Avertir le modérateur

03 décembre 2015

Attentats du 13 Novembre : Pourquoi réfuter la théorie mensongère du false-flag ?

Comment ne pas croire à un false-flag - opération à faux drapeau - quand les décrets sur l’état d’urgence ont été adoptés, en Conseil des Ministres extraordinaire, avant même l’assaut du Bataclan ?

Hollande.jpg

Quand les rats sentent que le bateau coule, le déferlement conspirationniste, coupable « de salir le pouvoir dictatorial hollandiste » qui a rejeté dans les bas-fonds de basse fosse la République et qui foule aux pieds la Démocratie, coupable « d'entraver l'action des pouvoirs publics » et coupable « d'activité dangereuse pour la sécurité et l'ordre publics », après « les attentats » du 13 Novembre, le 01 Décembre, après la convocation dans la précipitation du Congrès, après les 3 jours de Deuil National, après l'Hommage de la Nation aux victimes et après que l’état d’urgence se soit fait les dents sur les écologistes victimes collatérales de la « suspension » d'une majorité de libertés publiques, « le fléau du complotisme... », alors que suite aux tueries des 7, 8 et 9 Janvier, il s'étalait en Une dès le 10 janvier, déferle dans les médias cinq jours avant le premier tour, le 6 Décembre, des élections des « Régionales... »

Mais il est vrai,

même si la Dictature est en place, officiellement en France, depuis le 13 Novembre 2015 à 22 heures 30, suite à la décision du Président de la République, François Hollande, juste exfiltré du Stade de France où il assistait au match de football « France-Allemagne », de déclarer l’état d’urgence, ses décrets, selon des Hauts fonctionnaires élyséens, rédigés des semaines auparavant et, selon Thomas Andrieu, directeur des libertés publiques et des affaires juridiques, - le DLPAJ -, du Ministère de l’Intérieur, adoptés, en Conseil des Ministres extraordinaire, - tous les Ministres et Secrétaires d’État étant déjà présents au Ministère de l'Intérieur, où il s'est tenu, bien avant l'arrivée du Président de la République -, à minuit, avant de lancer l’assaut, à 00 h 20, le 14 Novembre, au Bataclan, et ce d'autant plus, selon des Hauts fonctionnaires in situ Place Beauvau, que l’ensemble des préfets et des forces de sécurité intérieure avaient été mobilisés dès avant même les premières minutes précédant les attentats, le Ministère de l’Intérieur, rédigeant, à posteriori, - signées par Bernard Cazeneuve, dès 7 heures du matin, le samedi 14 Novembre -, les instructions aux préfets...

le Président de la République, François Hollande, son Premier Ministre, Manuel Valls, et tous leurs apparatchiks, Ministres, Secrétaires d’État et Hauts Fonctionnaires, et, véritables larbins au garde-à-vous le petit doigt dans la couture, toutes leurs escouades de Députés, de Sénateurs, d'élus territoriaux et de médias aux ordres, selon le postulat « république désignant le régime politique antinomique de royaume, sultanat, empire, émirat, khalifat ou principauté », que de fait toute « dictature étant une république... », continuent de bassiner les oreilles des citoyens lambda et d'affirmer, alors que les assassinats, perpétrés le 13 Novembre 2015 et revendiqués par des français, ont été l'oeuvre de français commandités par des français, que « La France est une République Démocratique... » qui est « en guerre contre les terroristes de l'Etat islamique... »

08:04 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés, Mes publications sur d'autres sites | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu