dictature.

Mais pour faire plier l'assemblée, il fallait des propos chocs et ils l'ont été :

Avec la déclaration tonitruante, déraisonnable et irresponsable car nourrissant la peur et portant à la dramatisation émotionnelle de Manuel Valls, Premier Ministre, «L'imagination macabre des donneurs d'ordre est sans limite: fusil d'assaut, décapitation, bombe humaine, armes blanches (…) Il ne faut aujourd'hui rien exclure et je le dis avec toutes les précautions qui s'imposent mais nous savons et nous l'avons à l'esprit, il peut y avoir aussi le risque d'armes chimiques et bactériologiques».

et celle du procureur de Paris, François Molins.
"Le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, considéré comme l'instigateur présumé des attentats du 13 novembre, a été tué lors d'une opération du RAID mercredi matin à Saint-Denis. Une femme s'est également fait exploser lors de l'assaut, qui a fait cinq blessés légers du côté des forces de police. Huit personnes ont été placées en garde à vue. Tout laisse à penser" que ces personnes pouvaient commettre un nouvel attentat,"

Oui mais voila, hier 18 Novembre, à 8 h 19, les rumeurs courraient déjà dans les milieux autorisés "qu'il fallait faire admettre à la population française que le commanditaire présumé des attentats du 13 novembre Abdelhamid Abaaoud avait été tué dans l'assaut, alors que celui-ci s'est achevé vers 11 h 00 du matin...

Capture01.jpg

Sans commentaire autre...

22:52 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu