Avertir le modérateur

30 novembre 2015

Vous avez dit terroristes ? La Cop21 prioritaire sur la sécurité et la vie des français...

La sécurité dans les aéroports français : Le laxisme, encore le laxisme et toujours le laxisme de nos hautes instances au sommet de l'Etat seulement capables de brasser du vent quand l'irréparable survient...

avion.jpg

Des graffitis en arabe, "Allah Akbar", ont été découverts, sur des avions, depuis des semaines et des mois et, le plus inquiétant, depuis le 13 Novembre, dans des aéroports français, dont un à Roissy et un à Lyon.

Plusieurs dégradations sur des carlingues d'avions ont été constatées depuis le 13 Novembre, dans des aéroports français, et, posant des questions de sécurité, elles interrogent sur la diligence des autorités à "faire des descentes" programmées dans "les milieux supposés islamistes" et sur la pertinence et l'efficacité de telles menées politico-politicardes, si ce n'est à faire beaucoup de vent et de buzz, à but électoraliste, dans le cadre des élections régionales des 6 et 13 Décembre.

Le cas concernant l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, a été constaté le 24 Novembre 2015 et une inscription "Allah Akbar" a été retrouvée sur la trappe à carburant d'un appareil, arrivé la veille de Budapest. Le 22 Novembre,, une autre inscription, en arabe, avait été constatée sur la trappe d'accès à la soute à bagages d'un appareil d'un avion de ligne, à Lyon. Selon une source aéroportuaire, acquise au hollandisme, "rien n'indique aujourd'hui que l'inscription ait été effectuée en France" car "l'avion venait de Marrakech."

Déjà le 19 Novembre, toujours à Lyon, deux inscriptions, en arabe, entraînant le débarquement des 157 passagers, avaient été découvertes sur un appareil. Selon une source proche du Ministère de l'Intérieur et des cellules élyséennes, ces graffitis ne seraient "pas un phénomène lié aux attentats du 13 Novembre car cela ferait plusieurs mois que, de temps en temps, ça arrive".

Ces dégradations posent toutefois la question de la sécurité des zones réservées dans les aéroports, même si Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur braille, à qui veut l'entendre, que "sur la plate-forme de Roissy-Charles-de-Gaulle, 57 personnes ne sont plus autorisées à travailler à l'aéroport parisien depuis le début de l'année. Elle sont soupçonnées de radicalisation."

Mais Roissy-Charles-de-Gaulle, tout comme d'autres aéroports français, est, malgré les 57 personnes qui ne sont plus ou qui ne seraient plus autorisées à travailler à l'aéroport parisien, continue à être infiltré, en toute impunité, par des djihadistes... car le Président de la République, le Premier Ministre et le Ministre de l'Intérieur, depuis qu'ils ont obtenu la tenue de la Cop21 au Bourget, voilà des mois et des mois..., "préfèrent" s'occuper, après avoir joué aux "pompiers pyromanes", sur la Place de la République, le 29 Novembre, avec la participation de "casseurs écologistes" infiltrés par des forces de l'ordre, plus de 115 pseudos casseurs, qui ont été relâchés, "séance tenante", après leur arrestation...

Quant aux djihadistes, la politique politico-politicarde du gouvernement hollandiste, faire baisser à tout prix et par tous les moyens le chômage en France, avec les emplois aidés, a larvé toute l'administration française, toute la territoriale, la police, l'armée et la gendarmerie... et à ouvert les portes à l'invasion, par l'intérieur, des rouages administratifs, policiers, juridiques et militaires de la France... et a vendu la nation à celui qu'il dit vouloir combattre, à Daesh...!!!

15:47 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu