Avertir le modérateur

19 novembre 2015

De l'inconséquence déraisonnable et de l'irresponsailité d'un Premier Ministre

Hollande.jpg

Après avoir déclaré, le 13 Novembre 2015, à des élèves d'un collège "qu'ils devraient vivre avec des attentats" comme "prémonitoire à ce qu'il allait se passer le soir même,

Après avoir rabâché, depuis Samedi 14 Novembre que la France "devait s'attendre à d'autres répliques" des "terroristes", suites aux sanglantes attaques qui ont fait au moins 129 morts à Paris et à Saint-Denis,

Manuel Valls a déclaré, le 19 Novembre, devant les députés : «L'imagination macabre des donneurs d'ordre est sans limite: fusil d'assaut, décapitation, bombe humaine, armes blanches (…) Il ne faut aujourd'hui rien exclure et je le dis avec toutes les précautions qui s'imposent mais nous savons et nous l'avons à l'esprit, il peut y avoir aussi le risque d'armes chimiques et bactériologiques».

L'État se préparerait en effet sérieusement à l'éventualité d'une telle attaque. Ainsi, un arrêté du ministère de la Santé autorisant la fabrication d'un antidote aux «neurotoxiques organophosphorés» est paru le 14 novembre. Le texte autorise, à titre dérogatoire, l'acquisition massive, le stockage, la distribution, la prescription et l'administration du sulfate d'atropine 40 mg/20 ml PCA - uniquement fabriqué par la Pharmacie centrale des armées -, un antidote à l'intoxication des neurotoxiques organophosphorés, des armes chimiques extrêmement dangereuses comme le gaz sarin.

Ce ne sont pas de telles paroles qui relèvent d'une telle inconséquence de la part d'un ministre, de surcroît Premier Ministre, que la population de la France attend, mais des actes, non point des actes à posteriori comme ceux mis en œuvres après, non les actes de guerre mais les assassinats perpétrés, le 13 Novembre, mais des actes en aval...

Comment se peut-il, et je ne suis pas, ayant eu connaissance de certaines informations qui filtraient, sous le manteau, des services de renseignements, de l'Elysée, de Matignon, de la Place Beauvau..., avec un article du 13 Septembre :

"Attendons-nous, et les service de renseignement en émettent de grandes craintes, avec l'arrivée massive des migrants et les hordes de djihadistes infiltrés, sous quelques jours voire quelques semaines au plus, à une vague d'attentats, en France... ce dont François Hollande profitera du chaos qui en résultera pour décréter l'Etat d'urgence..."

le seul chroniqueur qui ait lancé des cris d'alarme depuis des mois, que la boucherie barbare perpétrée n'ait pas été anticipée par le Président de la République, le Premier Ministre et l'entier gouvernement de la France, alors qu'eux-mêmes, par les services de renseignement français, européens, américains, russes, chinois, iraniens, turcs, irakiens, syriens... savaient ?

Et là se posent les questions :
- "Pourquoi des terroristes aguerris au combat en Syrie se sont comportés comme de vulgaires amateurs en semant des indices ahurissants tels passeports traînant dans la rue, tels des téléphones abandonnés dans des poubelles...etc.. etc.. etc.. ?"
- "Pourquoi trois terroristes aguerris au combat en Syrie et bardés d'une ceinture de bombes, se sont comportés, en voulant lancer des attaques terroristes contre le Stade de France, à Saint Denis, comme de vulgaires amateurs minables en se faisant sauter dans des lieux déserts et ne faisant qu'un seul mort, les médias disent 4, et dans ces 4, les 3 terroristes...?"
- "Pourquoi le Président Hollande a-t-il été averti de la première explosion dans un espace temps de moins de 30 secondes, qu'il se soit levé le plus naturellement du monde et que sont visage n'ait rien montré malgré la gravité de l'événement... ?"
- "Comment en quelques 48 heures, pouvoir assurer autant de descentes de police tous azimuts sur tout le territoire de la France
- "Pourquoi, depuis le 13 Novembre, le Président de la République, le Premier Ministre et le Ministre de l'Intérieur brassent-ils autant de vent, multiplient-ils les allocutions et arrosent-ils tant de chrysanthèmes... ?"
- "Pourquoi a-t-il décrété l'Etat d'Urgence et, au différent d'en demander la prolongation par une loi ad-hoc, a-t-il fait modifier la loi sur l'Etat d'Urgence portant la durée de 12 jours à 3 mois... ?"
- "Pourquoi François Hollande, même si la mise en oeuvre de l'Etat d'urgence, étendu sur l'entier territoire national, en interdit la tenue, comme il en interdit la tenue de la Cop21 et de toutes les manifestations et spectacles qui peuvent se tenir sur le sol de France, maintient-il, en toute illégalité constitutionnelle, les élections régionales des 6 et 13 Décembre 2015 ?"
- "Pourquoi François Hollande veut-il faire modifier les articles 16 et 36 de la Constitution avant la fin de l'Etat d'urgence et faire retirer les prérogatives accordées à l'armée dans le cadre de l'Etat de siège pour les accorder au Président de la République, une telle manipulation constitutionnelle faisant du Présuident de la République, un Dictateur... ?"

Sans autres commentaires totalement inutiles

22:59 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu