Avertir le modérateur

14 mars 2014

Par la grâce du Président François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem, une salariée du Roi du Maroc Mohammed VI, Ministre des Droits des femmes et Porte Parole du gouvernement français. (1/3)

La République Française touche le fond des culs de basses fosses. Pamphlet.
Par la grâce du Président François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem(1), une salariée du Roi du Maroc Mohammed VI, Ministre des Droits des femmes et Porte Parole du gouvernement français. (1/3)

najat au Maroc.jpg

Connaissez-vous le CCME ? Vous allez me répondre qu'est-ce que ce nouveau cycle ? de quelle organisation est-il la représentation ? Est-ce un nouveau parti politique ? Est-ce un nouveau syndicat ? Que nenni... Déjà, le CCME n'est pas une organisation française et n'a pas son siège en France ! Le CCME est le cycle du « Conseil de la Communauté Marocaine à l'Étranger » et son siège est implanté « Mahaj Ryad. Immeuble 10. BP 21481. Hay Ryad. Rabat 10000. Maroc. » Rien ne peut paraître anormal car les organisations étrangères ont tout autant droit d'existence légale que toute autre organisation étrangère ou toute autre organisation française.

Ce qui le devient moins c'est qu'outre son président, Driss El Yazami, - diplômé du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes de Paris, membre du Conseil consultatif des droits de l'homme, membre du Conseil d'administration de la Fondation des trois cultures, délégué général de « Génériques, une association spécialisée dans l'histoire des étrangers et de l'immigration en France », rédacteur en chef de la revue « Migrance », secrétaire général de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme, président de la Fondation euro-méditerranéenne pour les défenseurs des droits de l'homme et membre du Conseil d'administration et du Conseil d'orientation de la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration en France -, et outre son secrétaire général, Abdellah Boussouf, - historien et directeur du Centre Euro-islamique pour la culture et le dialogue, en résidence à Charleroi, en Belgique -, le « Conseil de la Communauté Marocaine à l'Étranger » se distribue en 6 groupes de travail, « Culture, éducation et identités », « Citoyenneté et participation politique », « Administration, droits des usagers et politiques publiques », « Compétences scientifiques, techniques et économiques pour le développement solidaire », « Cultes et éducation religieuse » et « Approche genre et nouvelles générations », chacun des groupes composé de membres, - 9 pour le premier dont un président et un rapporteur, 8 pour le second dont un président et un rapporteur, 4 pour le troisième dont un président et un rapporteur, 5 pour le quatrième dont un président et un rapporteur, 5 pour le cinquième dont un président et un rapporteur et 5 pour le sixième dont un président et un rapporteur -, et de membres observateurs, - 6 pour le premier, 6 pour le second, 12 pour le troisième, 10 pour le quatrième, 5 pour le cinquième et 8 pour le sixième -, sauf que, dans le sixième, toujours présente au 14 Mars 2014, « http://www.ccme.org.ma/fr/ccme/groupes-de-travail », l'un des membres se nomme Najat Belkacem.

CCME.jpg

Il s'avère que, dans le gouvernement, il est aussi une Najat Vallaud-Belkacem, nommée, le 17 mai 2012, reconduite, le 18 Juin 2012, Ministre des Droits des femmes, et Porte Parole du premier et du second gouvernement de Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre du Président de la République Française, François Hollande. Mais, suite à un article de presse, « Najat Vallaud Belkacem, l'exception et l'excellence. » publié sur le portail du CCME, « http://www.ccme.org.ma/fr/opinions/34729 », la Ministre des Droits des femmes, et Porte Parole du premier et du second gouvernement de la France, Najat Vallaud-Belkacem, est la même personne que le membre Najat Belkacem qui siège dans le sixième groupe, « Approche genre et nouvelles générations », au « Conseil de la Communauté Marocaine à l'Étranger », qui est née à Béni Chiker, dans la région du Rif, le 4 octobre 1977 et qu'elle est de nationalité Franco-Marocaine.

Quand il s'apprend que le « Conseil de la Communauté Marocaine à l'Étranger » est une « institution nationale consultative et de prospective marocaine placée auprès de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, de surcroît constitutionalisé, notamment chargée du suivi et de l'évaluation des politiques publiques du Royaume envers ses ressortissants à l'étranger et qui a, en outre, pour mission d'émettre des avis en vue de veiller à la défense des intérêts des marocaines et des marocains de l'étranger à l'intérieur et à l'extérieur du Maroc, de renforcer leur contribution au développement économique, social et humain du pays et de consolider les rapports d'amitié et de coopération entre le Maroc et les pays de résidence », il est à s'interroger sur la légalité de l'action politique en France menée par la Ministre des Droits des femmes, et Porte Parole du gouvernement de Jean marc Ayrault, Najat Vallaud-Belkacem, et surtout sur la légalité de sa nomination à la tête d'un Ministère qui pose le problème du conflit d'intérêt, d'autant qu'elle a été nommée au CCME, depuis depuis Décembre 2007, par Mohammed VI, une charge dont elle perçoit des émoluments dont le montant est un secret d'État.

Un article de presse, sur le site « Notre famille.com », repris par le journaliste marocain Ali Amar sur « Vox Maroc », sous le titre « Najat Belkacem, l’espionne du roi qui se rêve à l’Elysée », http://voxmaroc.blog.lemonde.fr/2012/02/10/najat-belkacem..., et un second, du journaliste Jean-Patrick Grumberg, « La Ministre Najat Belkacem est-elle l’agent d’un pays arabe ? », http://www.dreuz.info/2012/05/la-ministre-najat-belkacem-..., sont très explicites sur cette Ministre qui travaille pour une « institution nationale consultative et de prospective marocaine placée auprès de Sa Majesté le Roi Mohammed VI »

Il est inadmissible qu’une personne, de nationalité franco-marocaine, tenant, au travers de la CCME, un poste officiel au Maroc depuis 2007, soit nommée à un poste ministériel, en France, sans avoir mis fin, le 17 Mai 2012, - et toujours en poste au CCME au 14 Mars 2014 -, à ses fonctions officielles au Maroc. En outre, elle défend, sur le sol français, l’identité Marocaine alors qu’elle dénonce et qu'elle continue à dénoncer, la préférence nationale Française comme une tare d’extrême droite... Encore un mensonge d’État doublé, par le fait d'un conflit d'intérêt et d'une forfaiture en se comportant, - salariée du Roi du Maroc -, comme l'agent d'un pays étranger en poste à la tête d'un Ministère et dans le gouvernement de la France, d'une Affaire d’État... [...]

Notes:

(1) Suivant le site hoaxbuster.com, http://www.hoaxbuster.com/forum/claudine-dupont-ou-najat-..., la photographie de la carte d'identité portant
NOM : DUPONT
NOM D'USAGE : VALLAUD-BELKACEM
PRENOMS : CLAUDINE, NAJAT
Suivent ensuite les informations habituelles ( taille , sexe, date de naissance...)
et circulant sur le net, serait un Hoax...

23:04 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Afin d'expédier aux oubliettes une affaire d'État (les écoutes Sarkozy) préjudiciable au pouvoir en place, un nouveau Mensonge d'État fleurit (1/4)

Afin d'expédier aux oubliettes une affaire d'État (les écoutes Sarkozy) préjudiciable au pouvoir en place, un nouveau Mensonge d'État fleurit (1/4)

eruption-volcanique.jpg

Alors que les écoutes, diligentées au moins depuis le 3 Septembre 2013, plausiblement bien des mois avant, - les propos tenus, d’après « Le Figaro » et « Le Journal Du Dimanche », par le Président de la République en exercice, François Hollande, au sujet de Nicolas Sarkozy, devant des députés socialistes : « Je le surveille, je sais exactement ce qu’il fait... », des propos lourds de conséquences sur les vraies intentions qui animent le premier personnage de France élu, en Mai 2012, par seulement 30% des électeurs inscrits sur les listes électorales et son gouvernement..., le laissant clairement entendre -, sur les personnes de Nicolas Sarkozy, de Maître Thierry Herzog, de Claude Guéant, de Brice Hortefeux, de l'avocat général de la Cour de Cassation Gilbert Azibert, de l'ancien patron de la Police Nationale Michel Gaudin..., - et bon nombre d'autres personnes dont le nom n'a pas encore été dévoilé ou n'a pas transpiré - ;
que ces mises sur écoutes, et les perquisitions qui en ont découlé, sont effectuées dans la plus pure des illégalités, - aucune mise en examen et aucune personne poursuivie -, et ne peuvent s'apparenter qu'à soit un abus de pouvoir de la part des magistrats instructeurs, - par définition, bien que saisi par un Procureur de la République, car ne pouvant se saisir d'office, et ne pouvant effectuer d'enquête que dans la limite fixée de la saisine, un juge d'instruction est indépendant de la Chancellerie -, soit, - œuvrant en concertation avec le Procureur de la République et les services de police, médico-légaux et/ou d'expertise judiciaire, tout en devant apprécier les demandes d'actes des avocats, le Procureur de la République étant soumis directement à la Chancellerie et les Services de Police au Ministère de l'Intérieur, l'un et les autres devant rendre des comptes, sur l'avancement de l'enquête, à l'autorité du pouvoir en place qui peut avoir des intérêts à ce qu'une enquête, dont il a, de fait, le contrôle, soit approfondie -, bon gré, mal gré, conduits à jouer les supplétifs de la police politique en violant le secret de l’instruction ou en mettant, sur instruction du pouvoir en place, des personnes sur écoutes ;
que ces mises sur écoutes, entachées du sceau de l'illégalité, véritable démonstration d'une Affaire d'État doublée d'espionnage politique, plongent, dans la tourmente, la Garde des Sceau & Ministre de la Justice Christiane Taubira, le Ministre de la Justice Manuel Valls, le Premier Ministre Jean Marc Ayrault et le Président de la République François Hollande et font étalage de la dérive d'un régime politique, initialement eu républicain et démocratique en regard des institutions de la Ve République qui ont pour objectif notable, d’éviter que le chef de l’État ne soit un chef de clan, d'un régime politique qui a versé, par le fait majoritaire et la conception extensive, - et notoirement entre le 21 Mai 1981 et le 15 Mars 1986, entre le 21 Mai 1988 et 17 Mai 1995, et depuis le 15 Mai 2012 -, qu'en ont eu les titulaires successifs de la fonction présidentielle et qu'en a l'actuel titulaire, dans la dictature et l'absolutisme ;
que ces mises sur écoutes, s’enchaînant, depuis le 18 Mai 2012, à des mensonges d'État, à des affaires d'État et à des barbouzeries assez peu ragoûtantes à répétition, sont le reflet d'incompétences et d'impérities étatales au chef du pouvoir en place, qui, « en tout autre pays que la France, dans un régime démocratique normal, il n'est pas à exclure, - cela paraît même certain -, que François Hollande et ses comparses ministres auraient été assignés devant la Haute Cour sous l’inculpation de forfaiture....(1) » et vont peser lourds sur les prochaines échéances électorales, tout particulièrement sur celles afférentes aux élections municipales des 23 et 30 Mars 2014 ;
que la divulgation, - violant, en particulier, le secret de l’instruction -, de ces mises sur écoutes, arrivant après une avalanche d'affaires, - multiplication des plaintes pour détournement de biens sociaux ou d'enrichissement personnel à l'encontre de maires de droite, campagne d'égoutiers à l'encontre des candidats de Droite et d'Extrême Droite, Affaire de l'étudiante d’origine russe que des policiers semblent avoir fait chanter pour qu’elle « balance » des noms de personnes engagées contre le mariage gay en échange de l’obtention de la nationalité française, Affaire Copé, Affaire des enregistrements Buisson à rebondissements et coulant lamentablement par le fait qu'un sous fifre en a effacé les bandes pour graver « les Grandes Gueules de RTL », etc... etc... -, portées au ban de la vindicte populaire par des médias à la botte du pouvoir en place, - il ne doit pas être oublié, à moins d'être atteint de la maladie d'Alzheimer, que François Hollande avait promis des primes conséquentes aux journalistes qui cireraient ses bottes et celles du Parti Socialiste -, concorde avec la publication de sondages, - IFOP pour Le Journal du Dimanche, CSA pour BFMTV, Orange et Le Figaro, etc... etc... -, effectués dans le cadre des élections municipales des 23 et 30 Mars 2014, qui donnent la victoire de la Droite avec 40 à 46 % d'intentions de vote global pour les listes Union pour un Mouvement Populaire-Union des Démocrates et Indépendants-Divers Droite, 17 % pour les listes Front, et une défaite cuisante pour le Parti Socialiste qui n'obtiendrait que 21 % d'intentions de vote ;
afin de détourner le déferlement de la tourmente qui s'abat sur le Président de la République, sur son Gouvernement et sur tout le Parti Socialiste, un nouveau lapin est sorti du chapeau du magicien : LA POLLUTION !!!!

Orchestrée par le Parti Socialiste et, sans coup férir par le Président de la République et le Gouvernement, les articles, tous plus alarmistes les uns que les autres, déferlent dans les médias et les titres fleurissent, au petit matin, comme roses perlées de diamants et de perles de rosée, « Plus de 30 départements en alerte pollution », « La pollution aux particules se poursuit, le seuil d'alerte dépassé », « Quatre nouveaux gaz nocifs détectés dans l'atmosphère », « Alerte à la pollution : l'inertie de la France durant les vingt ans de la gouvernance de la Droite », « Pollution : la carte de France des régions les plus touchées » « Alerte maximale à la pollution aux particules fines en France », « Alerte à la pollution dans plus de 30 départements : 15 bons réflexes à adopter », etc... etc..., à tel point que presque toute la France, de l'Île de France en Rhône-Alpes et Vaucluse, en passant par la Bretagne, le Nord-Pas de Calais, la Haute-Normandie, le Calvados, la Manche, le Poitou-Charentes, les Deux-Sèvres, la Charente-Maritime, la majorité de la région Centre, l'Eure et Loir, l'Indre et Loire, le Loir et Cher, le Loiret, la Picardie et la Marne, etc... etc..., est placée en alerte maximale à la pollution aux particules.

Et comme par enchantement, tous les MAIRES SOCIALISTES, tous les PRÉSIDENTS DE CONSEILS GÉNÉRAUX SOCIALISTES, tous les PRÉSIDENTS DES CONSEILS RÉGIONAUX SOCIALISTES, se portent, de conserve, en réaction à l'épisode de pollution aux particules fines, au chevet des français et agrémentent leur soutien inconditionnel par des largesses dont les dépenses seront, de surcroît, imputées aux contribuables... Tout autant, les articles, contant les exploits de ces maires et élus socialistes prévenants, déferlent dans les colonnes des médias « Face à la pollution, Vélib' et Autolib' gratuits à Paris », « Pollution aux particules. Des mesures prises dans plusieurs villes », « Les transports gratuits tout le week-end en Ile-de-France», « Stationnement, bus et tram gratuits à Caen », « Pollution à Bordeaux et en Gironde: les transports en commun gratuits jusqu'à dimanche », « LYON. Pic de pollution : Vélov' offre une heure gratuite à ses abonnés », « Pollution: le député socialiste Thomas Thévenoud préconise un tarif réduit des taxis », « Pic de pollution : les transiliens gratuits dans toute l'Ile-de-France jusqu'à dimanche », etc..., etc... Et ils viennent s'accoler aux pensum vantant les attentions particulières d'autres maires, plus qu'attentionnés envers leurs électeurs, qui proposent, comme à Toulouse, « Contre l'abstention, le maire sortant de Toulouse vous trouve un mandataire », comme dans de nombreux villages et villes, « Les subventions aux associations sur fond de campagne électorale », comme à Rennes, « Municipales-Rennes : des subventions mirobolantes versées au Théâtre national de Bretagne », etc... etc...

Mais ce qui se dit moins, il faut aller piocher les informations aux tréfonds des médias, du reste l'histoire n'a été éventée que par un seul d'entre eux, BMFTV, « Près de 700 policiers ont mené plusieurs contrôles-surprise et ont contrôlé jeudi plusieurs milliers de véhicules dans 270 lieux de Paris et sa petite couronne et ont relevé 17.760 infractions dont 10.152 infractions le jeudi 13 Mars 2014, qui ont été sanctionnées. » Sous les airs faussement débonnaires des barons socialistes coutumiers des largesses à appâter les simples d'esprit, s'apparentant, sans équivoque à des manœuvres purement électoralistes, l’État en profite pour accentuer la répression et ponctionner, plus encore, les contribuables. De fait, un flagrant nouveau mensonge d'État qui, sous couvert d'une pseudo-pollution leur ayant permis de déclencher une alerte maximale à la pollution aux particules, un bon mobile pour mener des contrôles-surprises qui s'étendent, d'heure en heure, à travers tout le territoire français, des contrôles-surprises qui ont la particularité de ne concerner, - il suffit de se brancher sur les fréquences hertziennes dévolues aux 14.000 radio-amateurs et aux quelques 200.000 cibistes -, que le peuple francophile, - les Français et les immigrés ayant épousé l'identité laïque et patriotique du sol national -, exclusivement, les autres passant, sans coup-férir, entre les « mailles du filet. »

Mais, favorisant des motifs fallacieux tels l'inversion de température et l'absence de vents ou le pseudo-taux de particules fines générant le chiffre exorbitant de 42.000 morts par an en France, etc..., etc..., ce qui, surtout, ne se dit pas, par incompétence, incapacité, médiocrité et surtout par le fait d'une certaine caste de scientifiques inféodés à des grands trusts, - désireux d'engrosser plus encore les bénéfices déjà conséquents qu'ils souhaitent retirer de telles annonces -, et au pouvoir en place, - des égalitaristes rabaissant tout le monde à leur pitoyable niveau -, c'est que la vraie pollution, non les brouillards qui résultent des conditions atmosphériques présentes, pas plus que la pollution anthropique qui ne représente que 1% de la pollution mondiale, se localise d'une part dans l'atmosphère, lors contenue à un taux quasi permanent grâce au recyclage effectué par la nature(2), et d'autre part, plus conséquemment à cause des émissions éruptives, annuellement, de plus de 50 volcans(3) et de la pollution émanant de l'univers, dans la stratosphère, raison pour laquelle le ciel apparaît gris sur fond bleu.

En toute chose, la période actuelle est marquée, d'une part, par un état d'anxiété qui affecte une majorité de la population, une augmentation continuelle du chômage et la recherche vaine d'un emploi, une angoisse de perdre un emploi, une obsession de la faillite, de la précarité, de la perte identitaire, et, d'autre part, en accentuant les effets négatifs, la déconfiture de la politique française ... Pour les pouvoirs publics et la gouvernance de la France, se taisant sur les vrais taux de concentrations de pollution de l'air, il plus aisé, en agitant le spectre d'une pollution anthropique ascendante, de mettre en cause la pollution de l'air comme facteur de trouble de la santé que la situation socio-économique actuelle. Mais, statistiquement, depuis 1986, - espérance de vie 71,5 ans pour les hommes et 79,7 ans pour les femmes -, la durée moyenne de vie augmente régulièrement de 4,1 à 4,3 mois par an pour les hommes et de 2,7 à 3,0 mois par an pour les femmes, tant et si bien que l'espérance de vie, en 2013, a été de 78,7 ans pour les hommes et 85,1 ans pour les femmes.[...]

Notes :

(1) « Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet. », - en finalité de rédaction, mais dont des extraits déjà publiés -, chapitre « En guise de Préambule », de Raymond Matabosch.
(2) « Berlingots aux piments. Pamphlets », chapitre « Le Réchauffement climatique, un scandale et une arnaque écologico-politico-scientifique ! », Raymond Matabosch, Novembre 2011, Paris
(3) « La spirituelle et aberrante crosse de hockey. », Raymond Matabosch. Décembre 2012, États-Unis

Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet. En guise de Préambule (4/5)

Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet.
En guise de Préambule (4/5)

gouvernement-francais.jpg

[...] Les institutions de la Ve République, à leur origine, avaient particulièrement pour objectif notable, et surtout pour se démarquer de la précédente, d’éviter que le chef de l’État ne soit un chef de clan. Néanmoins elle connait un mode de fonctionnement trop atypique en raison de l'emprise exercée, en fait plus qu'en droit, par le chef de l’État sur le pouvoir exécutif. D'autre part, le fait majoritaire et la conception extensive que les titulaires successifs de la fonction présidentielle ont de leurs pouvoirs, modifient, mandature après mandature, et notoirement entre le 21 Mai 1981 et le 15 Mars 1986, entre le 21 Mai 1988 et 17 Mai 1995, et depuis le 15 Mai 2012, profondément l'équilibre du régime. Ainsi il peut se dire, au 14 Mars 2014, que la Ve République est bien plus que moribonde et, sous 12 au 15 mois, au maximum, qu'elle a vécu.

Entre incompétence, impéritie, « affaires sciemment manigancées et ourdies, instruites par une frange du parquet tenu aux ordres d'une Chancellerie dictatoriale et, bon gré, mal gré, conduit à jouer les supplétifs de la police politique en violant, en particulier, le secret de l’instruction, ou en mettant un ex-président sur écoute, et une fraction conséquente de la police obéissant aux frasques d'un Ministre de l'Intérieur au caractère narcissique et au culte de la personnalité exacerbé, et portées sur le devant de la scène politique par des médias asservis au pouvoir », « mensonges et affaires d'état à répétition » et barbouzeries assez peu ragoûtantes, jour après jour, François Hollande, un Président à la houlette faussement débonnaire, secondé par une clique d'incapables, d'inopérants, de lacunaires et d'étroits d'esprit, achève le régime créé par le général de Gaulle dont les habits sont un peu trop grands pour lui. Il faut reconnaître que son prédécesseur, légèrement plus compétent, mais à la mandature pourrie par un climat délétère sciemment entretenu en permanence par ses opposants qui se sont acharnés et qui continuent à s'acharner sur sa dépouille présidentielle, lui a beaucoup préparé sa fin de règne.

Certes, le petit roi François se maintiendra en poste jusqu’en 2017, ce qui est, hélas, le plus vraisemblable, la loi le lui autorisant, mais la situation de la France, aux veilles de la future campagne électorale présidentielle sera la pire situation jamais atteinte, par l'univers hexagonal français, en temps de paix. Malheureusement ce sont la France, les Français et les immigrés ayant épousé l'identité laïque et patriotique du sol national qui payent et continueront de payer, d'une part, les frasques politico-politicardes des clowns, des guignols et des pantins de comédie qui tiennent les rênes de la nation et qui oppressent le peuple francophile avec des augmentations continues des impôts, des baisses permanentes du pouvoir d'achat et un taux de chômage en accroissement constant, et, d'autre part, les pots cassés. En tout autre pays que la France, dans un régime démocratique normal, il n'est pas à exclure, - cela paraît même certain -, que François Hollande et ses comparses ministres auraient été assignés devant la Haute Cour sous l’inculpation de forfaiture. Mais, ce n'est point le cas, ce qui est dommageable, et ces tristes sires, élus par seulement 30 à 35 % des électeurs inscrits sur les listes électorales, vont pouvoir continuer à sévir, à ruiner un pays, pourtant riche et industrieux, par leur politique absurde, à saccager, - tous les corps intermédiaires montrant, sous la contrainte gouvernementale, qu’ils méprisent copieusement le peuple, et étant, de facto, tour à tour discrédités -, les institutions qui les ont pourtant si bien servis, et à ravager l’esprit civique.

Avec un Chef de l’État qui, par le passé a été incapable de gérer correctement les destinées du département de la Corrèze et qui, de toute évidence, n'est pas à la hauteur pour diriger une aussi grande nation que la France, - jouer un rôle dans une comédie de Feydeau lui siérait bien mieux -, avec des ministres plus à l'aise dans des chaparderies à la MNEF et autres institutions où ils se sont infiltrés sous l'égide du grand maître es-matière Dominique Strauss Kahn, que dans une honorable fonction de sous-chef de bureau dans une sous-préfecture perdue, les uns et les autres étant des égalitaristes qui rabaissent tout le monde à leur pitoyable niveau, dans cette atmosphère de fin de règne pestilentielle, les affaires se succèdent et s'accumulent. Pour preuve intrinsèque, - en fait, le jeu du pouvoir de montrer que les affaires politico-médiatico-judiciaires éclaboussent toute la droite -, du 15 février au 7 Mars 2014, l’affaire de l'étudiante d’origine russe que des policiers semblent avoir fait chanter pour qu’elle « balance » des noms de personnes engagées contre le mariage gay en échange de l’obtention de la nationalité française, l’affaire Copé, l'affaire des enregistrements Buisson à rebondissements et coulant lamentablement par le fait qu'un sous fifre en a effacé les bandes pour graver « les Grandes Gueules de RTL » et, agrémentée de mensonges d'état proférés éhonteusement par la Garde des Sceaux & Ministre de la Justice, le Ministre de l'Intérieur, le Premier Ministre, le Président de la République en personne et tous les chantres du Parti Socialiste à l'unisson, l'affaire des écoutes de Sarkozy, de Maître Thierry Herzog, de Claude Guéant, de Brice Hortefeux, de l'avocat général de la Cour de Cassation Gilbert Azibert, de l'ancien patron de la Police Nationale Michel Gaudin.... ont pourri la vie sociale de la France. [...]

01:02 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

13 mars 2014

Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet. IV. Une mise en scène de la culpabilité (4/6)

 Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet.

IV. Une mise en scène de la culpabilité.(4/6)

hollande-ridicule.jpg

[...]Le 28 Avril 2012, en pleine campagne officielle pour les Présidentielles qui a débuté le 20 mars précédent, - une ingérence coupable de collusion dans la légalité républicaine d'une élection démocratique -, Mediapart publie, sous l'intitulé « Les documents Takieddine (43/45), Enquête, Sarkozy-Kadhafi : la preuve du financement » un « document officiel libyen daté de 2006 », culpabilisant l'un des candidats à la mandature suprême de la France, sur lequel il est écrit que « le régime de Kadhafi a décidé de débloquer une somme de 50 millions d'euros pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Le chef des services libyens d'alors y évoque des réunions préparatoires avec Brice Hortefeux et l'intermédiaire Ziad Takieddine... » et le média conclu, sans autre forme de procès, que « Ce document prouve qu'on est en présence d'une affaire d'Etat. »

En outre, les deux journalistes signataires de l'article, Fabrice Arfi et Karl Laske, précisent que « cette note... », - sa traduction intégrale étant donnée dans l'annexe du-dit article -, est « ...issue des archives des services secrets... », ce qui prête à suspicion d'autant que l'intitulé des services secrets n'est pas mentionné, « et a été rédigée il y a plus de cinq ans... », sans aucune précision de date, ce qui rend la note opaque et, le scepticisme sur sa véracité « officielle », laisse planer tous les doutes sur sa provenance. Ils signalent, en outre, que « l’en-tête et le blason vert de la Jamahiriya, préimprimés, s’effacent d’ailleurs légèrement. » Ils rajoutent que « ce document, avec d’autres, a échappé aux destructions de l’offensive militaire occidentale. » Enfin, sans fausse honte et de manière rocambolesque, ils concluent : « D’anciens hauts responsables du pays... », bien l'anonymat étant de rigueur pour mieux ficeler ce qui apparaît, dès le jour de la publication, comme une imposture flagrante et qui empeste le faux manifeste d'autant plus manifeste que le média l'a archivé comme document fourni par un dénommé Takieddine qui n'a jamais été dans la clandestinité, « ...aujourd’hui dans la clandestinité, ont accepté de le communiquer à Mediapart ces tout derniers jours. »

Le 19 Décembre 2012, Ziad Takieddine, le sulfureux homme d'affaires franco-libanais, qui « aurait fait office » d'intermédiaire dans le débloquage d'une somme de 50 millions d'euros pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, affirme détenir des preuves, mais, accentuant le doute sur les documents portés à connaissance des français, et surtout des électeurs, le 28 Avril 2012, ne le communique pas, ni ne les publie, ce qui tient à soutenir que les « Les documents Takieddine (43/45), Enquête, Sarkozy-Kadhafi : la preuve du financement », au nombre de « 45 », suivant Mediapart, n'ont jamais été détenus par Takieddine et sont des vraisemblablement des faux.

Assez étrange pour être signalé et pour apporter plus encore le doute de la collusion dans les esprits, ce personnage, plusieurs fois mis en examen dans le volet financier des contrats signés avec l’Arabie saoudite et le Pakistan et de rétrocessions ayant servi à financer la campagne présidentielle d’Edouard Balladur, en 1995, et impliqué dans l’enquête sur d’éventuels financements libyens de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, a été arrêté à Londres, le 31 Décembre 2013, et mis en détention provisoire en France, pour non-respect de son contrôle judiciaire, a été remis en liberté, sur ordonnance du Parquet de Paris, le jeudi 27 Février 2014, soit le lendemain même que le Procureur Général de Paris, François Falletti, - que la Garde des Sceaux et Ministre de la Justice était désireuse de muter -, ait adressé, daté du 26 Février, une lettre au cabinet de son ministre de tutelle, accompagnant un rapport d’une page et demie du Procureur financier, annonçant l’ouverture d’une information judiciaire pour « violation du secret de l’instruction, trafic d’influence actif et passif, complicité et recel de ces délits.

Tout aussi étrange pour être, de même signalé, le 11 Mars 2014, sous la signature de Salomé Legrand, FranceTVinfo publie dans un pensum « Où en sont les affaires dans lesquelles Nicolas Sarkozy est mis en cause ? » que « plusieurs anciens dignitaires libyens... », toujours un anonymat coupable puant la manipulation et un acharnement politique, « ...ont affirmé que ce financement avait existé, sans donner de preuves non plus. »

S'en suivant, le 19 avril 2013, une enquête, confiée à la diligence des juges d'instruction Serge Tournaire et René Grouman, et menée « contre X », est ouverte sur le financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy. Assez large, elle porte sur des charges de « corruption active et passive », « trafic d'influence », « faux et usage de faux », « abus de biens sociaux », « blanchiment, complicité et recel de ces délits », mais ne vise personne nommément. Et cette enquête vient s'accumuler à d'autres précédemment diligentées, « l'affaire Bettencourt », « l'arbitrage Tapie », « l'affaire Karachi », « les sondages de l'Elysée », et à laquelle se rajoute une « affaire de trafic d'influence présumé... »

A s'interroger car, dans toutes ces affaires, personne n'a encore été mis en examen et, de fait, l'ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy qui, lui-même, a déposé plainte pour faux contre Mediapart, une affaire toujours pendante depuis 2012, ne peut pas se défendre. Et comme le déclare Bernard Tapie, des propos rapportés par les médias « Le Parisien » et « Le Point », « Le problème, c'est que Nicolas Sarkozy n'est mis en examen nulle part. C'est-à-dire qu'il est condamné aujourd'hui à en prendre plein la gueule tous les jours autant qu'ils voudront. » Donc, en toute logique, toutes les écoutes sont illégales et sont le reflet d'un acharnement non judiciaire mais politique sur une mise en scène de la culpabilité.

En effet, les écoutes ne peuvent être diligentées que si des éléments laissent penser que la personne est coupable d'un délit et si la personne est coupable d'un délit, elle est mise en examen. Lors, en toute légalité, les perquisitions, les mises sur écoutes et toutes la panoplie judiciaire et policière peut être développée légalement. Dans le cas contraire, la personne n'étant pas mise en examen, toutes les écoutes et toutes les perquisitions qui ont été ordonnancées sont factieuses car la personne et son conseil subissent une procédure de mise en scène de la culpabilité sans pouvoir avoir accès au dossier et sans pouvoir se défendre, ce qui est scandaleux. Et bien plus scandaleux encore sont les propos tenus, d’après Le Figaro et Le Journal Du Dimanche, par le Président de la République en exercice, François Hollande, au sujet de Nicolas Sarkozy, devant des députés socialistes : « Je le surveille, je sais exactement ce qu’il fait... », des propos lourds de conséquences sur les vraies intentions qui animent le premier personnage de France élu, en Mai 2012, par seulement 30% des électeurs inscrits sur les listes électorales et son gouvernement... à pérenniser cet acharnement politico-judiciaire.[...]

© 13 Mars 2014 Raymond Matabosch

A suivre : François Hollande, Jean Marc Ayrault, Christiane Taubira, Manuel Valls & les juges : Acharnement & abus de pouvoir.

17:25 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet. III. Un gouvernement de Clowns (2/9)

 Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet.

III. Un gouvernement de Clowns (2/9)

Taubira.jpg

[...]Empêtrée, - et avec elle le Président de la République François Hollande, le Premier Ministre Jean Marc Ayrault, le Ministre de l'Intérieur Manuel Valls, et, par contre coup, le Gouvernement en sa totalité et le Parti Socialiste -, dans l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy, de Maître Thierry Herzog, de Claude Guéant, de Brice Hortefeux, de l'avocat général de la Cour de Cassation Gilbert Azibert, de l'ancien patron de la Police Nationale Michel Gaudin, - et, soyons en certains, de nombreuses autres personnalités politiques et judiciaires, des journalistes, des médias, des syndicalistes et des gens de la Société Civile, car dans un régime aux consonances dictatoriales, non républicaines et faussement démocratiques, tous les moyens même les plus vils étant de rigueur pour parvenir à ses fins et gouverner sans qu'aucune loi ou institution ne les limite -, par ricochet, dans l'affaire des enregistrements Buisson, dans celle de menace de mort contre le Président de la République, - une menace adjointe de frappes d'horreur contre le gouvernement maudit et d'attentats en représailles aux actions françaises au Mali et en Centre Afrique -, et dans tant bien d'autres qui vont éclore avant le terme de la mandature, en Mai 2017 ; objet de toutes les attentions et de toutes les critiques depuis la mise à nue des multiples mensonges dans lesquels elle s'est commise et dans lesquels elle s'est pitoyablement engluée en tentant de les justifier par d'autres mensonges aussi pitoyables, aussi lamentables, aussi désolants, aussi piteux, aussi navrants, aussi imparfaits, aussi insidieux et aussi nuisibles, la Garde des Sceaux et Ministre de la Justice Christiane Taubira, après avoir annulé, à la dernière minute un déplacement prévu dans le cadre des élections municipales à Saint-Denis, - Mathieu Hanotin candidat PS qui tentera d'arracher la victoire au Parti communiste qui gère la ville depuis de nombreuses années -, s'est rendue à Montreuil pour porter un soutien inconditionnel au candidat du Parti Socialiste, Razzy Hammadi, - jeune député socialiste auréolé d'une notoriété certaine de raciste patenté, « l'affaire est terminée, enculé de ta race », « fils de pute va » et d'incitateur à la violence en menaçant de « faire descendre toutes les cités de Montreuil » -, qui y a tenu un meeting.

Chantre, - suivant l'Express du 11 Mars 2014, « en juin 2012, un album de chansons, auteur des paroles Christiane Taubira, étant sur le point de sortir, la députée de Guyane, entre la chanson et Ministère de la Justice, choisissant de devenir ministre, la sortie de son CD a été annulée » -, et égérie du concept de la paille et la poutre, non satisfaite de toutes ses parodies clownesques et grand-guignolesques, - jusqu'à imposer sa présence, à la sortie du Conseil des Ministres, à la Porte Parole du Gouvernement Najat Vallaud-Belkacem et en improvisant une mini conférence de presse y faisant preuve « d'Ignorance », « d'incompétence », « d'insignifiance », « de pusillanimité » et même « d'exploitation commerciale »... -, la ridiculisant et, comme l'écrit l'ancien procureur de la République Éric de Montgolfier, « piaillant comme une vierge effarouchée » et « laissant dériver un chien crevé au fil de l'eau », en terrain conquis, elle a réaffirmé sa volonté de combattre les attaques nées de la polémique. Citant « Aimé Césaire », elle a dit « respirer un peu dans un lieu chaleureux, convivial, cordial », et, martelant que « les lois que nous... », - le PS et non les représentants du peuple qui les ont élus, ce peuple qui n'a pas son mot à dire d'autant qu'il n'est pas entendu quand il s'exprime ou qu'il exprime des propos contraires aux œillères socialistes -, « ...votons s’appliquent à tous, aux puissants et aux humbles... », elle a osé rajouter, en toute fatuité, grandiloquence et superbe dédaigneuse « Nous devons être capable de dire aux générationsqui poussent que nous leur dessinons un horizon. Cet horizon c’est la République », car « la gauche française s’est donnée pour mission de lutter contre les privilèges, de combattre les injustices », une gauche française, - sans fausse honte englobant toute la gauche sans exception comme si toute la gauche était à botte du Parti Socialiste et qu'elle devait se la fermer quand le PS décide et édicte les sentences -, qui s'est donnée pour mission de combattre « Ces égoïsmes obèses, odieux, qui s’imposent dans l’espace public... » et, sans conteste les marques intrinsèques de l'absolutisme dictatorial, « ...les faire taire... », car, étant sa conclusion, « Contre toute attente, l’espérance survit. »[...]

© 13 Mars 2014 Raymond Matabosch

A suivre : François Hollande, Jean Marc Ayrault, Christiane Taubira & Manuel Valls, les grands guignols de la France.

13:51 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

12 mars 2014

La Pnij, les grandes oreilles d'interceptions à la française

les grandes oreilles.jpg

Pensée sous la mandature de Nicolas Sarkozy et opérationnelle sous celle de François Hollande, la Pnij, les grandes oreilles d'interceptions à la française

Géolocalisation, écoute, facture détaillée et j'en passe: la France est solidement dotée en matière d'interceptions des communications. Un système qu'elle tente d'ailleurs de moderniser et d'améliorer en le centralisant au sein de la Pnij. C'est le petit nom de la Plateforme nationale des interceptions judiciaires, les grandes oreilles de l’État.

Ce site centralise, en un lieu unique, toutes les interceptions judiciaires. En clair, dès qu'un officier de police judiciaire, un gendarme ou un douanier obtient l'autorisation d'un juge, dans le cadre d'une enquête, d'intercepter des communications téléphoniques ou électroniques, tout ses faits et gestes se font en ces lieux. C'est au sein de cette plate-forme que l'agent demande par exemple les informations qui l'intéressent à l'opérateur de la personne surveillée, - Orange, Free, SFR... -. Mieux qu'un bouquet satellite: il pioche dans un catalogue de prestations offertes par l'opérateur, et ce dernier renvoie ces informations dans cette plate-forme, qui peuvent alors être écoutées, disséquées et commentées.

Un peu à la manière de PRISM, les grandes oreilles étasuniennes, signe de la volonté de la NSA d'automatiser sa relation avec les acteurs du Net pourvoyeurs de données personnelles, la Pnij a été justifiée par une recherche d'économie de coûts et de moyens. Mais à l'image des Google, Microsoft, Facebook et Apple dans l'affaire américaine, Orange, Free, SFR et Bouygues, - contrairement au cas de figure américain, les opérateurs de télécommunications, qui fournissent abonnements téléphoniques et à Internet, sont les seuls acteurs sollicités dans le cadre de la Pnij -, se défendent bien d'avoir mis en place un accès direct entre leurs serveurs et les surveillants. « Ce sont des équipements qui parlent entre eux, et il y a toujours une passerelle d'intermédiation. »

C'est l'épineuse question des « backdoors », ou « portes dérobées », qui donnent aux autorités un accès direct et non contrôlé aux serveurs des différents acteurs sur lesquels nous nous appuyons pour accéder à Internet. Et qui donne aujourd'hui tant de fil à retordre aux géants du Net américains, qui se défendent, en plein scandale PRISM, de fournir un tel blanc-seing aux espions américains.

« Attention à ne pas faire d'amalgame », la Pnij ne peut être comparé en tout point à l'outil de surveillance massive américain. C'est un système, théoriquement bien encadré, qui nécessite, en principe, mais est-ce vraiment le cas, l'accord d'un magistrat du siège dès qu'il s'agit de fouiller le contenu de nos communications. Ceci dit, il traîne tout de même son lot d'inquiétudes...

En particulier, le fait de concentrer entre les mains d'un unique prestataire, qui plus est privé, - puisque c'est Thalès qui a été désigné pour s'occuper du bébé -, des informations sensibles concernant
potentiellement tous les Français pose de graves problèmes de sécurité...

21:32 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

L' affaire d'état et d'espionnage politique, dans le cadre des écoutes de Sarkozy, prise en flagrant délit...

 la fieffé menteuse.jpg

Christiane Taubira, la fieffée menteuse qui compte tromper son monde

On commence à en savoir plus sur les écoutes de Nicolas Sarkozy :

Nicolas Sarkozy a été placé sur écoute à partir du 3 septembre 2013, indique le parquet financier.

Suivant l'AFP qui a recueilli l'information auprès du parquet financier, ce mercredi 12 mars, et c'est la première fois qu'une source judiciaire donne des précisions sur la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy, l'ancien président français était écouté depuis le 3 septembre 2013, à la demande des juges, par les services de police ad-hoc dans le cadre de l'enquête sur le financement de sa campagne de 2007.

Comme le ou les juges qui décident d'une telle procédure, doivent, par le truchement du Procureur de la République qui transmet des informations sur l’activité de son parquet à son supérieur, le procureur général de sa juridiction, celui-ci agissant de même envers la Chancellerie, informer leur Ministre de tutelle, le Garde des Sceaux et Ministre de la Justice, de son déclenchement, lui remettre, ce qui est la procédure légale et la voie classique, un compte rendu à la fin de la durée de quatre mois, - car à partir du moment où le juge d'instruction verse les écoutes au dossier, le procureur général transmet à la ministre de la Justice -, à défaut de recevoir régulièrement un résumé du déroulé de l'enquête comprenant une synthèse des écoutes téléphoniques, et, si une nouvelle décision de prolongation de la procédure d'écoutes est jugée nécessaire, l'en aviser de même. En outre, les écoutes étant réalisées par les services spécialisés de la Police, dépendant du Ministère de l'Intérieur, le dit Ministre de tutelle, en doit, à l'identique, en être averti et les copies des enregistrements retranscrits doivent lui être communiquées.

De fait CHRISTIANE TAUBIRA, MANUEL VALLS, JEAN MARC AYRAULT et FRANÇOIS HOLLANDE SONT informés de l'existence DE CES ÉCOUTES depuis au plus tard le 3 SEPTEMBRE 2013, mais plus sûrement depuis au moins le mois d'AOÛT 2013 et depuis cette date CHRISTIANE TAUBIRA et MANUEL VALLS reçoivent, l'un, régulièrement un résumé du déroulé de l'enquête comprenant une synthèse des écoutes téléphoniques, et l'autre, copies des enregistrements retranscrits... Quand ils se permettent de dirent qu'ils ignorent tout... des pantins de comédie et de fieffés menteurs...

17:25 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

L'affaire des écoutes illégales de Nicolas Sarkozy, une Affaire d'État et d'espionnage politique : (1/7)

 Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet.

les clowns.jpg

Une belle brochette de pantins de comédie et de fieffés menteurs

L'affaire des écoutes illégales de Nicolas Sarkozy et de son conseil, Maître Thierry Herzog, une Affaire d'État et d'espionnage politique, dévoilée le 7 Mars 2014, ébranle la dictature présidentielle incarnée par le Président de la République, François Hollande, et, au moins, trois membres de son gouvernement, en l'occurrence le premier Ministre, Jean Marc Ayrault, le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, et la Garde des Sceaux, Christiane Taubira.

Alors que la Garde des Sceaux et Ministre de la Justice a nié, le 11 Mars, en avoir été informée, qu'elle a « découvert l'affaire des écoutes en lisant Le Monde, le 7 mars », assurant, sur France Inter, puis sur le plateau du 20 heures de TF1, « Je n'avais pas l'information que Nicolas Sarkozy et son avocat étaient écoutés, avant cette date... », et appelant qu'il « s'agit d'une information judiciaire qui est donc traitée par des magistrats du siège (...) qui sont totalement indépendants, sans relation avec la Chancellerie qui gère le parquet... » ;

que la Chancellerie, selon Europe 1, a conforté les assertions de la Garde des Sceaux et martelé que « Les juges d’instruction sont indépendants, ils n'ont pas à rendre des comptes... » ;

que le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a affirmé, sur RTL, le 11 Mars, qu’il a « appris l’existence de ces écoutes à l’occasion des révélations du Monde le 7 Mars » et a rajouté que « Personne n’a eu accès au contenu des écoutes. Ne faisons pas insulte aux magistrats et aux policiers. Ce sont des professionnels qui savent parfaitement prendre leurs précautions pour préserver l’enquête, même à l’égard de leur ministre de tutelle... » ;

que le Président de la République, François Hollande, dans sa réponse au président de l'Union syndicale des magistrats, Christophe Régnard, a soutenu, selon Le Canard enchaîné, « avoir découvert dans la presse l'affaire des enregistrements Buisson et celle des écoutes de Sarkozy... » et a assuré, à des visiteurs de l'Élysée qu'il ignorait « tout du lancement de ces procédures et donc du contenu des écoutes... », tout en arguant, avec fatuité, que « Nicolas Sarkozy croit que j'agis avec la justice comme il agissait lui-même. Mais cela ne se passe plus comme de son temps. Depuis que je suis président, cela a changé. »

le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, invité du 20 heures de France 2, a affirmé, le 12 Mars, que « Christiane Taubira avait reçu une information sur une nouvelle information judiciaire extrêmement grave. Moi-même je l'ai reçue... », qu'il « est au courant de l'existence de ces écoutes depuis le 26 Février, date à laquelle le juge d'instruction Serge Tournaire a versé les écoutes au dossier... » et qui a rajouté, dégorgeant infatué et dédaigneux, « après avoir eu connaissance de faits nouveaux, de présomption de trafic d'influence et le juge Tournaire a saisi le parquet et le procureur de la République a ouvert une information judiciaire, le 26 février, et en a averti le procureur général ». Il a, en outre surenchérit que « La garde des Sceaux a reçu une information, que j'ai eue moi-même ensuite, qu'il y avait une nouvelle information judiciaire qui avait été ouverte sur des faits extrêmement graves. C'est à cette occasion qu'on l'a appris. Mais on n'a pas (...) appris quel était le contenu des écoutes... Nous ne savons pas ce qui a été dit dans ces écoutes par les uns ou par les autres. »

La loi et les écoutes.

Des écoutes illégales et, en regard de la loi, elles le sont.

En effet, dans le cadre judiciaire, une écoute peut être décidée dans le cadre d'une enquête si la peine prévue pour le crime ou le délit concerné est au moins égale à 2 ans de prison et le cadre fixé pour une écoute administrative est plus vaste et plus flou car il faut être lié à des affaires ayant trait à la sécurité nationale, à la prévention du terrorisme, à la criminalité et à la délinquance organisées, mais aussi à la sauvegarde d'éléments essentiels du potentiel scientifique et économique de la France.

En outre, s'il s'agit d'une écoute judiciaire, elle est décidée par un juge d'instruction. En ce qui concerne le cas Nicolas Sarkozy, ex-Président de la République et avocat, les juges Serge Tournaire et René Grouman ont décidé de placer sur écoute l'ex-chef d'État et deux de ses anciens ministres, - Brice Hortefeux et Claude Guéant -, dans le cadre de leur enquête sur un éventuel soutien financier de la Libye à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. La décision doit être écrite et elle est prise pour une durée de quatre mois, délai à la fin duquel une nouvelle décision doit être formulée pour prolonger le dispositif. Toutes les interceptions sont retranscrites et mises sous scellés.

Mais le ou les juges qui décident d'une telle procédure, doivent, par le truchement du Procureur de la République qui transmet des informations sur l’activité de son parquet à son supérieur, le procureur général de sa juridiction, celui-ci agissant de même envers la Chancellerie, informer leur Ministre de tutelle, le Garde des Sceaux et Ministre de la Justice, de son déclenchement, lui remettre, ce qui est la procédure légale et la voie classique, un compte rendu à la fin de la durée de quatre mois, -car à partir du moment où le juge d'instruction verse les écoutes au dossier, le procureur général transmet à la ministre de la Justice -, à défaut de recevoir régulièrement un résumé du déroulé de l'enquête comprenant une synthèse des écoutes téléphoniques, et, si une nouvelle décision de prolongation de la procédure d'écoutes est jugée nécessaire, l'en aviser de même. En outre, les écoutes étant réalisées par les services spécialisés de la Police, dépendant du Ministère de l'Intérieur, le dit Ministre de tutelle, en doit, à l'identique, en être averti et les copies des enregistrements retranscrits doivent lui être communiquées.

En cas d'écoutes administratives, la demande émane des Ministres de la Défense, de l'Intérieur ou des Douanes et l'autorisation écrite du Premier Ministre est nécessaire.

De ce fait, le Ministre de l'Intérieur et la Garde des Sceaux & Ministre de la Justice ne peuvent arguer être dans l'ignorance, comme il est impensable, la personnalité de Nicolas Sarkozy étant, que le Président de la République et son Premier Ministre soient, de même, dans la méconnaissance de la procédure en cours.[...]

 

© 12 Mars 2014 Raymond Matabosch

A suivre : François Hollande, Jean Marc Ayrault, Christiane Taubira & Manuel Valls savent... depuis Avril 2013

13:03 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les journalistes et les médias français complices des djidahistes...

François Hollande 2.jpg

Et comme l'affaire des enregistrements Buisson et les écoutes Sarkozy sont deux graves Affaires d’État dans lesquelles François Hollande est empêtré et qui lui ont claqué dans les doigts, la premier par les effacements des bandes chez les juges, la seconde par le déballonnement du Premier Minsitre qui a vendu la mèche sur France 2

Comme au Mali et en Centrafrique la France est empêtrée dans un merdier indéfinissable, Paris cherchant une sortie à l'impasse centrafricaine : Paris cherche une sortie à l'impasse Centrafricaine

Avant le déballonnement de Jean Marc Ayrault, sur les écoutes Sarkozy, et l'annonce de l'effaçage des bandes d'enregistrement faites par Buisson...

Comme un lapin sortant d'un chapeau de magicien l'annonce que François Hollande est menacé de mort par les djihadistes est tombée bien à point, trop à point, pour être prise comme argent comptant...

et tous les journalistes et les médias qui en ont fait leur une !!!!

Devrait-ce être à prendre au sérieux ? Devrait-ce être risible ? un tel étalage sur les menaces ou les pseudos menaces de mort qui planent sur le Président de la République et le Gouvernement, aux explosions et aux assassinats sur le territoire de la France ?

En fait, l'absurdité est bien française et les journalistes en sont des experts es-connerie car si ces messages sont étalés au grand jour, ce n'est point le site Internet djihadiste al-Minbar Jihadi Media Network qui les a divulgué sur l'entier territoire français tant sur les médias papier, internet, radiophoniques que télévisuels mais bien les médias papier, internet, radiophoniques et télévisuels français qui en ont inondé la France et qui en appellent, comme ils l'écrivent, les djihadistes à commettre des exactions...

En fait, ce sont les médias papier, internet, radiophoniques et télévisuels français qui en appellent à tuer et à commettre des attentats...

Cela est un crime et tous les journalistes et tous les médias, par dizaines d'articles, de prises de parole et d'images télévisuelles qui se sont ainsi rabaissés à répercuter ces appels infâmes doivent être poursuivis pour incitation à la haine, pour incitation au crime et pour incitation à commettre des attentats... et, outre ces motifs graves, pour racisme anti-français...

Connerie quand tu nous tiens...

00:13 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

11 mars 2014

La France est une Dictature et non une République : Le Premier Ministre se déballonne...

 Ayrault.jpg

Et Le Premier Ministre se déballonne dans l'affaire des écoutes de Sarkozy et de son conseil, Me Thierry Herzog, Écoutes de Sarkozy : Ayrault reconnaît qu'il savait : Ecoutes de Sarkozy : Ayrault reconnait qu'il savait

Sur le plateau de France 2, Jean-Marc Ayrault a reconnu que le ministère de la Justice et lui-même ont été informés fin février que Nicolas Sarkozy était placé sur écoute. Mais ils ignorent le contenu de ces enregistrements.
Publicité

"Oui, Christiane Taubira savait depuis le 26 février (bientôt nous allons apprendre que François Hollande, Jean Marc Ayrault, Manuel Valls, Christiane Taubira et toute l'armada gouvernementale et socialiste savaient depuis le premier jour des écoutes et même bien avant que les écoutes soient en place ce qui ne fait plus aucun doute... et plausible aussi qu'ils en soient les commanditaires... ce qui ne serait pas étonnant...) que Nicolas Sarkozy était placé sous écoute. Mais non, elle ignorait le contenu des conversations surveillées. Invité sur le plateau de France 2, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a donné la version du gouvernement sur l'affaire qui agite l'UMP depuis la semaine dernière.

«Il s'agit d'une enquête lancée en avril 2013 sur le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Elle est menée par deux juges d'instruction, en toute indépendance. Ils n'ont aucun compte à rendre», rappelle-t-il. De fait, «j'ignorais que des écoutes étaient diligentées».

Néanmoins, «au cours de cette enquête, les juges ont découvert, grâce aux écoutes [de Nicolas Sarkozy], qu'il y avait des faits nouveaux». Ces derniers concernent un soupçon de trafic d'influence envers un haut magistrat de la Cour de Cassation. Ces éléments ont déclenché l'ouverture d'une nouvelle information judiciaire le 26 février.

Le gouvernement était informé des écoutes visant Nicolas Sarkozy : Taubira était informée des écoutes  Sarkozy dit Ayrault

Sarkozy sur écoute : Ayrault admet avoir été informé et place Taubira en porte-à-faux : Sarkozy sur écoute : Ayrault admet avoir été informe et place Taubira en porte à faux

Écoutes de Sarkozy : Ayrault confirme avoir été informé : Ecoutes de Sarkozy ; Valls et Taubira savaient selon le Canard Enchainé

Ayrault: le gouvernement connaissait l'existence des écoutes visant Sarkozy : Ecoutes Sarkozy : Gouvernement pas informé dit Ayrault

Maintenant François Hollande ne peut pas dire qu'il ne savait pas... S'il soutient le contraire ce sera trop bidonnant... avec ce Hollandegate des plus truculents comme l'arroseur arrosé... En fait, un Président de la République qui a été élu, en Mai 2012, par 30% des électeurs... Les Français ne pouvaient pas s'attendre à mieux...

Ce qui n'est pas bidonnant c'est que cette affaire des écoutes est un véritable scandale d'état dont il sera difficile au Président de la République, au Premier Ministre, au Gouvernement et à tout le PS de continuer à clamer que la justice, en France, est indépendante... En fait les juges, comme les médias et les journalistes, sont à la botte de François Hollande et du PS...

Constat : LA FRANCE EST UNE DICTATURE SOCIALISTE... avec un DICTATEUR AU PLUS HAUT NIVEAU DE L’ÉTAT...

22:19 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Affaire des bandes enregistrées par Buisson sur Sarkozy... l'affaire d'état est évidente...

Affaire des bandes enregistrées par Buisson sur Sarkozy... l'affaire d'état est évidente :

Affaire Buisson : un fonctionnaire enregistre par erreur les Grosses Têtes sur les fameuses bandes : Affaire Buisson : un fonctionnaire enregistre par erreur les grosses têtes sur les fameuses bandes

Coup d’éclat dans ce qui ressemble fort à une affaire d’État. Selon le site Atlantico.fr, qui a diffusé une partie des enregistrements furtifs de Patrick Buisson, la totalité de ces derniers aurait été effacée dans la journée d’hier. En cause une mauvaise manipulation d’un collaborateur du cabinet des deux juges d’instruction où les bandes sont finalement stockées : « J’ai pas fait exprès ! Okay ?! Hier à 16h, comme tous les jours, j’écoutais les Grosses Têtes sur RTL. Y’avait une très très bonne phase de Bouvard et j’avais rien pour l’enregistrer. J’ai pris le premier dictaphone venu qui traînait par là dans un coffre-fort blindé. J’ignorais que c’était celui de Patrick Buisson. » explique le fonctionnaire responsable de la malencontreuse suppression. Ce dernier précise également : « Ça va ! On va pas non plus en faire une putain de montagne. La qualité des enregistrements originaux était pas terrible en plus. Et puis si c’est pour entendre Carla Bruni se plaindre qu’elle a pas de boulot, ça on le savait déjà merci. C’est pas une grande perte. » déclare t-il au site Atlantico.

Alors que pouvons nous attendre de la véracité des écoutes sur Sarkozy et son conseil.... ? Belote et Rebelote... Sans conteste, une nouvelle affaire d’État car les écoutes empestent les égouts nauséabonds et les illégalités flagrantes...

Que pouvons nous réellement attendre d'autant que le PS s'emmêle les pinceaux et patine dans la semoule en reportant sur l'UMP : Écoutes: "l'UMP perd ses nerfs", selon le PS : Ecoutes : l'UMP perd ses nerfs selon le PS

une saisine du batonnier : Sarkozy sur écoute : le bâtonnier de Paris veut saisir François Hollande : Sarkozy écoutes, le batonnier de Paris veut saisir François Hollande

De plus en plus ça pue la machination politique et l'affaire d’État...

En toute chose, j'étais loin de m'imaginer, en 2001, que le texte ci-dessous, extrait de mon ouvrage "Chemin de déperdition", publié aux Éditions Edilivre, Edilivre.com : Chemins de déperdition de Raymond-Matabosch, le 1 septembre 2011, sous le code ISBN 9782332470034, serait d'actualité en 2014 :

Alternance.

Frères humains
qui avant moi vivez
je ne vous poserai pas
de questions insidieuses
sournoises
trompeuses
dissimulées
hypocrites
fourbes
chafouines
mielleuses
souterraines
captieuses
fallacieuses
qu'ainsi ne soyez tentés
de vous retourner
de regarder en arrière
de plonger effrontément
insolemment
impudemment
sans gène
dans le passé
de vos ennemis politiques
évidemment occultant
dissimulant
escamotant
à bon escient le vôtre
celui de vos proches
de votre famille
bassement politicienne
politico-politicarde
et de vous fourvoyer aveuglés
honteux
et pervertis
la vérité
la véracité
l'authenticité
la ponctualité
la régularité
la sincérité
l'exactitude
la justesse
la légitimité
la pertinence
le bien-fondé
la conformité
la convenance
l'évidence
vous déplaisant
vous hérissant
vous qui cultivez mensonge
fourberie
contrevérité
imposture
tromperie
désinformation
fabulation
ambiguïté
illusion
supercherie
vous des êtres controuvés
apocryphes
inauthentiques
supposés
et inventés.

Mais le monde
qu'à vos enfants
à votre mort civile
laisserez avec afféterie
ostentation
préciosité
cérémonial
orgueil
mièvrerie
snobisme
comédie
sera votre monde
dans toute sa nudité
son horreur
sa laideur
son infamie
son abomination
ses atrocités
ses obscénités
son abjection
champs de bataille
de ruines
vrais déserts
désolations
décombres
guerres d'empoigne
et charniers pestilentiels
regorgeant de cadavres
faisant ombrages
par un tiers exécutés
juridiquement suicidés
affaires criminelles classées
sur ordre de la chancellerie.

Et si vos enfants curieux
vous posent des questions
comme vous êtes honnêtes
envers vous
et malhonnêtes
tricheurs
déloyaux
injustes
indélicats
véreux
impolis
grossiers
inconvenants
rudimentaires
sommaires
indécents
primitifs
malséants
malveillants
désobligeants
agressifs
provocants
provocateurs
querelleurs
envers les autres
vous ne pourrez répondre
vous justifiant
vous disculpant
vous innocentant
vous blanchissant
vous mettant hors de cause
vous acquittant
vous légitimant
que le monde
que vous avez géré
dirigé
manié
tenu
commandé
régenté
conduit
administré
gouverné
manœuvré
manipulé
modelé
pétri
brassé
avec vos mains sales
que le monde
dont vous avez usé
consommant
dépensant
entamant
rongeant
érodant
abîmant
minant
épuisant
ses frondaisons
ses feuillaisons
ses foliations
ses assises
ses racines
ses souches
ses fondations
ses fondements
et ses substructions
ce monde usagé
élimé
râpé
défraîchi
avachi
déformé
éculé
émoussé
épointé
fini
vous l'avez reçu en héritage
et vous n'avez jamais
cessé
le détruisant
l'anéantissant
l'annihilant
le ruinant
l'exterminant
le décimant
le ravageant
le dévastant
l'écrasant
le détroussant
l'escamotant
le maraudant
l'extorquant
le filoutant
l'usurpant
le séquestrant
le kidnappant
le cambriolant
le dépouillant
le dévalisant
le pillant
le plumant
le tondant
l'escroquant
le truandant
le grugeant
l'exploitant
l'étrillant
de l'améliorer
et telle est votre gloire
vous des malfaiteurs
des bandits
des truands
des brigands
des gangsters
des cambrioleurs
des pickpockets
des kidnappeurs
des ravisseurs
des escrocs
des filous
des pirates
des requins
des parrains mafieux
tous gens de bonne moralité
épris d'esthétique
d'intellectualité
de spiritualité
réprimandant
enseignant
donnant des leçons
sermonnant
houspillant
défendant des valeurs morales
aussi vaines
qu'ennuyeuses.

Frères humains
qui après moi vivez
redevenez probes
intègres
loyaux
et consciencieux
fidèles
vertueux
et chastes
équitables
corrects
et acceptables
le monde moderne est défunt.

Vous étiez si parfaits
qu'il n'a pas survécu
à votre fatale
disparition
de la scène politicarde.

Frères humains
vous mes contemporains
portons le deuil de nos aberrations
de nos absurdités
de nos illogismes
de nos incongruités
de nos incohérences
de nos stupidités
de nos énormités
de nos astigmatismes
de nos vaticinations
de nos oracles
de nos prophéties
de nos augures
de nos divinations
de nos prédictions
de nos hallucinations
de nos fantasmes
de nos fables
relevons les manches
échinons nous à la tâche
reconstruisons le monde
un monde vrai et humain

la Jérusalem céleste.

Pour preuve que ce texte de 2001 est d'actualité en 2014  : Tensions entre Majorité PS et UMP sur les écoutes

où "Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a démenti toute "immixtion" du gouvernement dans l'instruction contre l'ancien chef de l’État"
et où "François Hollande a assuré pour sa part qu'il "répondrait" aux lettres du bâtonnier de Paris protestant contre ces écoutes et de l'USM (Union syndicale des magistrats, un syndicat d'obédience de Gauche et inféodé à François Hollande et au PS), qui est d'un avis contraire et soutient les magistrats instructeurs."
et la colère des avocats contre les juges monte d'un cran

16:04 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

François Hollande, menacé de mort par un site islamiste...

Venant d'achever la rédaction d'un ouvrage pamphlétaire sur François Hollande ayant pour titre "- François Hollande, un imposteur patenté -", et actuellement en cours de correction avant de l'envoyer à l'édition, je débute le XX° et dernier chapitre de l'ouvrage en ces termes : "....Un homme politique aux abois, ne se retrouvant plus dans le choix de sa main droite et de sa main gauche pour survivre à la vindicte populaire qui s'abat sur lui, jusqu'où est-il capable de porter ses pas... qu'ainsi, avant Mai 2017, terme de son mandat présidentiel, la nuit du 15 au 16 Octobre 1959 peut-elle être le théâtre d'un remake... d'un navet de plus mauvais goût ?...", et, étayant le dire, j'y reprends, pour tenter de trouver des assises et des fondements, le substrat François Mitterrand...

Je ne pensais pas aussi bien dire... sur la plausible imminence d'une "menace d'attentat"... sur la personne du Président...

francois-hollande-en-1983.jpg

François Hollande, menacé de mort par un site islamiste : Francois Hollande menacé de mort par un site islamiste

Aux approches des élections municipales 2014 : Info ? Intox ? ou Hoax ? La question est posée... En aurons-nous réponse ? Cela est moins sûr...

Alors nous allons remonter l'histoire :

Qui se rappelle la Nuit du 15 au 16 octobre 1959 : L'attentat de l'observatoire ? Mettant en lumière un autre François lui aussi devenu Président de la République... ?

Faut la remettre en mémoire ? Il y a quelques articles sur Internet qui sont plus qu'explicites quand à la vraie teneur de ce faux attentat... Pour n'en citer que quelques uns...
- Nuit du 15 au 16 Octobre 1959 : le faux attentat de l'Observatoire
- Mitterrand Octobre 1959 : Le faux attentat de l'Observatoire
- Mitterrandgate, l'Affaire de l'Observatoire
- Mitterrand
- Mitterrand : De la Nièvre à l’Élysée
- etc... etc... etc... etc...

Qui se rappelle l'Affaire Caton : Un François débutant en politique adoubant, sous le masque de l'imposture, un autre François Président de la République ?

Faut-il aussi la remettre en mémoire ? Internet en pullule...
-
L'incroyable canular-téléphonique

- Comment François Hollande est devenu le porte parole de Caton
- Quand François Hollande se faisait passer pour un leader de droite
- François Hollande et l'Affaire Catona
- Quand Hollande jouait l'homme de droite
- etc... etc... etc... etc... etc...

Alors on peut s'interroger sur les dessous des menaces de mort qui pèsent sur François Hollande d'autant que si l'on épluche internet on est sidéré :
- Un conseiller municipal PS pilote le Campus islamique turc de Strasbourg : Un conseiller municipal PS pilote le campus islamique turc de Strasbourg
- "Ces Maires qui courtisent l'islamisme" : votre maire collabore-t-il ? : Ces maires qui courtisent l'islamisme
- Municipales2014: Ces 80 maires UMP et PS qui aident les constructions de mosquées par des subventions ou des terrains municipaux : Islamisation
- Finance islamique: le gouvernement avance : Finances islamiques
- Ces élus qui subventionnent les mosquées : Ces élus qui subventionnent les mosquées
- Une information de la presse locale, »Presse-Océan » du 11 mai 2009 : Des subventions aux islamistes de Nantes
- Tours / La mairie et la région PS promettent 2,5 millions€ pour la Grande Mosquée algérienne : Tours ; la mairie et la région PS promettent 25 millions pour la grande mosquée algérienne
- Pessac : La mairie renouvelle sa subvention au « Festival des nuits du ramadan » : Pessac : la mairie renouvelle sa subvention au festival des nuits du ramadan
- etc.. etc... etc... etc...

Que devons-nous en penser ?

Pour ma part, je ne juge pas... je m'interroge sur le bien ou le non fondé d'une telle information... qui intervient dans le cadre d'une campagne électorale pour les municipales au niveau du caniveau, pour ne point dire des égouts, menée par une certaine frange politique qui adoube François Hollande, une campagne électorale délétère à l'encontre de leurs adversaires politiques...

13:13 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

10 mars 2014

Questions existentielles. - Haibun -

En préambule au texte "Questions existentielles" ci-dessous

Et si nous évoquions les noms d'un supposé Dieu unique dans les religions monothéistes... Allons-nous nous y retrouver ? D'autant que si l'on décortique bien les écrits Bibliques et la Torah, Yavhé a une épouse, et si l'on épluche le Coran et les hadich de Mohamet, Allah à 3 filles donc, obligatoirement, une épouse... Avec cela.... pensez-vous qu'il soit nécessaire de goinfrer de "j'aime" ce dieu unique et de se gargariser du verbe "Aime" ? Si tel était, tout n'étant qu'hypocrisie, ce ne serait qu'insolence...

Noms de dieu.jpg
Questions existentielles.
- Haibun -

Fétichistes et anthropomorphiques, - croyance ou doctrine concevant l'Homme à l’image de la Divinité et attribuant, à la Divinité, une forme corporelle et des passions semblables à celles des Hommes -, comme le sont, encore de nos jours, sans nulle exception, toutes les religions patriarcales, - un Dieu créateur -, les religions de l’Antiquité, - Égyptiens, Assyriens, Phéniciens, Perses, Carthaginois, Grecs, Romains, Gaulois, Germains... et des centaines d'autres moins émergentes -, tout autant patriarcales, étaient, en outre, au différent de celles, abrahamiques, dites-monothéistes, - judaïsme, chrétienté et islam -, en nos temps présents, - exceptées celles d’Extrême-Orient, Inde, Japon... ou Chine -, dites-polythéistes. Qu'en fait, depuis près de dix mille ans, Dieu est la compréhension du concept du « chef suprême », imaginé par des seigneurs et des chefs de guerre qui, pour se refaire une virginité tout en privilégiant leur propre enrichissement, s'étaient auto-proclamés « religieux », un utopique, chimérique et illusoire « chef suprême » n'ayant, ne cherchant même pas à les aider lorsqu'ils ont besoin d'aide, aucun pouvoir sur les individus.

Entraîner le peuple
dans une grande aventure,
mythe religieux,

s’avérant être panacée
d'esclavage programmé.

Aussi est-il nécessité inconditionnelle de porter des yeux critiques sur l'homme, ce dont il est capable de manigancer et de commettre, au nom de Dieu, dans l'univers du mal, pour imposer ses lois, son vouloir et son pouvoir d'absolutisme, cet homme qui, d'après le Tanakh et d'après la Bible, dans le livre de la Genèse, au premier chapitre, versets 26 & 27, « Dieu dit : ‘Faisons l’homme à notre image selon notre ressemblance, pour qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, - ou sur les animaux domestiques -, sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.’ Dieu créa l’homme à son image : Il le créa à l’image de Dieu, homme et femme il les créa, - ou il les créa mâle et femelle - »,

Un influx divin,
création spirituelle -
Pensée suffisante.

Genèse illusoire
d'un thaumaturge avisé -
Lapin sortant d'un chapeau.

Ainsi religions
naissent d'esprits éthérés -
Science sans conscience.

d'après la sourate Al-Baqara, - La Vache -, versets 28-31, le Coran donnant une version de l'histoire d'Adam, « Créé par Dieu qui lui donne l'image la plus harmonieuse parmi ses créatures, à partir de terre glaise et qu'il établit en vicaire sur la terre, Adam reçoit la connaissance des noms de toutes choses », et d'après Al-Bukhârî et Muslim, parole rapportée et reconnue comme étant authentique, le Prophète Muhammad affirme, « Dieu a créé Adam à son image », l’imam An-Nawawî rangeant ce hadith dans la catégorie des traditions comprenant des éléments descriptifs et le savant Ibn Hajar Al-'Asqalânî expliquant que le déterminant possessif « son », - en arabe le pronom « hu » -, se rapporte à Adam lui-même, ce signifiant qu'Adam n’ayant pas suivi les différentes étapes de croissance, comme c’est le cas pour ses descendants, Dieu l’a créé sous une forme achevée,

Faire siens écrits
d'autrui et berner le monde -
Thaumaturge escroc.

Et les porter au Pinacle,
dans la barbarie entraîne.

Génocides, Guerre
Sainte, Inquisition, Croisades,
Exterminations -

Atrocités programmées
en nom d'un Dieu sanguinaire.

cet homme à qui Dieu accorde toute latitude d'agir et lui laisse, en toute impunité, perpétrer, accomplir et concrétiser ses exactions, et il est d'autant plus nécessité inconditionnelle de faire sienne la pensée attribuée à Bouddha : « Si Dieu permet la pratique de telles calamités sans jamais sévir, Dieu ne peut être bon, et s'il ne peut les en empêcher, Dieu ne saurait être Dieu. »

Outres chimériques
de néant emplies - Lavages
assermentés de cerveaux.

Tracer un chemin
vers l'abîme transportant -
Asservissement gradué.

En belles paroles
bafouant décence humaine,
commun des mortels berné.

Enfin, plus troublant encore, selon le Coran, - « contenant la même religion que celle qui aurait été révélée à Moïse ou à Jésus, mais cette fois-ci adaptée au nouveau contexte et destinée au monde entier » -, livre sacré de la dernière religion monothéiste qui, tout comme les deux précédentes, est œuvre des hommes, Yavhé-Dieu-Allah aurait envoyé, sur terre, à différents peuples, à différentes époques, de nombreux prophètes. Ainsi, le judaïsme et le christianisme, tout comme l'Islam qui, à l'avis de l'auteur du Coran, et au vu de ses affirmations sur le Tawrat, - Torah en hébreu -, et l'Evangile, - disponibles à son époque -, livres reconnus comme étant « la parole authentique de Dieu en aucun cas falsifiée », auraient été révélés par Yavhé-Dieu-Allah. Mais ce qui choque le plus est, d'une part, le nombre de Dieux, certains à consonance féminine mais masculinisés, qui pullulent dans ces écrits, YHWH, Yahweh, - ou Yawho ou Yawha -, Yavhé, Jehowah ou Yehowah, El, Eloah, Eloha, - les -, Elôhïm, Adonaï et de dizaines d'autres, - El `Elyon, El Shaddaï , El `Olam, El 'Haï, El Ro'i, El Elohe Israel, El Guibor, El Maqom, El Shaddaï, Shalom, Shekhinah, Yah, YHWH Elohei Tzevaot, Elohei Tzevaot, Adonaï YHWH Tzevaot, YHWH Tzevaot, Abi, Adon Olam, Ribon Olam, Ribbono shel Olam, Boreh, Avinou Malkeinou, Melekh ha-Melakhim, Ehiyeh ch'Ehiyeh, Ehyeh acher Ehyeh, Elohei Avraham, Elohei Yitzchak ve Elohei Ya`aqov, Magen Avraham, El ha Guibor, Emet, E'in Sof , Ro'è Israël, YHWH-Ra-ah, HaKaddosh, Baroukh, YHWH-Yireh, YHWH-Rapha, YHWH-Niss'i, YHWH-Shalom, YHWH-Tsidkenou, YHWH-Shama et Tzour Israël -, pour le Tanakh et la Bible,

Un seul créateur,
de toute création, juge
et soutien – Théisme.

En bonnes paroles,
les vérités énoncées -
Choses qui n'en sont.

et les 99 noms de Dieu, - Allah, Al-Rahmân, Al-Rahîm, Al-Malik, Al-Qoddoûs, As-Salâm, Al-Mo'min, Al-Mouhaîmin, Al-'Aziz, Al-Jabbâr, Al-Motakabbir, Al-Khâliq, Al-Bâri', Al-Ghaffâr, Al-Qahhâr, Al-Wahhâb, Al-Razzâq, Al-Fattâh, Al-'Alîm, Al-Qabid, Al Bâsit, Al Khâfid, Al Râfi', Al Mou'izz, Al Moudhill, As Samî', Al Basîr, Al Hakam, Al 'Adl, Al Latîf, Al Khabîr, Al Halîm, Al Adhîm, Al Ghafoûr, Ash Shakoûr, Al Aliyy, Al Kabîr, Al Hafîdh, Al Mouqît, Al Hasîb, Al Jalîl, Al Karîm, Al Raqîb, Al Moujîb, Al Wâsi', Al Hakîm, Al Wadoûd, Al Majîd, Al Bâ'ith, Ash Shahîd, Al Haqq, Al Wakîl, Al Qawiyy, Al Matîn, Al Waliyy, Al Hamîd, Al Mohsy, Al Moubdi', Al Mo'îd, Al Mohyî, Al Momît, Al Hayy, Al Qayyoûm, Al Wâjid, Al Mâjid, Al Wâhid, As Samad, Al Qâdir, Al Moqtadir, Al Moqaddim, Al Mo'akhir, Al Awwal, Al âkhir, Az Dhâhir, Al Bâtin, Al Wâli, Al Mota'âli, Al Barr, At Tawwâb, Al Mountaqim, Al Afoww, Al Ra'ûf, Mâliko l Molk, Dhou l Jalâl wa l Ikrâm, Al Moqsit, Al Jâmi', Al Ghaniyyn Al Moughni, Al Mâni', Ad Dhâr, An Nâfi', An Noûr, Al Hâdi, Al Badî', Al Bâqi, Al Wârith, Al Rachîd et As-Sabur -, dans le Coran,

Époque inconnue,
Ka'ba, en Mekwarb(1), bâtie -
Ses trois cent soixante idoles.

Les jours de l'année
en Hubbal, Al-Lât, Manât,
Al-'Uzza, Marie... taillés.

Palais, lieu-sacré
ou synagogue ? - Le lieu
sanctuaire pour tribus.

Du pénitent, règle,
la circumambulation -
Rituel multi-millénaire.

Avant musulmans,
les pèlerins Quraychites,
a Al-lât, culte y vouant.

Portant des guirlandes,
les animaux immolés -
Leur caractère sacré.

et, d'autre part, que les appellatifs « Le, Eloha et – les - Elôhïm » sont les formes hébraïques du nom arabe Allah, - Allâh, ou Hubal, l'idole pré-islamique arabe, polythéiste, en cornaline rouge, adorée à Médine, était pour tous, avec ses trois filles Al-Lât, Al-Uzzâ et Manât, la personnification du monde divin -, tous désignant Dieu ou, Elôhïm étant le pluriel d'Eloha, des Dieux.

Multiplication
des noms et Dieux à foison -
Farce religieuse.

Sur des impostures
et non des réalités -
Écrire des dogmes.

Inspirés par Dieu
et cent fois remaniés -
Écrits falsifiés.

« Monothéistes », dit-on, des religions abrahamiques, mais le monothéisme du Tanakh, de la Bible et du Coran, dans l'histoire humaine, est la plus grande imposture, la plus ignominieuse supercherie, la plus répugnante mystification et la plus abominable escroquerie auxquelles l'homme amorrito-qaraylo-cananéo-aryen, - Liban, Chypre, Koweït, Israël, Palestine, Jordanie, Syrie, Irak, Iran et Arabie septentrionale -, son concepteur, s'est prêté et les trois religions, - Judaïsme, Catholicisme et Islam - qui en découlent n'ont fait et ne font que renforcer cette imposture, cette supercherie, cette mystification et cette escroquerie qui continuent à traumatiser l'humanité. En effet, ne dit-on pas que le Tanakh, la Bible et le Tawrat, - la Torah en hébreu, également connue comme les « Cinq Livres de Moïse » ou « Pentateuque » -, ont fait connaître à l'humanité, ce qui est une hérésie, le Dieu unique. Ces livres, au différent, font l'apologie du polythéisme, - une centaine de Dieux, de Déesses et de demi-Dieux, non comptés les anges, les archanges, les démons, les djinns, les géants..., et les prophètes ou messagers, étant répertoriés dans leurs écrits -, et le Yavhé-Dieu-Allah amorrito-qaraylo-cananéo-aryen, n'est qu'un Dieu entre toutes les Déités, les Elôhïms, du panthéon divin.

Dans le Proche-Orient
ancien, bien avant Hébreux,
un peuple inconnu.

Concluant Alliance,
Dieu et tribu de nomades -
Genèse d'Assur.

Vénération telle
que naît nation assyrienne -
Capitale Assur.

Mais le précédant,
terres Akkad et Sumer,
Enlil, Roi des Dieux.

Et lui succédant
en Babylone la belle,
Marduk protecteur.

Préférence aux autres,
peuples soumis rendant culte,
tous des Dieux obscurs.

Si Yavhé, dans le Tanakh et la Bible l'un des Dieux de la cosmogonie judaïque et catholique, comme au Psaume 78 :35, par exemple, « Et ils souvenaient qu'Elôhïm était leurs rochers et El Elyôn leur Rédempteur », ou dans les fragments « 4QDeutj bny 'lwhm » où El 'Elyôn « fixe les limites selon le nombre des Dieux » , ou dans les « tablettes ougaritiques », ou ʿElyôn « sépare l'humanité en soixante dix nations selon ses soixante dix fils et chacun d'eux devenant Dieu Tutélaire de sa nation », Yahvé étant le tétragramme de tous ces noms de Dieux,

Inscriptions, vestiges
et sanctuaires - Panthéon
divin surpeuplé.

Bien peu différents
des peuples prédécesseurs,
Hébreux monolâtres(2).

Leur emboîtant pas,
monde angélique chrétien -
Idoles taillées.

Allah, dans le Coran, est la reprise d'une idole pré-islamique arabe, Allâh, - ou Hubal -, vénérée à La Mecque et à Médine entre autres lieux, dans le Hedjaz et autres terres mésopotamiennes, où était venu s'installer, en 622, à l'Hégire, - après qu'indésirable dans la cité, il ait été forcé de quitter La Mecque -, le prophète Mohamed qui, par exemple, dans la sourate de l'Étoile, verset 20-23, avait, dans une première version, recommandé qu'on rendît un culte à trois déesses, Al-Lat, Al-`Uzzâ, et Manât, appelées les « filles d'Allah » et considérées, par les Quraychites, - la tribu de Mohamed -, comme des « filles de Dieu. »

Islam arrivant,
Anges et Djinns pullulant -
Imiter Hébreux.

Qu'ainsi impostures
et falsifications criardes
font monothéisme.

Enfin, l'Islam, la dernière née des religions dites-monothéistes, établissant la révélation que Dieu avait jadis faite aux prophètes amorrito-qaraylo-cananéo-aryens, se voulant religion universelle, en oublie qu'elle est aussi religion abrahamique dont son Dieu El 'Elyôn, - Yavhé-Dieu-Allah -, le Dieu créateur de l'Univers, Omnipotent et Omniprésent, est déjà Dieu de toute l'humanité et chacun de ses soixante dix fils est Dieu tutélaire de l'une de ces soixante dix nations.

Pillant sans compter
les entrailles religieuses -
Religion nouvelle.

Et comme pour juifs,
le dogme du Dieu unique -
Allah musulman.

Célébrer Yavhé
dans Temple à Jérusalem(3) -
Allah dans Mosquée(4).

Les pré-judaïques, - Dieux tels El, père de l'humanité et de toute créature, époux de la déesse Asherah et père de nombreux Dieux dont Hadad, Yam, Mot..., ou Elôhïm ou Ceux qui viennent des cieux, qui se retrouvent sous des graphies proches dans le Tanakh, la Bible et le Tawrat -, tout comme les pré-islamiques, - Dieux tels Ouzal, Al Galsal, Al Ilah ou Celui qui est aimé et Celui à qui l’on se soumet, Al Rahman ou Al-Rahmânn, une sourate adressée aux humains et principalement aux Djinns, créatures célestes, lui étant consacrée, qui se retrouvent dans le Coran -, croyaient à des divinités diverses et multiples, à des Dieux qui naissaient, vivaient et mouraient. Et si Allah a trois filles, - donc une femme pour les enfanter -, les trois Déesses Al-Lat, Al-`Uzzâ, et Manât, Yahvé, lui, a une épouse, Ashera, la reine du ciel, à laquelle des offrandes, - libations, gâteaux, encens -, étaient sacrifiées.

Si le Tanakh, contenant six cent treize commandements édictés à Abraham, par Yavhé, et comportant outre la composante écrite, une dimension orale, est un acronyme désignant la Bible hébraïque, ce nom découle, tout comme Qur’an, - récitation et proclamation publique de la parole d’Allah -, de l'hébreu « QRA », et tout autant, « Qu'ran », - désignant le Coran -, est très proche du Quraysh, - langue de la tribu du prophète Mahomet, Quraychites, descendant d'Adnan et, par lui, de la tribu hébraïque d'Ismaël -, « Qu're », - ou livre sacré des anté et pré-islamistes -, Allah étant la version masculine d'Al-Lat et les pèlerins, à la Mecque, faisant toujours sept fois le tour du haram, - la Ka'aba anté et pré-islamique et islamico-musulmane -, comme aux temps des cultes à Al-Lat, ou le haram, - mot d'origine chaldéo-araméenne -, suivant des papyri découverts sur l'Île Elephantine, - communauté juive des VIe/Ve au IVe Siècles avant notre ère -, et dans les ruines d'un temple avec « holocauste, encensement et oblation », « le territoire sacré » des Dieux, aux temps pré-judaïques, puis pré-islamiques, et le harem, - même racine que haram -, « le territoire sacré » des Déesses voilées, étaient contigus.

« Monothéistes », dit-on, des trois religions abrahamiques, polythéistes plus sûrement mais concept habilement détourné, initialement, au Ve Siècle avant notre ère et allègrement repris, au VIIe Siècle, par Mohamed, dans sa transcription du Coran, et ses successeurs, dans leur retranscription adaptée du dit-Coran, en en isolant habilement un tout en les conservant tous sous une même entité polycéphale, dans le but de professer l'enseignement d'un Dieu unique, Yavhé-Dieu-Allah, et de le monolâtrer sur les fondements d'un livre sacré incréé, à l'instar du Coran matériel qui n'est que la représentation physique partielle d'un Coran supérieur, occulté aux yeux du profane, un Coran enregistré sur une Table gardée, - Le Coran, « Les signes célestes », LXXXV, 21-22 -, un livre caché, - Le Coran, « L'Eccénement », LVI, 78 -, que le Coran décrit comme « la Mère du Livre », - Le Coran, « La Famille d'Imram », III, 7 -.

Alors se posent les questions existentielles : « Que sont les beaux écrits sacrés qui présentent, sous un regard voluptueux et soporifique, pour les adeptes des religions, monothéistes et polythéistes, les développant avec emphase et concupiscence, les volontés de Dieu ? » et « Quels en sont, autres que les supposés Moïse, David, Ezéchias, Josias, Enoch, Esdras, Néhémie..., et Mohammed, - tous, excepté le Roi David, des ignares -, les vrais rédacteurs ? »

Notes :
(1) Mekwarb : La ville de La Mecque, pour nom officiel Makkah al-Mukarramah, est mentionnée IIe Siècle, par Ptolomée, Géographie VI, sous les toponymes de Makoraba, - suggérant la présence d'une ressource en eau pérenne qui attire une population sédentaire et près de laquelle la Ka'ba est bâtie à une époque indéterminée -, et de Lathrippa, D'origine sémitique, Mekwarb désigne le « palais », le « lieu-sacré » ou la « synagogue », et Mikrab, le « temple » ou le « sanctuaire »
(2) La monolâtrie, une forme de polythéisme, est le culte rendu à un dieu de préférence aux autres, sans nier pour autant l’existence des autres dieux, dont certains ont un rapport privilégié, eux aussi, avec d’autres peuples.
(3) Suivant Jean Soler, « Vie et Mort dans la Bible », - Éditions de Fallois, Paris, Mars 2004 -, le culte du Dieu Unique, IHVH, était réservé aux seuls Juifs et ne pouvait se célébrer qu'au Temple de Jérusalem. Les archéologues ont mis au jour deux panneaux où il est écrit, en grec et en latin : « Qu’aucun étranger ne pénètre à l’intérieur de la balustrade et de l’enceinte qui entourent le sanctuaire. Celui qui serait pris ne devrait accuser que lui-même de la mort qui serait son châtiment. »
(4) La Mosquée de La Mecque est construite autour de la ka'aba, - simple cube vide fabriqué en pierre jouxtant, dans un angle, une pierre noire connue sous le nom de « Al-Hajar al-Aswad », seul vestige de l’édifice original qui aurait été construit par le prophète Abraham et son fils, mais en fait une météorite -, consacrée à l’adoration du Seul Vrai Dieu, Allah, par les seuls musulmans. En outre, au anté et pré-islamisme, elle faisait déjà l'objet d'un culte immémorial et du plus important pèlerinage annuel de l'Arabie qui se doublait par la foire d'Ukâdh et qui était un centre majeur de réunion annuelle pour les tribus préislamiques venues débattre de questions commerciales, politiques ou sociales, mais aussi pour ses joutes de prose et de poésie. La religion des tribus anté-islamiques était le polydémonisme, ou l'adoration, « dans le désert », des pierres, des météorites, des arbres, des sources, et chaque objet sacré, objet de tabous religieux, était entouré d'un haram, - ka'aba dont, pour celle de La Mecque, contenant plus de 360 idoles -, le « territoire sacré ».

19:04 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

07 mars 2014

Depuis Mai 2012, avec François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls, Christiane Taubira... « On est dans l'abus de pouvoir absolu. »

Les avocats pénalistes dénoncent « un recul évident, grave, inquiétant » de la protection du secret professionnel. Pour eux, depuis Mai 2012, « On est dans l'abus de pouvoir absolu. »

Les écoutes de conversations entre Nicolas Sarkozy et Thierry Herzog mettent en émoi les avocats, d'autant que les deux protagonistes sont eux-mêmes inscrits au barreau de Paris. À ce titre, le bâtonnier - Me Christiane Féral-Schuhl a d'ailleurs dû être informée à l'époque des surveillances dont l'ancien chef de l'État allait faire l'objet, ainsi que de celles visant Claude Guéant, qui a rejoint le barreau à son départ du gouvernement. Mais le représentant de l'Ordre n'est pas avisé de la nature des indices supposés graves et concordants qui motivent la décision d'intercepter les conversations.

« Le secret professionnel n'est pas un pavillon de complaisance destiné à abriter je ne sais quelle turpitude, tempête l'ancien bâtonnier de Paris. .Je crois savoir que la perquisition au domicile de Me Thierry Herzog a duré une dizaine d'heures, et m'interroge sur cette durée. Dans l'esprit de la loi, si le magistrat instructeur est un chasseur, le juge des libertés et de la détention est le garde-chasse. Or le système ne fonctionne pas correctement en France. »

Les avocats pénalistes dénoncent « un recul évident, grave, inquiétant », pour reprendre la formule de l'un d'eux, de la protection du secret professionnel. «Il est bien moins protégé que le secret des sources des journalistes, ironise Me Éric Dupond-Moretti. Quel émoi pour des affaires de fadettes saisies par la justice ! Mais là, qui s'indigne au nom des principes ? Il faut rappeler qu'il n'y a pas de droits de la défense sans secret absolu. On avait jadis placé Jacques Vergès sur écoute, pensant que Paul Touvier, alors en cavale, pourrait l'appeler: c'est symptomatique et odieux.

Secret professionnel, en ce qui concerne le cas Sarkozy-Herzog, Me Dupond-Moretti traduit un sentiment largement partagé dans la profession: « On est dans l'abus de pouvoir absolu. Le portable professionnel de Thierry Herzog a été saisi ce qui, de mémoire, n'était jamais arrivé. » Selon nos informations, le JLD, saisi par l'avocat de l'ancien président, soutenu par l'Ordre, se prononcera lundi sur la restitution de l'appareil. « Le conseiller Chambon », conclut Me Dupond-Moretti, « avait une jolie formule au sujet des écoutes téléphoniques : il préconisait de les limiter au strict nécessaire, au motif que le juge n'est pas un témoin de seconde main »…

Plusieurs avocats de renom préparaient, vendredi en début de soirée, une prise de position commune, rappelant l'importance capitale du secret professionnel dans le cadre d'une défense pénale digne de ce nom. L'un des signataires expose ainsi: « Il faut que la loi nous protège une bonne fois pour toutes des abus de certains juges, qui font écouter des avocats ou perquisitionnent leurs cabinets pour aller à la pêche, fouiller dans les dossiers. Cette dérive ne date pas d'aujourd'hui, il est temps que le législateur y mette un terme. »

Et pour clôturer le tout

André-Michel Ventre, le directeur du sensible institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, a été remercié par le premier ministre. Il est remplacé par le préfet Cyrille Schott.
Publicité

Curieusement, le directeur de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), André-Michel Ventre, vient d'être remercié par Matignon. Il ne lui est rien reproché.

Cet ancien patron du Syndicat des commissaires et des hauts fonctionnaires de la police nationale, proche du criminologue Alain Bauer, est remplacé par Cyrille Schott, un grand préfet passé par l'Élysée dans les années 80, la Nièvre en 1990, puis quatre autres départements avant de devenir préfet des régions Basse-Normandie puis Languedoc-Roussillon.

Sarkozy placé sur écoute depuis avril 2013 : Sarkozy placé sous écoutes depuis un an

L'avocat de Nicolas Sarkozy dénonce « une affaire montée de toute pièce » : L'avocat de Nicolas Sarkozy dénonce une affaire d'état impliquant François Hollande

À quelle condition peut-on placer un avocat sur écoute? : A quelle condition peut-on placer un avocat sur écoute

21:08 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Avec François Hollande, Manuel Valls et Christiane Taubira, le KGB et la Gestapo à la française sont à l’œuvre.

Base du projet de postface pour mon prochain livre pamphlétaire " Un imposteur Président de la République ", à paraître début deuxième semestre 2014.

Herzog.jpg

Depuis l'avènement au pouvoir, en Mai 2012, de son Altesse François II Hollande qui marche dans les pas de François I Mitterrand et ses écoutes à l'Elysée, le KGB et la Gestapo à la française sont de nouveau en action en France pour instruire des dossiers d'instruction à charge alors que ces pantins de comédie prônent, pour les socialistes quand ils arrivent à tomber dans les mailles du filet la présomption d'innocence...

En effet...

Eliane Houlette proposée par ChristianeTaubira et nommée par François Hollande pour le poste de procureur financier : Elliane Houlette proposée, par Christiane Taubira, (et nommée par François Hollande), pour le poste de procureur financier

Francois-Hollande-et-Christiane-Taubira_pics_390.jpg

Et des perquisitions sauvages ainsi que des écoutes illégales des avocats...

Des écoutes entre un ancien président de la République et son avocat qui servent de fondement à l'ouverture d'une information qui est confiée à qui ? A deux juges d'instruction, qui sont venues perquisitionner chez l'avocat Thierry Herzog alors qu'une affaire en justice était pendante, Claire Thépaut et Patricia Simon.

Or ces magistrates ont subdélégué, pour aller perquisitionner mon domicile niçois, Guillaume Daïeff, juge d'instruction. Et ce à une semaine de la décision de la chambre criminelle. Et je constate que M. Daïeff, Mme Thépaut et M. Tournaire sont chargés de l'affaire du Crédit lyonnais contre Bernard Tapie, dans laquelle on veut faire en sorte d'impliquer Sarkozy. N'est-ce pas troublant ? S'agit-il de coïncidences ? Non, la vraie crainte de ces trois juges d'instruction est que la saisie des agendas soit annulée.

Est-ce que tout cela est normal ? Quand je vois la violence de la perquisition… On m'a traité comme un trafiquant de « stups ». La trappe de la baignoire ouverte, le tambour de la machine à laver aussi, toutes mes valises ouvertes, on a fait les poches de tous mes costumes, on a mis des scellés sur le studio de 23 m2 de mon fils, m'accusant d'avoir caché l'existence d'un domicile…

Les conséquences, il faudra les tirer, notamment par rapport aux violations des droits de la défense. Et en effet, je démontrerai le moment venu qu'il s'agit d'une affaire politique. J'ai le « privilège » d'être le premier avocat perquisitionné, dans la première affaire lancée par le nouveau procureur financier, Mme Eliane Houlette. Mme Houlette, elle a été nommée par qui, rappelez-le-moi ? Par François Hollande sur proposition de Christiane Taubira... Sans parler des déclarations du juge d'instruction au délégué du bâtonnier, présent lors de la perquisition à mon cabinet, et qui ont consisté à lui dire que si les agendas étaient annulés par la Cour de cassation, cela fragiliserait considérablement la procédure Tapie et que ce serait un véritable désastre. Voilà ce qui a été dit.

Sarkosy.jpg

La vérité, c'est que j'ai pensé qu'il y avait des écoutes sauvages, car on était prêt à tout pour déstabiliser Sarkozy. J'ai donc pris des précautions pour faire en sorte que les droits de la défense soient respectés et que nos conversations restent confidentielles.

Je rappelle que les conversations entre un avocat et son client ne peuvent être écoutées, pire enregistrées et retranscrites pour fonder l'ouverture d'une information. J'ai eu la confirmation que mes craintes étaient fondées lorsque j'ai appris que Brice Hortefeux avait été placé sur écoute, toujours dans le cadre de la procédure libyenne.

Concrètement, ça veut dire que si je veux parler au président Sarkozy, je dois me déplacer. Nous ne pouvons plus nous téléphoner… Et M. Sarkozy est, lui, toujours probablement sur écoutes téléphoniques.

Ce n'est même pas scandaleux, c'est monstrueux. J'ai appris que cette procédure a pour fondement des écoutes téléphoniques réalisées entre M. Sarkozy et moi, dont personne me semble-t-il ne peut ignorer que je suis l'avocat ! Et dans quelle affaire ? Dans une affaire dite, et j'y mets les guillemets, « du financement de la campagne de M. Sarkozy par la Libye », dont chacun sait qu'elle est sans fondement, et dans laquelle j'ai déposé plainte contre la diffusion d'un document qui est un faux grossier…

Mais c'est une violation monumentale des droits de la défense !

Thierry Herzog : « Je démontrerai le moment venu qu’il s’agit d’une affaire politique » : L'avocat Thierry Herzog victime d"écoutes sauvages et d'une perquisition illégale

19:25 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

La France serait-elle revenue aux temps de l'Inquisition et des heures noires du Bolchévisme ?

En guise de préambule à mon prochain livre pamphlétaire " Un imposteur Président de la République ", à paraître début deuxième semestre 2014.

Avec François Hollande, avec les Ministres kapos de son gouvernement, avec les juges, les médias et les journalistes à solde exclusive de la Nomenklatura (« camarades dignes de la confiance du Parti », donc susceptibles de se voir confier des responsabilités et les avantages qui les accompagnent) PS, en France, nous sommes revenus aux temps de l'Inquisition et des heures noires du Bolchévisme...

Placé sur écoutes, qui ne peuvent être données que sur accord du Ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy est menacé par une nouvelle affaire, la ennième depuis l'élection présidentielle de François Hollande en Mai 2012 : Nicolas Sarkozy mis sur ecoutes ; La justice soupconne un trafic d'influence

L'affaire est sans précédent. Un ex-président de la République et deux de ses anciens ministres de l'intérieur placés sur écoutes téléphoniques. Son point de départ remonte au 19 Avril 2013, lorsqu'une information judiciaire pour « corruption » est ouverte à Paris et est confiée aux juges Serge Tournaire et René Grouman...

Mais... que font les juges dans le cadre de l'Affaire Verdin : la plainte contre Lang, Hollande et Moscovici qui a été jugée recevable en Avril 2012, donc une affaire qu'un juge d'instruction devrait instruire ?

Agression sexuelle.jpg
D'après Verdin, qui a recueilli différents témoignages, "tout le monde allait au Maroc et en Thaïlande, tous les ans à la même époque, un ex compagnon à son ex épouse a rencontré Jack lang au Maroc".

Quant aux viols, certains auraient été commis sur la péniche Le Makaï, amarrée à Paris. En 1999, Laureen aurait donc été violée par Lang. Le 10 juin 2001, une procédure est lancée par les services sociaux de la Roche sur Yon contre la mère de Laureen, pour des faits d'attouchements et de viols en réunion sur Laureen. Verdin a retrouvé la trace de cette procédure, restée lettre morte. Il y a aussi le témoignage de quelqu'un qui a vu et dénoncé la "soirée d'anniversaire" au cours de laquelle la petite a été violée en réunion. Laureen a été entendue par la police, un PV existe, mais la petite est restée prostrée et ne dit rien. Comme c'est très souvent le cas lors de la première audition d'un mineur victime d'abus sexuels.

En 2002, Baudry arrive comme directeur du Foyer d'Ariane.

Le 22 décembre 2003, Laureen décède à Nantes. Elle est enterrée à 40 kilomètres de La Roche sur Yon.

A ce moment, Verdin qui sait qu'il a une fille, prend un détective, qui lui apprend en juillet 2004 que Laureen est morte. Ensuite, Verdin rencontre son ex qui lui confirme que Laureen était bien sa fille. Elle lui dit que Laureen a été placée et qu'elle est décédée d'une infection dans l'ambulance qui l'amenait à l'hôpital. De fait, la petite traînait une MST depuis six mois et personne n'a jugé utile de la faire soigner.

Verdin finit par apprendre que si Laureen a bien été placée, c'était pour des soupçons de pédophilie. Il apprend encore, par un témoin, voisin et autre ex de la mère de Laureen, qui a été condamné pour avoir violé ses enfants, que des partouzes ont bien eu lieu, dont Laureen a été victime.

Verdin lance alors, en juin 2007, une procédure pour les viols en réunion, procédure qui s'est perdue, lui explique-t-on en juillet 2011.

Aujourd'hui comme par miracle, après que Verdin ait tout fait pour faire connaitre l'histoire de sa fille, la plainte avec constitution de partie civile qu'il a déposée contre Hollande et Moscovici pour complicité de viols en réunion, et contre Lang pour les viols en réunion, n'a pas été classée sans suite, ni perdue. D'après Verdin, les abus ont continué après le placement de Laureen en famille d'accueil.

Mais les suites de cette plainte sont plus qu'extraordinaires

La plainte de Verdin, jugée recevable, est même suivie d'une enquête de la brigade de protection des mineurs de Paris. Un ou des juges d'instruction seront nommés quand Verdin aura payé la caution liée à sa plainte avec constitution de partie civile pour viol en réunion, dans les semaines à venir.

 

Agression sexuelle 1.jpg

Mais, il faut aussi mentionner la plainte déposée par Jack Lang contre Verdin pour diffamation. Verdin a été mis en examen pour cela il y a quelques mois et devrait comparaitre pour complicité auprès du site Wikistrike.

On ne connait pas encore la date de ce procès.

La justice a probablement une petite bombe dans les mains. La plainte de Verdin pour les viols en réunion concerne six personnes au moins, dont son ex femme, ses deux anciens "compagnons", ainsi que Lang, Hollande et Moscovici.

Verdin, de son côté, n'a plus jamais eu accès au dossier de Laureen, qui se trouvait encore en 2006 au TGI de la Roche sur Yon, un dossier qu'il a pourtant pu consulter à l'époque où il a commencé son enquête.

Ajoutons aussi que Verdin dit avoir été entendu par la police dans le cadre des propos de Luc Ferry au sujet de Lang, ex ministre français, qui s'est fait "poisser" avec des enfants au Maroc, et cela, très peu de temps après la sortie de Ferry sur Canal Plus.

Enfin, tout le monde est bien sur présumé innocent avant tout procès.

La plainte pour viol en réunion contre Lang, Hollande est recevable (avril 2012) [ Instruction ouverte (mars 2013)] : La plainte pour viol en réunion contre Lang, Hollande et Moscovici est recevable

Certes la plainte pour viol en réunion contre Lang, Hollande et Moscovici est recevable, mais elle est au point mort... et là aucun juge ne se bouge pas plus que des écoutes téléphoniques ne sont diligentées par le Ministre de l'Intérieur ni même que les médias et les journalistes à solde exclusive de la Nomenklatura PS ne publient un seul article de presse ou ne s'indignent sur le fait d'une éventuelle mise au panier de la plainte pour viol et complicité de viol... François Hollande est Président de la République et Moscovici est Ministre de l'Économie et des Finances....

Mais... où en est la plainte dans l'Affaire des puits de pétrole en feu du Kowiett... qui traîne depuis 1991 ?

En France, après qu'ils aient activement participé à l'élection qui s'avère être un vrai désastre pour la nation, de François Hollande, la crétinerie des médias est à son summum...

Quand les journalistes de gauche veulent porter sur le devant de la scène un escroc notoire qui est impliqué dans l'affaire des puits de pétrole en flamme du Koweitt, affaire dite KUWAIT Gate qui a débuté en 1991 et qui est toujours pendante,

affaire dans laquelle Christian Basano a été victime d'usurpation d'identité

et « Dominique Strauss-Kahn mis en cause devant le TGI de Paris pour son implication dans une escroquerie internationale à 22 milliards de dollars et accusé d'usurpation d'identité, de faux et d'usage de faux, de vol et de recels,

et l’Agent Judiciaire du Trésor mis en cause devant le TGI de Paris pour faute lourde de l’État, dans une affaire complexe d’escroquerie internationale, dans laquelle M. Dominique Strauss-Kahn fut un acteur particulièrement impliqué comme Ministre de l’Industrie du gouvernement Cresson en 1991. »

Toute l'affaire, avec « l'Affaire Dominique Strauss-Kahn/Jean Peyrelevade et la privatisation du Crédit Lyonnais alias l'Affaire Adidas-Tapie/Crédit Lyonnais... », « la MNEF », « ELF », « Les frégates de TaÏwan », etc... etc..., « l'Affaire du Sofitel », « l'affaire des maquereaux, des souteneurs et du proxénétisme » et des dizaines d'autres affaires impliquant DSK et, dans certaines, de nombreux ministres de François Hollande tels Valls, Moscovici, Le Guen
...., François Hollande lui-même et de nombreux responsables du PS, tels Harlem Désir, Lavarini, Cambadélis, Dray... et toutes reprises et étudiées dans le livre : « No, he Kahn't : DSK »

Qu'en fait après avoir distribué des dizaines de non-lieux en faveur de DSK, la plainte l'impliquant dans une escroquerie internationale à 22 milliards de dollars est restée lettre morte auprès des juges et probablement elle a été classée verticalement destination poubelle... Là encore les médias et les journalistes restent coupablement silencieux... par contre, les médias et les journalistes, avec L'histoire du mystérieux sondage DSK, n'ont aucun état d'âme, à moins que ce soient leurs portefeuille qui n'en ait point... et c'est de la fiente qu'ils déversent sur les français, pour porter au pouvoir des affameurs du peuple qui ne pensent qu'à engrosser leurs portefeuilles et, spécialistes des pots de vin, à parader grâce à la mansuétude de la justice française qui les absout ...

14:58 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (4) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

01 mars 2014

Le Contrat de compétitivité est déjà en place... et le copinage bat son plein en France...

made in France.JPG

Le Made in France... et les premières marques visibles du copinage Made in socialiste

Promouvoir le Made un France pour les copains qui font fabriquer au Bangladesh ou autres terres à bas prix produisant des produits de piètre qualité, des produits qu'ils commercialisent au prix fort... N'est-ce pas Monsieur Arnaud Montebourg Ministre du Redressement productif vous qui êtes allé dans les Vosges faire l'éloge des Textiles de cette région et en autres régions françaises servir la même salade....

Cela voudrait-il dire que vous êtes allé tresser des louanges à des marchandises d'importation, alors qu'elles étaient présentées - grâce à des labels créés par les entreprises pour une production minimum réalisée sur le sol français pour le justifier - comme d'origine française ?

Ce qui tient à dire qu'une marchandise d'importation qui porte un label tel « fabrication artisanale » assortie d'un drapeau français par exemple, mais qui porte aussi un marquage de type made in Bangladesh n'est pas en infraction... mais la même marchandise toujours d'origine Bangladesh, qui porte un label avec une étiquette made in France est en infraction...


Foutage de gueule tout simplement... d'autant que :
« la même marchandise (produite au Bangladesh) qui porterait un label mais sans étiquette de made in, n'est pas forcément en infraction avec les règles d'origine », précise la Direction des douanes.


Et Bercy la socialiste demande aux douaniers de fermer les yeux... pour ne pas entraver les magouilles des copains tel "Vosges Terre Textile" nommément cité dans la note... tout en restant vigilants sur les infractions commises par les patrons qui ne sont pas dans le giron du copinage socialiste...

Cela s'appelle, en justice, délit de favoritisme...

Et pour la direction des douanes, inféodée au pouvoir, il n'y a pas de double discours, bien plus à la note de Bercy, du 12 Février 2014, document officiel bien existant... elle va justifier qu'il y a eu un précédent "le 9 Mars 2012", bizarrement introuvable et que cette présente note en est sa copie... Alors si elle en est sa copie, ce document du 9 Mars 2012 devrait exister et être présentable... ?

En conclusion : Chaque jour un peu plus, les socialistes se gavent sur le dos des français... Et dire que les français ont élu un Président anormalement normal !!!!

09:34 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Elections municipales à Paris : Delanoë démasqué par Capital et l’Inspection générale de la ville de Paris

Quand c'était Chirac, un tel comportement c'était un scandale
Quand c'est Delanoë, un tel comportement c'est le partage...
Allez donc comprendre avec le Parti Socialiste...

A Paris, les emplois fictifs sont un peu comme les bateaux-mouches: ils font partie du paysage.

Lorsqu’il régnait sur l’Hôtel de Ville, on le sait, Jacques Chirac y appointait discrètement 21 camarades, qui travaillaient en réalité pour le RPR – il vient d’ailleurs de rembourser, avec l’UMP, 2,2 millions d’euros à la mairie, ce qui est la moindre des choses....

Eh bien, selon les informations recueillies par un journaliste de Capital, Bertrand Delanoë fait mieux encore. Voilà neuf ans que ce cachottier salarie avec l’argent du contribuable une bonne trentaine de permanents CGT, planqués dans l’une des mutuelles de la ville, la MCVAP. Dans un rapport au vitriol, l’Inspection générale de la capitale chiffre à 1,2 million par an le coût de ce petit cadeau, consenti «sans aucun fondement juridique» à l’organisation de Bernard Thibault. On peut donc estimer que plus de 10 millions d’euros ont été consacrés depuis 2001 à cette œuvre charitable.

Excusez du peu... Cinq fois plus que les frasques de Jacques Chirac.

Au fait, ne serait-ce point, pour le moins, du détournement d’argent Public ?

C'est quand même marrant qu'en ces périodes d'élections municipales, les kapos du Parti Socialiste trainent les maires de droite devant la justice pour des suppositions, fondées ou infondées, plus spécifiquement infondées car assises sur des on-dit sortis des chapeaux de magiciens de gauche, de détournement d’argent Public

Ces même socialistes qui veulent laver plus blanc que blanc et qui prônent leur pureté absolue, oseront-ils trainer en Justice Delanoë ? Oh que non... on serre les rangs...

Et concluant comme le journaliste de Capital : "cette petite entourloupe suffit à éclairer d’un jour nouveau l’image de transparence et de rigueur qu’était jusqu’à présent parvenu à se polir le premier magistrat socialiste de la Ville lumière. «Si l’argent public est gaspillé, ce sont les plus modestes qui en pâtissent les premiers», aime-t-il à répéter."

En fait, Bertrand Delanoë, avec les finances de la Mairie de Paris et celles des contribuables "arrose" la CGT... mais "n'arrose"-t-il qu'elle ? Ne "s'arrose"-t-il pas, lui aussi, en passant ? Et combien d'autres camarades "arrose"-t-il ? car n'a-t-il pas, en 13 ans de mandature, triplé la dette de Paris qui s'élève à plus de 3,5 milliards d'euros en Février 2014 ?

Dette de Paris.jpg


08:22 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

27 février 2014

Elections Minicipales à Montpellier : Une dette colossale laissée aux successeurs d'Hénène Mandroux

Montpellier_Mairie.JPG

La nouvelle mairie de Montpellier construite, en toute illégalité, en zone inondable "rouge", donc une zone inconstructible, initialement devant couter 132 millions d'euros qui a quand même couté, officiellement, la bagatelle de 180 millions d'euros... mais officieusement... le mystère le plus total...

Les couteuses dépenses de la mairie de Montpellier

Les élections Municipales à Montpellier et l'ardoise qu'elle abandonne à son successeur car Madame la mairesse, sur proposition des éléphants roses du Parti Socialiste, rend son tablier et monte terminer sa carrière politique, avec un salaire conséquent à la clé, à en faire pâlir un smicard, qui arrondira confortablement ses retraites et autres subsides... Alors soyons socialistes, restons-le et continuons allégrement à nous engraisser sur le dos des contribuables qui eux tirent la langue tellement ils sont pressés comme des citrons...

Hélène Mandroux est Maire de Montpellier depuis Avril 2004 et son bilan, comme tous les bilans socialistes, sont excellents... En 8 ans de mandature mandrouïste la dette de la ville a été multipliée par 10... en ne comptabilisant que les emprunts contactés auprès des organismes de prêts

car tous les autres emprunts, contractés auprès d'organismes non conventionnels, (une pratique courante pour bon nombre de maires, de présidents de communautés de communes, de présidents de communautés d'agglomération, de présidents de Conseils généraux et de présidents de Conseils Régionaux), ne sont pas comptabilisés dans les budgets municipaux... départementaux et régionaux, et ces chiffres là, n'apparaissant nulle part, (raison pour laquelle bon nombre de machines à faire des confettis tournent à fond dans les mairies au cas où le maire et son équipe se fassent débarquer), sont impossibles à chiffrer... mais générant des dettes faramineuses...

Deux tableaux, ci-dessous, présentent la dette officielle de Montpellier... et pour connaître la dette officieuse même un extralucide s'y casserait les dents...

Evolution de la dette à Montpellier.jpg

 

Evolution de la dette à Montpellier par habitant.jpg

Et le bilan de Jean Pierre Moure, Parti Socialiste, Maire de la petite ville de Cournonsec, 2.566 habitants, Conseiller Général et Président de Montpellier-Agglomération, un cumulard, qui brique la succession d'Hélène Mandroux, à la Mairie de Montpellier

Evolution de la dette à Cournonsec.jpg

Communauté Agglomération Montpellier : Cour des Comptes : "Les magazines de communication et d’information de la CAM dont Jean Pierre Moure en est le Président depuis 2010... Un petit détail, l'absence de comptabilité analytique interne.... entre autres détails croustillants...
Le magazine d’information de Montpellier Agglomération « Harmonie » est une publication mensuelle (excepté en août), tirée à 220 000 exemplaires. La conception et la rédaction sont effectuées par le service de la communication de la collectivité, l’impression et la distribution ont fait l’objet d’un marché en 2008 et 2009 avec l’entreprise C..
Le coût d’impression et de distribution de onze numéros d’« Harmonie » s’est élevé à 642 832,70 € TTC soit 0,25 € par magazine distribué, hors charges de personnel. L’absence d’une comptabilité analytique interne, qui pallierait les lacunes de la comptabilité fonctionnelle en matière de suivi de la fonction communication, interdit toute comparaison en coût complet entre deux publications de la CAM telles qu’« Harmonie » et la « Lettre d’information économique », par exemple. C’est pourtant dans ce type de cas, où l’ordonnateur peut avoir intérêt à comparer une prestation sous marché avec une prestation similaire réalisée partiellement en régie, que la démarche analytique serait la plus utile."

Petite sotterie... 220 000 exemplaires et 11 tirages, dépense 642 862.70 soit 0.25 euros par exemplaire distribué... et cela hors charge du personnel... A combien revient, réellement, un exemplaire distribué ? telle est la question... ... car c'est le noir le plus total à ce sujet... Et quel personnel est à charge de la distribution ? Tout autant le noir et l'opaque...

18:21 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

26 février 2014

Le dadaïsme de François Hollande et de son gouvernement

 

2380774-ide-chomage-dec-2013-jpg_2048700.jpg

Avec 3,31 millions de chômeurs de Catégorie A et 5.228.800 de demandeurs d'emploi de Catégorie A, B et C, le dadaïsme de François Hollande et de son gouvernement entraînent la France dans la faillite.

En effet :
Malgré les "Bugs" informatiques involontairement volontaires, et à répétition, donnant la fausse impression d'une stabilisation de la courbe du chômage...
Malgré les 100.000 emplois aidés créés en quelques semaines et à marche forcée : exclusivement dans la fonction publique, les fonctionnaires, et les collectivités locales, les territoriaux, auxquels outre leurs salaires il faudra leur assurer leurs retraites...
car, depuis François Mitterrand et sa loi scélérate pour les travailleurs du privé, votée par tous les SOCIALISTES et gens de GAUCHE, les fonctionnaires et les territoriaux ne peuvent pas être licenciés et ce n'est pas le décret loi récent disant que tout fonctionnaire refusant 3 postes dans le cadre de la réorganisation des services pourra être licencié qui changera quelque chose car s'appliquera, alors, la jurisprudence...
ce qui laisse augurer à des augmentations substantielles des impôts tant au plan national que régional, départemental et local....

Les chiffres du chômage se sont encore envolés en Janvier 2014 avec 8.900 nouveaux inscrits à Pôle Emploi soit 0.3% de plus qu'en Décembre, ce qui porte le nombre de chômeurs de la catégorie A à 3,31 millions de demandeurs d'emploi dans l'hexagone
A ce chiffre il faut ajouter les chômeurs ayant eu une ayant eu une activité réduite, +23.600, soit 0.5% de plus qu'en Décembre, ce qui porte le chiffre à 4,92 millions de demandeurs d'emploi recensés à la fin du mois de Janvier....
Et comme l'Outre Mer c'est aussi la France, le chiffre exact et exorbitant de 5.228.800 de demandeurs d'emploi est atteint...
Ce qui donne, pour 2013, une augmentation du chiffre des chômeurs de 4,4% pour la catégorie A en métropole
et de 5,3% pour les catégories A, B et C.

qu'en est-il réellement :
- si nous pouvions prendre en compte des "bugs" informatiques involontairement volontaires, et non restitués aux chiffres effectifs ?
- et si nous faisons référence aux 100.000 emplois aidés en moins de 3 mois... ?

Que réserve demain avec le Pacte de compétitivité et le capitalisme de copinage qui est le nouveau chantier de François Hollande...

la France sera alors exsangue mais Les SOCIALISTES, tous ceux d'entre eux qui sont aux plus hautes fonctions de l’État - Présidence de la République, Gouvernement, Députés et Sénateurs -, et des Collectivités locales, étant des entrepreneurs ou ayant des intérêts dans nombres d'entreprises.... se seront rempli plein leurs poches avec l'argent des français qu'ils pressurent comme des citrons alors que leurs comptes en banques gonflent comme la grenouille de La Fontaine... et filent vers les Paradis Fiscaux... dixit l'Affaire Cahuzac et ses 600 millions passés aux abonnés absents avec, sans coup férir, à défaut de la bénédiction papale, celle de Bercy et de son maitre es-finance et es-affaires louches aux côtés de DSK ...

http://pasidupes.blogspot.fr/2012/02/affaire-de-lhotel-ca...
A remarquer, en passant, que le contenu de la vidéo jointe à l'article, a été effacé...

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2012/05/24/24332...
A remarquer, en passant qu'une plainte pour viols en réunion (dont a été victime Laureen, une enfant, décédée d'une MST)... contre Lang, Hollande et Moscovici a été déposée et jugée recevable en Mai 2012, donc un juge d'instruction aurait dû instruire...

etc... etc... etc...

et dans de multiples affaires, en compagnie de bon nombre de ministres de François Hollande et François Hollande lui-même qui sont développées dans le livre pamphlétaire « No, he Kahn't : DSK... » : http://www.edilivre.com/no-he-kahn-t-dsk-raymond-matabosc...

21:40 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Des propos assassins mais Jean Pierre Moure, le candidat Socialiste à la mairie de Montpellier, comme les autruches, la tête dans le sable, laissant passer l'orage.

la-lettre-de-la-discorde-entre-mohed-altrad-et-jean-pierre.jpg

La lettre assassine d'Altrad à Jean Pierre Moure

Le candidat socialiste à la Mairie de Montpellier accusé, par voie de lettre rendue publique le 12 Février sur les pages du média Midi Libre, d'attribuer des marchés publics à certains amis, depuis plus de trente ans, et pour des montants dépassant le milliard d'euros, de "maquillage de comptes faisant état de bilan légèrement déficitaire, or, en réalité de bilan faux dont il a eu connaissance par les rapports et autres audits en sa possession, de cloaques et de facturations opaques, de son utilisation des deniers publics, d'utilisation de mots teintés de racisme, etc..... et des révélations de nature fortement préjudiciables à ses ambitions politiques.

Qu'en a fait le candidat Moure soutenu par le Parti Socialiste ? Si les allégations étaient mensongères n'aurait-il pas dû porter plainte pour diffamation ? Bien non... Il s'écrase mollement, confirmant, de fait, la réalité des allégations portées contre lui...

      ...d'autant plus que la lettre fait état "...d'un maintien du montant du marché relatif à la société Galthié Communication, nous garantir le paiement de 200 000 euros HT par saison, pour la saison en cours et les 3 saisons à venir. Qui plus est, eu égard à la plainte déposée et aux enquêtes policières concernant ce marché, il vous appartient de trouver une manière appropriée et un formalisme juridique inattaquable.", un marché avec des zones au formalisme juridique douteux... laissant tout présager de la part de l'un des deux signataires du marché...

Alors à se poser la question : Devant la carence de Moure de déposer plainte pour diffamation, pourquoi la justice, la lettre étant publique et ne pouvant l'ignorer, ne se saisit pas elle-même et le Parquet n'engage-il pas une procédure, ce dont il en a toute légitimité à le faire, à l'encontre de Moure ?

Quand on sait que le candidat Moure ne réside pas à Montpellier, mais qu'il est Maire de Cournonsec... une commune qui est fort mal en point à cause de sa gestion déplorable, et président de l'agglo... qui patine dans la semoule et qui accumule les déficits colossaux...

16:29 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Le Pacte de compétitivité et le capitalisme de copinage : le nouveau chantier de François Hollande.

 

montebourg.jpg

Le Ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, a attaqué, le 25 Février 2014, la Direction Générale de la Concurrence de la Commission européenne dominée, selon ses termes, par des "talibans du droit", allant jusqu'à souhaiter son démantèlement. Le ministre a, entre autres, visé les aides d’État trop peu suffisantes en ces temps difficiles alors que nos concurrents asiatiques et américains auraient une stratégie plus fructueuse.
Principe élémentaire de l’État de droit, le rôle de la Commission européenne et des autorités de concurrence en Europe n'est-il pas de garantir que les marchés fonctionnent selon des normes ?
Attaquant la Direction Générale de la Concurrence de la Commission européenne, à titre de Ministre, c'est en nom du Président de la République, François Hollande, en nom du Premier Ministre, Jean Marc Ayraut, du Gouvernement et des Institutions de la France, et surtout en nom de tous les français qu'Arnaud Montebourg s'est exprimé...
En fait NON !!! Membre encarté au Parti Socialiste, c'est plus en nom de son parti politique, et de ses conceptions socialo-sociales qui le caractérise, qu'il s'est exprimé...
Et si l’on s’en tient aux principes énoncés par Arnaud Montebourg, il ne peut être admis, surtout après que le Président élu sous une étiquette "PARTI SOCIALISTE" mais tournant sa veste après son élection et se déclarant "SOCIAL DEMOCRATE", prônant la SOCIAL DEMOCRATIE avec son PACTE DE COMPETITIVITE, c’est le capitalisme de copinage, prôné par les Socialistes, qui devrait prévaloir afin qu'ainsi, l’entreprise qui sera la mieux protégée de la concurrence sera, au final, celle qui a les meilleurs amis politiques biens implantés dans les arcanes du PARTI SOCIALISTE, dans le GIRON DU GOUVERNEMENT et des MINISTERES et de la PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE, de MATIGNON et de BERCY. Au final, le consommateur paiera plus cher directement les produits et/ou alimentera les subventions aux entreprises, pour satisfaire les préférences politico-étatales SOCIALISTES.
Ainsi ne devons-nous pas entendre que le PACTE DE COMPETIVITE voulu par François Hollande nous mène directement au CAPITALISME DE COPINAGE dont Arnaud Montebourg s'est fait le chantre le 25 Février, en souhaitant le démantèlement de la Direction Générale de la Concurrence de la Commission européenne... Cela ne parait faire aucun doute...
Les SOCIALISTES se foutent bien de la gueule des français et comme tous ceux d'entre eux qui sont aux plus hautes fonctions de l’État - Présidence de la République, Gouvernement, Députés et Sénateurs -, et des Collectivités locales, sont des entrepreneurs ou ont tous des intérêts dans nombres d'entreprises.... c'est penser à remplir leurs poches avec l'argent des français... C'est comme faire rapatrier l'argent de certains qui se trouvent planqué dans des comptes en SUISSE ou autres PARADIS FISCAUX... A-t-on entendu, depuis l'AFFAIRE CAHUZAC et ses détournements de fonds, BERCY annoncer que les 600 MILLIONS planqués par l'ANCIEN MINISTRE soient rentrés en FRANCE ? Bien NON !!! Ces 600 MILLIONS sont toujours au chaud dans les PARADIS FISCAUX... Du reste l'AFFAIRE CAHUZAC bien vite étouffée comme si, des CAHUZAC, au GOUVERNEMENT et à la PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE il y en avait pléthore... et que si CAHUZAC venait à être obligé de rapratrier ses 600 MILLIONS en FRANCE, la vague de fond qui en découlerait, se transformerait en tsunami...

11:01 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

23 février 2014

Province de Santa Fe, Argentine : Chute d'une météorite.

boule de feu argentine.jpg

La chute d'une météorite, le 18 Février 2014 à à 09 h 30, a provoqué une forte détonation qui a secoué, dans un rayon de 120 kilomètres, au Sud de Santa Fe, le centre de l'Argentine, et qui a alarmé les habitants de villes et villages de Cañada de Gómez, d'El Trébol, de San Martín de las Escobas, de Montes de Oca, de Sastre, de María Susana y de Las Parejas. « C'est une boule de feu, un météore, se désintégrant dans l'atmosphère, qui a provoqué la vibration », a déclaré l'astronome Jorge Coghlan, de l'Observatoire astronomique de Santa Fe. « Pas d'incident particulier, de départ d'incendie, de dégâts matériels ou de blessures n'ont été signalés », ont déclaré les autorités.

Le secrétaire de la Protection Civile de la province de Santa Fe, Mark Escajadillo, a spécifié « il n'y a pas d'impact sur terre » et a expliqué que c'est la « matière interplanétaire qui, en entrant dans l'atmosphère, a produit le bruit. » L'objet s'est désintégré à environ 60 kilomètres de la terre, provoquant une explosion entendue, selon les médias locaux, « parce qu'à haute altitude », et des sortes de tremblements de terre ressentis dans diverses localités.

Le 21 Avril 2013, une précédente explosion a généré, dans le Nord de l'Argentine, concomitamment à une étrange boule de feu, un tremblement de terre de magnitude intermédiaire. Le phénomène avait été enregistré par les caméras de surveillance, de différentes villes, qui filment 24 heures/24, et est gravé sur les vidéos qui ont été « mises en boite » dans le cadre d'un spectacle musical.

18 février explosion météorite à Porto Rico.jpg

Selon la chaîne de télévision argentine « Todo Noticias », « le corps étranger qui semble être un météore et qui a explosé à environ 03 h 20, a été vu dans le ciel des provinces de Santiago del Estero, de Catamarca, de Tucumán, de Córdoba, de La Rioja et de Salta. » L'astronome Jorge Coghlan, de l'Observatoire astronomique de Santa Fe, a expliqué que « plus qu'une météorite, c'est un météore, une roche de l'espace d'environ 20 centimètres de diamètre, qui est entré à grande vitesse et s'est désintégré, à hauteur altitude, car l'événement a été vu a des centaines de kilomètres à la ronde et des fragments semblent être tombés au Sud de la ville de Santiago del Estero.. » Et des témoins ont mentionné que le phénomène a illuminé le ciel pendant plusieurs minutes « comme s'il faisait jour », puis une explosion a été entendue et une sorte de secousse, comme un tremblement de terre, a été ressentie.

Quelques jours auparavant, dans la nuit du 13 Avril 2013, une grosse boule de feu, « un fragment d'une comète », selon la « Red Española de Investigación sobre Bólidos y Meteoritos », a illuminé le ciel dans le centre de l'Espagne. L'objet a explosé lors de sa rentrée dans l'atmosphère de la Terre à la verticale de la ville de Villamuelas, dans la province de Tolède. « Le choc a été si soudain que l'objet est devenu incandescent et a produit une boule de feu, à environ 100 kilomètres d'altitude », a explicité José María Madiedo, Professeur, à l'Université de Huelva, ajoutant « … il a pénétré l'atmosphère à une vitesse supérieure à 75.000 kilomètres heure et s'est totalement à environ 70 kilomètres d'altitude au-dessus du village de Serranillos del Valle, dans la Province de Madrid.

Suivant les médias locaux, « le feu a été si intense qu'il a té vu en Andalousie et à Murcie, des centaines kilomètres au Sud de la capitale espagnole. D'après l'astronome Ana Leonor Hernandez, « Après plusieurs éclairs verts et bleus, l'immense trace dans le ciel a soudainement éclaté et tout, autour de nous, durant quelques secondes, est devenu blanc. »

boule de feu dans le ciel espagnol.jpg

La situation n'est pas sans rappeler celle qui s'est produite en Russie, le 02 Janvier 2013, quand une météorite a endommagé plusieurs maisons et tué plusieurs personnes, dans la région de Tcheliabinsk, par l'onde de choc de la chute et de l'impact. En outre, cette météorite s'inscrit avec le passage, alerte donnée par les scientifiques le 15 Février 2014, qu'un astéroïde dune superficie de de trois terrains de football, durant la nuit du 17 au 18 Février, estimant que dit astéroïde, dénommé 2000 EM26, présente un diamètre de 270 mètres et se déplace, dans l'espace, à une vitesse de 12 kilomètres par seconde.

Apparemment, la province argentine de Santa Fe n'a point été l'unique région, sur la Terre, a être affectée, en même jour du 18 Févier. Porto Rico a été frappé, à 06 h 58, par l'explosion, à haute altitude, d'une météorite. Elle a été décrite, par plusieurs personnes, comme « une boule de feu verdâtre qui a laissé, dans sa descente, une traîne lumineuse. » La Sociedad de Astronomía del Caribe, - la Société Astronomique des Caraïbes, la SAC -, a, quant à elle, capturé les images d'une énorme boule de feu, de couleur verte, qui a illuminé, au petit matin, le ciel porto-ricain.

18:27 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Sciences : Climatologie et pseudo-réchauffement cl | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

22 février 2014

Impact conséquent d'une météorite de 15 mètres de long, non détectée, à Chelyabinsk, dans l'Oural.

Astéroïde 2014 AA.jpg

 La NASA a annoncé, le 16 Février 2014, que l'impact de la météorite, - l'astéroïde 2013 AA et désigné par l'Union astronomique internationale, l'UAI,comme superbolide de Tcheliabinsk -, qui a frappé, créant des cratères d'impact près de Tchebarkoul et de Zlatooust, la région russe de Chelyabinsk dans l'Oural, le 15 Février 2013, est la plus volumineuse et la plus puissante, tombée sur Terre, de ces cents dernières années. Seul, celle qui est tombée dans la région de Tunguska, en Sibérie, le 30 Juin 1908, lui a été supérieure. Elle a mesuré, selon l'astronome Margaret Campbell-Brown, de l'Université de Western Ontario après qu'elle ait examiné, d'une part, les données enregistrées par de deux stations de surveillance, « environ 15 à 17 mètres de diamètre, au moment de son entrée dans l'atmosphère, pour une masse d'environ, 7.000 à 10.000 tonnes », et, d'autre part, celles recueillies par le réseau de capteurs à ultrasons qui surveille les essais nucléaires potentiels, « elle a libéré 440 kilotonnes d'énergie, bien plus que celle libérée par le dernier essai nucléaire en Corée du Nord.

L'Académie des Sciences de Russie a estimé que la météorite est entrée dans l'atmosphère à une vitesse de 54.000 kilomètres/heure, a explosé entre 30 et 50 kilomètres d'altitude, et a provoqué une pluie de roches ardentes. Le météore a été vu durant environ 30 secondes et sa luminosité, dans le ciel du matin, a été supérieure à celle du Soleil et son explosion a causé des dommages aux bâtiments et aux véhicules, et des blessures à plus d'un millier de personnes.

Par contre, le National Aeronautics and Space Administration, -la NASA-,l'Agence Spatiale Européenne, -l'ESA -, et autres institutions scientifiques mondiales s'opposent à ce que, compte tenu de leur chemin différent, la météorite soit liée à l'astéroïde 2012 DA14, qui a frôlé, vers 20 h 30, à 27.600 kilomètres de la Terre, le vendredi 15 Février dernier, dans l'Est de l'océan Indien à la verticale des côtes de Sumatra en Indonésie, à une vitesse de 7,8 km/seconde.

De fait, il est assez surprenant qu'Alan Fitzsimmons, du Centre de Recherche Astrophysique de l'Université de la Reine à Belfast, ait pu déclarer, « Il a, cependant, une coïncidence cosmique spectaculaire », et ce d'autant plus que tous les experts conviennent que les objets de la taille de la météorite de Chelyabinsk sont pratiquement impossibles à détecter, que chaque jour tombent, sur Terre, quelques 12 tonnes de pierres et de poussière cosmiques. En outre, le scientifique a rajouté que « ...avec la technologie actuelle, le problème est que nous sommes dans l'incapacité d'agir quand un grand rocher converge, directement, à la rencontre de notre planète. »

Astéroïde 2014 AA 1.jpg

Il n'est point à oublier que l'astéroïde 2012 DA14, des dizaines de fois plus conséquent en superficie et en masse,- 50 mètres de long pour une masse estimée à 130.000 tonnes, soit l’équivalent de 3 porte-avions Charles de Gaulle -,n'a été détecté, que quelques heures avant son passage, le 12 Février... Tout comme il n'est pas à sous estimer qu'un astéroïde, du type 2012 DA14 frappe la Terre environ une fois tous les 1.200 ans, une collision libérant, environ, 2,5 mégatonnes d'énergie et provoquant une catastrophe d'étendue régionale, voire supra-régionale.

Enfin, les scientifiques ont détecté une petite centaine de météores et d'astéroïdes susceptibles de présenter un risque, mais ils conçoivent qu'il y en a environ « un demi-million de la taille de l'astéroïde 2012 DA14, mais que, seulement, 1% d'entre eux ont été, présentement, découverts. ». Ce qui tient pour aveu, de leur part, que les 99 % restants peuvent être un danger de tout instant. Au différent, « ils ont mis », et là est un déni scientifique, même si des publications scientifiques ont été programmées, en Octobre 2013, pour le milieu scientifique uniquement, 1 an pour officialiser l'impact aux citoyens lambdas, sur la région russe de Chelyábinsk, de la météorite 2013 AA.

Il est vrai, justifiant probablement le silence des scientifiques, que face à la rareté des éléments attestant de l'explosion, des théories du complot se sont multipliées pour expliquer ce qui a été à l'origine de la boule de feu et de l'énorme onde de choc enregistrée le 15 Février 2013, au matin, dans le secteur de Chiliábinsk où se trouvent nombre d'usines d'armement. Le chef de file des nationalistes russes, Vladimir Jirinovski, a ainsi déclaré, à la presse, à Moscou, « qu'il ne s'agit pas d'une météorite. Il s'agit d'une arme nouvelle testée par les Américains. » Un pope de la région où a été entendue l'explosion a parlé pour sa part d'une intervention divine. Les médias sociaux russes sont, quant à eux, inondés de rumeurs et d'hypothèses relatives à l'explosion.

Comme d'habitude, le no-mans land, - sujet où personne ne s'est encore aventuré à prendre une décision parce que gouverné par des intérêts opposés mais de validité équivalente -, et aucune information, même circonstanciée, et, s'y trouvant obligés, des rumeurs d'une attaque nucléaire circulant en Russie, ils ont rompu le silence longtemps après le drame, trop longtemps après pour qu'ils puissent, encore, jouir d'une quelconque crédibilité d'autant qu'il y a eu, officiellement, un peu plus d'un millier de blessés et, officieusement, au moins trois milliers de blessés et des morts dans la seule ville de Chelyábinsk comptant plus de 1.156.000 habitants en 2013...

19 janvier 2014

Mettons les points sur les I

syrie.jpg

Faut-il s'étonner que des djihadistes français combattent en Syrie ?

Sans ambiguïté : Non.  Depuis deux ans, la position de la France est claire. Bachar el-Assad ne doit pas rester au pouvoir, "il ne devrait pas exister", a même dit Laurent Fabius. La France a tourné le dos à ce régime, elle ne le reconnait plus. Le gouvernement légitime syrien, c’est l’opposition en exil et son ambassadeur qui été enregistré auprès du quai d’Orsay. Bachar : game over. Dans la foulée, la France est montée en pointe dans le soutien à l’opposition et à la rébellion sur le terrain.

Elle a poussé à la levée de l’embargo sur les armes pour pouvoir armer la rébellion. Elle a poussé les États-Unis à se mouiller. "Allez-y, on est derrière-vous", entendaient les syriens de passage à Paris. Alors ils y sont allés. Tous. Laïcs, islamistes modérés et pas modérés. De plus en plus. Les morts se sont accumulés. Et la France répétait : "on va vous aider, il faut juste trouver un cadre légal. Tenez bon". Et toujours le même discours public : il y a en Syrie ceux qui sont du bon côté et se battent pour leur liberté et ceux qui soutiennent le dictateur. Les blancs et les noirs.

Là-bas, sur le terrain, de nouveaux combattants sont venus de l’étranger, il y a 1 an et demi. Djihadistes irakiens, tunisiens, libanais puis français, espagnols, belges, irlandais. Un peu partout dans ce que l’on appelle la myriade islamiste. Plus ou moins durs. Plus ou moins intégristes. Mais bon. Quand on a tous le même ennemi on ne regarde pas trop. D’autant moins qu’en mars, le régime vacille. On s’en félicite dans les chancelleries. "Ça bouge, le régime est fragile".

Grâce à qui ?

Grâce aux djihadistes qui remportent l’essentiel des batailles pardi ! Al-Nosra, EIIL, le front islamique. Mais après tout, s’ils permettent de faire tomber Bachar, on ne va pas faire la fine bouche. La politique française a surfé sur cette ambiguïté, marquant juste une limite sur l’armement. "On ne donnera pas d’armes aux djihadistes". Là encore, comme si on pouvait tracer le cheminement d’une arme sur un terrain de guerre et être sûrs qu’elle ne finira pas dans les mains d’un combattants d’Al-Qaida…

Quelques mois plus tard, aidé par le Hezbollah et la Russie, Bachar avait repris des couleurs. Le régime ne vacillait plus. Alors la France a poussé à une intervention militaire s’appuyant sur la découverte d’armes chimiques. Au dernier moment, Obama s’est dégonflé, peut-être se disait-il que ses missiles de croisière allaient ouvrir aux islamistes une voie royale vers Damas. Au Final, les combattants rebelles se retrouvent lâchés en rase campagne, et la France leur explique que c’est autour d’une table que la solution sera trouvée.

Et si, alors...

Et si, alors, le gouvernement français et le Président de la République étaient poursuivis, par le tribunal international de La Haye, pour incitation à "Crime contre l'humanité", cela pourrait être dans la possibilité des choses... En serions-nous surpris ?

Et si....

Et si parallèlement, s'étant laissés abusés par des extrémistes, en faisant condamner, par le Conseil d’État, un personnage certes peu reluisant dans ses propos et ses actes et, de fait condamnable au plan judiciaire et uniquement au plan judiciaire, ils étaient poursuivis, par le tribunal international de La Haye, pour incitation à "la haine raciale", en serions-nous tout autant surpris ?

En effet, nous avons eu à subir les épisodes bien peu glorieux afférents à l'antisémitisme qui, par ignareté, est grandiloquemment assimilé à l'antisionisme... Que bien peu d'intelligence en cela dans leurs actes... Savent-ils, au moins, qui sont les SÉMITES ? Il est fort à penser que non ! Définition de Sémite : personne appartenant à un des peuples originaires d’Asie occidentale (ancienne Mésopotamie et du Moyen-Orient), que la tradition fait descendre de Sem, fils de Noé, et qui ont parlé ou parlent les langues dites sémitiques (l'hébreu, l'arabe, l'araméen, le babylonien, l'assyrien, et l'amharique).

Le terme "sémite" désigne plus particulièrement les peuples et les tribus bibliques ainsi que leurs descendants actuels, incluant aussi bien les Hébreux que les Arabes. Il n’est donc pas synonyme de juif. En conséquence l'antisémitisme, c'est être antisémite donc antihébreu, antiarabe, antiaraméen, antibabylonien, antiassyrien et antiamharique mais pas antijuif donc pas antisioniste... C'est grave qu'aux plus hautes strates de l’État français de telles erreurs puissent-être commises, des erreurs qui, inéluctablement, poussent à la haine raciale entre peuples... en les faisant avaliser par le Conseil d’État...

22:32 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

18 janvier 2014

Eruption sous marine au large des côtes Nord-Ouest de El Hierro

Samedi 18 Janvier 2014, 07 h 00...

L'éruption sous marine dont nous faisons état, depuis plusieurs semaines,

Eruption El Hierro au jour le jour, 30 Décembre 2013 : Pas de séismes mais... des microséismes

Eruption El Hierro au jour le jour, 30 Décembre 2013 : Inflation verticale galopante et pas de séisme enregistré ?

Eruption El Hierro au jour le jour, 26 Décembre 2013 : CHIE à l'agonie et l'IGN Canarias aux fraises...

etc... etc...

au large des côtes Nord-Ouest de El Hierro

Eruption El Hierro au jour le jour, 27 Décembre 2013 : 5.1 El Hierro au large de la côte Nord-Ouest

enfin attestée par des matériaux volcaniques flottant au large de Arenas Blancas...

 

Et AVCAN le confirme sans conteste : Aparece material pumitico flotando en Arenas Blancas, El Hierro

materiaux-volcaniques.jpg

Quand nous disions que les histogrammes enregistrés par l'IGN Canarias ne correspondaient pas à la réalité du terrain, - et ils ne correspondent toujours pas !!!!! -, pas plus que les enregistrements des tremblements de terre dont le nombre est ridicule en regard du nombre réel de tremblements de terre qui se produisent sur El Hierro, les magnitudes minimalistes à l'extrème, - inférieures de 1.0 à 1.5 aux magnitudes réelles -, et des profondeurs focales au foyer sur-évaluées stagnant artificiellement au niveau de 9/12 kilomètres de profondeur... on nous prenait pour des dingues...

Quand nous disons que des signes évidents d'une proche éruption en milieu terrestre, sont lisibles sur le terrain, on ne nous croit pas non plus... Et le silence de l'IGN Canarias et des autorités est plus que douteux...

Sans autre commentaire...

18 Janvier 2014 © Raymond Matabosch

09:23 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Sciences : volcanisme et volcanologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

17 janvier 2014

Ces avancées scientifiques plagiées des temps antiques que nous voulons nôtres...

Tout le monde connait les piles électriques, couramment appelée piles... C'est un dispositif électrochimique qui convertit l'énergie chimique en énergie électrique grâce à une réaction chimique d'oxydo-réduction. Pour tout le monde, elle a été inventée par Alessandro Volta le 17 mars 1800...

pile électrique.jpg

Mais ce que, majoritairement, nous ignorons c'est que des exemplaires de piles électriques, datées de 250 avant JC, sont conservés au Musée de Bagdad, que le placage des métaux par pyrolyse existe depuis environ 4.500 ans avant J.C. et que d'autres piles, semblables à celles conservées dans le Musée de Bagdad, ont été récemment découvertes en d'autres lieux du monde, mais bien plus antiques, et datées de 5.000 avant J.C., les scientifiques et les grands trust se gardant bien de publier les découvertes...

Et s'il n'était que l'invention de la pile électrique qui nous soit cachée, ce serait demi peine... Ce sont par centaines que de telles découvertes sont cachées au monde depuis des décennies...

Tout comme les premiers hominidés découverts... sont vieux de 1.5 millions d'années, telle Lucie ? 4 millions d'années, tel Tumai ? Déjà, en 1968, et la communication avait été donnée à Nice, dans le cadre d'un symposium scientifique, mais non divulgué au citoyen lambda, des ossements d'hominidés, et non de singes, sont datés de 10 millions d'années...

L'étrange machine, au large de l'île d'Anticythére.

En 1900, l'épave d'un navire Grec est découverte par des pêcheurs d'éponges au large de l'île d'Anticythère. Elle contient les restes d'un étrange mécanisme. Les conservateurs du musée national d'Athènes s'aperçoivent qu'avaient été repêchées des pièces de bronze corrodées mais ce n'est qu'en 1902 que l'archéologue grec Valérios Stais remarque la présence de roues dentées maintenues entre elles par les restes d'une structure en bois.

l'ordinateur d'Alexandrie.jpg

Les roues dentées déclenchent immédiatement une controverse sur leur origine. Certains soutiennent que l'objet est beaucoup plus récent et qu'il s'est retrouvé par hasard sur l'épave. Cependant l'étude des inscriptions qu'il porte révèle que le mécanisme date à peu prés de 80 avant J.C. Débarrassé de la gangue de calcaire qui l'entourait le mécanisme finit par être catalogué " astrolabe ". Mais il est évident que c'est le mécanisme Antique le plus complexe jamais retrouvé, il y avait donc problème.

En 1958 un scientifique Anglais, le docteur de Solla Price, - docteur en physique expérimentale -, découvre le mécanisme au musée d'Athènes. Il lui fait appliquer une désoxydation électrolytique, permettant de remplacer les parties oxydées par le métal originel. L'appareil recréé se présente comme une boite de 20cm d'épaisseur avec 3 cadrans métalliques gradués capables de se mouvoir indépendamment. 2 autres cadrans composés de plusieurs cercles mobiles se trouvent à l’arrière de l'appareil. A l’intérieur se trouve un mécanisme d'entrainement composé de roues dentées, d'aiguilles mobiles, d'axes et de tambours ainsi que d'un différentiel pour optimiser les diverses manœuvres.

l'ordinateur d'Alexandrie 1.jpg

Des photographies aux rayons X de 1971 révèlent plus de choses encore : les graduations sont précises, ces rouages ont tous des dents découpées dans un angle de 60°. Ensuite dans son article pour la revue "scientific Américan" le docteur de Solla Price écrit que la machine d'anticythère est probablement conçue comme une machine à calculer permettant d'obtenir instantanément un très grand nombre de renseignements sur les phases de la lune, la position des planètes.... Tiens, une telle avancée scientifique, en 80 avant J.C... permettant d'obtenir instantanément un très grand nombre de renseignements sur les phases de la lune, la position des planètes... cela ne vous rappelle rien qui ne soit apparu au XX° Siècle ?

Que sommes-nous, hommes des XX° et XXI° Siècle ?

Des supers Hommes qui ont tout inventé et qui inventent encore ? Ou ne sommes-nous que de simples et vulgaires plagiaires de grands scientifiques que nous voudrions qu'ils eussent vécu dans des grottes et que leurs outils fussent des choppers ou toutes autres pierres taillées ou polies... ?

14:12 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

07 septembre 2013

Sur les armes chimiques...

L'Agent Orange.jpg

Et si nos hommes politiques s'en-vont-en-guerre tels Barack Obama et François Hollande savaient regarder dans leurs rétroviseurs ?

06:50 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

18 mai 2013

Sant Jordi : Fête du Livre et de la Rose, à Saint Jean de Buèges, le 28 Avril, une véritable réussite.

2172744361.jpg

Si nous en croyons l'interview accordé, par Edilivre, L'opération à succès du mois : Salon du Livre et de la Rose, à un auteur référent Edilivre Languedoc-Roussillon :

« D’où vous est venue l’idée de mettre en place un salon dans le cadre du Club Auteurs Languedoc-Roussillon ?

L'idée de départ est partie de Marie Tuyet qui donne des cours de Tai-chi au sein du village de Saint-Jean-de-Buèges. La municipalité de ce petit village est très ouverte pour organiser des manifestations culturelles. Étant donné que celle-ci est auteur, la municipalité de cette commune l’a donc sollicitée pour organiser un événement autour de la littérature. Suite à cet appel, nous nous sommes donc lancé dans cette aventure. »

l'honneur de cette réalisation qui s'est avérée être une véritable réussite, 39 auteurs présents et plus de 400 livres vendus et dédicacés malgré une météo totalement contraire, en reviendrait à Madame Marie-Odile Chau, alias Marie Tuyet...

Saint Jean de Bueges.JPG

Il en est vite oublié que la manifestation littéraire qui s'est déroulée à Saint Jean de Buèges, le 28 Avril 2013, est intitulée, non  « Salon du Livre et de la Rose », mais « Sant Jordi : Fête du Livre et de la Rose » et seul, un catalan d'origine n'a pu avoir comme concept de l'implanter en terres héraultaises... d'autant que l'Histoire de la Seigneurie de Montpellier plaide en faveur de la mise en chantier de ce salon dans le département de l'Hérault. En effet, la Seigneurie de Montpellier a été intégrée au Royaume catalano-aragonais après le mariage de Pierre II d'Aragon, 1176-1213, roi d'Aragon et comte de Barcelone, avec Marie de Montpellier, le 15 juin 1204. En 1262, elle est rattachée au Royaume de Majorque, Perpignan pour Capitale, qui rassemble outre le royaume de Majorque, - les îles Baléares -, les comtés de Roussillon et de Cerdagne, la seigneurie de Montpellier... Et le fils cadet de Jacques Ier d'Aragon, Jacques Ier de Majorque, tout comme son père natif de Montpellier, l'ayant reçu en héritage, rend sa ville de naissance célèbre et prospère. Elle est rattachée à la couronne de France en 1349 suite à la vente qu'en a faite, au roi de France Philippe VI, Jacques II de Majorque, dernier roi indépendant du Royaume de Majorque, comte de Roussillon et de Cerdagne et seigneur de Montpellier.

sant-jordi.jpg

« La Sant Jordi, fête du livre et de la rose...pdf », - court extrait de la plaquette sur la Sant Jordi en terres héraultaises, 200 pages, qui sera publiée au début du troisième trimestre 2013 -, est le document de base ayant conduit au concept, - présenté aux auteurs Edilivre Languedoc-Roussillon présents le Samedi 22 Septembre 2012, au Restaurant les Bistronomes, à Montpellier -, à la mise en place de l'organisation de la manifestation littéraire et à la rédaction d'une partie du Dossier de presse...

Il en est vite oublié que par le passé m'ayant trouvé confronté à des requins qui s'étaient appropriés mes idées, j'ai, depuis, pris pour habitude de protéger celles que je propose à celles et ceux qui ont désir d'œuvrer avec moi. Et il en a été ainsi pour toutes celles mises en chantier dans le cadre défini, les 10 et 22 Septembre 2012, « des grands axes de fonctionnement du Club Auteurs Edilivre Languedoc-Roussillon » : « Sant Jordi, Fête du Livre et de la Rose » à Saint Jean de Buèges, « Fête du Livre et du Vin » initialement à Luc sur Orbieu puis à Saint André de Roquelongue mais qui a été coulée volontairement par des auteurs référents, etc... - au minimum 1 par département, plus s'y rajoutant celles présentées dans un article antérieur « Aux auteurs Edilivre Languedoc Roussillon »-, et, enfin, pour n'en oublier aucune, une protection globale des manifestations dont je suis le concepteur, sur tout le territoire du Languedoc-Roussillon...

 

Sant Jprdi.jpg

 

Déclaration Sant Jordi : Fête du Livre et de la Rose à Saint Jean de Buèges

Si nous en croyons..., mais la gloriole est montée à la tête... des auteurs référents qui pour toute réalité dans la préparation et la mise en place de la manifestation littéraire de Saint Jean de Buèges, se sont uniquement satisfaits de participer à 3 réunions, - suite à demande expresse du président du Club auteur Languedoc-Roussillon à alias Marie Tuyet de prendre contact avec la Mairie de Saint Jean de Buèges et de contacter 1 ou 2 auteurs de renom pour assurer la présidence d'honneur, et à Philippe Derckel de brosser une ébauche de l'affiche et du bon« offre d'une rose par livre dédicacé », tout le reste de l'organisation et de la mise en place, Edilivre sollicité tirant les affiches, les plaquettes et les dossiers presse, faute d'aide substantive, étant resté à ma charge et de mon fait -, et d'arriver, la bouche en cœur, le 28 Avril au matin, entre 08 h 30 et 09 h 00, tout comme un autre auteur participant, et de quitter la manifestation littéraire entre 17 h 15 et 17 h 30 alors que celle-ci se clôturait à 18 h 00...

Facile, alors de rouler des mécaniques et de s'attribuer tous les mérites de la réussite, Compte rendu de La Sant Jordi.pdf, alors que les mérites en reviennent, en grande majorité, aux 39 auteurs participants présents, alors que les mérites en reviennent, en grande majorité, aux 39 auteurs participants présents, aux médias locaux et régionaux, - sur TV Sud Les Aléas du Direct du 16 Avril 2013-,

Fête du livre et de la rose.jpg

plus RTL au plan national, que j'ai sollicité et qui ont tous répondu présent, - excepté un seul, France 3, dont, pour raisons de présence familiale dans l'institution, Madame Chau Marie Odile, alias Tuyet Marie, a été désireuse, avec mon accord, de solliciter -, et au soutien logistique de la mairie de Saint Jean de Buèges et de l'association saintjeanaise des Compagnons de Trascastel qui m'ont apporté, au cours de la semaine du 22 au 27 Avril, et tout particulièrement le 27 Avril toute la journée et, pour finaliser l'implantation, le 28 Avril de 07 h 00 à 08 h 00, aide et assistance, la météo l'empêchant en extérieur, pour la mise en place des stands d'auteurs dans la salle du Foyer rural...

Suite à une dernière minute, mise à jour de l'article, en date du 29 Mai 2013...

Complément, suite à des écrits calomnieux et diffamatoires rédigés par Madame Marie Odile Chau alias Marie Tuyet, - se targuant du soutien de notre maison d'édition EDILIVRE et de la mairie de ST JEAN DE BUEGES et, en outre, impliquant la Mairie de ST ANDRE DE ROQUELONDE dans l'Aude -, et adressés, en nom du Club Edilivre des Auteurs Languedoc-Roussillon, par dite dame, le 29 Mai 2013, à tous les auteurs ayant participé à la Sant Jordi, Fête du Livre et de la Rose, des écrits qui peuvent tous se "démonter", sans exception, par la masse de documents archives tenant aux activités du Club Auteur Edilivre Languedoc-Roussillon et à l'organisation des manifestations littéraires, conservés par Monsieur Matabosch Raymond

et quels mieux, pour simple exemple parlant, que ceux afférents à l'annulation de la Fête du Livre et du Vin qui devait se dérouler, les 22 et 23 Juin 2013, à Saint André de Roquelongue, département de l'Aude..., des documents qui démontrent les menées pernicieuses auxquelles s'adonnent Madame Marie Odile Chau alias Marie Tuyet...

Même comparaison, avec preuves écrites à l'appui, peut être réalisée pour tous les autres propos calomnieux et diffamatoires tenus, par dite dame, à l'encontre de Monsieur Raymond Matabosch qui prendra, en temps et en heures utiles, toutes dispositions, requises par la loi, pour demander, à cette dame, réparation des préjudices subis...

Raymond Matabosch

Président de l'association loi 1901 Club Auteurs Languedoc-Roussillon

17:11 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Manifestations littéraires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

08 janvier 2013

Un gouvernement normal pour un Président normal : Prime de fin d'année ou 13e mois ?

Suite de : Un Président normal au patrimoine immobilier normal.

Photo de famille.jpg

Bien qu'existant dans tous les gouvernements, de gauche comme de droite, depuis des décennies, bien évidement accordée dans un contexte économique non comparable avec la crise actuelle, et bien probablement votée, par tous les parlementaires, au cours de la session du budget 2011, pour l'année 2012, de même revotée au cours de la session du budget 2012 pour l'année 2013, alors que les français se serrent la ceinture, que le gouvernement Ayrault, depuis sa prise de fonction, en Mai 2012, n'a cessé de détricoter les décisions prises, par les gouvernements Fillon, entre 2007 et 2012, mieux qu'un loto, avec la prime de fin d'année ou 13e mois, c'est selon, servie à tous les collaborateurs des ministres, l'équipe dirigeant les destinées de la France a montré l'exemple du gavage financier dont elle fait preuve sans modération depuis son installation aux commandes de la nation. En outre, sans nulle compassion avec la marée grossissante des pertes d'emploi générant, chaque jour, de nouveaux pauvres, elle applique l'adage : « Charité bien ordonnée commence par soi-même »

D'après le Journal du Net, du 06 Décembre 2012, alors que de manière symbolique, les salaires du Président de la République et de ses Ministres auraient été réduits de 30%, - et je spécifie bien « auraient été » d'autant que le Conseil Constitutionnel a annulé tout et que, contrairement à l'annulation de la mesure symbolique des 75% d'impôts pour les personnes percevant un salaire égal ou supérieur à 1 million d'euros par an, gardant le plus total silence sur la décision prise par les Sages, ni le Président normal ni ses ministres ne sont montés au créneau -, la mesure aurait été soi-disant appliquée et devenue effective, ce dont nous pouvons douter, le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, a quand même accordé 20 millions d'euros de primes à ses ministres et à leurs collaborateurs…

Certes la cohorte de journalistes à solde exclusive du l'équipe dirigeante de la nation France, dont 6 d'entre eux sont dans leur giron, - la compagne du Président de la république, les compagnes ou épouses de 3 de ses ministres, le Directeur général adjoint de l’AFP, Fabrice Bakhouche, qui a été nommé à Matignon comme conseiller médias et économique numérique de Jean-Marc Ayrault, et, en dernier lieu, Claude Sérillon qui a été propulsé comme conseiller en communication du Président de la République et de ses ministres -,. vont nous seriner les oreilles en nous abreuvant d'explications éculées de type : « Ca été voté par la Droite, sous le gouvernement Fillon, en 2011 » ou, encore, « Nous n'avons versé que 58 % de l'enveloppe allouée »... Mais nous ne pourrons que nous poser les questions : « Dans l'administration, il est de bon aloi, si l'on souhaite que les enveloppes budgétaires soient reconduites et non réduites, celles-ci doivent être liquidées dans leur globalité » que sont donc devenus les 42% restant ? Ont-ils été servis aux Ministres ? Et là, nous ne le saurons jamais...

Voici les budgets primes des ministres du gouvernement Ayrault, le cumul des enveloppes accordées aux 21 ministres au titre des ISP 2012 :

Jean-Marc Ayrault, 456 collaborateurs, une enveloppe de 5,85 millions d'euros, soit 12.829 euros par personne ;

Laurent Fabius, 150 collaborateurs, une enveloppe de 1.091.082 euros, soit 7.274 euros par personne ;

Manuel Valls, 252 collaborateurs, une enveloppe de 1.0547.452 euros, soit 6.141 euros par personne ;

Christiane Taubira, 169 collaborateurs, une enveloppe de 983 000 euros, soit 5.817 euros par personne ;

Jean-Yves Le Drian, 158 collaborateurs, une enveloppe de 967.238 euros, soit 6.122 euros par personne ;

Delphine Batho, 173 collaborateurs, une enveloppe de 900.720, euros soit 5.206 euros par personne ;

Marisol Touraine,64 collaborateurs, une enveloppe de 878.408 euros, soit 13.725 euros par personne ;

Pierre Moscovici, 67 collaborateurs, une enveloppe de 730.304 euros, soit 10.900 euros par personne ;

Arnaud Montebourg, 57 collaborateurs, une enveloppe de 679 058 euros, soit 11.913 euros par personne ;

Aurélie Filippetti, 91 collaborateurs, une enveloppe de 642.710 euros, soit 7.063 euros par personne ;

Vincent Peillon, 61 collaborateurs, une enveloppe de 616.000 euros, soit 10.098 euros par personne ;

Cécile Duflot, 57 collaborateurs, une enveloppe de 580.950 euros, soit 10.192 euros par personne ;

Geneviève Fioraso, 63 collaborateurs, une enveloppe de 564.000 euros, soit 9.724 euros par personne ;

Victorin Lurel, 63 collaborateurs, une enveloppe de 552.347 euros, soit 8.767 euros par personne ;

Najat Belkacem, 47 collaborateurs, une enveloppe de 552.001 euros, soit 11.745 euros par personne ;

Marylise Lebranchu, 55 collaborateurs, une enveloppe de 543.636 euros, soit 9.884 euros par personne ;

Valérie Fourneyron, 53 collaborateurs, une enveloppe de 541.770 euros, soit 10.222 euros par personne ;

Michel Sapin, 75 collaborateurs, une enveloppe de 500.291 euros, soit 6.671 euros par personne ;

Sylvia Pinel, 39 collaborateurs, une enveloppe de 466.268 euros, soit 11.956 euros par personne ;

Nicole Bricq, 38 collaborateurs, une enveloppe de 454.052 euros, soit 11.949 euros par personne ;

Stéphane Le Foll, 75 collaborateurs, une enveloppe de 370.457 euros, soit 4.939 euros par personne.

Je ne voudrais pas plagier la cellule du Parti Communiste de Frontignan mais diantre, qu'elle peut avoir raison quand elle déclare « Peut-être faudra-t-il refaire une révolution, pour que le gouvernement arrête les conneries ! Et dans le même temps le gouvernement taxe de plus en plus les Français... »


07 Janvier 2013 © Raymond Matabosch

A suivre : Peut-on attendre d'un imposteur d'être un président normal ? - Préambule 1ère partie.

20:35 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu