Avertir le modérateur

22 novembre 2012

Coup de gueule sur la Démocratie en France...

nicolas_sarkozy.jpg

Convoqué aux fins d'une mise en examen pour "abus de faiblesse" par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil dans l'affaire Bettencourt, Nicolas Sarkozy est arrivé peu après 9 heures au Palais de Justice de Bordeaux. L'audition doit durer toute la journée.

Il est beau le socialisme en France... Des juges qui se permettent de juger alors que dans les affaires DSK et compagnie, voir mes articles sur « Plus pourri que moi, je meurs... » Acte II : Politiques, justice et think thanks et suivants, pour s'en convaincre, bien aidés en cela par le premier secrétaire du PS, - François Hollande et son successeur Martine Aubry -, et son équipe de l'époque, - nombre d'entre ses membres étant aujourd'hui Ministres de la République -, qui faisaient de l'obstruction à la justice en "payant" les femmes agressées sexuellement afin qu'elles ne portent pas plainte, ces juges déjugeaient...

Et plus, lors des dernières présidentielles et des dernières législatives, aidés en cela par le Conseil d’État qui ferme ses yeux, aucune enquête n'est diligentée envers les dépenses somptueuses ordonnancée par le candidat à la présidentielle, dont un avion affrété pour ses soins, et les candidats aux législatives socialistes...

Bien plus, une enquête sur les votes par procuration serait la bienvenue... mais là aussi pas d'enquête...

En fait, il faut continuer à salir la Droite, et nous appelons cela de la DÉMOCRATIE...

15:58 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nicolas sarkosy, affaire bettancourt, les socialistes, la démocratie en france | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

13 novembre 2012

Ces présidentielles et ces Législatives qui nous hantent...

Substrat pour une étude sur les dernières Présidentielles et les dernières Législatives en France...

 

vote.jpg

Il ne serait pas malheureux si le Conseil d’État contrôlait tous les votes par procuration tant à la Présidentielle qu'aux Législatives... leur nombre est impressionnant et contrôler, par la même, les personnes qui ont bénéficié de ces procurations... Le Conseil d’État y découvrirait des surprises peu amènes... propres à certains systèmes...de type bourrage des urnes par exemple...

Et pour compléter, il est à penser que nombre de communes avaient des cahiers sur lesquels étaient portées les procurations et que les votants par procuration ne présentaient pas la leur au moment du vote... tout autant que nombre d'entre eux ont voté dans plusieurs bureaux de vote...

Nul doute que bon nombre d'élus seraient recalés...

13 Novembre 2012 © Raymond Matabosch

20:27 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

12 novembre 2012

La civilisation de l'Ouest, Europe-Amérique, aux bord de l'implosion.

 Substrat pour une étude sur la fin d'une civilisation, - ou fin d'un monde et non fin du monde -, annoncée...

fin d'un monde,civilisation décadente,barbarisation

Jour après jour, depuis la chute du II° Empire et l’avènement de la III° République, en 1870, nous assistons, impuissants, à la détérioration et à la détérioration pure et simple, jusqu'à son anéantissement, de la base même de la société : Le couple Mâle/Femelle...

Et si nous nous penchons sur l'Histoire et nous compulsons les premiers écrits Minoens, égéens, mycéniens, doriens, ioniens, hellénistiques, séleucides... etc... etc... Sumériens, Akkadiens, Babyloniens, Assyriens, Ouraliens, Ariens... etc... etc...

se continuant, pour les plus connus, par les écrits égyptiens, grecs, romains, byzantins... etc... etc... Olmèques, mayas, toltèques, aztèques, zapotèques, totonaques, Teotihuacans, etc... etc...

Nous ne pouvons que constater qu'à chaque fois que la cellule familiale a été bafouée et détruite, la civilisation a plongé dans la débauche et s'est vite trouvée envahie par des peuples barbares replongeant les hommes, rendus esclaves, dans les bas-fonds de la vie sociale...

La dernière en date connue, les Romains et leurs avancées techniques plongeant lamentablement, la gabegie régnant sur leurs terres après la mise à bas de la cellule familiale, dans les tréfonds d'un Haut Moyen-Âge peu reluisant à peu près semblable aux temps de la fondation de l'Urbs...

Et, depuis les confins du XX° siècle, et chaque jour un peu plus, nous agissons comme agissaient les Romains : contact croissant avec les barbares, entraînant une « barbarisation », perte des vertus civiques, cercle vicieux d'instabilité politique, d'invasion étrangère, augmentation démesurée des revenus des taxes et dégénérescence coupable du monde politique corrompu avec des coûts de la vie publique exhorbitants et du faste des gouvernants...

N'est-ce pas cela que voudrait dire la fin du calendrier Maya... : Fin d'un Monde et non Fin du Monde ?

--------------

Je ne voudrais pas être oiseau de mauvaise augure mais l'Histoire est assez claire pour ne point en dédaigner les enseignements...

Le Croissant fertile ne s'est jamais relevé de sa décadence... et ce ne sont pas les nations, aux mains d'extrémistes religieux, qui vivent du pétrole qui émergent, leurs peuples vivant encore sous le joug de la religion état politique à une époque régie par des concepts moyenâgeux... Il en est de même pour la Chine qui ne s'est pas relevée de l'époque Ming...

Au différent ce sont le tiers et le quart monde, manipulés, eux aussi, par des extrémistes religieux, qui envahissent, avec la bénédiction de nos gouvernants, la civilisation de l'Ouest et qui colonisent l'Europe et l'Amérique du Nord...

Et nous sommes aux portes de l'implosion pure et simple... sous quelques mois au maximum sous quelques années...Reprenez donc la prédiction Maya qui outre fait état d'une explosion cataclysmique d'un volcan ; - Popocatepelt par exemple ou tout autre du Nord de l'Amérique du Sud, voire un localisé en Indonésie ou aux Philippines -, qui entrainera un mini âge de glace comme nous en avons connu aux environs de 1870, qui générera la famine...

Mais la fin de la civilisation de l'Ouest, Europe-Amérique du Nord, a ses jours comptés... et nous pourrons en remercier tous nos gouvernants de tous bords... qui se goinfrent allégrement sur notre dos...

12 Novembre 2012 © Raymond Matabosch

18:08 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fin d'un monde, civilisation décadente, barbarisation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

26 mai 2012

Kapisa, véritable coupe-gorge pour les soldats qui resteront en Afghanistan...

« Le temps de la souveraineté de l'Afghanistan est venu,

159906229.jpg

une nouvelle page est en train de s'écrire... »

23:21 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afghanistan, retrait des troupes, françois hollande | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

25 mai 2012

Comprendre la diversité dans le gouvernement Ayrault

Diversité : Le double langage des Droitdelhommistes...

la diversité.jpg

21:55 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : droits de l'homme, françois hollande, emmanuel valls, christine taubira | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Têtu, borné et ignorant, Angéla Merkel s'en ronge les ongles...

Pour le président de la Bundesbank, être procroissance, en s'asseyant sur l'illusion des eurobonds,

Francois-Hollande.jpg

" c'est comme être partisan de la paix dans le monde ", une utopie...

19:10 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : angéla merkel, jens weidmann, la bundesbank, françois hollande, eurobonds | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Le changement c'est maintenant... les engagements de François Hollande

Si un baiser

baiser.jpg

ouvre les portes de l'Elysée,

francois-hollande-est-arrive-a-l-elysee-a-10h-(photo-afp).jpg

 Pour le Freaking News

http://www.freakingnews.com/Who-is-Francois-Hollande-Pictures---3728.asp

l'avenir de François Hollande, c'est plutôt Waterloo...

14:57 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françois hollande | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

24 mai 2012

Au PS et au gouvernement, tout l'art de dégager en touche

Hollande veut prendre le commandement de l'Europe...

françois hollande,les eurobonds

Mais il reste sur la trajectoire de sa campagne électorale...

qui conduit dans le mur...

11:22 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françois hollande, les eurobonds | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

23 mai 2012

De retour des Etats Unis, Fabius se lache...

Comme quoi, même dans son camp,

françois hollande,laurent fabius

les compliments pleuvent

23:41 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françois hollande, laurent fabius | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

04 mai 2012

Quand des ânes braient... la vérité en ressort et endort les français...

 

Un vrai débat pour les nuls et les veaux qui vont voter,

le 6 Mai 2012..,

pour le deuxième tour de la présidentielle...

 

Nicolas-Sarkozy-Francois-Hollande-Cousins-copie-3.jpg

07:46 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : présidentielles 2012, débat, nicolas sarkozy, françois hollande | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Pôôôôôôôvre France !!!!!!! Des scoops dans le débats, pour la Présidentielle, sur TF1

Débat TF1-1.jpg

Et ils oublient de dire que les emprunts sont pour rembourser...

les intérêts des emprunts...

 

07:43 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections présidentielles, débat tf1, nicolas sarkosy, françois hollande | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

27 avril 2012

6 Mai 2012... : Lequel des deux frères siamois ?

25 avril 2012

Le droit de vote des étrangers en France et le programme du Parti Socialiste

 

10:24 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françois hollande, élections présidentielles 2012 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

23 avril 2012

François Hollande et les Paradis Fiscaux

napoleon1-Hollande.jpg

Depuis ce matin, en France, c'est la fuite des capitaux vers les PARADIS FISCAUX... et les grands patrons de tous bords, même ceux qui soutiennent la candidature de François Hollande et qui se disaient prêts à payer 75% d'impôts, ne font pas exception à la règle... ils sont même en première ligne...

Est-ce nécessaire de les citer ?

Non!!!! car ils sont connus comme le loup-blanc...

20 avril 2012

Un nouveau scandale touche la France : le trafic d'opinion

En France, tout est permis... même...

Sans-titre.jpg

le trafic d'opinion pour gagner à tout prix...

Pourquoi se gêner ?

Une fois revenue au pouvoir, la mafia se goinfrera : plus de 1.000 affaires politico-financières connues depuis 1981, - faut-il les citer(1) ? A moins que les français n'aient la mémoire courte...- et toutes celles et tous ceux qui ont trempé dans ces affaires peu scrupuleuses sont toutes et tous soutiens à la candidature de François Hollande et sont toutes et tous membres de son équipe de campagne..

Avec la bénédiction de la justice, - Demandez donc à la juge Eva Joly... - toutes ces affaires ont été suivies de non-lieux, de blanchiments ou de classements sans suite...

Et, présentement, après les affaires peu scrupuleuses des Bouches du Rhône, du Nord, etc..., Laurent Fabius n'est-il pas confronté à la justice pour détournement d'argent ?

Il n'est point à oublier, non plus, les affaires de moeurs dans lesquelles est confronté DSK... Bien plus grave, le bureau exécutuf du PS, - dont François Hollande en était le Premier Secrétaire, ensuite remplacé par Martine Aubry -, était intervenu, avec conviction et plus, auprès des plaignantes afin qu'elles ne déposent pas plainte... Ce que l'on appelle : Obstruction à la justice...

et, comme d'habitude, les français trinqueront...

Est-ce cela le Changement promis par le candidat du PS ?


(1) Pour en savoir plus sur toute ces affaires de moeurs et ces affaires politico-financières : Aux Editions Edilivre, par Raymond Matabosch,  « No, he Kahn't DSK... »

16:01 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : elections présidentielles 2012, escrocs, mafia, bourrage des urnes, trafic d'opinion | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

15 février 2012

Présidentielles 2012

UMPS, tous des escrocs de la politique

sans aucune hésitation

pour éviter l'inexorable faillite de la FRANCE

vers laquelle nous entrainent ces deux candidats...

17:18 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : présidentielles, élections | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

07 décembre 2011

« No, he Kahn't : DSK... » Un homme éprouvant des difficultés à maîtriser ses pulsions

ISBN : 9782332470218

 

Aux Éditions Édilivre


« À l'heure où le monde semble entrer dans une nouvelle ère sombre de son histoire, au moment où plus que jamais la collusion entre les médias et les dirigeants de ce monde est démontrée jour après jour, les peuples ne peuvent plus compter que sur eux-mêmes pour s'informer et comprendre la face cachée des événements. Mais comment s'y retrouver lorsque tous les repères s'effondrent les uns après les autres ? Comme des phares dans la nuit, des initiatives citoyennes fleurissent spontanément sur la toile et permettent à tout un chacun d'apporter sa pierre à l'édifice. Raymond Matabosch, poète, écrivain, historien et traducteur français, est un de ces pionniers du journalisme citoyen francophone. Inlassablement il offre chaque jour à ses lecteurs « sa vérité », une vérité sans concession. »


Fabien Bardoux, Président du média citoyen Come4News.com

17 septembre 2011

DSK sur TF1 : l'apologie du viol...

La hyenne à l'espère attendant sa proie.

 

Petite question anodine.... DSK s'exprimant dimanche 18 Septembre, dans le cadre du journal de 20 h sur TF1, où chaine Bouygues...

Ce média télévisuel est-il Sarkosyste ou Strauss-Kahnien ? Est-il de Droite ou de Gauche ? Pour sûr recevant Strauss-Kahn pour s'expliquer sur ses affaires de moeurs scabreuses, la Gauche n'a jamais cessé de mentir aux français en déclarant que TF1, - par le fait TF1, Claire Chazal et le CSA se faisant et devenant complices de tentative de viol, de viol et d'affaires de moeurs nauséeuses... et que fera la justice ? Restera-t-elle toujours silencieuse ? Si oui, elle aussi sera complice... -, était pro-Sarkosy...

D'autant plus une Gauche au travers de ses responsables candidats aux Primaires et aux futures présidentielles couvrant les frasques et les affaires de mœurs auxquelles se commet, depuis 3 décennies, DSK... :

- l'avocat Emmanuel Pierrat, élu socialiste à la Mairie de Paris, a avoué, le 07 Novembre 2008, au Courrier International, « avoir dissuadé plusieurs femmes voulant porter plainte contre Dominique Strauss-Kahn suite à une drague lourde... », le harcèlement sexuel et les tentatives de viol devenant soudainement de la drague lourde. « parce qu'il est trop bien protégé... et que l'opprobre aurait été jeté sur elles par une presse bobo parisienne de gauche aux ordres... », et expliqué « avoir été approché par une femme gravitant dans le milieu politique, qui avait répondu à une annonce censée améliorer sa situation professionnelle. Confrontée à des avances pressantes du politicien, elle a pris la poudre d'escampette avant que les choses ne dégénèrent... » et, enfin, recevant Tristane Banon en son cabinet, il l'a « dissuadée de porter plainte contre Dominique Strauss-Kahn », bien plus, il en a fait état, reniant la déontologie due à sa charge, auprès des instances socialistes dont le premier secrétaire en était François Hollande entouré par tous les éléphants du parti, la député Aurélie Filippetti vendant la mèche le 19 juillet 2011, au journal Le Monde.fr : « J'ai effectivement entendu parler de cette affaire à l'époque par l'intermédiaire de l'avocat Emmanuel Pierrat, mais je n'ai jamais eu de contact direct avec Tristane Banon.... » ;

- le 18 Mai 2011, France Soir publiant, dans ses colonnes, des propos surréalistes suivant dire d'un responsable du Parti Socialiste, de surcroît très proche de Dominique Strauss-Kahn et au nom patronymique facile à découvrir car ayant, avec DSK, trempé dans l'affaire MNEF : « Les affaires se seraient succédées en France et à l'étranger. La quasi-totalité n'aurait jamais débouché sur le plan médiatique ou judiciaire à l'exception de deux d'entre elles. L'une concernait en France une journaliste et l'autre aux États-Unis une haut fonctionnaire du Fonds Monétaire International. Les autres se seraient déroulées en l'absence totale de la moindre procédure de police ou judiciaire ainsi que de la moindre allusion dans la presse. Elles auraient eu pour victimes plusieurs jeunes femmes, dont des militantes du PS et des Beurettes, selon nos informations émanant de proches, pourtant bienveillants à l'égard de DSK. Toutes ces affaires se seraient réglées à l'amiable entre les parents de ces victimes et des responsables du PS. Ces derniers auraient réussi à calmer, avec beaucoup de difficultés, ces sympathisants socialistes, - certains s'étaient armés d'une hache ou d'un couteau -, les persuadant de ne pas déposer plainte... ».

Honte à la Gauche, à ses secrétaires généraux et à ses dirigeants complices de ces affaires de viol soigneusement cachées, de permettre cette parodie honteuse... Honte à François Hollande, à Martine Aubry, à Ségolène Royal, à Arnaud Montebourg, à Manuel Valls et à Jean Michel Baylet, eux qui savaient et qui savent et qui nous prennent pour des veaux en cachant la vérité sur Dominique Strauss-Kahn... Honte à Nicolas Sarkosy qui a envoyé DSK au FMI alors qu'il savait et qu'il sait... les uns et les autres briguant la présidentielle de 2012... et aucun pour dénoncer...

Et nous devons appeler cela la DEMOCRATIE !!!! Certes, oui... mais une DEMOCRATIE de caniveau à l'image de celle inculquée par un certain François Mitterrand... et des DEMOCRATES qui visent l'investiture suprême...

Quant à la Droite et aux médias... ayant connaissance des faits, tout autant en est à leur reprocher...

Français devons-nous accepter d'être ainsi rabaissés où devons-nous en appeler à la REVOLUTION pour que cesse une telle bassesse ? Et dire que nous sommes les fils de celle de 1789... mais en 2011, 222 ans plus tard, nous sommes toujours en MONARCHIE... le sang du peuple ayant coulé pour des prunes... et pour le Roi de Prusse...

Pauvre FRANCE... doux pays de mon enfance... tu es tombée si bas que nous ne te reconnaissons plus. Il est vrai nos politiques pensent plus à remplir leurs portefeuilles et à vider ceux des citoyens lambdas... et la pourriture politici-politicarde est notre quotidien...

Malheur... car la justice dont Eva Joly un de ses ex-membres s'étant prêtée à ces mascarades judiciaires est candidate aux présidentielles de 2012, distribuant sans compter les non lieux, les relaxes et les blanchiments au profit des polotico-politicards de Droite et de Gauche, et plus particulièrement de Gauche, est complice... et nous ne pouvons même pas compter sur elle... Donc... la justice n'est pas libre et elle est à solde et de la Gauche et de la Droite réunies...

Post Scriptum : Mesdames et Messieurs le censeurs n'hésitez point, censurez-moi et vous censurerez la vérité... il est vrai que la vérité vous défrise... et si vous l'osez, traînez-moi en justice, - du reste Monsieur Strauss-Kahn n'hésitez point vous aussi -, mais, lors, vous devrez prouver, les uns et les autres, avec des documents contresignés par des représentants de la loi qui en attestent leur véracité, que mon écrit est mensonger...

19:28 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dsk, tf1, claire chazal, ps, parti socialiste, mensonges | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

17 août 2011

Et la menteuse est... Nafissatou Diallo.

 

Dans l'un des chapitres, publié en Juillet 2011, parlant des mensonges proférés par les défenseurs de DSK, il en était une série sur le rapport médical qu'un journaliste peu connu recensait sur un média citoyen. Et il y spécifiait : le rapport conclut au viol...

Le dernier article de la série publiée par ce journaliste : Plus pourri que moi, je meurs, Acte XVI Politique, justice et communicants 5

Ce 16 Août c'est l'Express, plus d'un mois après, qui donne des extraits de ce rapport : Rapport médical de Nafissatou Diallo : cause des blessures, viol

"L'Express a consulté le document établi par l'hôpital new-yorkais qui a examiné la femme de chambre qui accuse DSK de viol. Les principales conclusions.

Le rapport conclut : Diagnostic : agression. Cause des blessures : agression. Viol.
"

Que dire de plus... et on en parle même pas à la télé, la radio RTL en a parlé une fois et puis plus rien... les communicants de DSK ont dû intervenir pour QUE LE SILENCE SOIT... car, pour eux, c'est un complot et DSK est innocent car "ça ne lui ressemble pas".. et les français doivent croire à son innocence et au complot...

Et les avocats de Dominique Strauss-Kahn n'en étant plus à un mensonge près, s'insurgent :

"L'utilisation par les avocats de la plaignante de ce rapport médical pour confirmer ou renforcer les accusations contre M. Strauss-Kahn est trompeuse et malhonnête", ont immédiatement riposté les avocats de Dominique Strauss-Kahn.

"La conclusion du rapport de l'hôpital est basée presque exclusivement sur les propos" de Mme Diallo "qui a prouvé de manière répétée qu'elle n'était pas crédible", ont ajouté William W. Taylor et Benjamin Brafman dans un communiqué.

Et les défenseurs de Dominique Strauss-Khan ont affirmé que le traumatisme mentionné n'était en rien une blessure, mais pouvait très bien être dû à un rapport sexuel antérieur.

Et ils insistent sur le fait que Mme Diallo n'est pas crédible, ils espèrent un non-lieu le 23 août.

11 juin 2011

Dans ce monde étrange des sites participatifs auto-dépendants de Google AdSense... : Pamphlet

 

Devenez rédacteur pour Suite 101!

Suite 101 est un magazine en ligne qui offre à ses auteurs de très nombreuses opportunités pour écrire et être lus. Son slogan est alléchant :

« - Partagez vos idées et vos connaissances,

- Bénéficiez des conseils de nos éditeurs professionnels,

- Écrivez à votre rythme, sur les sujets de votre choix,

- Soyez lu par des milliers de lecteurs. »

Et Suite 101 prend, est-il écrit sur le bandeau publicitaire, toute disposition afin de concentrer tous ses efforts sur son engagement envers les auteurs. « Que votre but soit d'être publié, d'aiguiser vos compétences ou simplement de vous créer de nouvelles opportunités de carrière, Suite101 est là pour vous assister à chaque étape.

En devenant rédacteur web pour Suite 101, vous apprécierez la liberté d'écrire sur ce que vous voulez, à votre rythme, tout en générant des revenus tout au long de votre carrière. Nous fournissons une documentation et des outils professionnels pour rendre la publication plus facile et confortable – connectez-vous simplement sur le site et vous pouvez vous lancer ! En tant qu'auteur Suite 101, vous pourrez interagir avec une équipe éditoriale professionnelle qui vous aidera à aiguiser vos compétences et vous donnera les clés pour optimiser le référencement de vos articles dans les moteurs de recherche. Avec un grand nombre de lecteurs tous les mois, les auteurs Suite 101 profitent d'un large – et grandissant – public. »

En cela, est-il aussi dit, « Écrire pour Suite 101 donne, aux auteurs, l'opportunité de :

- Augmenter la visibilité de votre travail en le proposant à plusieurs millions de lecteurs.

- Recevoir des revenus à vie générés par chacun de vos articles.

- Construire votre portfolio et mettre en valeur votre profil et vos compétences.

- Interagir avec des éditeurs et des auteurs professionnels et reconnus.

et laissé miroiter « cinq très bonnes raisons d'écrire pour Suite 101 :

- Toucher de l'argent en écrivant sur des sujets qui intéressent vraiment l'auteur.

- Construire son portfolio sur Suite 101 et se faire remarquer par les lecteurs et les acteurs du monde des médias.

- Partager ses idées et son expérience avec la large communauté de Suite 101 et obtenir des conseils de la part de ses membres les plus expérimentés.

- Bénéficier du suivi et du soutien de notre équipe d'éditeurs professionnels.
- Écrire à son rythme
. »


La Rémunération sur Suite 101.fr, comment « ça marche »


A chaque fois qu’un lecteur clique sur un lien publicitaire avec des mots clés mis aux enchères par AdSense (moyenne des enchères pour un mot clé : suivant indiscrétion d'un cadre de Google AdSense, 1 Euro environ le clic publicitaire), Google touche de l’argent et reverse 68% de ce montant à l’éditeur de contenus, lequel attribue le pourcentage qu’il veut, de ces 68%, à son auteur (maximum 0.5 centimes d’euros par clic publicitaire pour les auteurs adoubés par la plateforme Suite 101,fr) en lui versant sa part (si 10 Euros atteints) chaque mois via Paypal. Les comptes sont tenus par Google Adsense qui envoie tous les jours à Suite101.fr « un rapport par e-mail listant chaque clic généré sur une publicité contextuelle. »

Sur ces revenus, Suite 101.fr règle :

- Le montant de la location de ses bureaux rédactionnels situés près de la gare du Nord, à Paris :

- Les salaires du Président directeur général, du Directeur France et rédacteur en chef, du Rédacteur en chef adjoint et de la Responsable marketing et, si cette catégorie d'employés existe sur la plateforme Suite 101.fr, du personnel administratif et technique…

La relecture des articles est assurée par 11 éditeurs, payés 200 euros mensuels la gestion d’une rubrique (trois en gèrent une, sept deux et un trois) plus 1,5 euro par article relu et corrigé. Ceux-ci doivent veiller à ce que les papiers soient promus sur les réseaux sociaux et soient dotés d’un chapô et d’un titre avec des mots-clés facilement repérables par… Google.

En outre Suite 101.fr fait des bénéfices que se partagent, bien évidemment, les actionnaires, des investisseurs allemands...

Alors que reste-t-il aux auteurs qui publient leurs papiers sur Suite 101.fr ? En fait pas grand chose voire même des clics publicitaires qui ne rapportent pas un seul centime d’euro à l’auteur du papier…

Si un auteur écrivait cela sur le forum de Suite 101.fr, où s'il se hasardait à demander avec insistance, au Directeur France et rédacteur en chef, le pourcentage qu'il perçoit par clic publicitaire, il serait illico presto éjecté du site. Séance tenante ses revenus acquis seraient confisqués au bénéfice de Suite 101.fr mais ses « papiers », lucratifs en revenus pour Suite 101.fr, resteraient en ligne au détriment de l'auteur et au bénéfice exclusif de la plateforme Suite 101.fr…


Les « papiers » d'auteurs, sur Suite 101.fr, allégrement pillés.


Par contrat, les auteurs cèdent à la plateforme Suite 101 un droit d’exclusivité d’un an, comme le stipule le contrat :

« Vous cédez à Suite 101 le droit exclusif de publication électronique du contenu sur internet et sur tous supports électroniques conformément aux dispositions du présent contrat pendant un an à compter de la date d’envoi du contenu et aura un droit perpétuel et non‐exclusif à le publier par la suite.

Suite 101.com aura également le droit perpétuel d’utiliser des extraits du Contenu, le nom du Prestataire, son portrait et sa biographie approuvée sur tout matériel créé pour promouvoir le Site Internet par tout moyen.

Si le prestataire publie le contenu sur d’autres sites Internet ou sur tous supports électroniques après un an, il accepte de citer clairement Suite 101 comme éditeur original et d’insérer un lien hypertexte vers le contenu original sur Suite 101 sur chaque version re-publiée du contenu. »

Le contrat précise également « Le présent Contrat sera régi par et interprété conformément à la loi de la Province de Colombie Britannique, Canada ». En cas de litige, il est à penser que les auteurs français, lésés par de telles pratiques bien peu amènes et un contrat, sous toutes ses formes, abusif et favorisant toutes les dérives au bénéfice de la plateforme française Suite 101.fr, installée sur le sol français, puissent saisir la justice canadienne de Vancouver.

Mais si un auteur venait à découvrir un site plagieur et pilleur d'articles, à grande échelle, de nombreux auteurs (plus d'une trentaine dans un premier décompte et probablement bien plus, avec un minimum recensé de 4 à 5 articles par auteur pillé) publiant leurs « papiers » sur Suite 101.fr, tel « Fitness secretsThe Fitness Hunks », et le signalerait au Directeur France et rédacteur en chef, il lui serait répondu, sans autre explication « Faîtes preuve de patience... on s'en occupe... » Et les jours et les semaines passeraient sans que la moindre information ne soit communiquée aux auteurs outrageusement plagiés.

Et, tout comme Suite 101.fr, la principale source de revenus du site « Fitness secretsThe Fitness Hunks » est la publicité contextuelle (programme AdSense de Google).

Mais il serait indélicat d'oublier que, comme d’autres sites producteurs de contenus (Demand media ayant signé des accords avec le San Francisco Chronicle et USA Today), Suite101 envisagerait de faire, ou pourrait faire, de la syndication de contenu mais probablement pas auprès de médias traditionnels. Alors...

Ce point est d'autant plus choquant qu'un regard approfondi porté sur le site pilleur « Fitness secretsThe Fitness Hunks » montre que tous les articles plagiés (pillés, traduits en anglais plus ou moins bon plus ou moins tangent et publiés) sont regroupés sous deux chapô distincts : « Suite 101.com » et « Suite 101.fr »

Si un auteur agissait ainsi et s'il se hasardait à demander avec insistance, au Directeur France et rédacteur en chef, quelle position prendre et quelles actions à mener, à titre d'auteur, à l'encontre du site « Fitness secretsThe Fitness Hunks » deux de ses liens d'accès à la plateforme Suite 101.fr (page stats et page publication d'un article) seraient illico presto rendus inactifs... Et s'il persistait dans ses justes demandes, nul doute qu'il recevrait un message sur le forum des auteurs, (avec possibilité pour tous les auteurs de la plateforme Suite 101.fr de le lire : juridiquement une diffamation publique et en public) qui pourrait être ainsi rédigé :

« Bonjour..., Cette insistance et la persistance dans votre erreur... ajoutées à vos nombreux précédents messages infondés, basés sur une méconnaissance évidente des sujets que vous abordez, ont fini de confirmer les doutes que j'ai pu avoir sur votre crédibilité. Vous semblez vous plaindre d'avoir été bloqué... Il n'en est rien. Si vous utilisez un ordinateur antédiluvien, suite 101 ne peut en être tenu responsable. Ceci dit, si vous souhaitez vraiment savoir quels effets ont une suppression de compte, rassurez-vous je vais vous en donner l'occasion dans les toutes prochaines heures...
Bonne journée..., la dernière pour vous sur suite 101.
»

Un message, bien entendu, signé par le Directeur France et rédacteur en chef... et un message lourd de conséquences pour les autres auteurs auxquels il leur serait clairement dit : « Si vous suivez son exemple on vous ferme aussi votre compte, donc soyez sages et fermez vos gueules on n'en n'est plus à ça près... »

Et l'auteur se retrouverait bloqué et éjecté du site. Séance tenante ses revenus acquis seraient confisqués au bénéfice de Suite 101.fr mais ses « papiers », lucratifs en revenus pour Suite 101.fr, resteraient en ligne au détriment de l'auteur et au bénéfice exclusif de la plateforme Suite 101.fr…

Ne sont ce pas des pratiques d'escrocs ? Telle est la question que l'on peut se poser...

 

Nota Bene. L'auteur de ce pamphlet tient à préciser que toutes les informations qui apparaissent dans ce "papier" sont en total respect avec le Contrat d'auteur Suite 101 et tout particulièrement l'Article 9 Confidentialité.

17:21 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : suite 101, site web, médias, site participatif | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

06 mai 2011

La foire expo de Niort 2011, un véritable fiasco

Lettre ouverte au Courrier de l'Ouest, Deux Sèvres.

Bonjour la rédaction du Courrier de l'Ouest

C'est avec plaisir que je lis tous les jours, sur la foire expo de Niort, votre édition des Deux Sèvres...

Mais... car il y a un mais... je ne suis pas du tout d'accord avec votre journaliste Ann-Marie CURE quant elle écrit :

"La foire expo poursuit son petit bonhomme de chemin : Le bouche à oreille fait son travail. Malgré le retard de notoriété qui pesait lourd après la baisse de fréquentation de l'an dernier, les visiteurs n'ont pas boudé la foire. En matière de fréquentation, nous sommes sur les mêmes bases que l'an dernier soit 35.000 visiteurs, assure Alain Ploszynsky, le Directeur de la foire, qui compte beaucoup sur la dernière ligne droite et notamment le week end."

Je ne suis pas un exposant mais un vulcanologue autodidacte publiant des ouvrages de vulgarisation (mon dernier ouvrage "Terre de Feu et de Lave" : http://www.edilivre.com/doc/26262). En outre, je suis journaliste freelance publiant occasionnellement sur divers journaux tant de la presse écrite dont correspondant de presse pour le petit journal des Pyrénées Orientales, que blogs web : Médiapart, 20 minutes.fr...

En effet, je ne peux pas être d'accord avec les énormités mensongères qu'elle a publiées sur l'édition de ce jour du Courrier de l'Ouest Deux Sèvres... Certes, samedi et dimanche dernier, il y a eu plus ou moins 4.000 à 4.500 entrées journalières... Depuis lundi, ces entrées ne se comptent plus que par quelques centaines... et les allées des halls en son une preuve flagrante... elles sont désertes...

En fait, au lieu de 35000 visiteurs dont se targue le directeur de la foire... ce ne sont que 15.000 à 20.000 visiteurs maximum qui ont arpenté les allées de la foire depuis son ouverture...

Et c'est auprès des exposants que votre journaliste aurait du poser son micro ou son stylo... car l'organisation de la foire n'assure aucune prestation qui lui incombe dont "amener du public" entre autres... En outre, il est des différences fondamentales dans les prix payés pour l'achat de modules exposants : (ordre de prix payé par un exposant pour un module de 9 à 10 mètres carrés) 250 euros, dans le hall des épices, 600 euros dans le hall "Halle de la Sèvre".... et 1.400 Euros dans le hall "Halle Galuchet...


Et de telles anomalies, elles se comptent à la pèle et je ne me permettrai pas de vous les citer toutes... tant les anomalies, sur la foire expo de Niort sont nombreuses et tant les organisateurs qui excellent dans la médiocrité les cachent sans vergogne...


Alors, il serait de bon aloi que votre journaliste fasse parler un peu les exposants du hall "Halle Galuchet", les plus pénalisés au point de vue prix d'achat d'un module expo, car bon nombre d'entre eux ne feront même pas une recette leur permettant de payer le prix de leur module d'exposition...

ou alors les joueurs de boule, bien entendu des exposants qui s'emmerdent, dans les allées des halls...

Cordialement

Raymond Matabosch, journaliste freelance

 

19:01 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foire expo, commerce, exposants, médias, incompétence | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

21 février 2011

Le contenu historique de l'Ancien Testament : Son élaboration.

 

L'Ancien Testament comprend, d'une part, des livres à sujets essentiellement doctrinaires, spiritualistes, fanatiques et extrémistes tels que les prophéties, les psaumes, les proverbes et les traités sapientaux, œuvres rédigées par les prêtres desservants de la religion sémitique polythéiste originelle, revues, corrigées, modifiées et adaptées, au fil des évolutions religieuses et de la prolifération des multiples sectes unilatéralement décrétées « religions », d'abord par les docteurs pharisiens et la caste des sadducéens composant le Sanhédrin, ensuite, suivant les versions, par l'absoluité rabbinique juive, et, ensuite par la souveraineté ultramontaine des théologiens chrétiens, catholiques, protestants, orthodoxes, mormons, dogmatiques, évangéliques, islamiques, etc..., et, d'autre part, des livres historiques qui retracent l'histoire du peuple sémite(1). Ces derniers ont été élaborés, du X° au IV° Siècles avant l'année zéro(2), à partir de deux sources : la riche tradition orale qui conservait le souvenir des événements de l'époque des proto-sémites et les archives des rois anté-cananéens et anté-israélites qui avaient été constituées depuis la fin du XII° Siècle avant l'année zéro.


Élaboration des livres dits religieux, mais à sujets essentiellement doctrinaires, spiritualistes, fanatiques et extrémistes.


Pour raison de commodité et surtout afin d'éviter toute polémique stérile entre les divers courants religieux, - catholicisme, protestantisme, orthodoxie, anglicanisme, chrétiens d'Orient, mormonisme, église du christianisme céleste, témoins de Jéhovah, Science chrétienne, églises millénaristes américaines, sectes chrétiennes, etc... ; hassidisme, judaïsme orthodoxe, karaïsme, organisation juive laïque, judaïsme réformé, sionisme religieux, etc,,, ; chiisme, kharidjisme, Madhhab, Nation of Islam, sunnisme, sectes musulmanes, etc... ; et fondamentalisme religieux : créationnisme, intégrisme chrétien et christianisme politique, islamisme et intégrisme islamiste, mouvance islamiste, islamisme politique, factions armées et terrorisme islamiste, etc.. -, et les kyrielles de cultes, de confessions, de rites, de croyances, de doctrines et de dogmes ayant généré, créées par les hommes et à l'image des hommes, une pléiade de religions toutes détenant la vérité et toutes dévouées et asservies à leur seul vrai Dieu, l'élaboration des livres à sujets essentiellement doctrinaires, spiritualistes, fanatiques et extrémistes, ne sera pas abordée dans cette présente étude.


Élaboration des livres historiques communs à toutes les religions historiques : Chrétienté, Judaïsme et islamisme musulman, et à leurs dérivés.


Les premiers documents qui ont servi de base au contenu historique de l'Ancien Testament, ont été plusieurs centaines de tablettes datant des environs de 2700/2600 avant l'année zéro, qui furent écrites à Šurupak ou Fâra, siège de la dynastie sous laquelle il est censé admettre, vers 2900 avant l'année zéro, avoir eu lieu le Déluge.


 

Une « Epopée » ou « Poème de la création », appelé anciennement « Enûma eliš », fut composé à Babylone vers 1200 avant l'année zéro. A partir des origines de l'univers, elle racontait l'accession de Marduk à la souveraineté sur les dieux et sur le monde. Elle fut le premier écrit qui ordonnança la cosmogonie sémite et se mua en mythe fondateur car les figures idéales et les modèles intemporels y prenaient une place importante. En effet, derrière cette théorie des origines, s'exprimait le besoin immuable de décrire et de justifier les transformations radicales du monde observable, de la Terre et de la société humaine. Et, modèle archétypal de la création, l'univers étant le « chef d'œuvre » d'un ou plusieurs créateurs intemporels et in-engendrés, offert comme parangon aux hommes, elle était « le modèle exemplaire de toute manière de faire ».

Pêle-mêle, au fur et à mesure de ses adaptations ultérieures par les prêtres, il s'y retrouvait Adad ou Iškur, le dieu qui présidait à la pluie, aux orages, aux tempêtes ; Utu ou Šamaš, le dieu du Soleil ; An ou Anu, le nom du dieu Ciel doyen de la dynastie divine qui siégeait à Uruk en compagnie de sa servante divine Inanna ou hiérodule ; Apsû et Tiamat, le couple primordial dans le le domaine d' Enki ou Éa ; Asalluhi ou Asari, le dieu archaïque de la ville de Ku'ar dont le nom a été ultérieurement absorbé par Marduk ; Ningirsu ou Ninurta, le Seigneur de la ville de Girsu, et aussi le Seigneur de la Terre qui, au III° millénaire avant l'an zéro, était le champion des dieux et le sauveur des hommes ; Nergal ou Erra ou Irra, l'époux de la déesse des enfers, Éreškigal ; Apkallu ou les Sept Sages, les héros civilisateurs envoyés par Enki ou Éa pour enseigner aux sémites archaïques, U'anna ou Adapa étant le premier des Sept Sages ; Enlil, le Seigneur atmosphère et dieu souverain suivant l'ancien système de panthéon ; Atrahasîs ou le Supersage, l'homme qui a été sauvé du Déluge, par Enki ou Éaa, pour conserver la race humaine et le Mythe du Supersage, poème mythologique de douze cents vers, environ 1700 avant l'année zéro, se retrouve dans le récit biblique de Noé ; Enki ou Éa ou Éaa, dieu majeur, inventeur-créateur et défenseur de l'homme et de toutes les techniques et père de Marduk ; Gudéa, le prophète, le Messie, le fils du dieu suprême qui descend sur terre pour sauver les hommes, l'homme par qui tous les apôtres et autres prophètes humains retranscrivent les paroles divines ; Marduk, le souverain des dieux et des hommes, etc... etc ...


 

A l'époque de Salomon, entre 960 et 930 avant l'année zéro, un astrologue(3), - était-il simplement un érudit, un philosophe ou un penseur scientifique ? -, à la tête d'une congrégation scientifique, le Yahwiste, - dès le début de son récit nommant Yahweh l'un des nombreux Dieux qui peuplent le panthéon de son peuple -, rédige, à la mort de Moïse, une histoire des origines du monde assise sur toutes les cosmogonies antérieures et conservées dans les annales, - épopées, poème de la Création, poème du Déluge, etc... -, des peuples sémites. Il accompagne ses écrits d'un recueil de lois attribuées au grand législateur décédé.

Au IX° Siècle avant l'année zéro, le texte yahwiste est remanié et complété par un groupe d'hommes, probablement de la tribu des israélites et certainement des prêtres, appelés les Élohistes parce qu'ils nomment, en hébreu, leur Dieu Éloha ou Élohim. En 722 avant l'année zéro, les sémites assyriens détruisent le royaume sémite d'Israél. Des Lévites, des serviteurs du Temple recrutés dans la tribu de Lévi, fuient les envahisseurs et se réfugient dans le royaume sémite de Juda. Avec eux, ils ont emporté, les sauvant des fureurs des assaillants et de leur esprit destructeur dicté par l'épée légitimant leurs guerres contre d'autres sémites ou contre des non-sémites(4), - que de similitudes avec le djihad, jihad ou djihâd, et tout particulièrement le jihad par l'épée dans le Coran -, des livres historiques et, ce qui servira de base au Deutrénome, un recueil de lois.


 

Sous leur influence, des prêtres de Jérusalem, les Deutrénomistes, au VII° Siècle avant l'année zéro, remanient et réécrivent une nouvelle fois ces écrits historiques, y adjoignent, les remaniant de même et tout autant les réécrivant, des lois anciennes et les introduisent dans ce qui deviendra, en nos temps actuels, les quatre derniers livres du Pentateuque. Ensuite, aux temps de l'Exil, vers 587-538 avant l'année zéro, ils rédigent les livres historiques de Josué, des Juges, de Samuel et des Rois. Mais un prêtre du Temple s'approprie ces livres et les trouvant encore trop historiques car faisant bien peu état du Dieu de son peuple et des dogmes qu'ils pouvaient véhiculer, reprend tous les écrits, refait, à son tour, le récit des événements qui vont du mythe de la Création à la mort du grand législateur, Moïse, et donne, au Pentateuque, une version sacerdotale.

Enfin, au IV° Siècle avant l'année zéro, un nouvel homme de sciences, le Chroniste, raconte les grands événements de l'histoire israélite à partir de David, dont le livre des Chroniques, et ceux qui se sont déroulés durant la vie d'Esdras et de celle de Néhémie. Et, pour achever le travail accompli par les prêtres, un dernier rédacteur, descendant d’Hillel l’Ancien et se concentrant sur la codification de la Loi Juive, - ou bien plus réellement un groupe de rédacteurs tous membres du Sanhédrin cooptés par imposition de la Smikha -, s'empare de l'œuvre complète, en fait la synthèse et, faisant la part belle à Dieu, donne une version définitive épurée de toute sève historique, du moins n'en conservant qu'une trame ténue, et du Pentateuque et des Chroniques.


 

Ce qu'il en advient, ensuite, les nouvelles religions foisonnant, le judaïsme, la chrétienté et l'Islam..., chacune agissant à l'identique des prêtres dogmatiques, doctrinaires, spiritualistes, fanatiques et extrémistes, laisse pantois. En effet, l'Ancien Testament qui aurait dû être le reflet de l'Histoire et le tableau de la civilisation des semi-nomades sémites au II° millénaire avant l'année zéro, de celle du royaume assyrien au I° millénaire avant l'année zéro et des douze peuplades moyen-orientales, n'est plus qu'un ersatz historique truffé de légendes et de mythes divins mis au service de l'absoluité rabbinique juive et de la souveraineté ultramontaine des théologiens chrétiens, catholiques, protestants, orthodoxes, mormons, dogmatiques, évangéliques, islamiques, etc...


Que pauvres, intellectuellement, sont les hommes qui asservissent les peuples pour mieux acquérir le pouvoir et, couverts d'argent et d'or et leurs portefeuilles dégorgeant de billets de banque, en Hommes-Dieux vivants accéder au Prytanée en véhiculant des croyances controuvées.


Note.


(1) Aujourd'hui le peuple sémite se compose essentiellement des Juifs et des Arabes mais dans l'Antiquité, il comprenait également les Assyriens, les Babyloniens, les Araméens, les Cananéens et les Phéniciens. Les Sémites donnèrent naissance à des alphabets et à des dialectes qui se répandirent dans toute la Méditerranée orientale, le Proche-Orient et l'Afrique du Nord-Ouest, - Éthiopie -.

(2) En astronomie et plus particulièrement dans les calculs d'éphémérides, l'année zéro est celle qui précède immédiatement la première année de l'ère commune, l’an 1, correspond à l'Anno Domini, ou ère chrétienne, débutant approximativement avec la naissance de Jésus de Nazareth, Juif de Galilée, messie pour les uns, prophète pour les autres. Elle correspond à l'an -1 du calendrier julien, calendrier revu et corrigé par le calendrier grégorien. Tout comme pour le calendrier dit de « l'Ère chrétienne », toutes les ères utilisées dans les calendriers Aztèque, Maya..., hindou, bouddhiste, juif, musulman... commencent, aussi, par une année zéro.

(3) Astrologue, astrologus, autrefois astrologien. Ce nom signifiait d'abord ceux qui s'occupaient de l'étude du ciel, c'est-à-dire les astronomes. La folie des divinations astrologiques força de distinguer ceux qui poursuivaient la fausse science, et qu'on nomma astrologues par opposition aux astronomes.

(4) Cette notion se retrouve dans le djihad, jihad ou djihâd signifiant « exercer une force », « tâcher » ou « combattre ». Dans le Coran, l'expression « al-jihad bi anfousikoum », lutter contre les penchants de votre âme, est l'équivalent de l'expression se faire violence ou « al-jihad fi sabil Allah », le combat sacré dans le chemin d'Allah. L'islam compte quatre types de jihad : par le cœur, par la langue, par la main et par l'épée. Le jihad par le cœur, aussi nommé « Grand jihad », invite les musulmans à combattre afin de s'améliorer ou d'améliorer la société. Mais le plus connu des sens du jihad est le jihad par l'épée, ou « Petit jihad », qui a servi d'argument à différents groupes musulmans à travers l'histoire pour légitimer leurs guerres contre d'autres musulmans ou contre des non-musulmans, et qui sert maintenant d'argument aux islamistes et aux intégristes islamistes, aux mouvances islamistes, et à l'islamisme politique et aux factions armées, pour justifier le terrorisme islamiste.


Publié le 19 Février 2011 sur

C4N - Le premier site francophone du journalisme citoyen rémunéré !

10:17 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ancien testament, la bible, le coran, la thora, chrétienté, judaïsme, islam, catholique, protestant, mormon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

19 février 2011

Trois musulmans Ahmadis sauvagement assassinés en Indonésie

Trois musulmans Ahmadis ont été tués lors d'une attaque d'un barbarisme sans précédent suivie d'un lynchage d'une extrème violence, en Indonésie, le Dimanche 06 Février 2010, sous le regard impassible des policiers animés d'une étrange et inhumaine passivité.


 

La communauté ahmadie, prêchant un Islam non-violent et ouvert à l'interprétation, est un mouvement islamique considéré comme une secte par l’islam traditionnel et comme une hérésie abominable aux yeux des extrémistes musulmans.

Brandissant des machettes, des lances, des couteaux et autres armes, une foule composée de 700 à 1.000 personnes a pris d'assaut le centre local de la communauté musulmane Ahmadi, à Cikeusik, en Indonesie. Outre trois morts, cinq autres pratiquants de la religion musulmane Ahmadi ont été gravement blessés. Une maison, deux voitures et une moto appartenant à d'autres membres de la communauté Ahmadi ont été brûlées.

Bien qu'ayant été prévenue plusieurs jours avant l'événement, bien que présente sur les lieux des agressions sauvages et bien que le gouvernement indonésien et les autorités locales, indépendamment de la religion, aient pour mandat de protéger tous les citoyens, la police locale n'a pas empêché la foule de lyncher les musulmans Ahmédis qui s'étaient réunis dans la maison de leur imam. Jusqu'à présent, aucun des assaillants n'a été arrêté.


Les Ahmadis sont 20 millions dans le monde, plus de 4 millions au Pakistan et 200 000 en Indonésie. Ils prient dans des mosquées et les prêches de leurs imams s’appuient sur le Coran, mais les extrémistes islamistes et certains islamistes se disant modérés leur interdisent de se proclamer musulmans. Déjà, le 28 Mai 2010, à Lahore, dans l'est du Pakistan, un commando islamiste  avait pénétré dans la plus grande mosquée Ahmadie. Près d'une centaine de musulmans Ahmadis avaient payé, de leur vie, leur différence, et 125 avaient été gravement blessés et mutilés.


Ces « affaires » abjectes où, sous couvert de la religion détournée de son but premier, des hommes musulmans s'autorisent à assassiner d'autres hommes musulmans, me remémore un écrit de l'auteur Edouard Glissant « La Pensée Unique frappe partout où elle soupçonne de la diversité... »

En effet, dès l'instant où un groupe refuse de se soumettre à la Pensée Unique prônée par l'Islam, c'est un ennemi à abattre et qu'importe qu'elles en sont les raisons de cette différence... c'est la différence même qui est en cause.

En ces temps de crise, à cause de ce qu'il suppose être son malheur, l'homme et son esprit obtus, bien plus entraîné par les prêches subversifs des extrémistes, a tendance à chercher des boucs émissaires et c'est très logiquement qu'il s'en prend aux minorités. Il est effectivement bien plus facile de fédérer la haine autour de groupuscules ou de personnalités, soient-elles autocrates, qui énoncent d'autres idées et d'autres vérités, des vérités aussi vraies que celles prônées par la Pensée Unique, que de la fédérer contre ses semblables à qui l'on a promis le paradis s'ils meurent en martyrs.

Quel est le crime des victimes? Concernant les Ahmadis c'est de croire à une autre vérité, ailleurs ce sera d'être malade, infirme, homosexuel, adversaire politique, cadre, patron, athée, païen, de religion autre, etc... etc.. ou d'avoir une couleur de peau ou une gueule, etc... etc... qui ne reviennent pas à certains.

L'homme a beau avoir posé le pied sur la lune et être capable des plus belles prouesses techniques, son instinct naturel fait et fera, de lui, encore pour longtemps, le plus abject, le plus avili, le plus ignoble, le plus ignominieux, le plus infâme, le plus sordide, le plus ordurier, le plus vil, le plus couard... en fait le plus honteux, le plus idiot et, en langage châtié, le plus con et le plus merdeux des animaux.

14:46 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islam, ahmadi, extrémisme islamique, indonésie, pakistan, assassinats, lynchages, agressions barbares | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

13 janvier 2011

Nous, le petit peuple français, les dindons de la farce. Pamphlet

Nul n'est censé ignorer que, dans une démocratie, les politico-politicards de tous bords et de toutes couleurs politico-politicienne de bas étage, - et, de l'Extrême Droite à l'Extrême Gauche en passant par les mammouths chauves de Droite, du Centre et de Gauche, pas un seul parti pour relever l'autre du chaos dans lequel leurs dirigeants ont, depuis des décennies, entraîné la Nation France -, par goût du pouvoir et par désir effréné de matelasser leurs portefeuilles de monnaies circulantes, ne peuvent s’empêcher, hors tout respect au peuple français, d'énumérer des listings kilométriques de promesses insidieuses, spécieuses, trompeuses et mensongères, à étirer et à déformer la vérité, et à mentir purement et simplement avant une élection.

Et, les élections passées, dans tous les rouages du maillage politico-social, depuis la plus petite commune de France jusqu'au Parlement, - Sénat, ou chambre haute, et Assemblée Nationale, ou chambre basse -, en passant par les Communautés de Communes, les Communautés d'Agglomération, les Conseils Généraux et les Conseils Régionaux, les pléiades de sociétés annexes et les kyrielles d'associations lois de 1901 qu'ils font pousser comme des champignons, n'acceptant pas la défaite, les perdants installent un contre pouvoir.

Lors de la dernière campagne électorale présidentielle de 2007, Nicolas Sarkosy avait proclamé un slogan, grinçant pour son adversaire mais bien agréable à entendre à l'oreille des électeurs, que « Les impôts n’augmenteraient pas. » Malheureusement, comme tout slogan électoral, celui-ci était totalement fallacieux car les prélèvements obligatoires, inexorablement, ne pouvaient qu'augmenter de fait. Et bien que n'ignorant point le système de vases communicants en matière d'impôts, une pompe à fric toujours ré-alimentée, les perdants n'ont pas hésité, mettant la faute sur le gouvernement et la Présidence, à augmenter indélicatement les impôts locaux.

A Paris, ceux-ci ont doublé en cinq ans. Dans bien d’autres communes, c’est pire encore. Comme de bien entendu, outre les prélèvements obligatoires nationaux, les édiles et les élus inter-communaux, départementaux et régionaux n'ont pas hésité à faire exploser les leurs pour couvrir leurs multitudes de dépenses indues...

Conséquences de ces gabegies : la France est un pays en faillite avec une dette nationale de près de 1.600 milliards d’euros. Si les emprunts hors bilan avec notamment les provisions à constituer pour payer les retraites des fonctionnaires, y sont comptabilisés, le déficit atteint 2.400 milliards, soit environ 40.000 euros par habitant. Et tels sont actuellement les slogans que s'évertuent à faire passer dans la population, en vue des futures présidentielles, les perdants de 2007. Mais ne devraient-ils point avouer, aussi, que les Communes, les Communautés de Communes, les Communautés d'Agglomération, les Conseils Généraux et les Conseils Régionaux, les pléiades de sociétés annexes et les kyrielles d'associations lois de 1901 qu'ils ont fait pousser comme des champignons sont tout autant en faillite avec une dette cumulée de toutes ces structures gestionnaires, - au plan local, départemental et régional -, de près de 2.500 milliards d'euros(1) presque une fois et demi supérieure à la dette nationale, à laquelle doivent s'ajouter les emprunts hors bilans pour payer les employés territoriaux attachés à ces structures et toutes les dépenses indues contractées sans raisons gardées... Et si le déficit national atteint environ 40.000 euros par habitant, avec les déficits cumulés locaux, départementaux et régionaux, celui-ci est largement supérieur à 100.000 euros par habitant.

Qu'il n'en soit... Droite ou Gauche, en 2011 et 2012, ne dérogeront pas à la règle sacro-sainte des politico-politicards qui gèrent les destinées de la France depuis des décennies à tous les rouages politico-sociaux de la Nation France... et seuls, comme à leurs habitudes, ce seront les contribuables qui payeront et continueront à payer l'addition de plus en plus salée...

 

 

Note :

 

 

(1) Je sais que certaines et certains vont crier au fou et clamer haut et fort que le déficit des Communes, des Communautés de Communes, des Communautés d'Agglomération, des Conseils Généraux et des Conseils Régionaux, s'il peut exister, ne s'élèverait qu'à 150 millions d'euros... mais se garderont de parler des pléiades de sociétés annexes et des kyrielles d'associations lois de 1901 qu'ils font pousser comme des champignons et qui sont de vrais gouffres à déficits...

Et là il ne faut pas pointer Droite ou Gauche... il faut pointer tous les acteurs politiques de tous bords réunis car tous agissent à l'identique.


 

Publié le 12 Janvier 2011 sur

C4N - Le premier site francophone du journalisme citoyen rémunéré !

 

18:55 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, politique, partis politiques, mensonges et élections | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

31 décembre 2010

L'HOMME un animal mal pensant. Pamphlet.

S'il est une notion qui marque bien l'égoïsme de l'homme dans sa manière de concevoir le monde, c'est celle qu'il s'est forgé de l'utilité de certains animaux, de certaines plantes et de certains minéraux.

Apte à exploiter tout ce qui l'entoure et le côtoie, qu'il s'agisse d'animaux, de plantes ou de minéraux l'homme envisage trop souvent les représentants de la biosphère comme utiles, dans la seule mesure où il peut les exploiter d'une manière ou d'une autre. Cette façon de voir les choses, le place en dominateur et en propriétaire du monde vivant. De ce fait, il se croit autorisé à favoriser le développement de tout ce qui est source de profit, quitte, par ailleurs, à détruire tout ce qui gène directement ou non sa propre existence.

Qu'il n'oublie pas qu'il est seulement un être vivant mortel parmi les autres êtres vivants et un animal du sous-embranchement des vertébrés et du taxon des mammifères. Le monde vivant ne lui appartient pas et si ce dernier se maintient à la surface de la Terre c'est grâce à des équilibres naturels dans lesquels tout animal, tout végétal et tout minéral à sa place.

Aussi, en touchant à ces équilibres instables, même d'une manière supposée discrète, enlever une pierre fait s'écrouler la pyramide. Qu'il sache, lors, que toute notion d'animal nuisible ou utile est une notion exclusivement humaine. Et s'il abandonne cette manière de voir le monde, s'il reprend, modestement, sa place parmi les animaux, cette notion, pour lui, n'a plus aucun sens... Alors il persiste dans son égo égoïste... et il continue à enlever les pierres les unes après les autres faisant s'écrouler, chaque jour plus que la veille, la pyramide sur laquelle il s'est installé et, mauvais bucheron, il scie la branche sur laquelle il s'est assis...

Pour cette raison, l'homme doit agir avec prudence vis à vis des êtres vivants qui l'entourent et doit, en particulier, se garder de détruire sans avoir, auparavant, lourdement réfléchi sur les lourdes conséquences de ses actes. Ces conséquences sont d'autant plus graves qu'il est difficile d'y remédier parce qu'elles apparaissent à long terme. Lors, cernant les causes de la catastrophe, il est souvent trop tard pour y obvier.

 

 

 

Publié le 17 Décembre sur :

C4N - Le premier site francophone du journalisme citoyen rémunéré !

10:49 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : homme, animal, prédateur, biologie, biodiversité | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

21 décembre 2010

Considérations sur le devenir des humains. Pamphlet.

Choc pétrolier ! Crise pétrolière et énergétique ! Dans l'esprit humain, la presse et les politiques, de tous bords confondus, s'en étant vite emparés, sans aucun état d'âme, les écologistes grassement subventionnés par les grands consortiums industriello-financiers et les pieuvres multinationales, leur emboitant le pas, cela a vite représenté, pour le commun des mortel, la multiplication des interventions politico-politicardes relayées par les castes de scientistes avides de reconnaissance et de notoriété et de journaleux amplifiant la portée des discours volontairement mensongers et inauthentiques, devoir « être contraint de se passer de pétrole... »

Certes, l'homme sensé ne doit pas se leurrer, les réserves pétrolières ne sont pas éternelles et un jour viendra où, les stocks d'hydrocarbures étant épuisées, pénurie sera... En 1973, les alarmistes annonçaient seulement trente ans de consommation... et, en 2010, les plus pessimistes prévoient que les approvisionnements cesseront dans 50 ans... mais la prospection et les estimations, les progrès technologiques permettant d'exploiter des gisements sur lesquels, précédemment, les compagnies ne pouvaient intervenir, concordent pour admettre le tarissement de tous les bassins pétrolifères dans, au minimum, 8 à 10.000 ans.

En vérité, le vocable « choc pétrolier », combinant hausse du prix et baisse volontaire de la production, fait, uniquement, référence aux conséquences sur l'économie globale d'une modification brutale de l'offre de pétrole. Et, sans nulle intercession sur la présence ou non des réserves pétrolières disponibles, tel en a été en 1973 en 1979, débuts des années 2000 et en 2008. Les causes et les conséquences de chacune de ces pseudo-crises sont différentes, mais la dépendance accrue de l'économie mondiale au pétrole, l'avènement de nouveaux « produits », plus lucratifs pour les spéculateurs et pour le Nouvel Ordre Mondial de la finance et de l'industrie, sur le marché, provoqueront, dans l'avenir, une répétition de ces crises.

C'en est ainsi que le pseudo-premier choc pétrolier de 1973, totalement artificiel car décrété pour compenser les effets de l'effondrement du dollar qui avait suivi son détachement de toute référence à l'or et son flottement au début des années 1970, et ceux du ralentissement conjoncturel mondial qui avait commencé à cette période, la guerre avec Israël servant de justificatif pour mieux berner le commun des mortels, permit l'émergence d'un combustible nucléaire, l'uranium enrichi, et la prolifération, en France et de part le Monde, des centrales nucléaires et d'applications multiples : production d’électricité, propulsion navale et diverses, - terrestre, thermique, électrique, aérienne... et, même, spatiale -, production de lasers, production d’isotopes radioactifs utilisés dans l’industrie et en médecine, production de chaleur, dessalement de l’eau de mer,... ou production d’hydrogène et d'armes nucléaires.

Les pseudo-chocs pétroliers de 1979, débuts des années 2000 et de 2008, ont, eux, mis en exergue, sous l'égide des compagnies pétrolières, des raffineurs, des producteurs et des transporteurs d'électricité, des industriels du nucléaire et des grands trusts multinationaux, les biocarburants, le bois, les énergies renouvelables telles que l'hydroélectricité, l'énergie solaire et l'énergie éolienne, les pompes à chaleur et la géothermie, et, enfin, la fusion nucléaire et l'exploitation des hydrates de méthanes. Tous les gouvernements, tous les politiques et tous les écologistes, depuis deux décennies vantent les mérites de telles avancées scientifiques et portent au pilori, en Place de Grèves(1), la pollution dégradant les biotopes par l'introduction, massivement humanoïde, de substances ou de radiations, entraînant une perturbation plus ou moins importante des écosystèmes et de la santé, et, cerise sur le gâteau, du réchauffement climatique anthropique, - également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global -, par le fait des émissions de gaz à effet de serre engendrées par les activités humaines, modifiant la composition de l'atmosphère de la planète.

Qu'en admettre, réellement, de ces chocs pétroliers à répétition et moteurs premiers des changements de cap dans les activités qui produisent des richesses grâce à la transformation des matières premières et à l'exploitation des sources d'énergie ? Le Monde controuvé de la finance et de l'industrialisation à outrance, - faisant marcher au pas, subventions, mécénats, commissions, rétro-commissions, primes mirobolantes et rétributions salariales de tous ordres obligeant, le monde politico-politicard bassement politicien, les écologistes respectueux des équilibres naturels, promouvant la préservation de l'environnement, des sociétés et des ressources naturelles contre les ravages de la société industrielle, et, parachevant, le panel des castes, l'univers scientifique asservi à la pensée unique prônée par l'Intergovernmental Panel on Climate Change, ou I.P.C.C., en français, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, le G.I.E.C., ouvert à tous les pays membres de l'Organisation des Nations unies, O.N.U., et la nébuleuse journalistique -, accusent la pollution anthropique de tous les maux de la Terre et condamnent, les mensonges éhontés faisant force de loi, les contribuables et les consommateurs à des dépenses inconséquentes et majoritairement injustifiées.

En effet, la radioactivité artificielle subit les châtiments à cause de la contamination générée par la radioactivité qu'elle produit mais le contamination industrielle, houspillée par les écologistes, ne représente que 1% de la pollution radioactive et de la contamination au niveau planétaire, - dont 0,3% pour l'énergie nucléaire tant discriminée suite aux accidents militaires ayant lieu dans l'ancien bloc de l'Est, en République populaire de Chine et d'autres nations possédant l'arme nucléaire, sur des armes en service, sur des réacteurs de propulsion navale, dans le domaine de la recherche ou à ceux liés à l'industrie nucléaire civile dont, entre autres, le 28 Mars 1979, Three Mile Island, en Pennsylvanie, le 13 Mars 1980, Centrale nucléaire de Saint-Laurent, en Loir-et-Cher, en France,... ou le 26 Avril 1986, Tchernobyl, en Ukraine -, les 99% restant, principales sources de radioactivité, étant le fait naturel inhérent à la minéralogie terrestre, aux radioisotopes produits lors des explosions des supernovas, à la présence du radon gaz radioactif dense, au rayonnement cosmique à l'origine de la production de radionucléides, au vent solaire...

Et la pollution anthropique, - pollution industrielle surtout due à la combustion de carburants fossiles, à l’oxyde nitreux, etc..., et pollution dans la vie courante telle celle produite par les chauffages, l’automobile, la combustion de carburants, les chlorofluorocarbones, l'agriculture, l'élevage, les agents gonflants, les solvants, les réfrigérateurs, les climatiseurs, etc... -, malgré tous les chiffres et les pourcentages énoncés, - une augmentation de 30% du gaz carbonique , sur quels critères s'assoit-on pour faire de telles annonces alarmistes ? -, et les courbes et graphiques tirés au kilomètre, ne représente, tout comme la radioactivité, que 1% de la pollution générant des gaz à effet de serre, les 99% autres résultant des productions émises par les volcans, les failles génératrices de séismes, la tectonique des plaques, les orogenèses, - formation des montagnes -, et la décomposition graduelle, - l'érosion naturelle -, de la croûte terrestre...

Mais cela, les politico-politicards bassement politiciens, les scientistes inféodés au G.I.E.C, les cohortes de journaleux et la galaxie verte, le profit à tous les niveaux de la pyramide industriello-financière seul comptant, le taisent effrontément. Bien pire, si l'on en croit l'Organisation Mondiale de la Santé, - l'O.M.S. -, toute l'industrialisation effrénée générée par la culpabilisation de la pollution anthropique, est source d'une augmentation annuelle de 20% des cancers dans le monde et d'une apparition incontrôlée de nouveaux virus donc d'un afflux de nouvelles maladies qui décimeront, au fil des siècles à venir, la gent humaine et animale.

 

Aussi, la nature se régénérant sans cesse et reprenant, indubitablement ses droits, deux seules questions se posent : Que seront les demains et les lendemains, s'il en est des lendemains, des humains ? Quand l'homme, trop imbu de sa personnalité, programmera-t-il l'heure de sa destruction et de l'extinction de sa race ?


Raymond Matabosch

 

 

Note.


(1) La place de Grève a, de tous temps, une signification néfaste : c'était le lieu où l'on infligeait les châtiments.

 

 

Publié le 24 Novembre sur :

C4N - Le premier site francophone du journalisme citoyen rémunéré !

Ces tremblements de terre qui nous interpellent. Pamphlet.

Le tremblement de terre le plus important depuis ceux qui ont frappé Valdivia, - Chili, 22 Mai 1960, magnitude 9.5, épicentre près de Valdivia à environ 700 kilomètres au Sud de Santiago , et Prince William Sound, région d’Anchorage, - Alaska, États Unis, 27 Mars 1964, magnitude 9.2, épicentre situé à environ 90km à l'Ouest de Valdez et 120 à l'Est d'Anchorage et à une profondeur de 25 km, d'une durée de 4 minutes -, est survenu le dimanche 26 Décembre 2004 à 00 h 59, Temps Universel, 07 h 59, heure locale, au Sud-Ouest de Sumatra, - magnitude de 9.3, hypocentre localisé à 160 kilomètres à l'ouest de Sumatra et à environ 250 km au Sud-Sud-Est de Banda Aceh, à une profondeur de 30 kilomètres, 270.000 morts ou disparus. la Thaïlande, le Sri-lanka, l'Inde, la Malaisie, les îles Maldives, le Bangladesh, Singapour, La Somalie, l'île de la Réunion, l'Île Maurice -. Il s’agit du cinquième séisme le plus violent depuis 1900. Le tsunami, provoqué par cet aléa séismique, a touché les côtes de plusieurs pays, - -, et s’est avéré plus meurtrier que les vibrations induites directement par le séisme.

Et, depuis, comme une longue litanie, s'égrainent les séismes de forte intensité, magnitude supérieure à 7 sur l'échelle ouverte de Richter : 28 Mars 2005, Sumatra en Indonésie, magnitude 8.7, 905 morts ; 13 Juin 2005, Chili, magnitude 7.9, 11 morts ; 25 Septembre 2005, Pérou, magnitude 7.5, 5 morts : 8 Octobre 2005, à la frontière entre l'Inde, le Pakistan et l'Afghanistan, de magnitude 7,6, 75.638 morts et 71.690 blessés ; 23 Février 2006, Mozambique, magnitude 7.5, 2 morts : 3 Mai 2006, Iles Tonga, magnitude 8.1 ; 17 Juillet 2006, Île de java, magnitude 7.7, 983 morts et 978 blessés ; 2 Avril 2007, Iles Salomon, magnitude 7.7, 52 morts : 15 Août 2007, Pérou, magnitude 7.7, 913 morts ; 12 Septembre 2007, Sumatra, magnitude 8.4, 23 morts et 88 blessés ; 14 Novembre 2007, Chili, magnitude 7.7, 2 morts ; 29 Novembre 2007, Martinique, magnitude 7.4 ; 14 Février 2008, Indonésie, magnitude 7.4, 3 morts; 12 Mai 2008, Sichuan, Chine, magnitude 7.9, 87.587 morts et 374.177 blessés ; 15 Juin 2008, Japon, magnitude 7.2, 22 morts ; 16 Novembre 2008, Sulawesi, Indonésie, magnitude 7.5, 2 morts et 40 blessés ; 3 Janvier 2009, Papouasie, Indonésie, magnitude 7.6, 5 mort ; 28 Mai 2009, Honduras, magnitude 7.1, 7morts ; 15 Juillet 2009, Nouvelle-Zélande, magnitude 7.8 ; 2 Septembre 2009, Île de Java, magnitude 7.0, 42 morts et 300 blessés ; 30 Septembre 2009, Padang, Indonésie, magnitude 7.6, au moins 5.000 victimes ; 12 Janvier 2010, Haïti, magnitude 7.0, plus de 200.000 morts et 300.000 blessés recensés au 4 Février 2010 ; le 27 Février 2010, au large des côtes chiliennes, magnitude 8.8, 521 morts... etc... etc...

Ainsi pourrait-on décliner tous les tremblements de terre, année par année, le répertoire de tous les séismes, de magnitude supérieure à 3, qui se produisent sur la planète. Le listing en serait interminable avec plus de 174.000 de moyenne annuelle dans le monde dont 88 pour le territoire métropolitain français. Mais, faisant suite au séisme qui avait frappé, le 12 Mai 2008, Sichuan, Chine, magnitude 7.9, recensant 87.587 morts et 374.177 blessés, le tremblement de terre qui a dévasté Haïti, laissant dans son sillage un terrible bilan humain, a d'autant plus surpris la population mondiale. Et les interrogations vont bon train. Certes une majorité d'entre elle est convaincue de la réalité intrinsèque des catastrophes naturelles, mais une minorité pernicieuse en appelle, elle, à la perversité humaine en accusant le réchauffement climatique, le culpabilisant des mille maux et l'intronisant « ennemi numéro 1. » Et pires encore sont les fanatiques extrémistes irréductibles du « Complot Mondial » et de la « Pensée Unique » qui désignent ouvertement, dressant accusation irréfutable à l'encontre des nations russes, américaines, etc..., de posséder des armes sismiques de type PAMIR et SURA, - URSS et Russie -, PAMIR 3 et HAARP, - États Unis -, SEAL, - Royaume Uni et Nouvelle Zélande -, etc..., et d'en user expérimentalement tant au plan militaire que civil.

Mais que savons nous, présentement, outre les bruits nauséeux qui courent, sur l'arme sismique(1) ? Si l'on en croit Thierry Meyssan(2), analyste politique français, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace : « Durant la Seconde Guerre mondiale des chercheurs néo-zélandais tentèrent d’élaborer une machine à provoquer des tsunamis qui pût être utilisée contre le Japon. Les travaux furent dirigés par l’Australien Thomas Leech de l’université d’Auckland, sous le nom de code « Projet Seal ». Plusieurs expériences à petite échelle furent réalisées, en 1944-1945, à Whangaparaoa. Elles furent, toutes, couronnées de succès. Les États-Unis considéraient ce programme comme aussi prometteur que le projet de fabrication d’une bombe atomique, le « projet Manhattan ». Ils désignèrent le docteur Karl T. Compton pour faire la liaison entre les deux unités de recherche. Compton était le président du MIT. Il avait déjà recruté de nombreux savants pour l’effort de guerre et il était l’une des huit personnes chargées de conseiller de président Truman sur l’usage de la bombe atomique. Il pensait que celle-ci pouvait fournir l’énergie nécessaire à l’équipe de Leech pour provoquer de plus vastes tsunamis. Les travaux de Thomas Leech furent poursuivis durant la Guerre froide. En 1947, George VI éleva le savant à la dignité de Chevalier de l’Empire britannique pour le récompenser d’avoir élaboré une arme nouvelle. Le Projet Seal étant toujours un secret militaire, il ne fut pas révélé à l’époque qu’il était honoré pour la bombe à tsunami. Par la suite, les services US se sont appliqués à faire croire que ces recherches n’avaient jamais existé et que tout cela n’était qu’un leurre pour impressionner les Soviétiques. Cependant, l’authenticité des essais de Leech a été établie, en 1999, lorsque une partie de la documentation a été déclassifiée par le ministère néo-zélandais des Affaires étrangères. Officiellement les études ont repris aujourd’hui à l’université de Waikato(3). On ignore si les recherches anglo-saxonnes ont été poursuivies durant les années 60, mais elles ont repris par la force des choses lorsqu’il fut décidé de procéder à l’abandon des tests nucléaires dans l’atmosphère au profit de tests sous-marins. Les Etats-Unis craignaient de provoquer involontairement des tremblements de terre et des tsunamis. Ils voulaient donc savoir le faire volontairement. Officiellement, à la fin de la guerre du Vietnam, les Etats-Unis et l’Union soviétique ont renoncé aux guerres environnementales, - tremblements de terre, tsunamis, bouleversement de l’équilibre écologique d’une région, modifications des conditions atmosphériques, « nuages, précipitations, cyclones et tornades », modification des conditions climatiques, des courants océaniques, de l’état de la couche d’ozone ou de l’ionosphère -, en signant, en 1975, la « Convention sur l’interdiction d’utiliser des techniques de modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles. » Toutefois, à partir de 1975, l’URSS a ouvert de nouvelles recherches de Magnétohydrodynamique. Il s’agissait d’étudier la croute terrestre et de prévoir les séismes. Les Soviétiques étudièrent la possibilité de provoquer de petits séismes pour en éviter un grand. Ces recherches furent bientôt militarisées. Elles aboutirent à la construction de Pamir, la machine à tremblement de terre. Lors du démantèlement de l’URSS, des responsables de ce programme décidèrent par appât du gain de passer aux Etats-Unis, mais leur recherche étant inachevée le Pentagone refusa de payer. En 1995, alors que la Russie était gouvernée par Boris Eltsine et l’oligarque Viktor Tchernomyrdine, l’US Air Force recruta les chercheurs et leur laboratoire à Nijni Novgorod. Ils y construisirent une machine beaucoup plus puissante, Pamir 3, qui fut testée avec succès. Le Pentagone achèta alors les hommes et le matériel et les transporta aux USA, où ils furent intégrés au programme HAARP. De possibles usages de l’arme sismique ont été évoqués au cours des dernières années, notamment en Algérie et en Turquie. Toutefois, le cas le plus discuté est celui du séisme du Sichuan, - Chine -, le 12 Mai 2008. Durant les 30 minutes précédant le tremblement de terre, les habitants de la région ont observé d’inhabituelles couleurs dans le ciel. Si certains voient dans ces événements des signes du Ciel retirant sa confiance au Parti communiste, d’autres les interprètent de manière plus rationnelle. L’énergie utilisée pour provoquer le séisme aurait également provoqué des perturbations de l’ionosphère. Dans les mois qui suivent, le web et les médias chinois diffusent et discutent cette hypothèse aujourd’hui considérée comme certaine par l’opinion publique chinoise. Rien ne distingue un séisme provoqué d’un séisme naturel, cependant on ne sait provoquer que des séismes superficiels, comme celui d’Haïti. Ce qui suscite le trouble, c’est que la réaction des États-Unis. Alors que les médias atlantistes se contentent de relayer la polémique sur les violations de la souveraineté haïtienne, les médias latinos-américains s’interrogent sur la rapidité du déploiement des GI’s : dès le premier jour, plus de 10.000 soldats et contractants sont arrivés à Haïti. Cet exploit logistique s’explique simplement. Ces hommes étaient déjà pré-positionnés dans le cadre d’un entraînement militaire. Sous l’autorité du commandant en second du SouthCom, le général P. K. Keen, ils participaient à la simulation d’une opération humanitaire, à Haïti, après un ouragan. Keen et son équipe étaient arrivés quelques jours auparavant. Au moment précis du tremblement de terre, ils se trouvaient tous à l’abri, à l’ambassade US qui est construite selon les normes anti-sismiques, à l’exception de deux hommes qui se trouvaient à l’hôtel Montana et qui auraient été blessés. Le général Keen a donné de nombreuses interviews à la presse états-unienne, qui a multiplié les reportages et émissions à propos des opérations de secours. Il a souvent fait mention de sa présence à Port-au-Prince durant le séisme, mais jamais des motifs de cette présence. Parmi les objectifs de l’exercice militaire figurait le test d’un nouveau logiciel permettant de coordonner les efforts humanitaires des Organisations Non Gouvernementales, - les ONG -, et des armées. Dans les minutes qui ont suivi la catastrophe, ce logiciel a été mis en ligne et 280 ONG s’y sont inscrites. Il est légitime de se demander si ces coïncidences sont ou non l’effet du hasard. »

Mais laissons là les supputations, frisant l'irrationnel et l'inhumanité dont font preuve les âmes haut-pensantes scientifiques, militaires et politiques de certaines nations dites civilisées, sur la probabilité d'existence de séismes provoqués même si de troublantes et dérangeantes coïncidences interpellent. Si tel en a été, en est et en sera dans la réalité, il est à concevoir que la folie anthropomorphique géopoliticienne n'a pas de limites quant il s'agit de fabriquer des espaces économiques, militaires, religieux, etc... par la puissance et par l'usage de la violence sur les autres États dans un cadre impérialiste ou par toute autre forme de domination inter-étatique, ou de fabriquer des espaces, au travers de normes, de lois, de pseudo-harmonisation, etc... par le dépassement de la puissance. A trop vouloir régner en maîtres absolus sur l'univers terrestre, et au-delà sur la galaxie, en arriveront-ils, jouant aux apprentis sorciers, à déclencher un véritable « Big-One » destructeur d'un continent en son entier, et, par cela, rendre véritable fait historique antédiluvien la si décriée légende de l'Atlantide ? N'est-il pas écrit, dans le Timée de Platon : « Dans le temps qui suivit, il y eut des tremblements de terre effroyables et des cataclysmes... » et, s'enchaînant, « Dans l'espace d'un seul jour et d'une nuit terribles, toute votre armée fut engloutie d'un seul coup sous la terre et, de même l'île Atlantide s'abîma dans la mer et disparut. » ? A méditer...

Sans qu'il ne soit fait appel à l'aliénation mentale destructrice et criminelle de maints scientistes extrémistes, il n'est qu'à se rappeler qu'il existe pourtant de vastes régions qui présentent une activité sismique non négligeable, certaines en permanence sous les feux de l'actualité, - Faille de San Andréas, Faille Liquiñe-Ofqui, Faille de Sumatra, Faille Nord-Anatolienne... -, et d'autres, quasi inconnues et rarement évoquées, - Faille New-Madrid, Rift d'Olot... -. Par la présente étude, tous les sites que les géologues classent parmi les régions qui pourraient être le théâtre d'un séisme de forte intensité et d'une catastrophe à la grandeur d'un pays, voire d'un continent, seront, les uns après les autres, particularisés, disséqués, analysés et classifiés suivant l'importance et l'ampleur des risques encourus dans le cadre d'un aléa séismique pouvant se traduire ou non par un « Big-One. » « The Big-One », marque déposée à en croire, est le nom revendiqué, par les californiens, pour un tremblement de terre cataclysmique et exterminateur qui devrait survenir, un jour, sur la côte Ouest des États-Unis. Le dernier grand séisme s'étant produit en ces terres, en 1906, avait été provoqué par la rupture d'un segment de la faille de San Andréas concomitante à l'écartement, de quelques 6 mètres, de deux plaques tectoniques, les plaques Nord-Américaine et Nord-Pacifique. A en croire des géologues spécialistes des prévisions séismiques généralistes, sans datation affinée ni de point épicentrique défini, le phénomène se reproduirait périodiquement, tous les 100 ans...


Notes.


(1) « Les Etats Unis ont-ils provoqué le tremblement de terre à Haiti ? », Réseau Voltaire, 22 Janvier 2010.

Selon « Russia Today », - chaîne de télévision d'information continue et site Internet d'information continue russe -, le président du Venezuela, Hugo Chávez Frías, a évoqué la possibilité que les États-Unis aient provoqué la série de tremblement de terre de la semaine dernière aux Caraïbes, dont celui qui a dévasté Haïti. Selon « VivéTv », - chaîne de télévision informative, culturelle et éducative vénézuélienne -, ce sont les armées russes qui ont évoqué cette éventualité. Quoi qu’il en soit, le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua ont demandé la convocation en urgence du Conseil de sécurité. Celui-ci devrait examiner ces imputations et l’invasion « humanitaire » d’Haïti par les troupes des États Unis.

« Un rapport de la flotte russe du Nord indiquerait que le séisme qui a dévasté Haïti est clairement « le résultat d’un essai par l’US Navy de son arme sismique. La Flotte du Nord observe les mouvements et activités navales états-uniennes dans les Caraïbes depuis 2008, lorsque les Etats-Unis annoncèrent leur intention de reconstituer la Quatrième flotte dissoute en 1950. La Russie y avait répondu un an plus tard en reprenant dans cette région les exercices de sa flotte constituée autour du croiseur atomique lance-missiles Pierre le Grand, interrompus depuis la fin de la Guerre froide. Depuis la fin des années 70, les États-Unis ont considérablement avancé leurs recherches sur les armes sismiques.

Selon ce rapport, ils utilisent désormais des générateurs impulsionnels, à plasma et à résonance combinés à des bombes à onde de choc. Le rapport compare deux expériences conduites par la marine des États Unis, la semaine dernière : un tremblement de terre de magnitude 6,5 alentour de la ville d’Eureka en Californie, qui n’a pas fait de victimes, et celui des Caraïbes qui a fait au moins 140.000 morts.

Ainsi que l’indique le rapport, il est plus que probable que l’US Navy avait une pleine connaissance des dommages que cette expérience était susceptible de causer à Haïti. C’est pourquoi, la Navy avait positionné à l’avance sur l’île le général P. K. Keen, commandant en second du SouthCom, - Commandement du Sud -, pour superviser les opérations de secours prévisibles(4).

Concernant l’objectif final de ces expérimentations, indique le rapport, il s’agit de la planification de la destruction de l’Iran par une série de tremblement de terre afin de neutraliser l’actuel gouvernement islamique.

Selon le rapport, le système expérimental des Etats-Unis, - High frequency active auroral research program, dit « HAARP » -, permet également de créer des anomalies climatiques afin de provoquer des inondations, des sécheresses et des ouragans(5). Selon un rapport précédent, les données disponibles coïncident avec celles du tremblement de terre de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter survenu au Sichuan (Chine), le 12 mai 2008, également causé par des ondes électro-magnétiques HAARP.

On observe une corrélation entre les activités sismiques et la ionosphère, caractéristique de HAARP :

« 1. Les tremblements de terre dans lesquels la profondeur est linéairement identique dans la même faille, sont provoqués par une projection linéaire de fréquences induites.

« 2. Des satellites coordonnés permettent d’engendrer des projections concentrées de fréquences dans des points déterminés ou Hippocampes.

« 3. Un diagramme montre que des tremblements de terre considérés comme artificiels se propagent linéairement à la même profondeur.

 

Localisation

Date

Profondeur

Venezuela


08.Janvier.2010

18.Janvier.2010

10 km

10 km

Honduras

11.Janvier.2010

10 km

Haïti

12.Janvier.2010

nombreuses répliques

20.Janvier.2010

nombreuses répliques

26.Janvier.2010

10 km

10 km

10 km

10 km

10 km

 

 

« Les répliques ont également été observées aux environ de 10 km de profondeur. Après le tremblement de terre, le Pentagone a annoncé que le navire hôpital USNS Comfort, qui se trouvait ancré à Baltimore, a rappelé son équipage et fait cap vers Haïti, bien qu’il puisse s’écouler quelques jours jusqu’à l’arrivée du bateau. L’amiral Mike Mullen, chef d’état-major interarmes, a déclaré que les Forces armées des États-Unis préparaient une réponse d’urgence au désastre.

Le général Douglas Fraser, commandant en chef du SouthCom, a indiqué que des bâtiments des Gardes-côtes et de la Navy ont été dépêchés sur place, bien qu’ils aient du matériel et des hélicoptères en nombre limité.

Le porte-avions polyvalent USS Carl Vinson a été envoyé de Norfolk, État de Virginie, avec une dotation complète d’avions et d’hélicoptères. Il est arrivé à Haïti le 14 janvier après-midi, a ajouté Fraser. Des groupes additionnels d’hélicoptères se joindront au Carl Vinson, a t-il poursuivi. L’Agence des États-Unis pour le Développement International, - USAID -, intervenait déjà à Haïti avant le séisme.

Le président Obama a été informé du tremblement de terre à 17 h 52, le 12 janvier, et a ordonné le secours au personnel de son ambassade et l’aide humanitaire nécessaire à la population.

Conformément au rapport russe, le département d’État, l’USAID et le SouthCom ont débuté l’invasion humanitaire en déployant 10 000 soldats et contractants, à la place de l’ONU, pour contrôler le territoire haïtien après le « tremblement de terre dévastateur expérimental. »

Sources : ViveTv, Venezuela.

 

(2) « Haïti et l’arme sismique ? », Réseau Voltaire, 25 Janvier 2010. Thierry Meyssan, Analyste politique français, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace

(3) « Tsunami bomb NZ’s devastating war secret » et « Devastating tsunami bomb viable, say experts », par Eugene Bingham, New Zealand Herald, 25 et 28 septembre 1999. « Experimental bomb to create huge tidal wave was tested in 1944 » par Kathy Marks, The Independent, 27 septembre 1999.

(4) Officiellement, les forces US étaient prépositionnées autour d’Haïti dans le cadre d’un exercice militaire simulant… une intervention humanitaire en Haïti. Cf. « Defense launches online system to coordinate Haiti relief efforts », par Bob Brewin, Govexec.com, 15 janvier 2010.

(5) « Le Programme HAARP : science ou désastre ? », par Luc Mampaey, Groupe de recherches et d’information sur la paix et la sécurité. Bruxelles, 1998.

 

Raymond Matabosch

 

Publié le 25 Novembre sur :

C4N - Le premier site francophone du journalisme citoyen rémunéré !

10:59 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Sciences : Tectonique des plaques. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : séismes, tremblements de terre, haarp, saura | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

27 octobre 2010

Un séisme de magnitude 7.7 frappe les îles des Mentawai en Indonésie mais l'alerte au tsunami levée... En résultat, une catastrophe humaine

Un séisme de magnitude du moment révisée de 7,5 à 7.7 a frappé au large des côtes Sud-Ouest du Pulau Sibarubaru, dans le Kepulauan Mentawai, en Indonésie, le 25 Octobre à 14 h 42 Temps Universel, 21 h 42 Heure Locale.

Son épicentre, latitude 3.484° Sud et longitude 100.114° Est, se situe à 211 kilomètres au Sud-Ouest de Sungaipenuh dans la province de Jambi dans le sud de l'île de Sumatra, à 239 kilomètres à l'Ouest de Bengkulu sur la côte Sud-Ouest de l'île de Sumatra, à 280 kilomètres au Sud de Padang capitale de la province de Sumatra occidental, à 305 kilomètres à l'Ouest de Lubuklinggau dans l'extrême Ouest de la province de Sumatra du Sud, à 798 kilomètres à l'Ouest-Nord-Ouest de Jakarta, île de Java, capitale de l'Indonésie.

Son hypocentre a été localisé à 20,6 kilomètres de profondeur, +/- 3.4 kilomètres, par l'United States Geological Survey, et à 10 kilomètres de profondeur par le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen.

La secousse, d'une durée d'environ 3 minutes, a été ressentie jusqu'à Padang. Les habitants, paniqués, se sont préfugiés dans les collines. Rapidement, par l'intermédiaire de son porte parole, Priyadi Kardono. l'agence indonésienne pour les catastrophes naturelles a déclaré « qu'aucune victime, ni aucun dommage n'ont été signalés ». Parallèlement, le centre d'alerte pour le Pacifique, basé aux Etats-Unis, tout en soulignant qu'il n'y avait « pas de menace d'un important séisme destructeur », a diffusé une alerte au tsunami, alerte levée moins de deux heures après la secousse. Par le fait même, les habitants, des îles de l'archipel des Mentawai, ont réintégré leurs villages.


Mais la réalité en est tout autre.


L'archipel des Mentawai est un groupe composé de 4 îles principales, - Siberut, la plus grande de ces îles avec une superficie de 4.030 kilomètres carrés, Sipura, Pagai Utara ou Pagai du Nord, et Pagai Selatan, ou Pagai du Sud -, et d'un essaim d'îlots et de rochers, situé à quelque 150 kilomètres au large de la côte Ouest de l'île indonésienne de Sumatra.

Si les autorités, dans un premier temps, ont bien déclenché une alerte au tsunami, cette alerte ayant été vite levée, un tsunami significatif, provoqué par la violence du séisme, à généré des vagues d'au moins trois mètres de haut et ont frappé de plein fouet l'archipel des Mentawai. Alors que sur l'île de Pagaï Utara, l'eau a atteint les toits des maisons, sur celle de Pagai Selatan, elle a pénétré sur une distance de 600 mètres, à l'intérieur des terres, balayant tout sur son passage, causant de très importants dégâts sur le chapelet d'îles et îlots et entraînant un bilan toujours provisoire de dizaines de morts d'hommes, plus de 217 victimes déjà recensées, et plus de 500 disparus. Dans la réalité des faits, plus de 90% des habitations ont été endommagées dans les secteurs touchés.

Entre autres gros dégâts à déplorer, la secousse principale, suivie du tsunami, a détruit en quasi totalité le village côtier de Betu Monga et, aux heures présentes, seules 65 personnes sur les 200 qui habitent ce village ont été retrouvées. Les autres sont toujours portées disparues, principalement des femmes et des enfants. Et au moins quinze autres villages ont été balayés par la vague géante.

Malheureusement, les opérations de secours sont rendues difficiles par l'isolement de l'archipel des Mentawaï desservi par bateau depuis Padang, 12 heures de traversées, difficiles d'accès et privés de communications. En outre, les conditions météorologiques cataclysmiques, vents violents et trombes d'eau, retardent toutes approches des îles.

Le tsunami provoqué par la secousse sismique a également été ressenti à Singapour et à La Réunion. Seuls de faibles dégâts matériels y ont été constatés.


Les répliques du séisme.


La secousse principale a été suivie d'une kyrielle de répliques de magnitude comprise entre 4.4 et 6.2 sur l'échelle ouverte de Richter :

- le 25 Octobre : 5.0 à 15 heures 21 Temps universel ; 6.1 à 19 heures 37 Temps universel ; 4.9 à 22 heures 10 Temps universel ; et 6.2 à 22 heures 59 Temps universel ;

- le 26 Octobre : 4.9 à 03 heures 28 Temps universel ; 4.8 à 03 heures 50 Temps universel ; 4.9 à 08 heures 53 Temps universel ; 4.4 à 10 heures 00 Temps universel ; 5.3 à 10 heures 51 Temps universel ; 4.7 à 11 heures 05 Temps universel et à 11 heures 25 Temps Universel ; 5.3 à 11 heures 33 Temps universel ; 4.5 à 14 heures 35 Temps universel ; 4.7 à 14 heures 57 Temps universel ; 5.0 à 19 heures 40 Temps universel et à 23 heures 09 Temps Universel ; et 5.8 à 23 heures 45 Temps universel ;

- le 27 Octobre : 5.1 à 00 heures 04 Temps universel ; 5.0 à 00 heures 17 Temps universel ; et 5.2 à 04 heures 33 Temps universel.


Les séismes sur l'archipel des Mentawai.


La raison principale du tremblement de terre du 25 Octobres 2010 ayant frappé aux îles des Mentawai, sur la Ceinture de Feu du Pacifique, en incombe à la poussée qui se produit à la limite des interfaces des plaques tectoniques et, principalement à la subduction de la plaque australo-indienne, à la vitesse de 5,7 à 6,9 centimètres par an, sous celle de la Sunda.

Aux analyses des éléments en présence, ce tremblement de terre est contiguë à ceux, de magnitude du moment 8.5 et 7.9, qui s'étaient produits, le 12 Septembre 2007, et il apparaît très proche de dite zone de rupture.

Il paraît de toute évidence qu'il s'ajoute à une longue liste de séismes dont les plus marquant en sont ceux :

- du 26 Décembre 2004,, 0 h 58, Temps Universel, 7 h 58 m 53 s, heure locale, un séisme d'une magnitude de 9.3 au large, à 160 kilomètres à l'ouest de Sumatra, à une profondeur de 30 kilomètres, provoque un raz de marée qui touche les côtes d'une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est: 220.000 morts, dont 168.000 en Indonésie. Ce séisme est du à la subduction de la plaque indienne sous la plaque Sunda, 6 centimètres/an en moyenne. De très nombreuses répliques dont plus de 500 dans les heures qui ont suivi, se sont produites sur une distance d'environ 1000 kilomètres allant de l'épicentre jusqu'aux îles indiennes d'Andaman et de Nicobar, au nord, le long de la ligne d'affrontement des deux plaques et ont été enregistrées pendant les mois qui ont suivi le paroxysme sismique. Une quarantaine de ces répliques a dépassé la magnitude 6. Parmi elles, deux séismes de magnitude supérieure à 7 se sont produits au large des Îles Nicobar. Le premier, le même jour que le séisme principal, de magnitude 7.3, a eu lieu à 4 h 21, temps Universel, 11 h 21, heure locale, le second, le 24 juillet 2005, à 2 h 12, Temps universel, 9 h 12, heure locale, épicentre situé à 420 kilomètres au sud de Port Blair, de magnitude 7.2.

La rupture, sur une longueur d'environ 1.200 kilomètres, de la faille chevauchante faiblement inclinée vers le nord-est et émergeant en surface au niveau de la fosse de subduction, ayant entraîné des déplacements ont atteint 15 à 20 mètres, en fait le cinquième séisme le plus important du XX° siècle : 4 Novembre 1952, péninsule de Kamchatka, Russie, magnitude 9.0 ; 9 Mars 1957, au sud des îles d'Andreanof, dans les îles Aléouèves , Alaska, magnitude 9.1 ; 22 Mai 1960, dans le sud du Chili, près de Valdivia, magnitude 9.5 ; 27 Mars 1964, Prince William Sound, Alaska, magnitude 9.2.


- du 25 Mars 2005, 16 h 09, Temps Universel, 23 h 09, heure locale, près de l'île de Nias, au large de la côte nord-ouest de Sumatra, un séisme d'une magnitude de 8.7, est localisé à 245 kilomètres au sud-ouest de la ville de Medan, Sumatra, 205 kilomètres de Sibolga, Sumatra, entre les îles de Nias et de Simeulue. Sa profondeur est estimée à environ 30 kilomètres et son épicentre se situe à environ 200 kilomètres au sud de celui du 26 décembre 2004. 2.000 morts et 6.000 blessés, sont à déplorer dans les îles de Nias, Simeulue et les îlots de Banyak. et 80 % des immeubles de la ville principale de l'île, Gunung Sitoli, sont détruits. Ce séisme se classifie parmi les 10 plus violentes secousses du XX° siècle.

Il est surprenant, car rarissime, que deux séismes majeurs surviennent, coup sur coup, dans une même zone : 26 Décembre 2004, magnitude 9.3 avec tsunami et 28 Mars 2005, magnitude 8.7, au large de la côte nord-ouest de Sumatra.


- Et du 30 septembre 2009, un séisme d'une magnitude de 7,6 magnitude a frappé la province de Sumatra occidental. À Padang, des centaines d'habitations se sont effondrées. Au 1er octobre, il se comptait 529 morts pour l'ensemble de la province: 375 à Padang, 75 à Pasaman, 62 à Padang Pariaman, 11 à Pariaman, 3 à Padang Panjang et 2 à Solok.


Le tremblement de terre du 25 Octobre 2010 s'est produit près du bord méridional de la rupture, magnitude estimée à 8.7/8.9 sur l'échelle ouverte de Richter, de 1797 ayant déclenché un tsunami dont la vague faisait entre 5 et 10 mètres. et dans la région de rupture d'un tremblement de terre, magnitude estimée à 8.9/9.1 sur l'échelle ouverte de Richter, en 1833.


En conclusion.


Se situant sur la Ceinture de Feu du Pacifique, dans sa partie la plus sismique, il est  probable, les continents étant rentrés dans la phase de réunification de terres pour une Pangée nouvelle, que la région de l'archipel des Mentawai subisse un mégathrust, dans un avenir plus ou moins proche, de type Big One(1).


Notes


(1) « Le prochain séisme de grande ampleur, un « Big One » dévastateur, où frappera-t-il ? ». Raymond Matabosch. En finalité de rédaction publication en 2011.

01 juillet 2010

Deux séismes de magnitude 4.2 frappent en deux régions de France : Des séismes naturels ou induits ?

 

Le territoire français a été frappé, le 30 Juin 2010, par deux séismes, tous deux de magnitude 4,2 sur l'échelle ouverte de Richter et d'intensité « feutre », - pour le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen, CSEM, France -, donc d'intensité inférieure à 1 sur l'échelle Mercalli modifiée, d'une durée maximum de 10 secondes pour le plus long des deux :

- Le premier, à 07 h 15 Temps Universel, 09 h 15 heure locale, en Vendée. Son épicentre se localise, latitude 46.41° Nord et longitude 0.79° Ouest, à 2 kilomètres au Nord-est de Doix, à 3 kilomètres à l'Est de Montreuil, à 3 kilomètres au Sud-Est de Fontaines, à 5 kilomètres au Sud-Ouest de Saint Martin de Fraigneau, à 5 kilomètres au Nord-Ouest de Saint Pierre le Vieux, à 6 kilomètres au Nord-Ouest de Maillezais, à 7 kilomètres au Sud de Fontenay-le-Comte et à 109 kilomètres au Sud-Est de Nantes. Son hypocentre a été évalué à 2 kilomètres de profondeur.

- Le second, à 11 h 53 Temps Universel, 13 h 53 heure locale, en Tarentaise. Son épicentre se localise, latitude 45.43° Nord et longitude 6.41° Est, à 2 kilomètres au Nord-est de Saint François Longchamp 1650, à 4 kilomètres au Sud-Ouest de Vamorel, à 4 kilomètres au Nord-Ouest de Deux Nants, à 4 kilomètres au Nord-Nord-Ouest de La Sauce, à 5 kilomètres au Nord-Nord-Est de Longchamp, à 5 kilomètres à l'Ouest de Saint Jean de Belleville, à 9 kilomètres au Nord-Ouest de Saint Martin de Belleville, à 28 kilomètres au Sud d'Albertville et à 60 kilomètres au Nord-Est de Grenoble.


Pour mieux comprendre l'intensité « feutre », intensité inférieure à 1 sur l'échelle de Mercalli modifiée qui a été conçue pour décrire les effets d'un séisme, à un endroit donné, sur des objets naturels, sur des installations industrielles et sur les êtres humains :

- Intensité I décrivant les séismes non ressentis, ou seulement ressentis par quelques personnes dans des circonstances très favorables. Sous certaines conditions, certains effets peuvent être notés dans la région immédiate affectée par une secousse. Les oiseaux et les petits animaux semblent perturbés ; rarement des nausées ou des étourdissements sont ressentis ; et quelquefois les arbres, les structures, les liquides et les étendues d'eau peuvent s'agiter, et les portes peuvent se balancer très lentement.

- Intensité II décrivant les séismes ressentis par quelques personnes, surtout par celles situées aux étages supérieurs des maisons ou par des gens nerveux ou sensibles. Certains effets peuvent être perçus comme pour l'intensité I, mais avec légèrement plus de vigueur, tel, par exemple, le balancement possible d'objets délicatement suspendus...

- Intensité III décrivant les séismes ressentis par plusieurs personnes à l'intérieur des structures. Souvent le mouvement est semblable à une vibration rapide. Au début, nombre de personnes ne se rendent pas compte qu'il s'agit d'un séisme d'une durée appréciable et quelquefois estimée. Les vibrations sont analogues à celles causées par des camions légers passant tout près ou par des camions lourds circulant à bonne distance. Les objets suspendus peuvent osciller légèrement. Le mouvement peut être plus notable aux étages supérieurs des hautes structures. Les voitures en stationnement peuvent osciller légèrement.

- etc... etc..., l'échelle de Mercalli Modifiée allant jusqu'à XII.


A la lecture de certains compte-rendus, - presse écrite, parlée ou télévisuelle, et témoignages d'habitants -, concernant ces deux séismes :

- Pour le premier qui a affecté la Vendée, il peut être lu que le tremblement de terre, précédé et accompagné d'un grondement souterrain plus ou moins fort, a été largement ressenti sur une quarantaine de kilomètres autour de l'épicentre localisé entre Doix, Montreuil, Fontaines, Maillezais et Fontenay Le Comte. Certains témoins, situés dans un périmètre de 10 kilomètre autour du foyer, ont même déclaré qu'ils avaient entendu une forte détonation.

- Pour le second qui a affecté la région de la Tarentaise, en Savoie, les mêmes signes sont explicités. Le tremblement de terre, précédé et accompagné d'un roulement souterrain comme le passage d'un camion à proximité, a, lui aussi, été ressenti modérément à faiblement par la population sur une quarantaine de kilomètres autour de l'épicentre localisé entre Saint François Longchamp, Valmorel et La Sauce et, tout autant, certains témoins, habitant Tours en Savoie, ont entendu un bruit de type explosif.

des interrogations se posent car leurs hypocentres identiques, 2 kilomètres de profondeur, sont sub-affleurants.


En effet, de tels témoignages devraient classifier des séismes de magnitude au moins égale ou supérieure à 5.0/5.5, d'Intensité IV, voire V, sur l'échelle de Mercalli modifiée et non d'intensité « feutre » comme déterminée par le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen, CSEM, France :

- L'intensité IV décrit un tremblement de terre qui est ressenti à l'intérieur des constructions par de nombreuses personnes, à l'extérieur par quelques-unes. Des dormeurs légers sont réveillés la nuit. Seules les personnes ayant été éprouvées par un séisme important auparavant sont apeurées. Les vibrations perçues sont semblables à celles émises par le passage, tout près, d'un camion lourd. Les fenêtres, les portes, la vaisselle et la verrerie vibrent. Comme si un corps lourd avait heurté l'immeuble ou comme si un objet lourd était tombé dans la maison, les murs craquent, les objets suspendus se balancent vigoureusement, les liquides dans les contenants ouverts sont agités et les voitures en stationnement oscillent.

- La magnitude 4.0 à 4.9 génère des secousses notables d'objets à l'intérieur des maisons, des bruits d'entrechoquement et des dommages importants peu communs et la magnitude 5.0 à 5.9 peut causer, quant à elle, de légers dommages aux édifices bien construits et des dommages majeurs à des édifices mal conçus dans des zones restreintes.


En outre, trois types de séismes peuvent être déterminés :

Les séismes tectoniques, ou séismes naturels, de loin les plus courants, sont bien expliqués par la tectonique des plaques et sont dus au jeu d'une faille et à la rupture soudaine des roches. Ces séismes ont des foyers superficiels de 0 à 60 kilomètres, de profondeur en moyenne, de profondeur intermédiaire, de 60 à 300 kilomètres de profondeur, ou profonds, de 300 à 700 kilomètres. Tous ces séismes, d'origine tectonique, sont toujours suivis de répliques dont certaines sont souvent plus meurtrières que la secousse principale.

Dans cette catégorie, il se peut y rajouter les séismes d'implosion consécutifs à l'effondrement de cavités naturelles situées dans des strates de gypse ou dans les karsts calcaires, les poches de dissolution d'évaporites, les gouffres de quartzites précambriens, les cavités volcaniques, les grottes marines, ou à l'effondrement lié à un grand glissement de terrain. Ces séismes ont des foyers superficiels, de 0 à 10 kilomètres de profondeur

Les séismes volcaniques accompagnent les éruptions volcaniques et servent à la prévision des éruptions. Ils résultent de la fracturation des roches provoquée par l'intrusion de magma, au dégazage d'un volcan ou à l'oscillation propre du réservoir magmatique.

Exceptés les tirs nucléaires, les séismes artificiels, ou séismes induits, hypocentres sub-affleurants compris entre 0 et 3 à 5 kilomètres de profondeur, dus à certaines activités humaines telles que barrages, mise en eau d'un barrage, pompages profonds, exploitation de gaz ou de pétrole, extractions minières, tirs d'exploration sismique, tirs de mines et carrières, explosions souterraines, effondrements d'anciennes mines..., sont, généralement, de « petits » séismes de magnitude maximum ne dépassant pas 4.5.


Certes, en Vendée, à la limite du Massif Armoricain, les secousses sont fréquentes et des failles seraient actives. Elles correspondraient aux marges de terranes ou de microplaques précambriennes, l'Armorica, l'Avallonia et l'Ibérica, à l'origine de l’orogenèse hercynienne du Massif Armoricain, il y a 350 à 450 millions d’années, qui continueraient, par secteurs, soit à coulisser, soit à converger, soit à diverger.

Certes, la chaîne des Alpes bouge régulièrement et la faille bordière de Belledonne, longue d'une cinquantaine de kilomètres et passant près de Grenoble, remontant la vallée de l'Isère, et par Pontcharra, Montmélian, les Bauges, arrivant jusqu'à Albertville, reste très active.

Mais de là à expliquer la forte détonation afférente au séisme vendéen, et le bruit explosif perçu lors du tremblement de terre savoyard, la magnitude de 4.2 étant plus que modérée, cela paraît fort improbable d'autant que :

- Une manifestation similaire, non considérée comme séisme par la station de Lormes, dans la Nièvre, dépendant du CEA-DAM, bien qu'une magnitude équivalente à 4.0/4.3 ait pu en être déterminée, s'est produite le 29 Juin 2010, à 9 h 22, à Toulouse et dans toute la région toulousaine, le Gers et le Tarn. La déflagration a été forte, un bruit sec plutôt aigu, et a fait vibrer les vitres et le sol. Pour seule explication, il a été fait état d'un bang supersonique... fort étrange car le bruit a été entendu simultanément et instantanément en tous lieux concernés par le bruit de l'explosion.

- Un même phénomène, une magnitude équivalente à 3.9/4.1 ayant pu être déterminé, avait affecté la région de Rennes le 18 Mars 2010 à 11 h 39, à l'Est de Rennes vers Cesson Sévigné et de Bédée à Vitré, un phénomène de même non répertorié secousse séismique par le RéNaSS, le Réseau National de Surveillance Sismique.

- etc... etc...


Alors, séisme artificiel ? ou séisme naturel ?

La profondeur de l'hypocentre et les explosions entendues laissent à penser à deux séismes induits.

Mais de quelle nature ? La question est posée.... Les autorités y répondront-elles ?

24 mai 2010

Quand les médias font du buzz avec un séisme sans nul danger pour les vies humaines : 6.5, ce 24 Mai 2010, au Brésil

Un séisme de magnitude 6.3 qui a frappé le Pérou, une zone sismogène, le 23 Mai 2010, à 22 h 46 Temps Universel, par excellence un séisme destructeur de part son hypocentre à 80 kilomètres de profondeur, les médias se taisent car, par chance, il n'y aurait eu ni destruction ni mort d'homme... ce qui est à confirmer cause aux nombreux blessés recensés sur la zone épicentrale...

Un séisme qui frappe une région du Brésil, en haute Amazonie, quasi dépeuplée jusqu'à plus de 100 kilomètres à la ronde de son épicentre, un séisme de magnitude 6,5 sur l'échelle ouverte de Richter, mais d'intensité I sur l'échelle Medvedev-Sponheuer-Karnik, aussi notée échelle MSK, les médias en font des gorges chaudes... Que nos journalistes de la presse télévisuelle, radiophonique et écrite, vulgairement des « journaleux », sont vraiment des ignares en sismologie …

En effet :

En ce 24 Mai 2010, un tremblement de terre de magnitude 6,5 à frappé dans la région d'Acre, au Brésil, à 16 h 18 Temps Universel, 11 h 18 heure locale, une région déserte. Son épicentre se localise, latitude 8.11° Sud et longitude 71.63° Ouest, à 94 kilomètres à l'Ouest de Tarauacá, à 125 kilomètres à l'Est-Sud-Est de Cruzeiro do Sul, capitale de l'état d'Acre, et à 321 kilomètres à l'Est de Pucallpa. Son hypocentre, lui, se situe à 579 kilomètres de profondeur, un séisme de forte magnitude, certes, mais quasiment pas ressenti par les populations locales, et seulement enregistré par les séismomètres...

En outre, le responsable de la Défense civile de Cruzerio do Sul, capitale de l'État d'Acre, selon la revue « Ushuaïa Nature, la Terre et Nous », interrogé, par téléphone, par un journaliste, aurait déclaré : « Cette zone connaît de nombreux tremblements de terre mais le dernier dont nous ayons eu connaissance s'est produit il y a 20 jours », soit le 4 Mai 2010. Pour cause, s'exprimant sur le séisme de magnitude 6.5, ce responsable a ajouté : « Nous n'avons enregistré en surface aucun type de désordre ou de dégât. »

Alors un peu de décence Mesdames et Messieurs des médias car vous paraissez ridicules... en faisant du buzz avec de telles infos...

20:12 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Sciences : Tectonique des plaques. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : séisme, tremblement de terre, brésil, acre, pérou | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu