Avertir le modérateur

30 novembre 2015

Vous avez dit terroristes ? La Cop21 prioritaire sur la sécurité et la vie des français...

La sécurité dans les aéroports français : Le laxisme, encore le laxisme et toujours le laxisme de nos hautes instances au sommet de l'Etat seulement capables de brasser du vent quand l'irréparable survient...

avion.jpg

Des graffitis en arabe, "Allah Akbar", ont été découverts, sur des avions, depuis des semaines et des mois et, le plus inquiétant, depuis le 13 Novembre, dans des aéroports français, dont un à Roissy et un à Lyon.

Plusieurs dégradations sur des carlingues d'avions ont été constatées depuis le 13 Novembre, dans des aéroports français, et, posant des questions de sécurité, elles interrogent sur la diligence des autorités à "faire des descentes" programmées dans "les milieux supposés islamistes" et sur la pertinence et l'efficacité de telles menées politico-politicardes, si ce n'est à faire beaucoup de vent et de buzz, à but électoraliste, dans le cadre des élections régionales des 6 et 13 Décembre.

Le cas concernant l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, a été constaté le 24 Novembre 2015 et une inscription "Allah Akbar" a été retrouvée sur la trappe à carburant d'un appareil, arrivé la veille de Budapest. Le 22 Novembre,, une autre inscription, en arabe, avait été constatée sur la trappe d'accès à la soute à bagages d'un appareil d'un avion de ligne, à Lyon. Selon une source aéroportuaire, acquise au hollandisme, "rien n'indique aujourd'hui que l'inscription ait été effectuée en France" car "l'avion venait de Marrakech."

Déjà le 19 Novembre, toujours à Lyon, deux inscriptions, en arabe, entraînant le débarquement des 157 passagers, avaient été découvertes sur un appareil. Selon une source proche du Ministère de l'Intérieur et des cellules élyséennes, ces graffitis ne seraient "pas un phénomène lié aux attentats du 13 Novembre car cela ferait plusieurs mois que, de temps en temps, ça arrive".

Ces dégradations posent toutefois la question de la sécurité des zones réservées dans les aéroports, même si Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur braille, à qui veut l'entendre, que "sur la plate-forme de Roissy-Charles-de-Gaulle, 57 personnes ne sont plus autorisées à travailler à l'aéroport parisien depuis le début de l'année. Elle sont soupçonnées de radicalisation."

Mais Roissy-Charles-de-Gaulle, tout comme d'autres aéroports français, est, malgré les 57 personnes qui ne sont plus ou qui ne seraient plus autorisées à travailler à l'aéroport parisien, continue à être infiltré, en toute impunité, par des djihadistes... car le Président de la République, le Premier Ministre et le Ministre de l'Intérieur, depuis qu'ils ont obtenu la tenue de la Cop21 au Bourget, voilà des mois et des mois..., "préfèrent" s'occuper, après avoir joué aux "pompiers pyromanes", sur la Place de la République, le 29 Novembre, avec la participation de "casseurs écologistes" infiltrés par des forces de l'ordre, plus de 115 pseudos casseurs, qui ont été relâchés, "séance tenante", après leur arrestation...

Quant aux djihadistes, la politique politico-politicarde du gouvernement hollandiste, faire baisser à tout prix et par tous les moyens le chômage en France, avec les emplois aidés, a larvé toute l'administration française, toute la territoriale, la police, l'armée et la gendarmerie... et à ouvert les portes à l'invasion, par l'intérieur, des rouages administratifs, policiers, juridiques et militaires de la France... et a vendu la nation à celui qu'il dit vouloir combattre, à Daesh...!!!

15:47 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

27 novembre 2015

L'hommage électoraliste rendu par François Hollande, aux 130 victimes et aux 359 blessés... est à vomir

Un peu partout on entend cette question : "Avez-vous été touché par la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats ?"

Je le sais, je vais faire hurler la masse mais il ne faut pas porter des œillères et regarder la vérité en face... car les assassinats, non les actes terroristes, ont été commandités par des français, commis par des français bi-nationaux (13 Novembre 130 victimes et 359 blessés, juste avant les élections Régionales des 6 et 13 Décembre, des élections maintenues par François Hollande alors que l'Etat d'urgence en interdit la tenue), et revendiqués par un français, le djihadiste toulousain Fabien Clain qui, avec son frère, comme l'ont été, par le passé, les frères Mérah (tueries de Mars 2012, 7 victimes, juste avant les présidentielles), a été colleur d'affiche pour le PS...

Désolé mais faire de l'électoralisme criard, comme le fait François Hollande, depuis le 14 Novembre à 00 h 00 et surtout dans le cadre d'une telle manifestation dont on sait que les 130 victimes et les 359 blessés découlent de la politique laxiste du gouvernement et du chef de l'état en personne (refus de prendre en considération les renseignements syriens, allemands, belges, etc... etc...), est pure indécence

Et plus encore refus de prendre en compte l'interception d'une communication téléphonique, réalisée par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), le jeudi 12 novembre, veille des attentats à Paris, une conversation téléphonique de Hasna Aït Boulahcen avec un contact en Syrie. La jeune femme y déclare que des attentats vont être commis à Paris et en France...,...

Enfin, pour le Bataclan, François Hollande a fait déclencher l'assaut 2 h 20 après le premier tir des terroristes et surtout, ce qui démontre qu'il se foutait éperdument de la vie des gens qui étaient otages, seulement après avoir déclaré, le jugeant plus important que la vie de français, l'Etat d'urgence

Alors, l'hommage rendu par François Hollande, aux 130 victimes et aux 359 blessés... est à vomir

22:26 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

23 novembre 2015

Lettre ouverte à Monsieur François Baroin, Président Association Maires de France.

Une suite à la visite de François Hollande à l'Assemblée des Maires de France présidée par François Baroin ? Ou une décision prise pour lui faire plaisir avant sa visite ? "L'Association des maires de France s'oppose aux crèches de Noël dans les Mairies"

creche.jpg

En ces temps de crise, en France, qui succèdent aux actes barbares qui ont été perpétrés le Vendredi 13 Novembre au soir, l'Association des maires de France fait acte de christianophobie...

Lettre ouverte à Monsieur François Baroin...

Monsieur François Baroin, vous exigez Noël sans crèche... exigez, aussi, l'Aïd al-Adha sans mouton, la Pâque sans agneau... et là vous serez un Président des maires de France respectable et respecté....

Respectez donc les cultures et les traditions des divers univers cultuels qui composent la France et vous-même serez respecté... Si vous agissez tout autre, vous n'êtes qu'un insignifiant personnage de valeur nulle et méprisable et vous ne méritez point d'être un élu du peuple...

Malheureusement des olibrius de votre genre, vous êtes nombreux chez les politiques, à toutes les strates de la société...les deux plus bels exemples récents, au plus haut de l'état en sont Sarkozy et Hollande... et les innocents, morts par vos gestions politico-politicardes des bas-fonds de fosses sceptiques, se comptent par centaines, en France,... bientôt par milliers...

C'est facile à comprendre rien qu'à vous entendre clamer les uns et les autres que nous sommes en guerre, Mais nous ne voyons pas décrété l'Etat de Siège car, et c'est là où vous faites tous dans le pantalon comme des péteux que vous êtes, une partie des pouvoirs civils, par l’État de siège, seraient transférés à l'armée et la loi martiale s'appliquerait pour les traîtres à la nation...

Et quand en toute inconstitutionnalité, Hollande vous demandera d'abroger ou de modifier radicalement, lui en ôtant toute sa sève, l'article 36 de la Constitution vous adhérerez tous et voterez les modifications comme un seul homme...

07:30 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

22 novembre 2015

Quand les infos sont filtrées et censurées sur les médias français...

Quand les infos sont filtrées et censurées sur les médias français...

Une bombe larguée par l'armée française lors des trois raids menés depuis dimanche notamment sur Raqqa, le fief de l'Etat islamique en Syrie, selon l'Etat-Major français, dans un point presse tenu le Jeudi 19 Novembre au matin, n'a pas explosé et pourrait être récupérée par les djihadistes "à des fins de manipulation."

avion.jpg

Et le porte parole de l'Etat-Major des armées, le Colonel Gilles Jaron, a rajouté, "Nous avons un certain nombre d'informations qui nous permettent de dire qu'une des bombes, une parmi la soixantaine de bombes que nous avons utilisées dans ces trois raids, n'a pas explosé [......] Et nous avons un certain nombre d'informations qui nous laissent penser que cette bombe pourrait être récupérée par l'adversaire à des fins de manipulation."

Que cette annonce, d'une bombe qui n'ait pas éclaté et qui a été récupérée par l'Etat islamique, soit faite le matin du 19 Novembre, et que l'après midi, le Premier Ministre, Manuel Valls, avertisse que des attentas chimiques et bactériologiques pourraient se produire en France, interpelle... d'autant que Manuel Valls, au titre de Premier Ministre, n'en pouvait être informé...

Lors, existe-t-il une relation entre la récupération de la bombe par les combattants de Daesh et les menaces d'attentats chimiques et bactériologiques car, selon les indiscrétions filtrant des renseignements français, européens..., russes, iraniens et syriens... ce sont les civils qui ont trinqué sous les 3 raids menés par l'aviation française et les victimes se comptent, dans leurs rangs par centaines... quant aux tués dans les rangs de Daesh...un chiffre ridicule tant il est insignifiant...

C'est aléa révèle, en outre, un deuxième point plus pernicieux : "L'aviation française larguerait-elle, sur la Syrie, des bombes chimiques et bactériologiques ?", l'annonce, par Manuel Valls, Premier Ministre, de plausibles attentats chimiques et bactériologiques qui peuvent être menés sur le sol,de France le suggérant clairement...

Quand on sait qu'un raid aérien sur Raqqa coûte très cher. Il y d'abord les avions pour larguer des bombes. L'armée française utilise deux types d'appareil pour ces missions : des Mirage 2000 et des Rafale. Une heure de vol de Mirage 2000 revient à 25.000 euros, kérosène et pilote compris ; une heure de vol d'un Rafale est plus chère : 40.000 euros. Il faut ensuite ajouter à la facture le prix des bombes. Là encore, deux types de munitions sont larguées sur Raqqa : les GB-12, 20.000 euros l'unité, et les A2SM, 200.000 euros la pièce.

Lors des raids au-dessus de la Syrie, la France alterne les types de bombe et d'avion. Elle largue environ vingt bombes par nuit. On peut donc conclure qu'un bombardement de vingt bombes sur Raqqa coûte environ 2,4 millions d'euros. Cela est bien sûr le prix plancher, qui ne prend pas en compte tout ce qui est analyse, renseignement, vol de reconnaissance, les deux avions d'escorte dont un ravitailleur, et une partie de la logistique qui permettent ce déploiement de force.

11:46 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

De cause à effet... Menaces d'attentats chimiques et bactériologiques

De cause à effet...

Notre très avisé Premier Ministre, Manuel Valls, pas lus futé que l'âne catalan, ne scandait-il pas, dans l'hémicycle, le jeudi 19 Novembre 2015, pour inciter les députés à voter la,prolongation de la durée de l'Etat d'Urgence, de 12 jours à 12 jours plus 3 mois, et la modification de la loi sur l'Etat d'Urgence tout en la rendant plus permissive; que des "Menaces d'attentats chimiques et bactériologiques" menaçaient la France ?

combinaisons.jpg

Depuis le 20 Novembre, une info fait le buzz tant sur internet que dans les médias télévisuels, radiophoniques et presse papier "Un vol qui tombe au plus mal... Une dizaine de combinaisons de protection étanches, du type des kits de protection contre le virus Ebola, trois fois plus de paires de bottes en polyéthylène, une matière résistante aux agents chimiques, des gants, des masques antibactériens... Ces équipements ont disparu cette semaine d'un local sécurisé de l'hôpital pédiatrique de l'AP-HP Necker (Paris XVe)."

Ce vol serait-il du même tonneau que la descente, consécutivement à l'assaut mené contre un appartement à Saint Denis, le matin même, jusqu'à 11 heures, le mercredi 18 au soir, d'une dizaine de personnes au domicile de la mère de Hasna Aït Boulahcen, à Aulnay-sous-Bois, pour « nettoyer » l’appartement avant la venue officielle de la police dont la perquisition n’a été menée que le lendemain, Jeudi 19, après-midi ?

Pour en attester de la véracité de la tonitruante déclaration tenue sur la menace d'attentats chimiques et bactériologiques, faite aux députés par le Premier Ministre, le vol, survenant quelques petites heures après..., d'un tel matériel tombe fort à propos...

11:43 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Être ou ne pas être Kamikaze, telle est la question !

Être ou ne pas être Kamikaze, telle est la question !
 
Dès le Mercredi 18 Novembre les perroquets médiatiques ont commencé à nous bassiner avec une kamikaze qui s'est faites sauter à la bombe lors de l'assaut d'un appartement à Saint Denis... sensé être la cache d"un terroriste...
 
mais, les autorités s'étant ressaisie, une kamikaze qui se fait hara-kiri sur le sol de France ça fait tâche, les communiqués de services de police ont vite était modifiés en conséquence : "la cousine de l’organisateur présumé des attentats de Paris, Hasna Ait Boulahcen, décédée dans l’assaut donné mercredi par la police française en banlieue parisienne, n’est pas morte en kamikaze contrairement à ce qui avait été envisagé dans un premier temps."

kamikaze.jpg

Mais...
 
le Mercredi 18 au soir, aux alentours de 22 heures, l'information étant éventée par M6, une dizaine de personnes ont débarqué au domicile de la mère de Hasna Aït Boulahcen, à Aulnay-sous-Bois, pour « nettoyer » l’appartement avant la venue officielle de la police dont la perquisition n’a été menée que le lendemain, Jeudi 19, après-midi.
 
Et même si M6 rapporte qu'une source judiciaire et non plus policière, beau mélange des genres, et belle implication de tous les services pour sauver les apparences, « La question est de savoir si ces personnes ont emporté avec elles des éléments présents dans l’appartement qui pourraient directement intéresser l’enquête... », la ficelle est trop grosse pour avaler cette nouvelle couleuvre grosse comme un boa...
 
Conséquemment, pour tous les perroquets médiatiques qui en ont rabattu les oreilles à tous les français, les prenant pour des cons, "Hasna Ait Boulahcen n'est plus une kamikaze qui s'est fait hara-kiri.", au contraire c'est une bien "sympathique musulmane qui s'est trouvée au mauvais endroit au mauvais moment et qui a été la victime d'un terroriste qui s'est envoyé en l'air en faisant exploser sa ceinture de bombe..."
 
Mais à trop tirer sur la ficelle, elle finit par casser dit le dicton... à moins que François Hollande et Manuel Valls trouvent l'opportunité de réunir, une nouvelle fois dans l'urgence, et ce avant le premier tour des régionales, le 6 Décembre, et au plus tard avant le deuxième tour du 13 Décembre, le Congrès pour lui faire voter les modifications des articles 16 et 36 de la Constitution, des modifications qui, comme celles qui ont été votées sur la loi sur l'Etat d'urgence, ont été rédigées et les textes prêts à être présentés aux députés et aux sénateurs bien avant le 13 Novembre...
 
Et, sait-on jamais comment les événements vont tourner, il est urgent de supprimer, en cas d'obligation de décréter l'Etat de siège, la transmission d'une partie des pouvoirs civils à l'armée et, en découlant, la loi martiale qui s'applique automatiquement...

11:38 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Faire enfler la psychose de la peur dans la population de France

Depuis hier samedi matin, tous les médias français, relayant les médias belges, et martelant sans cesse l'information pour bien la faire rentrer dans la tête des français et faire enfler la psychose de la peur dans la population de France, font état d'une Menace terroriste en Belgique

valls.jpg

et le Premier Ministre belge évoque des menaces très fortes d'attentat à partir du samedi 21 novembre.

Pour Claude Moniquet, de nationalité française, né le 3 mars 1958 à Bruxelles, journaliste français, notamment à L'Express et au Quotidien de Paris, ex-agent de renseignement de la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE), particulièrement en Europe de l'Est et dans les Balkans et cofondateur de l'European Strategic Intelligence and Security Center, société d'analyse stratégique et d'intelligence économique basée depuis 2002 à Bruxelles, ces menaces sont bien réelles : "Il faut savoir que l'état d'alerte n'a jamais atteint le niveau quatre en Belgique, qui est le niveau ultime, depuis huit ans. Les mesures qui ont été prises, comme l'arrêt total du métro, ça ne s'est jamais fait".

En outre, depuis le 13 Novembre dernier, Molenbeek est au centre de toutes attentions et les services de police et de renseignements connaissant la menace qui résulte de la gestion de la commune, de 1992 à 2012, sous la mandature de son bourgmestre, Philippe Moureaux, Parti Socialiste belge, car beaucoup de choses n'ont pas été possibles par le fait qu'il y a eu un pacte tacite passé entre Philippe Moureaux et certains milieux islamistes de manière à assurer le calme dans la commune et d'assurer ses réélections ainsi que celles de sa majorité politique locale, ce qui a freiné le travail de la police.

Tient une situation semblable que nous connaissons fort bien en France et que le Président de la République, François Hollande, en tandem avec son Premier Ministre, Manuel Valls, pratique avec un art consommé, allant, sur le dos des contribuables français, jusqu'à offrir gratuitement des armes létales et autres toxiques, biologiques..., des munitions, des missiles... et du matériel militaire sophistiqué, léger et lourd, aux salafistes-wahhabites-djihadistes modérés, et une manière époustouflante de ne pas faire de vague et de prôner le racisme anti-français et anti-blanc...

11:26 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

21 novembre 2015

Comment porter en terre la République et la Démocratie en France et instituer, avec du sang des innocents versé, la dictature...

Âmes sensibles s'abstenir... Ou comment porter en terre la République et la Démocratie en France et instituer, avec du sang des innocents versé, la dictature...

hollande.jpg

Depuis "l'Apocalypse now" sur Paris du 13 Novembre au soir, François Hollande, Président de la République, et Manuel Valls, Premier Ministre, y impliquant tout le gouvernement, les députés et les sénateurs, les forces de police, les instances de justice, le corps préfectoral et Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, agissent en toute illégalité et se commettent dans des actes anti-constitutionnels...

En effet, François Hollande et Manuel Valls n'arrêtent pas de marteler que "Nous sommes en guerre"... "Daesh nous a déclaré la guerre"... "Nous sommes en guerre"... Les "pseudo-actes de guerre" s'étant passés, tant le Vendredi 13 Novembre au soir que le Mercredi 18 Novembre au matin, sur le territoire de la France, François Hollande, Président de la république, sur proposition de son Premier Ministre, Manuel Valls, devait décréter l’État de siège et transférer un certain nombre des pouvoirs civils qui sont de la compétence d'un Président de la République, à l'armée... ce qu'il n'a pas fait... Il est vérité que si l’État de siège avait été décrété, la loi martiale rentrait en application... Aussi, en toute inconstitutionnalité, il a décrété l’État d'urgence...

Mais le Vendredi 13 Novembre 2015, ce ne sont pas à des actes de guerre auxquels certains quartiers de Paris et de sa banlieue ont été confrontés... Et pour cause, les barbares qui ont agi étaient, pour majorité d'entre eux, même s'ils résidaient en Belgique, des français bi-nationaux... En outre la personne qui a revendiqué, par vidéo, en nom de Daesh, les assassinats qui, en toute grandiloquence, ont été qualifiés d'attentats, Fabien Clain, un Toulousain d'origine réunionnaise, est français... Conséquemment de tels actes relèvent exclusivement, et encore c'est à démontrer, d'un État d'insurrection, et non d'un État de guerre, qui requiert, à la limite et si l’État d'insurrection est réellement démontré, de décréter, suivant les circonstances dans lesquelles ils se sont produits, l’État d'urgence... ce qu'a fait, en apparence dans la plus grande précipitation, François Hollande, Président de la République, sur proposition de Manuel Valls, Premier Ministre, dans la nuit du 13 au 14 Novembre aux environs de 00 h 00, soit à peine un peu plus de 2 heures 30 après la première explosion près du Stade de France à Saint Denis...

A ce stade, il y a lieu de reprendre le déroulement des faits...
- A 21 h 20, trois énergumènes, rapidement qualifiés de terroristes kamikazes, Bilal Hadfi, 20 ans, français domicilié à Molenbeek en Belgique, Ahmad Al Mohammad, 25 ans, syrien dont les empreintes correspondent à un migrant qui a débarqué en Grèce en octobre 2015 et un troisième homme non identifié, qui se font exploser, à quelques minutes d'intervalle, les uns après les autres, à proximité du Stade de France. Très étrangement, il se laisse entendre qu'ils voulaient commettre un attentat à l'intérieur même du stade sans jamais avoir tenté d'y pénétrer et même de s'en approcher assez près, contre la personne du Chef de l’État... En fait, ils se sont fait hara-kiri, alors que de nombreuses personnes se trouvaient massées dans les environs immédiats de l'enceinte sportive, dans des lieux isolés et vides. Seulement 4 victimes sont dénombrées, les 3 énergumènes et un passant s'étant malencontreusement trouvé là au mauvais moment... Il est à constater que dans un laps de temps très bref, plus ou moins 30 secondes, même pas le temps nécessaire à recouper les informations, François Hollande a été averti qu'une explosion s'était produite et il a été exfiltré dans les 5 minutes qui ont suivi... et dirigé sur la Place Beauvau où l'y attendaient, (avaient-ils eu des prémonitions ?), déjà le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et le Premier Ministre, Manuel Valls... Belle célérité réactive de la part des deux ministres...
- A 21 h 25, un groupe composé d'au moins trois personnes, deux frères, Brahim Abdeslam, 31 ans, français vivant en Belgique, loueur d'une Séat Léon noire et Salah Abdeslam, 26 ans, français vivant aussi en Belgique, tirent, balle après balle, et non en rafale, sur un bar et un restaurant jouxtant le carrefour des Rues Bichat et Alibert, dans le 10ième arrondissement et un troisième individu car le véhicule est retrouvé au cours de la nuit du 14 au 15 Novembre à Montreuil. Brahim Abdeslam se fait exploser au Comptoir Voltaire, dans le 11ième arrondissement. Il paraît surprenant et extraordinaire que des énergumènes que la presse qualifient de terroristes aguerris au combat de rues en Syrie et en Irak et habitués à "arroser" avec leur kalachnikov, commettent un attentat en tirant balle après balle et non en rafale, ce laissant entendre qu'ils n'étaient qu'en possession de peu de chargeurs...
- A 21 h 40, un troisième groupe composé de trois irresponsables sanguinaires, vite qualifiés de terroristes, Omar Ismaël Mostefaï, 29 ans, français domicilié à Chartres condamné huit fois entre 2004 et 2010 pour des délits de droit commun mais jamais incarcéré, fiché S en 2010 pour radicalisation, Samy Amimour, 28 ans, français, mis en examen en 2012 pour association de malfaiteurs à but terroriste, mandat d'arrêt international depuis 2013 et un troisième personnage non identifié, arrive au Bataclan, à bord d'une Volkswagen Polo noire, pénètre dans le bâtiment et commence à tirer, balle après balle, et non en rafale, sur les spectateurs. Tout comme le groupe qui avait agi dans les 10e et 11e arrondissements, le mode opératoire, balle par balle, et non en rafale, démontre aussi qu'ils n'étaient qu'en possession de peu de chargeurs... alors qu'eux-aussi, sont qualifiés de terroristes aguerris au combat de rues en Syrie et en Irak et habitués à "arroser" avec leur kalachnikov...

Certes le bilan des victimes est conséquent, 130 morts se décomposant en 123 victimes innocentes, majoritairement des jeunes, qui ont eu pour malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment et 7 des au moins 8 énergumènes, le huitième ayant disparu dans la nature... mais il n’apparaît nullement conséquent de qualifier leurs actes sanguinaires de fait de guerre, bien plus, ils sont tous français...

Il est à noter, et c'est autant bizarre que laps de temps très bref, plus ou moins 30 secondes, même pas le temps nécessaire à recouper les informations, pour avertir François Hollande qu'une explosion s'était produite et il a été exfiltré dans les 5 minutes, que le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et le Premier Ministre, Manuel Valls se trouvaient Place Beauvau, dans un temps record, à attendre l'arrivée du Président de la République, qu'un passeport a été abandonné sur la voie publique par l'un des assaillants, cela rappelle la pièce d'identité abandonnée par l'un des frères Kouachi, le 7 Janvier 2015, après la tuerie de Charlie hebdo, et qu'un téléphone a été retrouvé dans une poubelle...

En outre, et cela interroge, alors que la prolongation de l’État d'urgence aurait dû être votée le 11ième ou 12ième jour de l’État d'urgence décrété, cela a été fait dès le 7ième jour, pour une durée ahurissante de 3 mois, prolongation agrémentée, en toute illégalité constitutionnelle, d'une modification de la loi sur l’État d'urgence, et le Président de la république et son Premier Ministre vont faire voter des modifications à la Constitution, ce qui est tout autant anticonstitutionnel, dont la suppression du transfert d'une certaine partie des pouvoirs civiles à l'armée si le Président de la République, sur proposition de son Premier Ministre doit décréter l’État de Siège, et, par voie de conséquence, de la loi martiale... Il est à remarquer, alors que l’État d'Urgence l'impose, que le couvre-feu, sur tout le territoire, n'est pas mis en place alors qu'il devrait en être, qu'aucune manifestation, qu'elle soit ou non en rapport avec les événements du vendredi 13 Novembre, n'a été encore interdite, que la Cop 21 et les élections régionales de 6 et 13 Décembre, qui devaient être interdites et reportées à après la fin de l’État d'Urgence, sont maintenues aux dates-dites. Il est aussi à remarquer que les modifications à la loi afférente à l’État d'urgence, s'appliquant à tous les français sans exception, sont très permissives par le fait qu'elles doivent s'appliquer à « toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l'action des pouvoirs publics » et « à toute personne dont l'activité s'avère dangereuse pour la sécurité et l'ordre publics ». Et qu'ainsi, si le pouvoir juge que des listes de candidats, aux prochaines élections régionales des 6 et 13 Décembre 2015, recèlent des risques qui « peuvent entraver, de quelque manière que ce soit, l'action des pouvoirs publics » ou présentent des « propos qui peuvent s'avérer dangereux pour la sécurité et l'ordre publics », ces listes peuvent être interdites ou retirées sine die...

Enfin, et il en est vraiment de l'inconséquence des perroquets médiatiques, depuis bien avant les boucheries des 7, 8 et 9 Janvier 2015, dans leurs propos tenus aux médias télévisuels, radiophoniques et presse écrite, François Hollande, et Manuel Valls, et leurs armées de larbins s'exprimant en leurs noms, n'ont cessé de rappeler que des occasions se présenteraient, un lapsus de Manuel Valls faisant état de "serait provoqué" pour décréter l’État d'urgence et, les textes étant prêts, profiter de l’État d'urgence pour modifier la loi sur l’État d'urgence et les articles 16 et 36 de la Constitution... je promets du plaisir à la justice et aux enquêteurs si ceux-ci se penchent sur le problème à dépoussiérer les kilomètres et les milliers d'heures d'enregistrements...

Sans autre commentaire...

20:53 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

20 novembre 2015

Crimes contre l'humanité ?

Selon les perroquets médiatiques français, l’aviation française, depuis le 15 Novembre, mène des raids massifs contre le fief de l’État islamique en Syrie.

avions.jpg

L’exécutif français, en les personnes de François Hollande et Manuel Valls, avaient promis une riposte « impitoyable » contre les responsables des attentats de Paris qui, ont été revendiqués par l’État islamique. Selon des bilans officiels non encore définitifs, ces raids auraient fait au moins 250 tués dans les rangs de Daesh.

Ainsi, depuis le 15 Novembre pas moins de 12 avions, dont 10 chasseurs bombardiers Rafale et Mirage 2000 D/N, décollent, toutes les nuits, des Émirats arabes unis et de Jordanie pour mener des raids massifs contre Raqqa, le fief de l’EI en Syrie.

Les moyens aériens de la force Chammal, 6 Rafale et 6 Mirage 2000D/N ainsi qu’un avion de patrouille maritime ATL2 et un ravitailleur, sont, dans leur totalité, mobilisés pour ces opérations quotidiennes.

Les objectifs sont de détruire les centres et les bâtis utilisés, par EI, comme poste de commandement, centre de recrutement djihadiste, dépôt d’armes et de munitions, camps d’entraînement terroriste, camions de transport du pétrole, etc... etc...

Si ces missions sont, en principe, planifiées sur des sites qui seraient préalablement identifiés lors des missions de reconnaissance réalisées par la France, ces opération sont conduites en coordination avec les forces américaines...

Oui mais voila, selon les indiscrétions filtrant des renseignements français, européens..., russes, iraniens et syriens... ce sont les civils qui trinquent et les victimes se comptent, dans leurs rangs par centaines... quant aux tués dans les rangs de Daesh...le chiffre en est ridicule...

Aussi difficile de parler de succès des opérations et de s'en glorifier car les morts civils, à Raqqa, se comptent par centaines...

Sans autres commentaires...

23:47 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

19 novembre 2015

De l'inconséquence déraisonnable et de l'irresponsailité d'un Premier Ministre

Hollande.jpg

Après avoir déclaré, le 13 Novembre 2015, à des élèves d'un collège "qu'ils devraient vivre avec des attentats" comme "prémonitoire à ce qu'il allait se passer le soir même,

Après avoir rabâché, depuis Samedi 14 Novembre que la France "devait s'attendre à d'autres répliques" des "terroristes", suites aux sanglantes attaques qui ont fait au moins 129 morts à Paris et à Saint-Denis,

Manuel Valls a déclaré, le 19 Novembre, devant les députés : «L'imagination macabre des donneurs d'ordre est sans limite: fusil d'assaut, décapitation, bombe humaine, armes blanches (…) Il ne faut aujourd'hui rien exclure et je le dis avec toutes les précautions qui s'imposent mais nous savons et nous l'avons à l'esprit, il peut y avoir aussi le risque d'armes chimiques et bactériologiques».

L'État se préparerait en effet sérieusement à l'éventualité d'une telle attaque. Ainsi, un arrêté du ministère de la Santé autorisant la fabrication d'un antidote aux «neurotoxiques organophosphorés» est paru le 14 novembre. Le texte autorise, à titre dérogatoire, l'acquisition massive, le stockage, la distribution, la prescription et l'administration du sulfate d'atropine 40 mg/20 ml PCA - uniquement fabriqué par la Pharmacie centrale des armées -, un antidote à l'intoxication des neurotoxiques organophosphorés, des armes chimiques extrêmement dangereuses comme le gaz sarin.

Ce ne sont pas de telles paroles qui relèvent d'une telle inconséquence de la part d'un ministre, de surcroît Premier Ministre, que la population de la France attend, mais des actes, non point des actes à posteriori comme ceux mis en œuvres après, non les actes de guerre mais les assassinats perpétrés, le 13 Novembre, mais des actes en aval...

Comment se peut-il, et je ne suis pas, ayant eu connaissance de certaines informations qui filtraient, sous le manteau, des services de renseignements, de l'Elysée, de Matignon, de la Place Beauvau..., avec un article du 13 Septembre :

"Attendons-nous, et les service de renseignement en émettent de grandes craintes, avec l'arrivée massive des migrants et les hordes de djihadistes infiltrés, sous quelques jours voire quelques semaines au plus, à une vague d'attentats, en France... ce dont François Hollande profitera du chaos qui en résultera pour décréter l'Etat d'urgence..."

le seul chroniqueur qui ait lancé des cris d'alarme depuis des mois, que la boucherie barbare perpétrée n'ait pas été anticipée par le Président de la République, le Premier Ministre et l'entier gouvernement de la France, alors qu'eux-mêmes, par les services de renseignement français, européens, américains, russes, chinois, iraniens, turcs, irakiens, syriens... savaient ?

Et là se posent les questions :
- "Pourquoi des terroristes aguerris au combat en Syrie se sont comportés comme de vulgaires amateurs en semant des indices ahurissants tels passeports traînant dans la rue, tels des téléphones abandonnés dans des poubelles...etc.. etc.. etc.. ?"
- "Pourquoi trois terroristes aguerris au combat en Syrie et bardés d'une ceinture de bombes, se sont comportés, en voulant lancer des attaques terroristes contre le Stade de France, à Saint Denis, comme de vulgaires amateurs minables en se faisant sauter dans des lieux déserts et ne faisant qu'un seul mort, les médias disent 4, et dans ces 4, les 3 terroristes...?"
- "Pourquoi le Président Hollande a-t-il été averti de la première explosion dans un espace temps de moins de 30 secondes, qu'il se soit levé le plus naturellement du monde et que sont visage n'ait rien montré malgré la gravité de l'événement... ?"
- "Comment en quelques 48 heures, pouvoir assurer autant de descentes de police tous azimuts sur tout le territoire de la France
- "Pourquoi, depuis le 13 Novembre, le Président de la République, le Premier Ministre et le Ministre de l'Intérieur brassent-ils autant de vent, multiplient-ils les allocutions et arrosent-ils tant de chrysanthèmes... ?"
- "Pourquoi a-t-il décrété l'Etat d'Urgence et, au différent d'en demander la prolongation par une loi ad-hoc, a-t-il fait modifier la loi sur l'Etat d'Urgence portant la durée de 12 jours à 3 mois... ?"
- "Pourquoi François Hollande, même si la mise en oeuvre de l'Etat d'urgence, étendu sur l'entier territoire national, en interdit la tenue, comme il en interdit la tenue de la Cop21 et de toutes les manifestations et spectacles qui peuvent se tenir sur le sol de France, maintient-il, en toute illégalité constitutionnelle, les élections régionales des 6 et 13 Décembre 2015 ?"
- "Pourquoi François Hollande veut-il faire modifier les articles 16 et 36 de la Constitution avant la fin de l'Etat d'urgence et faire retirer les prérogatives accordées à l'armée dans le cadre de l'Etat de siège pour les accorder au Président de la République, une telle manipulation constitutionnelle faisant du Présuident de la République, un Dictateur... ?"

Sans autres commentaires totalement inutiles

22:59 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Basculement de la France d'un Etat de République en Etat de Dictature

Nos hautes instances font cocorico et l'Assemblée a voté la prolongation, de 12 jours à une durée de 3 mois, de l'Etat d'urgence et son renforcement sur tout le territoire français.

L'Etat d'urgence qui nous est imposé par la volonté du Président de la République dont la côté, auprès des français, n'était qu'à 13% des intentions favorables juste au matin du 13 Novembre, actuellement culminant à des chiffres incroyables, 73% des français lui faisant confiance sur sa manière de mener les actions anti-terroristes, implique de :
- Imposer des couvre-feu sur tout le territoire.
- Permettre aux forces de police d'effectuer des perquisitions de jour comme de nuit et sans le contrôle d'un juge, c'est-à-dire sans que personne n'en vérifie la légalité.
- Interdire toute manifestation, qu'elle soit ou non en rapport avec les événements du vendredi 13 novembre.
- Interdire de séjour dans un lieu donné « toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l'action des pouvoirs publics ». Formule extrêmement large, donc extrêmement permissive.
- Assigner à résidence toute personne « dont l'activité s'avère dangereuse pour la sécurité et l'ordre publics ». C'est là encore extrêmement vague.
- Préfets et ministre de l'intérieur peuvent prendre « toute mesure pour assurer le contrôle de la presse et de la radio.

Un Etat d'urgence faisant basculer, officiellement, la France d'un Etat de république, du moins ce qu'il restait de la République avec toutes les lois permissives qui ont été votées au cours des deux dernières années, à un Etat de Dictature.

Mais pour faire plier l'assemblée, il fallait des propos chocs et ils l'ont été :

Avec la déclaration tonitruante, déraisonnable et irresponsable car nourrissant la peur et portant à la dramatisation émotionnelle de Manuel Valls, Premier Ministre, «L'imagination macabre des donneurs d'ordre est sans limite: fusil d'assaut, décapitation, bombe humaine, armes blanches (…) Il ne faut aujourd'hui rien exclure et je le dis avec toutes les précautions qui s'imposent mais nous savons et nous l'avons à l'esprit, il peut y avoir aussi le risque d'armes chimiques et bactériologiques».

et celle du procureur de Paris, François Molins.
"Le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, considéré comme l'instigateur présumé des attentats du 13 novembre, a été tué lors d'une opération du RAID mercredi matin à Saint-Denis. Une femme s'est également fait exploser lors de l'assaut, qui a fait cinq blessés légers du côté des forces de police. Huit personnes ont été placées en garde à vue. Tout laisse à penser" que ces personnes pouvaient commettre un nouvel attentat,"

Oui mais voila, hier 18 Novembre, à 8 h 19, les rumeurs courraient déjà dans les milieux autorisés "qu'il fallait faire admettre à la population française que le commanditaire présumé des attentats du 13 novembre Abdelhamid Abaaoud avait été tué dans l'assaut, alors que celui-ci s'est achevé vers 11 h 00 du matin...

Capture01.jpg

Sans commentaire autre...

22:52 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

18 novembre 2015

Comme un lapin sortant d'un chapeau: "Abdelhamid Abaaoud" est mort...

assaut.jpg

Alors qu'à 7 h 20, entre deux et quatre suspects sont retranchés dans un appartement dans le centre de Saint-Denis, à deux pas du théâtre Gérard Philippe, à quelques centaines de mètres de la cathédrale, des échanges de tirs en rafales font rage.

Selon des sources policières, il pourrait s'agir d'Abdelhamid Abaaoud (censé se trouver en Syrie), le commanditaire présumé des attentats, (alors que le commanditaire n'est autre que Fabien Clain, un Toulousain d'origine réunionnaise, lui aussi censé se trouver en Syrie), des attentats de vendredi, et d'un des deux suspects, soit Salah Abdeslam (mais, suivant la police belge, il est retourné en Belgique dans la nuit du 13 au 14 Novembre, et serait passé par Bruxelles avant de s'évaporer dans la nature), soit un second homme encore non identifié, recherchés dans le cadre de l'enquête.

Selon un témoin, « Çà a commencé vers 03 H 00, au moment où je sortais de chez des amis pour prendre les transports. J'aurais pu me prendre une balle. J'ai entendu des coups de feu. Au départ seulement des civils de la police de Saint Denis. J'ai pensé a un règlement de compte mais les tirs ont continué, beaucoup de renforts sont arrivés et ont bouclé l'avenue de la République. On se croirait en guerre. J'habite à Montfermeil mais je connais bien Saint- Denis. J'aurais jamais pensé que des terroristes puissent se cacher ici. »

D'importants renforts de police, dont un hélicoptère, et des moyens de secours ont été déployés sur place.

Selon les autorités, un assaut policier, dans le cadre d'une opération de la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire et du Raid, est en cours, à Saint-Denis. Des policiers ont été blessés au cours de l'assaut, indiquent des sources proches de l'enquête, au moins un mort, dont l'identité de la personne tuée n'est pas encore communiquée est à déplorer et, à 7 h 45, au moins deux morts parmi les terroristes, dont une femme qui aurait utilisé une ceinture pour se faire exploser... et trois arrestations...

Les écoles et les collèges du centre-ville sont « fermés aujourd'hui » à Saint-Denis et ni les bus, ni le métro ne fonctionnent dans le secteur de l'opération.

Une telle opération qui a démarré, vers 3 heures du matin et toujours en cours à 7 h 30 dans un véritable combat de rue, avec des civils de la police de Saint Denis avant l'arrivée de renforts sur les 4 h 00, en toute chose, interroge d'autant que les enquêteurs pensaient trouver le commanditaire des attentats du 13 novembre... mais chou blanc... ni Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé dont les perroquets médiatiques nous en rabattent plein les oreilles, ni le commanditaire Fabien Clain, un Toulousain d'origine réunionnaise, dont les mêmes perroquets médiatiques sont majoritairement taisants... ne sembleraient avoir été présents dans l'appartement.... mais pourtant, vers la fin de la journée on entendra claironner, comme un lapin sortant d'un chapeau: "Abdelhamid Abaaoud" est mort...

18:59 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Les Cathédrales de Pierre, Manifestations littéraires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

17 novembre 2015

Députés et sénateurs ne vous laissez pas abuser par le discours martial de François Hollande devant le Congrès.

Revenons vers l'allocution de François Hollande, du 16 Novembre, devant le Congrès :

Ne cessant de marteler le mot guerre, il en est venu à réclamer les pleins pouvoirs, la "normalisation" d'un état d'exception et la restriction sans précédent des libertés, aux députés et aux sénateurs, non par la voie directe mais par celle d'un détournement de la Constitution en en demandant sa révision :

Exprimant, devant le Congrès, son souhait de "faire évoluer la Constitution pour permettre aux pouvoirs publics d'agir, conformément à l'Etat de droit, contre le terrorisme de guerre", selon lui, l'article 16, qui régit les conditions d'attribution des pouvoirs exceptionnels au président, et l'article 36, qui porte sur l'état de siège, ne sont "pas adaptés à la situation que nous rencontrons".

Le recours au premier "implique que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels soit interrompu", le second est "décrété en cas de péril imminent, résultant d'une guerre étrangère ou d'une insurrection à main armée" et permet de transférer des compétences "de l'autorité civile à l'autorité militaire".

"Chacun voit bien qu'aucun de ces deux régimes n'est adapté à la situation que nous rencontrons. Le fonctionnement régulier des pouvoirs publics n'est pas interrompu et il n'est pas concevable de transférer à l'autorité militaire des pouvoirs.", ce qui tient à concevoir que pour François Hollande, la Constitution doit LUI offrir un "outil approprié pour fonder la prise de mesures exceptionnelles pour une certaine durée sans recourir à l'état d'urgence et sans compromettre l'exercice des libertés publiques" car "Cette guerre d'un autre type face à un adversaire nouveau appelle un régime constitutionnel permettant de gérer l'état de crise."

Français, ne portons pas des œillères et analysons bien les mots d'un Président de la République qui, le 16 Novembre, a porté en terre la République et la Démocratie en France... et ainsi s'ouvrir grandes les portes d'une autocratie dictatoriale.....

Il faut espérer que les députés et les sénateurs ne se laisseront pas abuser par son discours martial....

Pour fonder mon analyse, je rappelle que le 13 Septembre dernier, je publiais un article qui je concluais par "Attendons-nous, et les services de renseignement européens, américains, russes, chinois, iraniens... en émettent de grandes craintes, des infos qui sont zappées par les médias français plus aptes à pratiquer le bourrage de crâne à encenser une politique calamiteuse menée par le pouvoir en France, avec l'arrivée massive des migrants et les hordes de djihadistes infiltrés, sous quelques jours voire quelques semaines au plus, à une vague d'attentats, en France... ce dont François Hollande profitera du chaos qui en résultera pour décréter l'Etat d'urgence..."

Aussi, il ne faut rester les deux pieds dans les mêmes sabots et s'ouvrir plus sur ce qu'il peut circuler dans les hautes sphères mondiales, au travers des échos des Services de renseignement, depuis le 13 Novembre, quand aux intentions de François Hollande...

11:42 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Manifestations littéraires, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

16 novembre 2015

lundi 16 Novembre, devant le Congrès réuni à Versailles, l'allocution de François Hollande... : Du ventv

Versailles.jpg

Pour celles et ceux qui ont suivi, ce lundi 16 Novembre, devant le Congrès réuni à Versailles, l'allocution de François Hollande...

si ce n'est qu'il veut se faire accorder insidieusement les pleins pouvoirs en révisant la constitution,

tout le reste n'est que du vent,

d'autant plus qu'après avoir, de 2012 à 2013, en totale violation de l'embargo en vigueur, offert gratuitement et livré des armes conventionnelles et létales aux rebelles et aux djihadistes modérés d'Al-Nosra, des djihadistes ayant fait allégence à Al-Qaïda Irak qui est devenu l'Etat islamique,

en totale contradiction avec l'Etat d'urgence qu'il a décrété, qu'il veut porter à 3 mois et qui en interdit la tenue, il maintient les élections régionales des 6 et 13 Décembre et la Cop 21 du 30 Novembre au 11 Décembre 2015 au Bourget.

Jusqu'où mènera-t-il la France et les français, celui que les terroristes qui ont revendiqué les attentats du 13 Novembre, traitent "d'imbécile de France" ? Aussi implorons le ciel que les députés et les sénateurs n’emboîtent pas ses pas car ce ne sera pas à une catastrophe que la France s'expose mais à un cataclysme...

19:55 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les attentats du 13 Novembre : l'échec de la politique calamiteuse menée par François Hollande

le juge Trévidic.jpg

Les attentats du 13 Novembre : l'échec de la politique calamiteuse menée d'abord par François Hollande, Jean Marc Eyraut, Laurent Fabius, Christiane Taubira et Manuel Valls et, ensuite, par François Hollande, Manuel Valls, Laurent Fabius, Christiane Taubira et Bernard Cazeneuve...

Le juge Trévidic qui, en charge de nombreux dossiers sensibles (Tibhirine, Rwanda, Karachi, etc.) réclamait en vain ces dernières années plus de renforts. a été plus que clair à ce sujet, le 14 Novembre, à l'antenne de France 2, dans son réquisitoire impitoyable :

« Pendant trois ans, nous avons laissé grandir un monstre… On les a laissés devenir hyperpuissants. Quand près de 2.500 personnes travaillent au renseignement, en face il n’y a que 150 personnes du côté judiciaire… Les juges n’ont pas les moyens de traiter les renseignements qui leur sont transmis... »

Et dans un interview accordé aux Echos, il surenchérit :

« Ce ne sont pas les lois qui manquent mais les moyens sur tous les fronts. Il est vital de renforcer les effectifs des magistrats et des enquêtes de police judiciaire. Cela permettra notamment d’éviter la situation actuelle où seulement la moitié des personnes qui se sont rendues en Syrie pour des raisons terroristes sont aux mains des juges, et d’autres attentats sont à craindre... »

19:51 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Allocution du 16 Novembre de François Hollande : l'art de se faire attribuer les pleins pouvoirs

hollande.jpg

Ce lundi 16 Novembre, devant le Congrès réuni à Versailles, François Hollande demande à Manuel Valls de préparer la révision de la Constitution avec le Parlement :
- Révision de l'article 16 : Les pouvoirs exceptionnels du Président ou "pouvoirs de crise"
- Révision de l'article 36 : L'état de siège qui permet le transfert de pouvoirs de police de l'autorité civile à l'autorité militaire, la création de juridictions militaires et l'extension des pouvoirs de police
- regrouper les deux articles sous un même article tout en ôtant le transfert de pouvoirs de police de l'autorité civile à l'autorité militaire, la création de juridictions militaires et l'extension des pouvoirs de police, au bénéfice du Président de la République
pour l'adopter dans les meilleurs délais,ce avant la fin de l'Etat d'urgence qui sera prolongé sur 3 mois, pour pouvoir lutter efficacement contre le terrorisme après l'état d'urgence qui durera trois mois.

En fait même s'il n'a pas demandé ouvertement les pleins pouvoirs, avec la révision de la constitution, plus subtilement et plus insidieusement, en demandant la révision de la Constitution, il se les fait attribuer d'office...

Sans autre commentaire

19:49 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Et si, ce 16 Novembre, François Hollande demandait les pleins pouvoirs au Congrès réuni à Versailles ?

Dire qu'aujourd'hui, 16 Novembre, à Versailles, il réunit le Congrès en urgence pour modifier la loi sur l'Etat d'urgence, et la porter à au moins 3 mois au lieu des 16 jours de validité sans obligation d'une loi pour en prolonger la durée au-delà...

Et dans le traumatisme actuel résultant de la vague d'attentats du 13 Novembre, il ne serait pas surprenant que François Hollande ne demande au Congès de lui donner les pleins pouvoirs... ce qui serait une catastrophe si tel en était et la France, même si la République n'est plus officieusement une République, avec l'entrée en guerre au Mali, puis en Centre Afrique et aux confins du Nigéria, etc... etc... sans en référer au préalable à l'Assemblée Nationale, fourniture gratuite d'armement aux rebelles et aux extrémistes-djihadistes modérés tels Al-Nosra et autres.... etc.. etc..., serait officiellement en dictature...

hollande-syrie .jpg

Pauvres français, par qui nous sommes gouvernés et qui plus

Selon Nord-Presse.be du 16 Novembre 2015 :

François Hollande demande aux rebelles syriens « de rendre les armes livrées par la France en 2012″

Le président français François Hollande a demandé, lors d’une allocution officielle, que les rebelles syriens, et parmi ces rebelles sont à ajouter les djihadistes modérés de Jabhat al-Nosra al-Qaïda fi Bilad ash-Sham faction de Al Qaïda Irak dont Laurent Fabius avait déclaré qu'ils faisaient du bon boulot, ayant rejoint l’État Islamique rendent les armes qu'il leur a fait livrer depuis 2012, plusieurs milliers d’armes offertes gratuitement aux rebelles syriens, sur le dos des contribuables français, et par le truchement du Qatar et de l'Arabie saoudite, toujours offert gratuitement ou avec des emprunts sur la Coface à 100% assuré par la France, des centaines d'unités de matériel militaire lourd, des chars, des avions de combat, des missiles.... pour les aider dans leur lutte contre Bashar-al-Assad.

En Août 2014, François Hollande avait affirmé, dans son interview donnée au journal Le Monde que « Les rebelles syriens méritent tout notre soutien » et lors de son voyage à la Réunion, « les livraisons sont intervenues il y a plusieurs mois, quand des rebelles syriens faisaient face à la fois aux armées du dictateur Bachar al-Assad et au comportement de ce groupe terroriste, l'Etat islamique [...] On ne pouvait pas laisser les seuls Syriens, qui préparaient la démocratie [...], être sans armes [...] Aujourd'hui encore, c'est terrible ce qui se passe en Syrie avec d'un côté, l'Etat de Bachar al-Assad qui continue de pilonner et de massacrer, de l'autre l'Etat islamique et, au milieu, celles et ceux qui étaient supposés préparer l'avenir [...] comme Al-Nosra [...] et qui sont pris en tenaille [...] Nous ne devons pas relâcher le soutien que nous avions accordé à ces rebelles qui sont les seuls à participer à l'esprit démocratique. »

et dans un article du média RT France, du 6 Mais 2015, François Hollande admet avoir armé les rebelles syriens, en totale violation de l'embargo en vigueur, entre 2012 et 2013 : « Nous avons commencé quand nous avons eu la certitude qu'elles iraient dans des mains sûres. Pour les armes létales, ce sont nos services qui ont procédé aux livraisons [...] La France a livré des canons, des mitrailleuses, des lance-roquettes, des missiles antichars... (et la liste de matériel est longue) aux forces qui luttent contre Bachar Al-Assad, avant la levée de l’embargo.» En outre, François Hollande était « désireux de mener des plans d’attaque en Syrie et des frappes aériennes contre le régime syrien soupçonné d’avoir utilisé des armes chimiques contre son propre peuple en août 2013. Parmi les cibles, il y a le siège des services de renseignement de l'armée syrienne » qu'il juge « responsable des attaques chimiques. » Et « les frappes ont pour but de changer l’ordre politique en Syrie et de déstabiliser la Russie en la forçant à changer de position à propos du conflit syrien. »

Sans commentaire

10:42 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11 novembre 2015

Érosion, Orogenèse, Glaciation, Inter-glaciaire, pollution et Pseudo-réchauffement climatique

Érosion, Orogenèse, Glaciation, Inter-glaciaire, pollution et Pseudo-réchauffement climatique

Sur la toile, un article de presse fait état que "Une cité perdue égyptienne révèle ses secrets 1.200 ans après avoir été engloutie

Il y a 1.200 ans, l’ancienne ville égyptienne de Heracleion disparaissait sous la Méditerranée. La Cité portuaire fondée autour du VIIIème siècle avant Nouvelle Ère a été retrouvée à 45 mètres sous la surface de la mer et à 6,5 kilomètres au large de la côte par des chercheurs. Elle était probablement un port obligatoire d’entrée en Égypte pour tous les navires en provenance du monde grec."

heracleion.jpg

Et un ahuri a eu le bon ton de poster, en commentaire, "Grâce au réchauffement climatique, dans quelques années, on découvrira peut-être au cœur de la Méditerranée, des cités englouties qui avaient noms Marseille, Lisbonne, Barcelone, Venise, Split, Athènes, Tripoli, Tunis, etc."

Et cet ahuri a-t-il fait un tel pataquès lors de la découverte de la Grotte Cosquer, près de Marseille, ou, à la différence, la découverte ayant été faîte sur le territoire de la France et touchant au patrimoine, comme tout bon gaulois qui se respecte, n'a-t-il pas lancé, tout comme le volatile les deux pattes dans la merde, des cocoricos tonitruants ?

Grotte Cosquer.jpg

Grotte Cosquer 1.png

Mais que l'on arrête de colporter de telles conneries...

Petit retour dans le temps...

La déglaciation qui succède à la période glaciaire de Würn (les inlandsis de plusieurs centaines de mètres d'épaisseur, en France, descendaient jusqu'aux Pyrénées et aux Alpes) a débuté, aux latitudes de la France, il y a environ 20.000 ans et durant son maximum, il y a environ 11.000 ans jusque vers il y a 8.000 ans, la mer est montée de 120 mètres... depuis, en 8.000 ans, elle n'est montée que de 10 mètres...

On bourre le crâne avec le pseudo-réchauffement climatique qui n'est qu'un cycle naturel du climat terrestre qui s'ordonne en épisodes, de durée plus ou moins conséquente, glaciaires et interglaciaires... A l'Optimum climatique médiéval, une période de climat chaud (tellement chaud que des archives font état que le feu s'allumait tout seul) localisé sur les régions de l’Atlantique Nord et ayant duré du Xe siècle jusqu’au XIVe siècle approximativement qui se caractérise par des périodes de régressions puis de minimums successifs des glaciers, auxquelles correspondent plusieurs maximums de températures moyennes très nets, a succédé le Petit Âge glaciaire, une période climatique froide (tellement froide qu'à Paris, durant plusieurs mois de l'année, les chariots lourdement chargés traversaient la Seine sans emprunter les ponts) survenue en Europe et en Amérique du Nord du début du XIVe siècle à la fin du XIXe siècle approximativement qui se caractérise par des périodes d'avancées puis de maximums successifs des glaciers, auxquelles correspondent plusieurs minimums de températures moyennes très nets.

"Grâce au réchauffement climatique, dans quelques années, on découvrira peut-être au cœur de la Méditerranée, des cités englouties qui avaient noms Marseille, Lisbonne, Barcelone, Venise, Split, Athènes, Tripoli, Tunis, etc."

Mais arrêtez de continuer à colporter de telles conneries... mais vous ne comprenez pas que vous faîtes la part belle aux lobbyistes... qui « arrosent » allégrement la patte du GIEC, de bon nombre de scientifiques marrons, des politiques de tous bords et leurs formations politiques non exclus ceux et leurs formation politique dits "écologistes" ou "verts" et même, grassement sponsorisées, des grandes Organisations Non Gouvernementales battant bannière écologistes, et qui vous enfument

Et ils vous enfument à un tel point qu'ils en oublient de préciser que naturellement la Terre est exposée à l'érosion verticale et horizontale au taux d'environ 0,8 à 1 centimètre par an, qu'ainsi des terranes sont lentement englouties sous les eaux alors qu'ailleurs sur la planète, par orogenèse ou par effet du volcanisme de la lithosphère terrestre réapparaît...

Ils vous enfument à un tel point qu'ils en oublient de préciser que ce qui est l'actuel Massif Central, un massif essentiellement hercynien dont l'organisation structurale a été déterminée par l'orogenèse calédonienne, il y a environ 530 millions d'années, et l'orogenèse hercynienne, il y a 419 environ millions d'années, tellement il était érodé qu'il n'en restait, il y a environ 100/120 millions d'années, alors qu'il avait culminé entre 6.500/7.500 mètres à son apogée, que quelques îles, tout le reste du Massif Central s'étageait jusqu'à plus de 2.500 mètres sous les eaux de la Mer Centrale. Cet ensemble a été puissamment soulevé et rajeuni, au Sud, à partir de 90/100 millions d'années, par la surrection des Pyrénées d'abord par rotation anti-horaire puis horaire, et à l'Est, à partir 25/30 millions d'années, par la fermeture de l'Océan Thétys et la surrection des Alpes...

"Grâce au réchauffement climatique, dans quelques années, on découvrira peut-être au cœur de la Méditerranée, des cités englouties qui avaient noms Marseille, Lisbonne, Barcelone, Venise, Split, Athènes, Tripoli, Tunis, etc."

Mais arrêtez de continuer à colporter de telles conneries...

d'autant que rentrent en jeu, que je ne développerai pas dans cette présente, la tectonique des plaques et le lent déplacement des plaques tectoniques, la subduction des plaques océaniques et conséquemment la disparition des océans, la formation des rifts et conséquemment l'ouverture de nouveaux océans, le basculement à 72.000 ans des pôles, les saisons terrestres à 90 jours, les saisons solaires à 11.000 ans, les saisons au niveau d'un Hyper-Soleil à 3 millions d'années, les saisons au niveau d'un Super-Soleil à 120.000 ans etc... etc.... etc... et les saisons au niveau de la La Voie lactée, la galaxie dans laquelle se trouve le Système Solaire et donc la Terre, à 50 millions d'années...

pas plus que je ne développerai la pollution,dont on monte au pinacle, l'accusant de tous les maux, la pollution anthropique qui ne représente que 1% de la pollution terrestre, les 99% autres se partageant en 95% d'origine volcanique, 3% d'origine sismique et 1% émanant de l'Univers

Alors, de grâce, que l'on arrête de colporter ces conneries conceptuelles, absconses, ineptes et abstruses...

10 novembre 2015

Jeudi 13 Novembre : un feu d'artifice dans le ciel au-dessus du Sri Lanka

Jeudi 13 Novembre : un feu d'artifice dans le ciel au-dessus du Sri Lanka

bolide.jpg

Une masse rocheuse d'une dizaine de mètres de diamètre est actuellement en orbite autour de la terre et les scientifiques ont calculé qu'elle pénétrera dans l"atmosphère, le Jeudi 13 Novembre, vers 6 heures GMT au-dessus du Sri Lanka...

émission.jpg

Une émission spéciale "Météores, bolides et météorites", sur TRJ2, http://trj2.playtheradio.com/, Jeudi 13 Novembre, à partir de 18 h 30, avec Raymond Matabosch​ en compagnie de Jean Louis Jean-Louis Giordano​ et Malou Abarrategui​

Astéroides et météorites, une menace.jpg

Astéroïdes & météorites : une menace ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu