Avertir le modérateur

09 juillet 2015

Climat : Les leçons à tirer des glaces de l'Antarctique et du Groeland...

SI LES GLACIOLOGUES PRÉLEVAIENT DES CAROTTES DE GLACE DANS L'ANTARCTIQUE ET LE GROENLAND ET LES ANALYSAIENT ?

Grande éruption volcanique.jpg

Si on a longtemps étudié les anneaux des troncs d'arbre, ou dendrologie, pour essayer de déterminer, avec plus ou moins de bonheur et de réussite, le climat qui a pu sévir par le passé, il serait peut-être temps que nos glaciologues se penchent sur les glaces de l'Antarctique et du Groenland et effectuent des carottages et les analyses.

Sans nul doute, ils pourraient, ainsi, découvrir l'histoire de quelques 300 à 350 volcans, majoritairement implantés dès Tropiques aux hautes latitudes, qui ont marqué le climat et l'histoire humaine, de la Rome antique à aujourd'hui. Car ces volcans ont été le principal facteur du changement climatique dans notre hémisphère au cours des 2.500 dernières années et ont contribué à l'expansion des pestes et des famines par le fait que les particules qu'ils ont émises émises, sont restées stockées dans la stratosphère durant de longues années et se sont comportées, conduisant à un refroidissement du climat, comme des boucliers au rayonnement solaire.

Les informations que les glaciologues obtiendraient à partir de carottes extraites des glaces du Groenland et de l'Antarctique porteraient le discrédit sur les prévisions alarmistes des réchauffagistes du climat et débouteraient les fausses à vraies annonces colportées par le GIEC pour faire avaler des couleuvres grosses comme des boas en matraquant les esprits et en les conditionnant sur un hypothétique et farfelu réchauffement climatique. En outre, l'analyse des sulfates volcaniques qu'ils pourraient extraire des carottes de glace, ne pourraient que confirmer que les volcans ont été les principaux facteurs du changement, climatique dans l'hémisphère, au cours des 2.500 dernières années.

Les glaciologues porteraient ainsi les preuves que la plupart des étés de froidure qui ont sévi entre 500 après J.C. et l'An Mil, ont été la résultante de grandes éruptions volcaniques. Ils pourraient aussi résoudre les causes de l'une des plus graves crises de l'histoire du climat, qui avait commencé, en l'an 536 après J.C., avec le mystérieux nuage observé, en Méditerranée, sur une durée de 18 mois, et qui découlait d'une éruption majeure qui s'était produite dans l'hémisphère Nord.

Le refroidissement initial provoqué avait même été exacerbé par l'éruption d'un second volcan, quatre ans plus tard, implanté sous les Tropiques. Ces deux éruptions volcaniques consécutives avaient généré, sur au moins 15 ans, de mauvaises récoltes et des pénuries alimentaires, qui avaient contribué à l'expansion de l'épidémie de la peste de Justinien de l'an 541 à l'an 543 après J.C. En outre, il s'avère que suite à certaines éruptions puissantes, et le produit du refroidissement en découlant, entre 500 ans avant J.C et les temps présents, les famines et les problèmes socio-économiques qui se sont développés en Europe, en Asie et en Amérique centrale, ont tous été consécutifs à de grandes chaleurs meurtrières suivies de refroidissements du climat tout autant meurtriers...

Et comme les éruptions volcaniques sont bien au-dessus des 50 éruptions de moyenne annuelle, (au cours des 6 derniers mois écoulés, elles sont déjà plus du double et la chaleur malsaine qui n'est pas canicule car canicule est quand la température ne descend pas en dessous de 33° C., diurne et nocturne, sur une période d'au moins 72 heures, qui s'abat sur l'hémisphère Nord depuis Juin dernier, en est la conséquence inéluctable), et que bon nombre d'édifices volcaniques sont vieux et grandement faillés, il n'est pas à exclure qu'une grande éruption, telle celles de 1815, le Tambora ou de 416 le Krakatoa, ne survienne...

Les réchauffagistes du climat et ceux du GIEC, si une grande éruption se produit, ne pourront plus que se lamenter, comme le fait Perrette dans la fable de la fontaine "Perrette et le pot au lait"... En toute chose, il ne peut que s'émettre le postulat qu'à cause des multiples éruptions qui ont eu lieu depuis janvier 2015, dont 47 sur une seule semaine, des baisses de température commenceront à être sensibles à partir de fin Juillet... ou première quinzaine d'Août...

07 juillet 2015

Essaim sismique et orage de grèele... Y aurait-il cause à effet ?

ESSAIM SISMIQUE ET ORAGE DE GRÊLE... Y AURAIT-IL CAUSE A EFFET ?

Un essaim séismique intense a affecté, durant la nuit du 4 au 5 Juillet et la matinée du 5 Juillet, le Nord de la province de l'Ombrie, entre San Giustino et Citta di Castello, une zone régionale située à la frontière des provinces des Marches et de la Toscane.

essaim sismique en Ombrie.png

Au total 40 tremblements de terre ont été enregistrés, dont 8 de magnitude supérieure à 2,0, et deux de magnitude supérieure à 3,0, l'un de magnitude 3.1 à 06 h 28 et le second de magnitude 3.4 à 07 h 03. Les deux chocs principaux ont été clairement ressentis par la population de l' Ombrie, des Marches, de Toscane, du Latium et de Campanie .

Cet essaim sismique s'est produit dans une zone de failles tectoniques et de fractures géologiques qui était recouverte, il y a trois millions d'années, par une mer intérieure peu profonde dont il ne subsiste que le lac Trasimeno, d'origine tectonique, d' une superficie de 128 kilomètres carrés, alimenté par deux petits cours d'eau mais sans exutoire....

Les épicentres de cet essaim sismique étant proches de la Toscane, les ondes P émises, au moins deux séismes étant ressentis par la population, n'ont pu qu'affecter les zones volcaniques de cette province. En outre, se localisant dans une région dotée d'un important faillage tectonique et d'un dense faisceau de fractures géologiques, de conséquents dégazages se sont produits...

En est-ce résultante d'une forte accumulation de ces gaz à effets de serre émis conséquemment à l'essaim sismique ? Dans le cours de l'après midi du 5 Juillet, dans la région de Sienne, en Toscane; dans le circonvoisinage des hypocentres sismiques et des zones volcaniques toscanes, Torrita di Siena, une ville de 7.000 habitants, et son proche voisinage ont été frappés par une tempête de grêle, provoquée par de violents orages localisés dans le Siennois. En quelques minutes des trombes d'eaux sont tombées sur Torrita di Siena et Sinalunga, 35 millimètres, Montepulciano, 16 millimètres, Pienza, 16 millimètres, et Cortona, 6 millimètres, accompagnés de grélons gros comme des balles de ping pong...

des grélons comme des balles de ping pong 1.jpg

des grélons comme des balles de ping pong.jpg

Si aucun dommage n'a été constaté après l'essaim sismique, il n'en a pas été de même avec l'orage de grêle qui a généré des dommages graves et de nombreux blessés....

Sans nul doute, les réchauffagistes du Climat vont exulter en portant accusation à un pseudo-utopique réchauffement climatique qui sévirait sur la planète alors qu'un essaim sismique tel que celui qui s'est produit en Ombrie, entre la nuit du 4/5 Juillet et la matinée du 5 Juillet, a produit autant de gaz a effet de serre que la pollution anthropique en produit, au niveau du monde entier, sur une période d'un mois... Mais ce postulat, les réchauffagistes du climat et les hommes politiques le zappent allègrement tout comme le fait qu'ils zappent que la terre tournant, à l'horizontale, autour d'elle même, en 1 jour, et autour du soleil, en 1 an, tourne aussi, à la verticale, autour d'elle même, en 72.000 ans avec ses inversions de pôles, que les Pôles Nord et Sud, et leur cercle polaire respectif, il y a belle lurette qu'il ne sont plus là où l'on s'acharne à vouloir qu'il soient... A cela s'ajoutant (il y a 200 millions d'années le France actuelle se trouvait au niveau de l'Equateur) le lent déplacement des plaques tectoniques...

A méditer...

11:38 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

06 juillet 2015

Nos parangons gouvermentaux et la fausse à vraie canicule... mensonge d'état

DEPUIS 2003, NOS PRÉSIDENTS DE LA RÉPUBLIQUE, LEURS PREMIERS MINISTRES ET LEURS GOUVERNEMENTS, RELAYÉS PAR DES ESCOGRIFFES MÉDIATIQUES ŒUVRANT DANS UN CATASTROPHISME EFFRÉNÉ, NOUS BOURRENT LE CRÂNE AVEC UNE PSEUDO-CANICULE...

Krakatau.jpg

Ras le bol que depuis 2003, les mensonges d'état se multiplient en faisant du véritable catastrophisme avec une pseudo canicule, un terme totalement erroné, énoncé en toute conscience de tromperie mensongère et malsaine, par les gouvernements successifs, et le gouvernement Valls sous l'actuelle présidence de François Hollande ne s'en démarquant pas, qui frapperait la France...

En effet, la canicule, ou vague de chaleur, est un phénomène météorologique de températures de l'air, anormalement fortes, et diurnes et nocturnes, égales ou supérieures à 33° Celsius et cette température, et on n'arrête pas de nous seriner et de nous gonfler le crâne et les neurones avec la canicule, n'a jamais été atteinte, durant les nuits, que cela soit soit en 2003, ou autres années, pas plus qu'en cette année 2015... en France, se prolongeant de quelques jours à quelques semaines, dans une zone relativement étendue...

Au différent, les autorités devraient nous expliquer les vrais raisons de cette vague de chaleur anormale, même en été... En effet, cette chaleur n'est ni une chaleur estivale ni une un réchauffement très important de l'air imputable à un réchauffement climatique tout autant utopique que la canicule, ni une invasion d'air très chaud en provenance du Sahara...

Pour en comprendre la vraie raison, il suffit de regarder le ciel et de s'interroger sur le fait que, même aucun sans nuage, le ciel n'est pas bleu car son fond est gris... Et ce gris n'est pas dû à la pollution anthropique qui se cantonne au niveau de l'atmosphère et qui retombe au niveau du sol en quelques heures au plus... Ce gris se localise dans la stratosphère, une strate dans laquelle la pollution anthropique n'accède pas...

Pour comprendre la vraie raison, il suffit, malheureusement les météorologue sur injonctions des gouvernements et des adeptes du réchauffement climatique le zappent allègrement et le tiennent pour pécadille, de se pencher sur les activités volcaniques qui se produisent de par le monde... Le nombre de volcans en éruption est plus que conséquent, il a même atteint le nombre de 47 à cracher des colonnes de cendres, de 1,5 à 2 kilomètres de diamètre en moyenne, qui s'élèvent à des altitudes égales ou supérieures à 3 à 5 kilomètres, des cendres et des gaz à effet de serre qui s'accumulent, pour 3 à 5 ans au minuimum, dans la stratosphère avant de retomber sur terre...

Et le fond de gris permanent du ciel en est la résultante... Temporairement les rayons de soleil parviennent encore, par majorité, à traverser cette couche, frappent le sol, d'où la lumière visible, remontent vers la stratosphère, cognent contre la couche de cendres volcaniques et reviennent vers le sol... d'où cet effet de chaleur malsaine que les pouvoirs publics veulent nous faire ingurgiter comme étant de la canicule...

Qu'en sera-t-il sous quelques jours, quelques semaines, probablement vers fin Juillet au plus tôt, plus conséquemment vers le 15 Août, l'activité volcanique étant plus que très élevée, en toute chose bien au-dessus de la moyenne, quand les rayons du soleil auront plus de mal à traverser la couche de cendre stratosphérique ? Inexorablement, nous irons vers les froidures... et il est à souhaiter qu'aucun effondrement global, comme cela s'était produit, au XIXe siècle, d'abord avec le Tambora, puis avec le Krakatoa, d'un cône volcanique ne se produise, car surviendraient, alors, des saisons sans soleil et des glaces sur de longs mois...

Pour mémoire : Le tambora a produit, en 1815, l'une des plus grandes éruptions volcaniques connues de notre Histoire. Il y a de cela 200 ans, une grande éruption volcanique s'est produite sur l'île de Sumbawa en Indonésie. Le Tambora provoque alors de nombreux morts mais la tragédie ne s'arrête pas là, puisque, suite à l'éruption une forte chaleur se propage dans l'air et cause un grand nombre de victimes et, seulement quelques mois plus tard, un froid glacial étreint, sur presque une durée de 3 ans, l'hémisphère Nord et engendre une crise alimentaire extrêmement meurtrière. Une éruption hautement explosive du Krakatau, dans le canal de la Sonde, en 416, a produit les mêmes effets...

22:13 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

03 juillet 2015

Les complexes volcaniques Hakone et Fuji-san, proches d'une phase éruptive...

Les complexes volcaniques Hakone et Fuji-san, proches d'une phase éruptive...

Une étude complète de l'historique éruptif de ces deux édifices et les raisons tectoniques, autres que celles résultant du séisme du 11 Mars 2011 dit séisme de Tohoku, magnitude 9.0, de leur plausible entrée en éruption avant 2020 au plus tard... d'autant que plusieurs cônes adjacents au complexe Hakone sont déjà entrés en éruption et que les deux complexes volcaniques se localisent sur une même faille...

Pour en savoir plus, il vient de paraître :

Le Fuji-san.jpg

Le Fuji-san, volcan du Lotus hondoïen.
de Raymond Matabosch

Le Fuji-san, volcan du lotus hondoïen

  

ISBN : 9781326340254
Langue : Français
Pages ; 102
Reliure : Couverture : souple en dos carré collé
Impression intérieure : Noir & blanc

 

S'élevant à 3.776 mètres d'altitude au pic Shin-Fuji, l'iconique Fuji-san, cône volcanique quasi symétrique de trente kilomètres à sa base lui conférant un volume de 870 kilomètres cubes, aux pentes prononcées et régu-lières, - seule véritable irrégularité de ses pentes constituée par le cratère Hōeizan, approximativement à 2.300 mètres d'altitude -, couronné par un cratère de 500 à 700 mètres de diamètre pour une profondeur comprise entre 100 et 250 mètres, et point culminant du Japon, immortalisé par les « 36 vues du mont Fuji », - série de quarante-six estampes réalisées entre 1760 et 1849 -, de Katsushika Hokusa, les « cinquante-trois relais du Tôkaidô », d'Utagawa Kuniyoshi ou les superbes estampes d’Andô Hiroshige, et inscrit, sous le titre « Fuji-san, lieu sacré et source d'inspiration artistique », au Patrimoine mondial de l’Unesco, en Juin 2013. est, enneigé plusieurs mois par an, l'un des symboles majeurs de l'archipel nippon.

Situé sur la côte Sud de l'île de Honshū, à moins de 100 kilomètres au Sud-Ouest de l'agglomération de Tokyo, dont il est visible par temps clair, à cheval sur les préfectures de Shizuoka, au Sud, et de Yamanashi, au Nord, il se trouve à l'aplomb de la jonction triple, - région où trois plaques tectoniques se rejoignent -, entre la plaque Philippine et les micro-plaques Amour et Okhotsk. Suivant les récentes découvertes, le Fuji-san se dresserait à l'aplomb d'une jonction quadruple, entre la plaque Philippineet les micro-plaques Amour, Okhotsk et Kanto, - un fragment de plaque, d'une centaine de kilomètres de long et de 25 kilomètres d'épaisseur, qui se serait détaché, selon Shinji Toda, du Active Fault Resaerch Center à Tsukuba et ses collègues de l'United States Geological Survey, suite à la collision de deux chaînes de montagne sous-marines au niveau de la Fosse du Japon, à 200 kilomètres à l'Est de Tokyo, de la plaque Philippine, il y a 2 ou 3 millions d'années -.

[......................]

Le complexe volcanique Fuji-san, tout comme celui du volcan Hakone, sont de véritables cocottes minutes qui peuvent exploser dans des temps très proches, en toute chose avant 2020, l'éruption du volcan Hakone précédant celle du volcan Fuji-san.

21:19 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volcan, éruption, hakone, fuji-san, mont fuji, japon | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

07 juin 2015

La France : Pays des Droits de l'Homme ? Balivernes et forfanteries hollandistes et vallsistes

Il est réconfortant, pour beaucoup de Français, d'entendre rabâcher à toutes les sauces, par des « palangrons », les pantins de comédie et les clowns endimanchés véritables oligarchiques moulins à vent autocrates rondement menés à la baguette par un trio de Duponts and Co, en les personnages d'opérette que sont le Président de la République, son Premier Ministre et son Ministre de l'Intérieur doublé de deux clones en la personne du Ministre de la Justice-Garde des Sceaux et de celle du Ministre de l’Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, tout à la fois Croquignols, Filochards & Ribouldingues, point du tout « portés sur le travail », « très propres », pieds blancs « argentés » et tout droit sortis de la revue « l'Épatant » et de sa série phare de bandes dessinées, « Les Pieds nickelés », d'entendre rabâcher à toutes les sauces, par des « palangrons », non des palangriers ni des palancriers, pêchant avec de gros boas, reposant dans les tréfonds des culs de basses-fosses et soutenus par des médias bobos de Gauche cireurs de pompes, flotteurs-bourreurs de crânes et spécialistes des lavages de cerveau permanent, auxquels sont suspendues de captieuses déclarations tonitruantes et de fallacieuses promesses utopiques munies d'hameçons, que la France, « le Pays des Droits de l'Homme, phare des Lumières, avant-garde de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité » est, à l'image de Platon, « une République » et à celle oligarchique d'Athènes, « une Démocratie », qu'eux-mêmes sont « des Républicains et des Démocrates... »

ruine.jpg

Foutaises , balivernes et forfanteries interprétées par le chœur des « Vierges folles » hollandistes et vallsistes…

Pour s'en convaincre que les français sont « pris pour des veaux » et parce qu'ils l'ont « entendu à la télé et à la radio » et « lu dans la presse écrite et sur le net », en toute chose pour en avoir le cœur net, il suffit d'éplucher les classements annuels qui sont dressés

Liberté de la presse : 39ème position
La France est en 38ème position selon le classement 2015 de Freedom House et en 39ème position selon le classement 2015 de Reporters Sans Frontières.

Libertés civiles : 62ème position
La France est en 62ème position selon le classement 2015 alors qu'elle en était en 29ème position selon le classement, dressé en Février 2012, du Democracy Index de l’Economist Intelligence Unit.

Libertés économiques : 73ème position
La France est en 73ème position selon le classement 2015, alors qu'elle était 61ème selon le classement 2013 et 38ème selon le classement, dressé en Février 2012, de la Fondation Heritage.

Liberté en général : 68ème position
La France en 73ème position selon le classement 2015, alors qu'elle était 33ème position selon le classement, dressé en Février 2012 de Free the world.

Que nous soyons rassurés, nous les « réactionnaires-frondeurs de la Gauche Socialiste », nous les « complotistes » et nous « les anti-libéraux », la France, aux mains des imposteurs, est un « pays où l’air, de minute en minute, d'heure en heure et de jour en jour, rend plus libre. » Nul doute que la cuvée des libertés qui sera rendue publique, en Février 2016, après les événements des 7 et 8 Janvier 2015 et toutes les mesures qui ont été prises par nos oligarchiques moulins à vent autocrates gérant les destinées de la France, montrera que « l'air qui rend les français libres » nous aura rendu « plus libres encore » dans les bas fonds des culs de basses fosses...

Que les autres, en voyant que les pays les plus libres sont presque tous des voisins européens, - Luxembourg, Belgique, Suisse, Finlande, Suède, etc. -, et une pléiade de pays sous-développés des Tiers et Quart Mondes, persistent à jouer les autruches, à enfoncer leur tête dans le sable, à porter des œillères, à boucher leurs oreilles avec des boules Quies et à carcaniser leur bouche avec du sparadrap pour éviter de se demander si les Français ne méritent pas, de la part des indélicats personnages qu'ils ont portés sur les urnes et qui, une fois élus, leur ont confisqué, sine-die, la République et la Démocratie et qui, minute après minute, heure après heure et jour après jour, leur restreignent les libertés, un meilleur respect de leurs droits et de leurs libertés. Que ce pamphlet, sans concession, si leur cerveau n'est pas totalement formaté, leur ouvre les yeux, leur débouche les oreilles et leur délie la langue...

11:40 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : république, démocratie, pays des droits de l'homme, impostures | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

05 juin 2015

Retour vers le Présent : Les attentats des 7 et 8 Janvier 2015. Pamphlet première partie.

Fers_esclave.jpg

La France a connu, les 7 et 8 janvier 2015, un attentat et deux prises d’otages meurtriers, y compris les trois assassins désignés comme des terroristes par le pouvoir hollandiste, - le Président de la République, François Hollande, son Premier Ministre, Manuel Valls, et son chœur de vierges effarouchées, de pantins de comédie et de clowns d'opérettes, Ministres et Secrétaires d’État qui composent son gouvernement -, les factions politiques politco-politicardes de Gauche et de Droite, et la presse au garde-à-vous, le petit doigt dans la couture, raide comme des piquets et évitant de frémir, même des oreilles, pour ne point se faire mettre au placard, leur emboîtant le pas, mais désignés tout simplement comme des criminels par nombre de citoyens lambda, à qui les pseudo-démocrates oligarches ont confisqué et la République et la Démocratie, des citoyens lambda réalistes et droits dans leurs bottes, qui n'ont aucune honte à appeler un chat un chat et un chien un chien, et à refuser d'entendre et d'ingurgiter qu'un chat est un chien ou vice-versa, qui ont fait 20 morts.

Cet attentat, à l'encontre de Charlie hebdo, et les deux prises d'otage qui en ont découlé, pour les bien-pensants gouvernementaux et tous leurs sbires, qui extrapolent sur les mots, a été une action, perpétrée au « Nom de l'Islam », qui a gravement nui, dans un contexte, par eux, jugé politique et terroriste, aux biens, à la vie d'autrui et, qui plus, à la sûreté même de l'état français comme s'il avait eu pour finalité de changer ou de détruire le pouvoir en place et le gouvernement, et d'exciter les citoyens et les habitants à s'armer contre l'autorité constitutionnelle, à déclencher une guerre civile ou à porter la dévastation, le massacre et le pillage dans une ou sur plusieurs communes, voire sur l'entier territoire de la France, à tel point qu'ils en ont même édicté, d'une part, un acte patriote, ouvert sur l'international en invitant 40 Chefs d’État ou de Gouvernement, accompagnés par plus d'un million et demi d'anonymes, - dixit les médias et les interventions étatales et politico-politicardes de tous bords -, à participer à un défilé le 11 Janvier, « Les marches républicaines » qui enrôlent plus de 4 millions de personnes sur tout le territoire français, qu'ils n'ont pas hésité, d'autre part, à déployer, dans le cadre de « l'opération sentinelle », comme en temps de guerre baptiser les actes opérationnels sur le terrain du conflit, 10.500 militaires pour sécuriser 830 points sensibles, une « opération sentinelle » qui perdure toujours 6 mois après, tout comme si la France était en état de siège, et que les hautes autorités françaises, enfin, profitant de cet état de fait, mettent en place, à l'encontre des français de souche et issus de l'immigration, des lois liberticides et des lois maculées de racisme anti-blanc et anti-français.

Outre le fait que des zones d’ombre, jour après jour, apparaissent dans le déroulé des faits et que l'enquête, soi-disant menée, est totalement au point mort ; que des incohérences et de différences entre les mesures de protection réelles à Charlie Hebdo et les préconisations de la préfecture de police sont flagrantes ; que le dit-attentat a été commis un jour où tout le monde ou presque était réuni à la rédaction de Charlie Hebdo alors que ça n’arrive jamais mais ce jour là, le partage d'une galette des rois était à l'ordre du jour ; que le dit-attentat a été commis spécifiquement ce jour là, alors que le partage de la galette, en fin de réunion, n'avait été prévu que quelques 72 h auparavant ; une aberrance suspecte qui est dénoncée par la propre épouse du défunt, « l'acte de décès de Wolinsky... », l'une des victimes du massacre, « ...a été signé a 11 h 30 alors que les frères Kouachi sont arrivés, à Charlie Hebo, à 11 h 33 », face à une telle conjecture, certaines personnes, souvent non des moindres, la liste de certaines personnalités, certaines d'entre elles socialistes, serait trop fastidieuse pour les énumérer toutes, avaient émis des doutes sur les finalités de l'attentat de Charlie hebdo le 7 Janvier 2015 à tel point que certaine d'entre elles, même, avaient fait état d'opération sous « fausse bannière », ou « sous faux pavillon », parfois désignées sous l'anglicisme « false flag », et d'opération menée avec utilisation des marques de reconnaissance de l'ennemi, dans le cadre d'opérations clandestines. Mais ces personnes là, qui mettaient en doute la version officielle, non jamais été poursuivies en diffamation, elles ont, seulement été accusées de « complotisme »

Contrairement aux bien-pensants gouvernementaux, pour les citoyens lambda réalistes et droits dans leurs bottes, les trois individus, paraissant avoir des liens étroits avec les islamistes-salafistes-wahhabites-djihadistes que certains musulmans, conscients des similitudes qui apparaissent entre les Bâtinis, certes Chiites, et les Djihadistes, salafistes, les uns et les autres s'en référant, en particulier, à la Sourate 57 du Fer, Al-Hadîd, verset 3, « Il est le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Bâtin, ou le Caché ; Il est l’Omniscient. » , les uns et les autres, par leur chefs, fondant un état, considèrent comme une bande de brigands et d'égorgeurs des grands chemins et font le parallèle avec la secte de Nizârites, une communauté ismaëlienne, active du XIe jusqu'en 1257, dont les membres étaient, par son chef, Hasan-i Sabbâh, parfois surnommé « le Vieux de la Montagne », fondateur de l’État d’Alamût et initiateur d'une « al-da`wa al-jadîda », conditionnés à tuer, trois individus qui se sont commis, dans la violence d'actes prémédités ou non, pourvus ou non d'un mandat criminel, dans une série de meurtres sommaires, à connotations racistes et sectaristes religionnaires, et empreints d'une barbarie inouïe.

En toute chose, en tant qu'auteurs de crimes crapuleux, les trois individus étaient condamnables pour la cupidité de leurs tueries résultant d'une idéologie prônant le racisme et la supériorité et il n'est nullement à épiloguer, les édiles au plus haut sommet de l’État devraient en donner les raisons ce qui n'est point certain qu'ils s'y hasardent, les forces de l'ordre se justifiant, elles, de la légitime défense, sur la manière dont ils ont été abattus. Et, en toute cohérence, ce drame, avec tout le respect que l’on doit aux morts, à leurs familles et à leurs proches, doit diriger, en toute humilité et en toute lucidité, notre regard de citoyens lambda réalistes et droits nos bottes, les 20 cadavres étant des français, vers les réalités qui y sont liées…

En effet, le système de profit dans lequel évolue la civilisation décadente de l'Ouest, une civilisation qu'au fil des ans ses dirigeants, des oligarches autocrates, ne pensant qu'à leur enrichissement personnel et n'agissant qu'en vertu de ce concept individualiste, égocentriste et despotique, ont pourrie jusqu'à la moelle, a rendu le monde violent, un monde géré, depuis l'après 14-18, et allant crescendo à partir de 1981, François Mitterrand étant à la baguette pour l'interprétation d'une symphonie macabre et déteignant sur tous ses homologues, par des requins menant des politiques hégémoniques visant à accaparer les ressources au bénéfice de quelques uns et laissant le reste du monde dans un état de délabrement permanent ; un monde de mafieux qui a accaparé la démocratie, qui écrit des lois, ne servent nullement l’intérêt du peuple, pour l’élite, de dominants qui, blanchis, par la justice qui leur est redevable, d'exactions coupables et d'ignominies infectes, ne respectent pas les différences culturelles et, pour mieux asservir leurs peuples, pour les esclavager alors que la privation de la liberté des individus devenus, par la volonté de la masse dominante propriété exploitable et négociable comme un bien matériel, est abolie depuis le milieu du XIXe siècle, opposent les identités communautaires et les font dégringoler, avec des aménagements successifs de l'enseignement, dans l'illétrisme ; nn monde dans lequel, au nom des valeurs démocratiques et républicaines, les premiers représentants des nations qui se retranchent derrière un paravent ayant nom ONU, violent constamment les règles de droit international, des règles que ceux qui les édictent et qui ont les moyens de les faire respecter, en sont les premiers transgresseurs.

Le soutien aux dictateurs, aux rebelles et aux fanatiques religieux est monnaie courante de la part des pays occidentaux, avec les États-Unis et, depuis Mai 2012, - initié dès 2010 sous la mandature de Nicolas Sarkozy et galopant sous celle de François Hollande -, la France en figure de proue, dès lors que cela sert leurs intérêts économiques et financiers personnels et ceux de leur cercle d'amis, et tout simplement leurs positions de domination géopolitique.

A suivre...

15:49 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

31 mai 2015

Démocratie et République en France... vieux serpent de mer et utopique vision des mafio-politico-politicards,

Véritables visions utopiques, la Démocratie et la République, depuis 1789, le pouvoir étant confisqué par des oligarchiens maffio-politico-politicards sans foi ni loi, n'ont jamais existé... ce ne sont que des serpents de mer...

liberté.jpg

Depuis Mai 2012, et sur tous les tons énoncés, nous entendons brailler les politico-politicards de tous bords et tout particulièrement les pantins de comédie et les clowns endimanchés qui sont au pouvoir et qui gèrent les destinées de notre pays en le faisant dégringoler, tout en se remplissant les poches sur le dos des contribuables qu'ils pressurent comme des citrons, dans les tréfonds des basses fosses que « La France est un pays démocratique et républicain » Dans le pays des Droits de l'Homme et de la révolution de 1789 qui a beaucoup servi de modèle à d'autres pays, cela pourrait paraître insensé de déclarer que ces propos tenus par ces donneurs de leçons à dix balles, savamment relayés par une presse bobo qui leur est, 95 % des journaleux étant dans leur giron et majoritairement encartés, dévouée corps et âme, (un tel aléa, reposant sur du bourrage de crâne permanent pur et dur, n'est point Démocratie mais Totalitarisme, Dictature, Absolutisme, Autoritarisme et Monarchisme, en réalité tout sauf la Démocratie), ne sont que pure supercherie…

Démocratie : du grec ancien « dēmokratía », droit exclusif, donné au peuple d'une nation, d'exercer l'autorité législative, judiciaire et exécutive, et qui se décompose en « démos », l’ensemble des citoyens, le peuple, et du grec « kratos », la gouvernance et le pouvoir. La démocratie c’est le pouvoir au peuple souverain qui exerce la souveraineté d'une nation. Si nous vivions, en France, en Démocratie, les lois seraient écrites et votées par le peuple, et serviraient vraiment le peuple, au détriment des nantis, ce qui n'est absolument pas le cas et qui n'a jamais été le cas, depuis 1789, et la pseudo instauration de la République Française, pour être plus exact, des 5 Républiques, (et on parle d'instaurer une Sixième République), qui se sont succédées depuis et qui sont marquées, au fil des jours, des semaines, des mois et des années, du sceau de la décadence et de la dégringolade pour n'être plus, depuis Mai 1981, qu'une République bananière galopante faisant les beaux jours des politico-politicards mafieux qui se succèdent aux destinées des multiples strates nationales, régionales, départementales et locales, toutes agrémentées de satellites associatifs et de sociétés d’Économie Mixte pullulant à foison et dépensant sans compter et sans contrôle les deniers de la France ponctionnés aux vaches à laits que sont les contribuables corvéables et taillables à merci, de gouvernance.

En France, du reste comme dans tous les pays s'affublant du titre fanfaron de Démocratie, et ce depuis l'érection de la Première République, comme quoi la Monarchie, pour ceux qu'on appelait lors les Rouges, autrement dits les Républicains et les Socialistes, en opposition aux Blancs, les Monarchistes, la Monarchie avait du bon, les législateurs de l'époque ont imposé, au peuple, sous les clinquants d'un vote pour l'élire, une masse dirigeante absoute, (encore une réminiscence Monarchique), de tout contrôle, ainsi lui permettant toutes les frasques et toutes les déviances, des déviances galopantes au fil des jours et des ans. Au différent, ces législateurs originels pseudos Républicains ont confisqué, au peuple, dès le premier jour de la République, le seul trait de Démocratie, (bien oui, il y avait un volet Démocratique, pour le peuple, ce qui peut paraître ahurissant car nous sommes tenus dans une omerta à ce fait, sous la Monarchie) : « exercer, en parallèle au pouvoir du roi, des seigneurs et du clergé, sa souveraineté sur sa communauté, sa viguerie, sa province et son Tiers État .» En effet, chaque année, dans chaque village, l'on disait communauté, à date fixe et dans le lieu habituel, les habitants se réunissaient et les chefs de famille, Hommes et Femmes, parce que les femmes chefs de famille avaient Droit de Vote, élisaient ceux qui allaient gérer la commune soit au titre de Consul pour les pays d'Oc, d'échevin pour les pays d'Oil, et autres fonctions, telles celles de vannier, de garde champêtre, etc., et il était établi, au cours de cette assemblée, un moratoire de ce que devaient faire ces élus durant leur mandat d'un an, renouvelable une fois, des élus qui, tous les ans devaient rendre des comptes à celles et ceux qui les avaient élus à tel point que si les actions menées par ces élus ne répondaient au moratoire, ou si les dépenses engagées étaient indues, les dits-élus devaient rembourser, sur leurs propres deniers, les frais engagés non conformes aux désidératives des électeurs, cas échéant, et suivant la gravité des délits commis, ces élus étaient envoyés en prison… l'un des plus célèbres d'entre eux, (les documents y afférant étant conservés aux Archives Municipales de Perpignan), fut le propre frère d'Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau, plus communément appelé Mirabeau « l'Orateur du peuple » et « la Torche de Provence », André Boniface Louis Riquetti de Mirabeau, surnommé « Mirabeau Tonneau » et « Mirabeau cravate », qui fut emprisonné à Perpignan pour ses déliquescences financières commises durant son mandat de consul exercé dans un village de Provence et pour le non respect de ses engagements envers les électeurs Hommes et Femmes et pour la non mise en œuvre d'un certain nombre de directives édictées par les habitants lors de l'Assemblée annuelle, dans le lieu habituel, qui avait vu son élection…

Ceci étant, depuis l'institution de la Première République en France, les électeurs et, depuis 1947, les électrices, alors que le vote avait accordé aux femmes depuis la mi-XIXe Siècle par une loi votée à la chambre des députés par une majorité de Députés « Blancs » en fin de mandat mais une loi refusée par les « Rouges » qui leur avait succédé, une loi ensuite laissée sciemment aux oubliettes, le décret d'application de la loi étant promulgué plus de 100 ans après par le Deuxième Gouvernement de Charles de Gaulle exercé dans le cadre « des Gouvernements provisoires de la République Française »…, les électeurs et électrices procédent à un vote pour élire les dirigeants qui viennent tous de la classe mafio-politico-politicarde qui se comportent, investis des prérogatives de Dieu, (n'en a-t-il pas été ainsi avec François Mitterrand qui se qualifiait lui-même Dieu ? ) ou de Roi, ( comme s'en est affublé François Hollande dans l'une de ses pseudos plaisanteries, osant même qualifier le peuple des citoyens lambda de sans-dent), en maîtres absolus… Autrement dit nous vivons en Oligarchie : du grec « oligos », un petit nombre et « arché », le commandement. Les lois sont écrites par une élite pour l’élite. Elle ne servent pas l’intérêt du peuple.

Alors les affirmations de « Démocratie » et de République », que nous serinent les hollandistes au pouvoir depuis Mai 2012, et avant eux, mais à un degré moindre, les Sarkozy, les Chirac et les Mitterrand et tous leurs sbires, sont en fait totalement fausses. Même si la supercherie est grossière, elle perdure, bien pire, avec l’avènement au pouvoir de véritables pantins de comédie et de clowns endimanchés que sont, sous la houlette de François Hollande et Manuel Valls, les dits hollandistes et vallsistes, bien soutenus par des médias bobos de gauche, raides comme des piquets, le petit doigt dans la couture et ne bougeant même pas une oreille car c'est le placard assuré qui les attend s'ils dévient de la ligne de conduite imposée par les primes qui leur sont grassement versées par le pouvoir, sur le dos des contribuables, pour cirage de pompes, aux ordres…

liberté 1.jpg

Alors, la Démocratie et la République à la française, ne sont que pures utopies… car la Démocratie, excepté sous l'un des volets de la Monarchie, n'a jamais existé en République Française... et la devise « Liberté, Egalité et Fraternité » n'est que pure fadaise et poudre aux yeux d'autant que des lois liberticides, inégalitaires aux accents, (même si l'une de nos ministres par le biais de ses diktats de justice se fait le chantre le la lutte contre l'esclavagisme), pro-esclavagistes et, à consonances racistes, infraternelles et corporatistes, leur nombre en augmentation galopante depuis janvier 2015 annonciateur d'un proche régime dictatorial ou prémonitoire d'un extrémisme barbare, ont été votées depuis l'instauration de la Première République...

N.B 1 -. Si ce texte surprend, certains pouvant m'affubler, à sa lecture, de qualificatifs peu reluisants, que ceux-ci sachent que je suis un frondeur contestataire refusant le socialisme et le républicanisme aux connotations hollandistes et vallsistes... qui plongent, tous les jours un peu plus, la France dans les bas fonds des basses fosses de l'extrémisme et de la dictature en découlant et qui l'entraînent dans une faillite institutionnelle irrémédiablement irréversible... Tout cela en remerciement de les avoir élus en 2012 et de leur en avoir confié, vrais moutons de Panurge que nous sommes, bêlant comme des agneaux et restant muets comme des carpes, les rênes...

N.B. 2 - Unité et Indivisiblité de la République Française, Liberté, Egalité, Fraternité ou la Mort...

liberté 2.jpg

 Cette devise, est-ce anodin ou annonciateur du pire ?, ou sont-ce les convictions profondes qui animent, dixit François Rabsanem qui souhaite qu'il présente sa candidature aux prochaines présidentielles de 2017 afin que les français ouvrent les yeux sur le travail glorieux qu'il a accompli depuis Mai 2012, notre GRAND PRÉSIDENT MÉCONNU, François Hollande ?, a été remise au goût du jour, par le nouveau portail de la Présidence de la France et mis en ligne après Mai 2012...

,http://www.elysee.fr/la.../liberte-egalite-fraternite/

12:06 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : démocratie, république, oligarchie, utopie, poudre aux yeux, supercherie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

19 mai 2015

Vient de paraître : Terres Catalanes & Comtales, perles méditerranéennes.

Vient de paraître : 

Terres Catalanes & Comtales, perles méditerranéennes.

de Raymond Matabosch

ISBN ; 9781326278526

Pages : 129

Reliure : Couverture souple en dos carré collé

Impression intérieure : Noir & blanc

Terres catalanes et comtales.jpg

Terres catalanes & comtales, perles de la Méditerranée

L'histoire crée les états et délimite les frontières mais celles-ci ne parviennent pas toujours à séparer les hommes, unis, par delà les nationalités, par les coutumes, les traditions communes et les parlers. Tel est le cas de la Catalogne, partagée, au fil des temps, entre France et Espagne. Capitale des antiques Comtats, hier Province du Roussillon, aujourd'hui Catalogne Nord, Perpignan a peut-être plus d'affinités avec Barcelone qu'avec Toulouse, Carcassonne, Montpellier ou Nîmes. Ici, tout évoque l'Espagne si proche : la lumière, les palmiers et, surtout, le palais médiéval des Rois de Majorque, celui de la Députation ou encore la belle Loge de Mer d'un pur gothique catalan. Même la très méridionale cathédrale Saint Jean apporte une pierre à la spécificité et à l'originalité de cette terre catalane. Dans le Castillet, la Casa Pairal évoque les traditions agricoles et artisanales de la Vicomté de Vallespir, des Comtés de Roussillon et de Cerdagne, et celles de ses dépendances, le Conflent et la Capcir.

13:12 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roussillon, livre, catalogne nord, comtats | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

09 mai 2015

Le volcan Hakone, au Japon, en état pré-éruptif... Des évacuations...

Volcan Hakone, au Japon, état pré-éruptif...

Des évacuations...


Le quotidien russe "gorets-media.ru", a annoncé le Jeudi 7 mai 2015 : "Volcan Hakone, peur sur le Japon, les autorités nippones ont intimé une évacuation d'urgence des personnes..."

Suivant ce quotidien

Les autorités japonaises, élevant le niveau d'alerte volcan au Niveau 2, ont annoncé la complète évacuation des personnes du plateau Ovakudani, ce qui a concerné, en particulier, l'évacuation de touristes. Le volcan Hakone fait partie du parc national de Fuji-Hakone-Izu.. Le lac de soufre est rentré en ébullition et a atteint une température d' une centaine de degrés Celsius, une température qui peut se propager dans toute la vallée....

Cette élévation de la température, dans le lac de soufre, est concomitante avec un essaim sismique d'origine volcanique dont les épicentres sont de plus en plus proche de la surface, qui a débuté début avvril et dont le nombre d'évents est en constatnte augmentation. Des experts de l'Université de Kyoto croient que le volcan Hakone peut rentrer en éruption au cours des prochains jours prochains jours et au plus dans le laps de temps d'une quinzaine de jours.

Selon "RIA Novosti", un autre quotidien russe, les sismologues ont enregistré, du 26 Avril au 4 mai, 790 séismes d'origine volcanique, de magnitude maximum 2,6. Mais le Mardi 2 Mai plusieurs secousses ont été ressenties par la population.

La dernière éruption du volcan, d'origine phrétomagmatique, s'est produite en 1170...

Lac Ashi et en arrière plan, le Mt Fuji.JPG

 Et dans le cadre de mes livres de vulgarisation sur les volcans, mon prochain "Le Fuji-san, volcan du Lotus hondoïen." est sous presse et tout un chapitre est consacré au volcan hakone avec l'interrogation finale;;; Si le volcan hakone rentre en éruption, ne déclenchera-t-il pas, possédant une même chambre magmatique profonde, une éruption au Mont Fuji, d'autant que le Mont Fuji, le volcan Hakone et le volcan Ashikamaya font parti du même complexe volcanique..

Première de couverture.jpg

Les deux premières pages du chapitre consacré au volcan Hakone

 

le volcan hakone texte.jpg


 

29 janvier 2015

Extrait du premier chapitre du pamphlet "Les voix fuligineuses de l'Antéchrist." de Raymond Matabosch, à paraître au 15 Février 2015.

Ce pays « ami » et son feu souverain, le roi Abdallah, « digne de toute sa confiance » avec lequel François Hollande, Président de la République française, (suivant ses propos tenus lors de sa conférence de presse sur les relations entre la France et l'Arabie saoudite du 29 décembre 2013), « partageait exactement la même position »

l'Antéchrist.jpg

...........................................

Un système de succession adelphique, la famille royale, une classe sociale en soi, une application rigoriste de la charia, le pays d'Ibn-Saoud et les djihadistes, une schizophrénie des saoudiens à l'étranger…, avec le décès du roi Abdallah et l'accession au trône de son demi-frère, le prince Salmane, il devient important de lever une part du voile fuligineux et de la chape de plomb amphigourique qui caparaçonne le Royaume d'Arabie saoudite de confession sunnite salafiste/wahhabite.

Plusieurs dirigeants mondiaux, tous, les uns plus que les autres véritables pantins de comédie, ont présenté leurs hommages au roi saoudien décédé et lui ont tressé des lauriers. Ainsi, le Premier ministre britannique, David Cameron, a déclaré « qu’il avait renforcé le dialogue entre les religions » et son prédécesseur, Tony Blair, « que le personnage, avait été un modernisateur habile, qui a dirigé son pays vers l’avenir. » Pour n'être point en reste, la française, Christine Lagarde, directrice générale du Front Monétaire International, a souligné « le féminisme discret du roi » et François Hollande, Président de la République française, « a salué la mémoire d'un homme d’État dont l’action a profondément marqué l’histoire de son pays et dont la vision d’une paix juste et durable au Moyen-Orient reste plus que jamais d’actualité. »

A l'instar de la Corée du Nord, du Turkménistan, des Émirats arabes unis, du Qatar, du Koweït, de l'Oman ou de certaines des plus violentes dictatures africaines, l'Arabie saoudite est apparue dans le bas du classement annuel 2014, établi par Freedom House, une organisation basée à Wahington, étudiant l'étendue de la démocratie dans le monde. en ce qui concerne les libertés civiles et politiques.

En Arabie Saoudite, les partis politiques et les syndicats ne sont pas autorisés. Au cours de l'année 1990, le « Parti Socialiste Arabe d'Action », fondé en 1972, et « le Parti Communiste d'Arabie saoudite », créé le 31 Août 1975, sont persécutés et dissous et leurs membres emprisonnés. Après qu'ils aient eu pris l'engagement de ne pas poursuivre leurs activités politiques, ils ont été libérés. Seul le « Parti Vert d'Arabie saoudite », bien que son existence ne soit pas reconnue légalement, est la seule formation politique active dans le royaume. Il n’existe aucune élection nationale, Les premières élections, au niveau municipal uniquement, parmi les élus deux femmes, - Le 25 Septembre 2011, le roi Abdallah accorde le droit de vote aux femmes à la suite des mouvements populaires qui ont eu lieu dans le cadre du Printemps arabe -, siégeant au Conseil de Djedda, - deuxième ville du pays saoudien et grand centre de commerce -, ont lieu en 2005.

L'Arabie Saoudite qui étant une monarchie absolue, gouvernée par un roi héréditaire, il n'y a pas de Parlement, seule fonctionne une chambre consultative symbolique au pouvoir extrêmement restreint, connue sous le nom de « Majlis al Shura », ou « Conseil de la Choura », et composée de 150 membres, tous nommés par le monarque pour quatre ans. Elle constitue, système monocaméral ou unicaméral, - système parlementaire à une seule chambre, longtemps considéré comme la marque d'un régime authentiquement républicain -, le seul organe législatif du pays. Elle est autorisée à proposer des projets de loi et à les transmettre au roi, mais lui seul a le pouvoir de les adopter et de les faire respecter. Elle élabore les études collégiales sur des rapports annuels réalisés par les ministères et organismes officiels. Ses conseils sont transmis au roi afin de l'aider à décider sur les projets politiques, les traités internationaux et les plans économiques. Enfin, elle peut être sollicitée afin d'examiner les budgets annuels. Le 11 Janvier 2013, pour la première fois, des femmes saoudiennes, - princesses, universitaires et militantes, leur conseil étant limités aux domaines « féminins », tels la famille et les enfants -, de confession sunnite salafiste/wahhabite ont été nommées membres de l'Assemblée consultative

En Arabie saoudite, la critique du régime et les manifestations contre la dynastie des Al-Saoud, notamment dans les provinces orientales, sont strictement interdites. Si les militants d'opposition sont systématiquement embastillés. Si, en 2014, Abd al-Karim al-Khoder, après avoir réclamé le passage à un gouvernement constitutionnel, est devenu prisonnier politique ; si le blogueur Raif Badawi a reçu 50 des 1.000 coups de fouets auxquels il a été condamné pour prôner la liberté d’expression sur son site ; si Abdul Aziz al Wuhaibi et six autres personnalités ont été arrêtés, détenus arbitrairement et maintenus au secret dans la prison d’al Hair, sans qu’un mandat d’arrêt ne leur ait été présenté, pour un projet de création d’un parti politique réformateur, projet adressé au roi personnellement dans le but de solliciter son autorisation ; si Abdul Aziz al Wuhaibi qui avait refusé de renoncer à ses activités politiques, a été inculpé et condamné, sous le chef d'accusation d’avoir « désobéi au souverain » de l’Arabie saoudite, à sept ans d’emprisonnement, à l’issue d’un procès d’une iniquité flagrante ; si Sheikh Tawfiq Jaber Ibrahim al Amer, religieux chiite, a été arrêté après avoir appelé à des réformes politiques dans un prêche, détenu au secret et inculpé pour avoir « aiguillonné l’opinion publique » ; si Mohammed Saleh al Bajady, homme d’affaires et cofondateur de l'Association saoudienne des droits civils et politiques, - ACPRA -, a été arrêté pour avoir pris part à une manifestation devant le ministère de l’Intérieur, à Riyadh, inculpé de charges liées à la création de l’ACPRA et accusé d’atteinte à la réputation de l’État et de détention de livres interdits, en l'absence de ses avocats qui n’ont pas été autorisés à le rencontrer ni à assister aux audiences ; si Fadhel Maki al Manasif, militant des droits humains et défenseur des droits de la minorité chiite, a été arrêté et détenu au secret après être intervenu alors que la police arrêtait deux hommes sans qu'il ne puisse rencontrer ou appeler ses proches ni un avocat, ce faisant craindre qu’il ait été torturé ; si 16 hommes, dont neuf éminents partisans de la réforme qui ont tenté de créer une association de défense des droits humains, ont été condamnés, par le Tribunal pénal spécial, instauré pour traiter les affaires de terrorisme et déclarés coupables de constitution d’une organisation secrète, de tentative de prise du pouvoir, de provocation contre le roi, de financement du terrorisme et de blanchiment d’argent , - certains d’entre eux ayant déjà été détenus, au préalable, sans inculpation, durant trois ans et demi, maintenus en détention prolongée à l’isolement et interrogés en l’absence de leurs avocats qui se sont vus, en outre, refuser l’accès à bon nombre d’audiences -, à l’issue d’un procès d’une iniquité flagrante, à des peines allant de cinq à trente ans d’emprisonnement ; si Firas Buqna, Hussam al Darwish et Khaled al Rashid ont été arrêtés à la suite de la publication d’un épisode de leur programme en ligne « On nous trompe », traitant de la pauvreté à Riyadh ; si Muhammad al Wadani, enseignant, a été arrêté à Riyadh, lors d’une manifestation en faveur de la réforme, et maintenu au secret dans la prison d’al Hair ; si Khaled al Johani, manifestant à l’occasion de la « Journée de la colère », à Riyadh, a été arrêté, inculpé de soutien à un mouvement de protestation et de communication avec des médias étrangers, maintenu au secret et à l’isolement dans la prison d’Ulaysha et torturé avant d'être transféré à la prison d’al Hair ; si Rima bint Abdul Rahman al Jareesh, membre de l’ACPRA, et Sharifa al Saqaabi ont été arrêtées avec une dizaine d’autres personnes alors qu’elles manifestaient devant le ministère de l’Intérieur, et réclamaient un procès équitable ou la remise en liberté de leurs proches de sexe masculin détenus sans inculpation ni jugement, certains depuis 10 ans, certains ayant été relâchés après s’être engagés, par écrit, à ne plus manifester ; si Rima bint Abdul Rahman al Jareesh et Sharifa al Saqaabi, ont été maintenus au secret, dans une prison à Qasim, au nord de Riyadh pour avoir signé des pétitions appelant à des réformes ; si des centaines de chiites ont été arrêtés à la suite de protestations dans la province de l’Est ; si Hussain al Yousef et Hussain al Alq, contributeurs réguliers à un site internet chiite qui évoque essentiellement les problèmes auxquels est confrontée la minorité chiite en Arabie saoudite, ont figuré au nombre des 24 personnes arrêtées, - certaines battues et frappées à coups de pied par des policiers -. à la suite de mouvements de protestation dans la ville d’Al Qatif contre le maintien de chiites en détention prolongée, et qui ont été relâchés, sans inculpation, après avoir signé un engagement de ne plus manifester : si Hussain al Yousef a de nouveau été arrêté, incarcéré, torturé et libéré souffrant de fortes douleurs dans le dos, et pouvant à peine se déplacer, etc., etc..., toutes les manifestations, diligentées sur le sol saoudien, se terminent par une répression sanglante et cette violence, exercée sur les manifestants, se fait à huis clos car le silence des États-Unis, de l'Europe, de la France, - la complicité de la Présidence de la République, François Hollande déclarant qu'avec le roi Abdallah il « partage exactement la même position » et affiche ouvertement une complicité totale avec ce Royaume moyenâgeux, un état féodal « ami » de toutes les bourgeoisies occidentales et ennemi de tous les travailleurs et de tous les peuples qui aspirent à se libérer du joug des régimes d'un autre âge et de leurs protecteurs impérialistes -, et de leurs médias, sur ces exactions, est impressionnant….

....................................................................
Etc… etc...

11:39 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

26 janvier 2015

Vient de paraître : "Au royaume de la terreur et des anté-élohim" de Raymond Matabosch

"Au royaume de la terreur et des anté-élohim"
de Raymond Matabosch

Au royaume de la terreur et des antéélohim.jpg

Au royaume de la terreur et des anté-élohim

ISBN : 9781326158200
Langue : Français
100 Pages
Reliure : Couverture souple en dos carré collé 
Impression intérieure : Noir & blanc
Prix : 15,00€


Fétichistes et anthropomorphiques, - fétichisme et anthropomorphisme, doctrine concevant l'Homme à l’image de la Divinité à qui elle attribue une forme corporelle et des passions semblables à celles des Hommes -, comme le sont toutes les religions patriarcales, - un Dieu créateur -, les religions de l’Antiquité, - Égyptiens, Assyriens, Phéniciens, Perses, Carthaginois, Grecs, Romains... et des centaines d'autres moins émergentes -, tout autant patriarcales, étaient, en outre, au différent de celles, abrahamiques, dites-monothéistes, - judaïsme, chrétienté et islam -, en nos temps présents, - exceptées celles d’Extrême-Orient, dites-polythéistes. Qu'en fait, depuis près de dix mille ans, Dieu est la compréhension du concept du « chef suprême », imaginé par des seigneurs et des chefs de guerre qui, pour se refaire une virginité tout en privilégiant leur propre enrichissement, s'étaient auto-proclamés « religieux », un utopique, chimérique et illusoire « chef suprême » n'ayant aucun pouvoir sur les individus, si ce n'est un unique pouvoir celui de « leur faire avaler des couleuvres..... »

A l'image de certaines précédentes publications telles :
Chemins de déperdition, Berlingots aux piments et « No, he Kahn't : DSK... », aux Editions Edilivre
http://www.edilivre.com/auteurs/raymond-matabosch-3559.html
Dragées au Piment de Cayenne
http://www.lulu.com/shop/raymond-matabosch/dragées-au-pim...
Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet. 
http://www.lulu.com/shop/raymond-matabosch/étroits-despri...

pamphlétaire par excellence, celle nouvelle publication ne plaira certainement pas à tout le monde et tout particulièrement aux politico-politicards qui agitent leurs bras comme des moulins à vent et qui se gaussent de gérer la France en bons pères de famille depuis 1981...

08:11 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

07 novembre 2014

Séisme précurseur au Piscarelli : Le Campi Flegrei menacerait-il réellement Naples ?

Le 27 octobre 2014, je publiais un ouvrage de vulgarisation sur la Campi Flegrei : http://www.lulu.com/…/le-ca…/paperback/product-21870069.h...

Campi Flegrei.jpg

avec un chapitre entièrement conasacré au Piscarelli : "Le complexe volcanique Campi Flegrei : Se méfier du Pisciarelli."

"Outre la Solfatara, l'édifice vulcanien du Pisciarelli est aussi siège de sources d'eaux chaudes, d'émissions de boues et de manifestations fumerolliennes. Au différent de la Solfatara considérée comme la seule bouche volcanique, - jugée, par les autorités, en état présent de quiescence -, encore active du complexe volcanique du Campi Flegrei. La structure collinaire du Pisciarelli, proche d'Agnano(4), n'est pas recensée au titre de bouche secondaire, pourtant elle présente un anneau de tuf daté de l'Ionien, - 781.000 à 126.000 ans - , et, évent thermal, des émissions de vapeurs et de gaz sulfureux, et des éruptions fumerolliennes s'y manifestent depuis les temps « anciens »...

Depuis Octobre 2006, une activité thermale inhabituelle et croissante vient bouleverser le calme paterne du site. Une source d'eau bouillante a subitement paru, formant rapidement un bassin bouillonnant d'environ 3 mètres d'ampleur. Entre les 9 et 10 mars 2009, la «polla» s'est brutalement étendue, attei­gnant 5 à 6 mètres de diamètre. Parallèlement, la température de l'eau a augmenté. La présence d'impacts de boues, dans les murs de la digue proche de l'évent thermal, suggère qu'il a pu se produire un événement fulminent, de type micro-explosion phréatique conjuguant eau, boue et gaz.

Entre les 16 et 21 décembre 2009, une nouvelle bouche fumerollienne est apparue, venant grossir, d'un nouvel élément, le champ fumerollien du Pisciarelli. Une seconde fois, il a pu être observé la présence de boue autour du point d'émission avec des éclaboussures et des petits amas jusqu'à plus de 3 mètres de haut. De telles constatations laissent insinuer que l'ouverture de la bouche a pu être consécutive, mélange d'eau de boue et de gaz, à une mini événement d'archétype explosif. La température de la nouvelle fumerolle, d'environ 95° Celsius, en fin 2009, est en augmentation sensible et continuelle. En dé­cembre 2010, elle avoisine les 130° Celsius....." etc... etc... etc...

séisme.gif

Le 31 0ctobre 2014, à 14 h 54 un tremblement de terre (un avertissement ?) a été nettement ressenti dans Agnano et Pozzuoli dans la région de Campi Flegrei. Choc ressenti particulièrement dans le domaine de Pisciarelli. Il n'y a pas de dégâts signalés.

30 octobre 2014

Enigme géologique ou énigme fomentée par des scientifiques : Cratère Patomsky, « nid d'aigle », yakoute.

Son BAT était à la correction et en relecture, mais énigme géologique ou énigme fomentée par des scientifiques... celle-ci était à essayer de résoudre, ce à quoi l'auteur s'est attelé... le livre est paru :

Cratère Patomsky, « nid d'aigle », yakoute.

Cratère Patomskyi..jpg

Cratère Patomsky nid d'aigle yakoute

ISBN :9781291909722
Langue : Français
Pages : 84
Reliure : Couverture souple en dos carré collé
Impression intérieure : Noir & blanc

Prix : 13,00€

Durant l'été 1949, le géologue Vadim Kolpakov qui avait en charge, officiellement, de dresser la carte géologique de la région d'Irkoutsk et, officieusement, de prospecter les veines aurifères potentielles, - la ville de Bodaibo, toute proche, étant, depuis 1864, date de sa fondation pour répondre aux besoins de l'industrie aurifère locale, l'un des principaux centres d'exploitation minière de l'or, en Russie -, et des filons mé­tallifères de pech-blende, - minerai naturel de l'uranium -, fait la découverte fortuite, dans les Highlands de Patomsky, dans le district de Bodaybinsky, oblast d'Irkoutsk, en Sibérie, d'une étrange et mystérieuse structure pédologique, le cratère Patomsky, - Патомский кратер en russe et Patom crater ou Patomskiy crater en anglais -. Il est aussi connu sous les appellatifs « cône Kolpakov », - Патомский кратер ou Конус Колпакова, en russe -, « cratère Dzhebuldinsky », - Джебульдинский кратер, en russe -, et « cratère Yavaldinsky », - Явальдинский кратер -. La population locale yakoute le dénomme « Гнездо огненного орла », le « nid de l'aigle de feu. »

Telle une pyramide égyptienne, la structure se localise à.la frontière des régions d'Irkoutsk, - capitale de l'oblast d'Irkoutsk -, et de Yakoutsk, - Iakoutsk, capitale de la République de Sakha ou Iakoutie - à environ 200 kilomètres des premiers lieux habités du centre aurifère de la ville Bodaïbo et à environ 700 kilomètres à l'Est du point d'explosion de la météorite de Tunguska. Elle a la forme d'un cône tronqué irrégulier, d'une hauteur de 15 mètres dans sa partie supérieure et de 70 à 80 mètres pour sa face inférieure, d'un diamètre, à sa base, de 180mètres et de 86 mètres pour sa plate-forme supérieure creusée par une cavité en entonnoir hébergeant, en son centre, une protubérance en forme de dôme semi-circulaire de 12 mètres. La profondeur du fossé annulaire interne est d'environ 8 à 10 mètres, son volume est estimée à 230.000 à 250.000 mètres cubes et sa masse à environ 1 million de tonnes...

Il sera bientôt sur Amazon.com (Etats-Unis), Amazon.ca (Canada), Amazon.co.uk (Royaume-Uni), Amazon.cn (Chine), Amazon.co.jp (Japon), Amazon.com.br (Brésil), Amazon.in (Inde) Amazon.de (Allemagne), Amazon.it (Italie), Amazon.es (Espagne)... et Amazon.fr (France), Barnes & Nobles (Libraires aux Etats Unis), Loot.co.za (libraires en Afrique du Sud), etc...

27 octobre 2014

Le Campi Flegrei,supervolcan actif.. Naples sous la menace...

Le nouveau livre de vulgarisation sur les volcans,

auteur Raymond Matabosch, est paru :


Le Campi Flegrei,supervolcan actif..

Naples sous la menace...

Le Campi Flegrei,supervolcan actif...Menace sur Naples.jpg

Pour en acquerrir un exemplaire :

Le Campi Flegrei, supervolcan actif

ISBN 9781326042400
Pages102
ReliureCouverture souple en dos carré collé
Impression intérieureNoir & blanc
Prix : 15,00€

Une éruption, au Campi Flegrei, est-elle imminente ? Tout comme l'ont écrit, dans leur rapport « gelé » par la Défense Civile, les docteurs en volcanologie Jacopo Selva, Warner Marzocchi, Paolo Papale et Laura Sandri de l'Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia« les événements volcaniques à haut risque sont précédés par de longues périodes de troubles au cours de laquelle les scientifiques sont invités à fournir des prévisions en temps réel. Mais la rareté des événements disponibles, l'inaccessibilité au système volcanique souterrain, les comportements non-linéaires, et les ensembles de données limitées constituent d'importantes sources d'incertitude. » Qu'ainsi, même si une éruption est plus que plausible et à redouter, toute réponse est quasi impossible à formuler.

Il sera bientôt sur Amazon.com(Etats-Unis), Amazon.ca (Canada),Amazon.co.uk (Royaume-Uni), Amazon.cn (Chine), Amazon.co.jp (Japon), Amazon.com.br (Brésil), Amazon.in (Inde) Amazon.de (Allemagne), Amazon.it (Italie), Amazon.es (Espagne)... et Amazon.fr (France), Barnes & Nobles (Libraires aux Etats Unis), Loot.co.za (libraires en Afrique du Sud), etc...

26 octobre 2014

Le complexe volcanique Campi Flegrei, Un supervolcan actif.. Vers une nouvelle éruption.

Extrait de l'ouvrage : « Le Campi Flegrei, supervolcan actif », auteur Raymond Matabosch.

 

Chapitre III. Le complexe volcanique Campi Flegrei : Se méfier du Pisciarelli. (suite)


Activités thermales et fumerolliennes anormales sur le Pisciarelli.


Depuis octobre 2006, une activité thermale inhabituelle 
et croissante vient bouleverser le calme paterne du site. Une source d'eau bouillante a subitement paru, formant rapidement un bassin bouillonnant d'environ 3 mètres d'ampleur. Entre les 9 et 10 mars 2009, la «polla» s'est brutalement étendue, atteignant 5 à 6 mètres de diamètre. Parallèlement, la température  de l'eau a augmenté. La présence d'impacts de boues, dans les murs de la digue proche de l'évent thermal, suggère qu'il a pu se produire un événement fulminent, de type micro-explosion phréatique conjuguant eau, boue et gaz.


campo fumarolico di Pisciarelli.jpg

Entre les 16 et 21 décembre 2009, une nouvelle bouche fumerollienne est apparue, venant grossir, d'un nouvel élément, le champ fumerollien du Pisciarelli. Une seconde fois, il a pu être observé la présence de boue autour du point d'émission avec des éclaboussures et des petits amas jusqu'à plus de 3 mètres de haut. De telles constatations laissent insinuer que l'ouverture de la bouche a pu être consécutive, mélange d'eau de boue et de gaz, à une mini événement d'archétype explosif. La température de la nouvelle fumerolle, d'environ 95° Celsius, en fin 2009, est en augmentation sensible et continuelle. En décembre 2010, elle avoisine les 130° CelsiusPar définition, une fumerolle est une fissure ouverte près d'un volcan ou sur une zone vulcanienne, d'où s'échappent des gaz volcaniques plus ou moins chauds, de 100° Celsius à plus de 500° Celsius. Ces buées bouillantes sont composées de vapeur d'eau, de sulfure d'hydrogène, de dioxyde de carbone, de dioxyde de soufre, d'acide hydro-fluorique, de composés de chlore et d'azote, d'acides tel l'acide sulfurique, d'éléments minéraux d'origine magmatique et de traces métaux à l'état de vapeur comme du mercure, etc...  Des dépôts colorés précipitent, souvent, autour de l'évent. Elle correspond, en profondeur, au dégazage, tranquille et régulier, d'un magma.

FumErolles au pisciarelli.jpg

La distribution géographique de ces zones renseigne les volcanologues sur les fissurations qui se produisent dans l'édifice volcanique, donc des zones potentiellement faibles. Elles sont une source d'informations précieuses sur l'activité du volcan. En effet, la remontée du magma, dans la chambre magmatique, provoque d'importants dégazages générant un bombement du plancher de l'édifice volcanique, des craquelures et des fissures au sol qui s'élargissent. Il est alors constaté une augmentation graduelle du nombre d'évents fumerolliens, de la température et l'acidité des buées sulfureuses.

Le complexe volcanique Campi Flegrei, Un supervolcan actif.. Vers une nouvelle éruption.

Extrait de l'ouvrage : « Le Campi Flegrei, supervolcan actif », auteur Raymond Matabosch.

 

Chapitre III. Le complexe volcanique Campi Flegrei : Se méfier du Pisciarelli. (suite)

L'aire urbaine, concernée par le super-volcan Campi Flegrei et son proche voisin, le complexe caldeirique Somma-Vésuve, - moins de 12 kilomètres entre les emprises internes des deux édifices vulcaniens et chambre magmatique commune en faisant un même complexe volcanique -, compte plus de 4,5 millions d'habitants.

La Solfatara.jpg

Une telle concentration de population devrait inciter à la prudence et préconiser l'application du principe de précaution. Mais la région Napolitaine est très touristique et «marcher sur la terre chaude, voir les fumerolles en un petit panache de vapeur sortant de terre et les bulles éclater dans la boue...», est magique. Aussi, l'intérêt financier prenant le pas, les spécialistes concè-dent que le Campi Flegrei connaîtrait, actuellement, un état de repos caractérisé.

La solfatara est l'un des quarante cratères recensés faisant partie du complexe volcanique du Campi Flegrei. Le diamètre de son cratère atteint 770 mètres et présente un paysagedésolé de tuf et de trachytes d'un blanc immaculé.

Fumerolle Solfatare.JPG

Son plancher chaud - 30 à 40°C. - est irrégulier, interrompu par des fractures transversales, sillonné par des explosions de faible intensité, percé de cavités profondes et surtout parsemé de fangaia, des baignoires de boues à 140°C. Des buées bouillantes sulfureuses - les fumerolles - sortent de terre en petits panachesde vapeur. Certaines, éjectées à une pression de 15 millibar, at­teignent, comme à la « Bocca Grande(2) », une température de 162° C. À cause de son activité fumerollienne, thermo-minérale et mudpotienne(3) permanente et les crises bradyséismiques qui déforment son plancher, la Solfatara représente un certain danger pour les citadins des environs et pour les touristes qui s'y pressent.

Lac bouillonnant à la Solfatara.jpg

Outre la Solfatara, l'édifice vulcanien du Pisciarelli est aussi siège de sources d'eaux chaudes, d'émissions de boues etde manifestations fumerolliennes. Au différent de la Solfatara considérée comme la seule bouche volcanique, - jugée, par les autorités, en état présent de quiescence -, encore active du complexe volcanique du Campi Flegrei. La structure collinaire du Pisciarelli, proche d'Agnano(4), n'est pas recensée au titre de bouche secondaire, pourtant elle présente un anneau de tuf daté de l'Ionien, - 781.000 à 126.000 ans - , et, évent thermal, des émissions de vapeurs et de gaz sulfureux, et des éruptions fumerolliennes s'y manifestent depuis les temps « anciens ».

Notes.

(2) La « Bocca Grande » était appelée, par les anciens, le « Forum Vulcani », la Demeure du Dieu du Feu. Au début du XIXe Siècle, pour le volcanologue allemand Friedländer, un petit Observatoire Volcanologique, y fut bâti. Il s’écroula aussi bien à cause des mouvements telluriques périodiques liés au Bradyséisme Phlégréen qu’à cause de l’ouverture d’une fumerolle et il n'en subsiste que quelques ruines.

(3) Les mudpots sont des émissions de boues chaudes liées au géothermalisme et, plus directement, au volcanisme.

(4) Cratère volcanique, de 6,5 kilomètres de diamètre, d'appartenance au système Campi Flegrei, dont la dernière éruption s'est produite en 2300 ans ± 10 ans Bephore Christ.

25 octobre 2014

Le complexe volcanique Campi Flegrei, Un supervolcan actif.. Vers une nouvelle éruption.

Extrait de l'ouvrage : « Le Campi Flegrei, supervolcan actif », auteur Raymond Matabosch.

Chapitre III. Le complexe volcanique Campi Flegrei : Se méfier du Pisciarelli.

 

Le Campi Flegrei est-il réellement « en état de repos su­perficiel apparent ? » Le Campi Flegrei étant un volcan actif, telle est la question que tout un chacun devrait se poser, sans se voiler la face, et doublement se la poser car, selon la mytholo­gie, le Vésuve a été créé par « Héphaïstos », le dieu du feu, des forges et des volcans, en recouvrant le géant « Mimas » et ses frères Gigantopithèques, - les fils que « Gaïa », la terre, en­gendra du sang jaillissant des organes génitaux tranchés d'« Ouranos »et primates homininés ayant vécu, du Miocènesupérieur au Pléistocènemoyen, de 11,608millions d'années à 126.000 ans-, d'une épaisse couche de métal en fusion qui for­mera le Somma-Vésuve.

Son histoire éruptive nous informe que, comme pour l'éruption explosive qui a détruit l'Archiflegreo, en 39.280 ans ± 110 ans BP, la fracturation du socle, suite à une phase de compression lithosphérique accompagnée par une kyrielle d'es­saims sismiques fissurant et faillant la croûte terrestre, - 25 à 30 kilomètres d'épaisseur au niveau de la Campanie -, une conjoncture facilitant et accélérant la remontée de magma vers la surface, à déclenché celle du XVIe millénaire avant BP. Il est donc à croire que lors d'une nouvelle compression lithosphé­rique, du moins quand l'énergie engrangée sera portée à satura­tion, une nouvelle phase éruptive paroxysmale, ultra ou supra-plinienne, se produira, sur une durée temps plus ou moins éten­due, dans le complexe volcanique Campi Flégrei-Somma-Vé­suve.

Configuration tectonique.jpg

A cela, une raison géomorphologique en est le moteur. En effet, le terrane Italia qui, après s'être détaché du continent Ibérica(1), vers 60 à 70 millions d'années BP, - formation du rift Thyrénien -, a dérivé dans un sens de rotation anti-horaire pour venir percuter, - 35 à 40 millions d'années -, en sa façade Nord, avec la fermeture de l'Océan Thétis, les terranes Proven­çia et Valésia, générant l’orogenèse des Alpes, et en ses fa­çades Nord-Est, Est et Est-Sud-Est, la micro-plaque Adriatica qui, en sa partie océanique plus vieille et plus lourde, s'est in­curvée et a plongé, provoquant l'ouverture d'une fosse tectoni­que, sous le terrane italote avant de s'enfoncer dans le manteau.

En outre la façade Est-Sud-Est est rentrée en collision, engageant, dans le Sud-Est de l'Italie, un processus de forma­tion de reliefs, et d'ensembles orogènes , avec le terrane Apulia d'appartenance à la micro-plaque Adriatica. Enfin, la ride médio-Thyérienne,frontière de divergence entre les terranes Corso-sarde et Italica accentue la rotation anti-horaire du ter­rane italote.. Dans ce contexte compressif très complexe, le magma s'accumule dans l'immense chambre magmatique de quelques 50 à 70 kilomètres de diamètre qui se situe à quelques 17 kilomètres de profondeur sous l'imposant Campi Flegrei et son cône adjacent, le Somma-Vésuve.

Notes.

(1) « Le continent lusitano-iberico-provençalo-italo-maghrébin. » Raymond Matabosch. 2003. « Les Volcans de l'rault. » Raymond Matabosch. 2014. 

05 octobre 2014

Vient de paraître : Ecrits aux Quatre vents. Tome I.

product_thumbnail.jpg

Ecrits aux quatre vents. Tome I

de Raymond Matabosch     

ISBN : 9781326034870      

Pages : 128                          

             Couverture souple en dos carré collé

Impression : Noir & blanc   

 

" Presque cinquante ans d'écriture, une à deux heures par jour : des kilomètres d'encre noircissant des centaines, voire des milliers, de feuilles blanches aujourd'hui majoritairement jaunies par le temps aveugle et impitoyable, en toute indifférence. Des dossiers techniques, des romans, des nouvelles, des poèmes, des contes et des légendes... s'empilent et dorment sur des étagères... Mais s'il n'en était que de ces écrits ! Correspondant de presse et journaliste occasionnel, des dizaines, de centaines, d'articles s'accumulent et s'amoncellent dans des cartons, à la cave, un vrai fatras faisant les délices des souris qui, déchiquetant les vieux journaux et nichant dans les confettis qu'elles ont confectionnées, s'en donnent à cœur-joie. "

09:48 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

05 septembre 2014

Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet. de Raymond Matabosch

Étroits d'esprits & pleutres réalités. Pamphlet.

de Raymond Matabosch 

Etroits d'esprit & pleutres réalités.jpg

sur : http://www.lulu.com/shop/raymond-matabosch/étroits-despri...

ISBN : 9781291796339
Publié : 25 mars 2014
Pages : 162
Reliure : Dos carré collé à couverture souple
Impression intérieure : Noir & blanc

Extrait de la Préface :

"...Si Pierre Corneille, avocat général à la table de marbre du Palais, poète et dramaturge français, dans sa comédie, le menteur, en « de beaux semblants cachant des âmes basses ! » brocardaient ces personnages vils, Maurice Schumann, homme politique, journaliste et écrivain français, avant 1939 membre de la Section Française de l'Internationale Ouvrière, membre fondateur du Mouvement Républicain Populaire, et, enfin, membre de l'Union des Démocrates pour la Ve Répu­blique, « préfère un futur imprévisible à un futur imposteur ».
Par définition, suivant le Dictionnaire de l'Académie Française, un imposteur est celui qui impute faus­sement à quelqu'un quelque chose de préjudiciable et d'odieux, celui qui invente, qui débite une fausse doctrine pour séduire les hommes, pour faire secte, ou, encore, celui qui tâche de trom­per, soit par de fausses apparences de piété, de sagesse, de pro­bité, soit en voulant se faire passer pour un autre homme qu’il n’est.. "

Extrai du Sommaire :

Première partie : De la Reconquête..........................
Dominique Strauss-Kahn : La justice française et les dirigeants du PS en accusation 
Un président normal avec un patrimoine immobilier normal..
Un gouvernement normal pour un Président normal
..................................
La République Française touche le fond des culs de basses fosses
Un pavé dans la mare aux cochons
Le dadaïsme de François Hollande et de son gouvernement
..........................................................................

Deuxième partie : De la Décadence...........................
L'affaire des écoutes illégales de Nicolas Sarkozy, une Affaire d'État et d'espionnage politique
Hollande, Valls & Taubira : abus de pouvoir absolu
..........................................................................

Troisième partie : De l'outrance permissive au grand fracas
...........................................................................
Le choeur des vierges et des outardes effarouchées
Le feu à la Présidence de la République et au Gouvernement
..........................................................................

Avec comme titre "De la Reconquête", pour la Première partie de mon ouvrage pamphlétaire, j'ose à penser que tout un chacun a en mémoire le livre signé Caton... ou l'histoire d'une imposture montée de toute pièce par Hollande, Attali et Bercoff pour le compte de Mitterrand... publié en 1983.... et, en 1983, Hollande a 29 ans... Il est directeur de cabinet de Max Gallo, porte-parole du gouvernement de Pierre Mauroy. Mitterrand a une idée machiavélique : faire écrire un pamphlet par un prétendu leader de droite, mais qui se cacherait derrière un pseudonyme, Caton, et qui en réalité discréditerait la droite.... Le journaliste André Bercoff accepte de tenir la plume ; le livre s'appelle « De la reconquête ». Pour ne pas qu'on reconnaisse Bercoff, Hollande accepte de prêter sa voix pour une interview de « Caton » à France Inter. Il déclare : « La vérité, c'est tout simplement que le pouvoir socialiste ne tombera pas comme un fruit mûr. Et ceux qui laissent entendre que nous pouvons, c'est-à-dire nous la droite, revenir au pouvoir dans les mois qui viennent, ou même dans les deux années qui viennent se trompent, et trompent les Français. » En fait ce qu'à fait Hollande, tout au long de sa campagne pour les présidentielles, en 2012... Mais c'est vrai 1983 est loin.... très loin... pour que les français s'en souviennent... Et lors des présidentielles, Hollande, l'imposteur, à même lopé les socialistes comme il lope, du Premier Ministre au dernier des Secrétaires d'Etat, tout son gouvernement... 


Bientôt accessible, aussi, sur :

- Amazon.com : http://www.amazon.com/s/ref=nb_sb_noss_1?url=search-alias...
- Amazon.co.jp : http://www.amazon.co.jp/Raymond-Matabosch/e/B00KYSYZUO/re...
- Barnes & Noble : http://www.barnesandnoble.com/s/raymond-matabosch?store=a...
- Liberiauniversitaria.it : http://www.libreriauniversitaria.it/books-author_matabosc...
- exlibris.ch : http://www.exlibris.ch/fr/recherche/?q=raymond+matabosch&...
- Rakuten.com :http://www.rakuten.com/sr/searchresults.aspx?sid=3&qu...
- tanum.no : https://www.tanum.no/forfattere/Matabosch,%20Raymond
- etc... etc... etc...


12:48 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

17 juillet 2014

Les filles du paysan et autres contes marocains.

Les filles du paysan et autres contes marocains

Les filles du paysan.jpg

Les Filles du paysan

Raymond Matabosch

Les Mille et Une Nuits, l'orgueil de la littérature arabe et le chef-d'œuvre pour toutes les autres depuis bien des siècles, continue à inspirer les nouveaux écrivains comme il a inspiré les plus anciens. L'Arioste, Boccace, Hoffman, Kipling, Selma Lagerlof, Karen Blisxen... ne s'en sont pas privés. Raymond Matabosch non plus. Il en a puisé le style poétique, fantastique et merveilleux. Ses personnages portent le Haik, le voile, le turban ou le tarbouche comme les porteraient Ali, Isaac ou Raymond.

Tous les ingrédients, tous les arômes du conte sont présents et il ne manque ni prince, ni fée, ni mendiant pour caricaturer le monde réel afin de nous offrir l'évasion que nous ne trouvons que dans le rêve. Des contes anonymes arabes, berbères, soufis. D'autres inspirés et adaptés d'Al Qalyubi et de Ibn Quatayba.

Raymond Matabosch le conteur est si différent de Raymond Matabosch le poète. Si ses « Chemins de Solitude », ouvrage que j'ai eu la joie et l'honneur de préfacer, sont de longs chemins qui serpentent les plus hautes des montagnes, les plus actifs des volcans, les tremblements les plus dévastateurs, les menaces les plus probables dans l'immédiat, ses Contes, Fables et Légendes au Pays du Couchant lointain, eux, nous mènent aux pays lointains dont rêvent tous les hommes, nous portent sur les ailes de l'imagination dans la cour d'Errachid, exorcisent nos fantasmes les plus profonds, les plus enfouis, les plus beaux de nos fantasmes.

Abdelouahid Bennani, poète, traducteur et écrivain marocain.

23:06 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

02 juillet 2014

Et si l'Affaire Sofitel, pour DSK était vraiment un complot grossier ?

Au veilles des élections présidentielles de Mai 2012, il y a eu, le 14 Mai 2011, l'Affaire du Sofitel, à New York, mettant DSK, prétendant à la présidentielle pour le Parti Socialiste, hors circuit, une affaire Sofitel qu'à tout prix on a voulu impliquer à Nicolas Sarkozy...

coup de poing.jpg

Nous voila en Juillet 2014, et Mai 2017 s'approche à grands pas... C'est au tour de Sarkozy, probable futur candidat pour la Droite aux prochaines présidentielles, d'être mis sous les feux d'affaires... suite à des écoutes illégales, puisque ne concernant pas les affaires en cours mais ayant servi à les diligenter, dont tant les Ministres de la Justice de l'époque, reconduite dans son mandat ministériel, que de l'Intérieur, aujourd'hui Premier Ministre, que le Président de la République en personne ont été contraints de déclarer qu'ils avaient menti dans leur déclaration de leur ignorance de ces écoutes...

Il semblerait que les affaires, aux approches des présidentielles tant celles de 2012 que celles de 2017, se répètent... et intriguent fortement... celles et ceux qui réfléchissent... Même les milieux journalistiques et judiciaires, pourtant socialisants à 90/95%, s'interrogent "sur la répétition malsaine de ce qui semble être un complot ourdi par un même groupe de personnes qui ont aspiré au pouvoir suprême, qui y sont parvenus et qui souhaitent y rester..."

Qu'en sera-t-il pour les futurs candidats de Gauche, d'Extrême Gauche, de Droite et d'Extrême Droite, qui voudront s'opposer à leurs sombres desseins, si les arcanes des sondages portent l'une ou l'un d'eux en tête et la ou le placent comme plausible présidentiable malgré un quelconque pacte Républicain ? Des affaires pointeront-elles, aussi, quelques mois avant Mai 2017, afin de les éliminer de la course à la Présidence de la République.... ?

Si tel en advient, la France n'est plus en République mais, "le réseau des écoutes téléphoniques, charpenté autour de plusieurs pôles dont au moins 1 voire 2 ou 3 à l'Elysée, d'autres dans certains ministères(1)...", "s'étant amplifié depuis Septembre 2013 et regroupant une véritable horde, bi ou tri milliaire
(1)" aux frais du contribuable, "d'agents issus des milieux policiers et militaires(1)", sous une dictature d’État...

A suivre... avec intérêt et pertinence...


Note :

(1) Indiscrétions, courant deuxième semestre 2013, d'un des journalistes attaché à l'Elysée, reprises sur "une feuille de chou" étrangère

22:13 Écrit par catalan66270 dans Coups de gueule, Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

01 juillet 2014

Extrait de "Le cratère météoritique de Maâdna", Willaya de Laghouat en Algérie

Situé à 125 kilomètres à l'Est-Sud-Est de Laghouat et à 40 kilomètres au Sud-Est de Hassi Delaa, le cratère météoritique de Maâdna, - aussi étiqueté cratère de Talemzane(1) -, localisé près d'une petite dépression dénommée Talemzane au lieu-dit Daïet el Maâdna et répertorié sur la carte topographique à 1/200.000ième de Oued Attar, suscite, depuis sa découverte, en 1928, par un certain Capitaine Dubut(2) qui, le premier, a effectué un lever de la structure, l'intérêt des chercheurs soucieux de percer le secret de cette cuvette terrestre.

cratere de Maâdna.jpg

Etudiée en 1950, puis en 1953 par Karpoff, en 1980 par Lambert, en 1985 par les associations oranaise d'astronomie El-Battani et varoise de Novae, en 1988 par les chercheurs des universités d'Oran et de Nice, en 2007, par deux commissions représentant respectivement le Centre de Recherche en Astronomie, Astrophysique et Géophysique, - le CRAAG -, de Bouzaréah et le Centre National d´Études et de Recherches en Urbanisme, - le CNERU -, et du 05 au 11 Mai 2008 par une équipe scientifique dirigée par A. Lamali du CRAAG et composée de N. Merabet, de S. Maouche, de M. Ayache, de El Hadi Meziane, de H. Bendjelloul et de P. Rochette, cette excavation, presque circulaire, dominée par une jante culminant à 70/75 mètres au-dessus du plancher de la cuvette, a un diamètre de 1.750 mètres.

Ce cratère d'impact s'est formé entre 0,5 et 3 millions d'années, plus probablement au Pliocène, - Zancléen, 5,332 ± 0,005 à 3,600 ± 0,005 Millions d'années -, consécutivement à la chute d'une météorite ferreuse de masse estimée entre 1 et 2 tonnes et de diamètre compris entre 40 et 70 mètres. Il s'incise dans les roches cibles....

Notes :

(1) Earth Impact Database, 2009, suivant nom donné par R.Karpoff, en 1953, « The meteorite crater of Talemzane in southern Algeria, Meteoritics, Tome 1, pages 31 à 38 », en référence au bordj de Talemzane situé à 9 kilomètres au Nord-Ouest de la structure.
(2) R. Karpoff, « Les cratères de météorites ». Bulletin liaison Saharienne, Alger, 1952, tome 3, numéro 10, pages 2 à 5.

Suite de l'extrait dans Astéroïdes & météorites : une menace.
II. Impacts de météorites sur le continent africain.
à paraitre au cours du deuxième semestre 2014

23:52 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés, Sciences : volcanisme et volcanologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

16 juin 2014

Un réel Mélangé, recueil de haïku, tanka, bussokussekika, sedoka & katauka...

C'est fou... pour un livre auto-édité...

un réel mélangé.jpg

Le recueil de haïku, tanka, bussokussekika, sedoka & katauka : "Un réel mélangé", publié par Raymond Matabosch

http://www.lulu.com/shop/raymond-matabosch/un-r%E9el-m%E9...

repris pour l'impression et commercialisé par le distributeur californien Ingram...

20:32 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

01 juin 2014

Cratère Patomsky, « nid d'aigle » yakoute. - suite II.

Chapitre III : Le cratère Patomsky, une structure géologique unique ? (Extraits)

formation d'un pingo en milieu hydrolique.jpg

Pour les géologues russes, auxquels les scientifiques du monde entier emboîtent le pas, le cratère Patomsky, localisé dans un lointain secteur montagneux, - se situant à environ 200 kilomètres des premiers lieux habités du centre de la zone auri­fère de la villeBodajbo et à une distance similaire du lac Baï­kal -, de la Sibérie Orientale recouvert par des broussailles denses, « est une structure géologique unique sur la Terre » et aussi « l'un des objets mystérieux qui, par sa taille, a l'appa­rence d'un cratère lunaire. »

 

[….]

 

De fait, suivant la découverte faite, en Novembre 2009, par un passionné de glaciologie français, Claude Beaudevin, et un informaticien, Bruno Pisano, « dans les environs de Gre­noble, vers le Col du Coq, Massif de la Chartreuse, au bord du sentier qui mène du Habert du Col du Coq au Col de la Faita, en UTM WGS 84 : 31T 0721670/5020250, à 1.450 mètres d'alti­tude, une forme de relief tout à fait semblable à un pingo ». le cratère Patomsky ne serait pas unique en son genre

De taille réduite, largement érodée, datant de la glacia­tion de Würn, de la fin du Pléniglaciaire supérieur ou du Dryas ancien, - première époque du Tardiglaciaire -, entre 21.000 et 17.000 Bephore Christ, - des cicatrices de lithalses, dans les Ar­dennes belges, et des mardelles, dans le Berry, étant datées du Dryas récent, entre 10.000 à 12.000 ans BP -, les inventeurs de la structure précisent qu'il « s'agit d'un cône régulier, d'une trentaine de mètres de diamètre à la base et d'une dizaine de mètres de hauteur. A son sommet, une dépression conique de 3 à 4 mètres de diamètre et de 1 mètre de profondeur environ. L'en­semble, qui se situe en forêt, dans une pente assez soutenue, se présente comme un « petit volcan de poche. »

 

[….]

 

La structure, comportant de nombreux blocs de calcaire, débités par gélifraction, est érodée. Au centre de la dépression sommitale un petit dôme, de 2 mètres de diamètre environ et de 0,30 à 0,40 mètre de hauteur, bien qu'envahit par la végétation, est encore visible. De toute évidence, c'est unpingo qui s'est for­mé en milieu hydraulique, - en système ouvert -, et qui, bien que de plus petite dimension et beaucoup plus verdoyante, est le mo­dèle réduit de celle, composée de blocs, fragmentés en débris anguleux par la cryoclastie, de calcaire et autres roches, du cra­tère Patomsk.

 

[….]

18:35 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés, Sciences : volcanisme et volcanologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

31 mai 2014

Cratère Patomsky, « nid d'aigle » yakoute. - suite I.

Chapitre II : Le cratère Patomsky est un bulgunniakh (un pingo). Première partie

Le mystérieux cratère Patomsky 2.jpg

Le cratère Patomsky domine la taïga comme une pyra­mide égyptienne. Dmitri Petrovitch Gladkochub, Docteur en sciences géologiques et minéralogiques, directeur de l'Institut de la croûte terrestre, professeur de géologie et de minéralogie à la Faculté géologique de l'Université d’État d'Irkoutsk et vice-président du Présidium de la Branche Sibérienne de l'Académie des Sciences de Russie, estime que la structure Patomsky, une une structure géologique unique sur la Terre, située dans un lointain secteur montagneux recouvert par les broussailles denses de la Sibérie Orientale, a été nommée « cratère » par erreur. « Lors­qu’on parle d’un cratère... », explique-t-il, « on suppose une ca­vité. Dans ce cas-là, il s’agit plus tôt d’un cône, c'est-à-dire qu'il existe une forme positive du relief. Ensuite, le cratère ap­paraît généralement suite à la chute de corps célestes. »

geyser froid reconstitué sur Encelade.jpg

Depuis 2005, huit expéditions ont été menées pour tenter d’établir l’origine du « Nid de l’aigle de feu », mais ni un pro­cessus volcanique, ni la chute d’un météorite, ni le crash d’un objet tridimensionnel en forme d'un ellipsoïde, ni celui d'un corps cylindrique n’ont été confirmés. Certes les résultats des recherches semblent mettre en évidence le cryovolcanisme qui se serait produit à l'époque du Petit Âge Glaciaire, - entre 1303 et 1860 -, et serait la résultante d'émission de vapeur et de déga­gements instantanés particulier. Selon Dmitri Petrovitch Gladkochub « le cratère continue sa formation et les détecteurs instal­lés sur la superficie de la structure, si leur position change, au fil des semaines et des mois, seront annonciateurs du fait que le cratère est vivant et bouge. »

cryovolcan.jpg

A l'instar des volcans de boue, - volcans d'asphalte -, conséquence de l'expulsion de gaz, - principalement du mé­thane, mais également du dioxyde de carbone et de l'azote -, et de boue, et des volcans de sédiments, le cryovolcanisme, - vol­cans de glace, geysers froid -, phénomène assimilé à une forme de volcanisme igné se produisant dans une zone recouverte de glace, est surtout spécifique des lunes glacées, - Triton satellite de Neptune ; Titan, Encelade et Miranda satellites de Saturne ; Europe et Ganymède satellites de Jupiter... -, et autres objets as­tronomiques à très basses températures. Ce type de volcan éjecte des éléments volatils, - liquides ou sous forme de vapeur. comme de l'eau, de l'ammoniac ou du méthane -, qui se condensent sous forme solide.

volcan de glace.jpg

Ce phénomène rare se retrouve aussi sur la Planète Terre mais seulement le long des zones côtières et des berges des grands lacs, en hiver, lorsque la glace commence à s’étendre le long des rivages. Celle-ci est alors bousculée, brisée, déplacée par les vents et le mouvement des vagues. Des barrières de glace sont ainsi créées et des morceaux de glace, liés entre eux, ancrés aux bordures côtières, s’étendent au-dessus de l’eau. Par­mi ces nombreux blocs, certains comprennent des tunnels reliéau plan d'eau lacustre ou marin. Si la température de l’air, à la surface, est inférieure à 0° Celsius et si les vagues sont hautes et viennent se briser sur la grève, des « volcans » se forment. Au moment où elles frappent une barrière de glace, elles apportent de l’énergie à l’eau profonde, la brisant et forçant cette eau à en­trer « en éruption » en formant une galerie. L’eau, ainsi éjectée, retombe sur la glace, gèle rapidement et forme un cône de glace.

Pingo 1.jpg

Les pingos, - mot inuit désignant une petite colline de glace en forme de cône -, sont une autre type de cryovolcanisme périglaciaire et sont apparus durant les époques glaciaires, es­sentiellement dans le Nord et l'Est de l'Europe ou prennent nais­sance sous les climats froids des régions arctiques, subarctiques et antarctiques, dans le grand Nord canadien, - delta de la Mac­kenzie -, en Scandinavie, - archipel norvégien du Svalbard -, en Alaska, au Groenland, sur le continent Antarctique et en Sibérie, - bugor pucheniya et gidrolakkolity en russe et bulgunniakh selon un terme yakoute -. Avec les palses, - pe­tites buttes rondes ou ovales, en milieu périglaciaire, en contexte de pergélisol intermittent, dans les tourbières -, et les lithalses, - ou palses minérales rondes ou ovales, de même en milieu périglaciaire, à la limite entre le pergélisol continu et discontinu, dans les sols limoneux, les sédiments sableux ou les tufs volcaniques -, ils sont souvent regroupés sous le nom d'hydrolaccolites.

Pingo.jpg

Par définition, les hydrolaccolites sont des « collines de quelques mètres à quelques hectomètres de diamètre, hautes de 1 à 10 mètres, résultant de la fragmentation des roches par géli­fraction, - brusques variations de températures, par alternances de gel et de dégel -, et du soulèvement des formations superfi­cielles broyées par des lentilles de glace de ségrégation dues à la congélation d'eaux souterraines et se transformant en une mare, généralement circulaire, - les cicatrices dénommées la­quets en France -, s'il y a fusion. » Les plus grandes, avec un angle de pente de 30 à 40°, rarement supérieur à 45°, peuvent at­teindre 50 à 70 mètres de hauteur et 900 mètres de diamètre mais le diamètre moyen est de 200 mètres.

 

A suivre.

20:09 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés, Sciences : volcanisme et volcanologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

29 mai 2014

Cratère Patomsky, « nid d'aigle » yakoute.

Chapitre I : Découverte du cratère Patomsky.

 

Patom crater.jpg

Durant l'été 1949, le géologue Vadim Kolpakov qui avait en charge, officiellement, de dresser la carte géologique de la ré­gion d'Irkoutsk et, officieusement, de prospecter les veines auri­fères potentielles, - la ville de Bodaibo, toute proche, étant, de­puis 1864, date de sa fondation pour répondre aux besoins de l'industrie aurifère locale, l'un des principaux centres d'exploi­tation minière de l'or, en Russie -, et des filons mé­tallifères de pechblende, - minerai naturel de l'ura­nium -, fait la dé­couverte fortuite, dans les High­lands de Patom­sky, dans le dis­trict de Boday­binsky, oblast d'Irkoutsk, en Sibérie, d'une étrange et mysté­rieuse structure pédologique, le cratère Patomsky, - Патомский кратерen russe et Patom crater ou Patomskiy crater en an­glais -. Il est aussi connu sous les appellatifs « cône Kolpakov », - Патомский кратер ou Конус Колпакова, en russe -, « cra­tère Dzhebuldinsky », - Джебульдинский кратер, en russe -, et « cratère Yavaldinsky », - Явальдинский кратер -. La popula­tion locale yakoute le dénomme « Гнездо огненного орла », le « nid de l'aigle de feu.

les Highlands de Patomsky.jpg

Telle une pyramide égyptienne, la structure se localise à la frontière des régions d'Irkoutsk, - capitale de l'oblast d'Ir­koutsk -, et de Yakoutsk, - Iakoutsk, capitale de la République de Sakha ou Iakoutie - à environ 200 kilomètres des premiers lieux habités du centre aurifère de la ville Bodaïbo et à environ 700 kilomètres à l'Est du point d'explosion de la météorite de Tunguska. Elle a la forme d'un cône tronqué irrégulier, d'une hauteur de 15 mètres dans sa partie supérieure et de 70 à 80 mètres pour sa face inférieure, d'un diamètre, à sa base, de 180 mètres et de 86 mètres pour sa plate-forme supérieure creusée par une cavité en entonnoir hébergeant, en son centre, une protu­bérance en forme de dôme semi-circulaire de 12 mètres. La pro­fondeur du fossé annulaire interne est d'environ 8 à 10 mètres, son volume est estimée à 230.000 à 250.000 mètres cubes et sa masse à environ 1 million de tonnes.

Le mystérieux cratère Patomsky 1.jpg

Quand Vadim Kolpakov, faisant des recherches dans le district de Bodaibinsky, découvre cette particularité naturelle, il croit « que la chaleur l'a fait tomber dans la folie. De loin, le cratère ressemble à un tas de déchets géant », s'interroge car« la zone, éloignée de la taïga, est in­habitée et les camps de tra­vail du NKVD n'existaient pas dans la région », pense « à un artefact archéolo­gique plutôt qu'à l'érection, par les clans locauxEvenks et Yakoutes, de cairns dont ils n'avaient pas existence » et juge qu'il « est temps de réfléchir sur les mystérieux Hyperboréens, une préten­due civilisation des temps anciens qui auraient créé une puissante civilisation. »

Vadim Kilpakov.jpg

S'en rapprochant, il réalise « que la colline mystérieuse n'est pas l'œuvre de l'homme, mais ressemble, plutôt, à un cône volcanique, de base parfaitement ronde, haut comme une mai­son de 25 étages Toutefois, les volcans qui se situent à la fron­tière de la Yakoutie et de la région d'Irkoutsk, sont inactifs de­puis des millions d'années. Au différent, le cratère Patomsky est assez récent. Il est implanté sur le versant d'un mamelon envahi par les mélèzes Sur les flancs de la structure et dans le cratère lui-même, les arbres, quelques mélèzes rachitiques ne comptant pas, ne poussent pas. » Il estime que « cette formation naturelle, étonnamment, unique et sans équivalent dans le monde », qu'il nomme « cratère Patomsky », - du nom du bassin de la rivière Patom qui coule non loin -, existerait depuis «  50 à 200 ans » et note « ...et un autre mystère concerne la paroi annulaire du cratère où j'ai trouvé, dans le milieu du bassin, un dôme semi-circulaire d'un diamètre de 15 mètres. Dans les volcans, même éteints, ces dômes ne peuvent pas être... »

Le mystérieux cratère Patomsky 2.jpg

Kolpakov est, lors, instruit, par les nomades Yakoutes, que ce site énigmatique est appelé le « Nid de l'Aigle de feu », que « les cerfs et les rennes évitent les Highlands autour du cra­tère Patomsky » et que les « gens qui l'approchent, se sentent mal à l'aise. » Par la suite, et durant plusieurs années il a essayé d'organiser une expédition scientifique afin de mieux com­prendre « l'anomalie Kolpakov », mais toutes les institutions géologiques, de Sibérie orientale, cherchant activement de l'ura­nium, - l'URSS ayant besoin d'une bombe nucléaire pour concurrencer les États-Unis -,.il n'a pu réunir ni argent pour fi­nancer son expédition, ni personnel pour le seconder dans ses re­cherches. De fait, l'étude du cratère est restée lettre morte jus­qu'en 2005.

20:44 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés, Sciences : volcanisme et volcanologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

28 mai 2014

Astéroïdes & météorites : une menace ? Tome I Impacts de météorites en Russie.

Il ne faut pas s'en cacher... et je me suis laissé tenter par l'aventure... et la contrainte d'une telle forme d'écriture «cadrée», devant «répondre à certains critères»...

Mon premier livre de commande pour une association russophone d'outre-atlantique qui sera traduit, dans un premier temps, en anglais et, en Septembre 2014, publié aux Etats-Unis

Astéroïdes & météorites, une menace  Tome I.jpg

 

La mouture en français : Astéroïdes & météorites : une menace ? tome I

 Tome I Impacts de météorites en Russie.

de Raymond Matabosch

 

ISBN 9781291888560

Prix livre papier : 15,00 €

Collection : Classique

Thème : Sciences & astronomie.

Nombre de pages : 136

Reliure : Dos carré collé à couverture souple

Impression intérieure : Noir & Blanc

 

Les étoiles filantes ou météores sont des morceaux de matière, chauffés à l'incandescence par le frottement de l'air, tombant à travers l'atmosphère de la Terre. Les trainées lumineuses, dénommées météores, ou météoroïdes, que génèrent les corps extraterrestres, lors de leur pénétration dans l'atmosphère, peuvent produire, s'il ne se sont pas entièrement consumés, des météorites. L'étude, en laboratoire, permet de penser que la plupart des météorites sont des fragments issus de la « Ceinture d'astéroïdes », située entre les orbites de Mars et de Jupiter. Quelques fois, ces astéroïdes sortant de leur orbite, sont éjectés vers les confins de l'Univers, vers le Soleil, ou vers les planètes internes du Système Solaire.

11:32 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés, Sciences : volcanisme et volcanologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

08 mai 2014

Dans le cadre d'une conférence : Les Moulins à eau

Les moulins à eau.jpg

Les moulins à eau

94 Pages

Impression Noir & Blanc

ISBN 9781291866162

L'idée de transformer en énergie mécanique utilisable l'énergie contenue dans l'eau des rivières sous forme cinétique et sous forme potentielle est très ancienne. En effet les roues hy­drauliques utilisables seulement pour les basses chutes ont été les premières machines transformatrices d'énergie et les moulins à eau ont satisfait aux deux principes essentiels du fait que l'eau pénètre dans la machine sans produire de choc et a perdu, au cours de sa traversée de la machine, la vitesse initiale qu'elle a possédé à son entrée. Si ces deux principes sont satisfaits, il n'y a pas ou peu de pertes d'énergie sous forme de turbulence ou d'énergie cinétique résiduelle.

Ainsi, imaginé dès les temps de l'Âge des Métaux, sont nés, dans l'esprit des peuples du Croissant Fertile... les moulins à eau....

Plaquette réalisée dans le cadre de la préparation et de la rédaction du texte de la conférence sur les moulins à Montpellier, sur la fleuve Le Lez, qui sera donnée le 22 Mai 2013, à 14 h 30, avec visite commentée dun moulin en activité, à la maison Pour Tous George Sand, à Montpellier.

20:48 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés, Voyage en Terres Héraultaises | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

03 mai 2014

Histoire des Moulins, à Montpellier : les Moulins, à eau, à farine, à foulons, à vent…

Texte de la conférence sur les moulins qui sera donnée à la MPT George Sand, à Montpellier, le 22 Mai 2014, à 15 h 30.

Chapitre II

Les prémices des moulins.

pierre ronde roulant dans pierre creuse.jpg

Avec la sédentarisation, les populations ont augmenté de manière importante. Suivant la proportion de squelettes d'enfants et d'adolescents découverts dans les cimetières de cette époque, cette augmentation serait de 30% après l'avènement du Mésolithique, il y a 12.000 à 14.000 ans. Cette augmentation peut s'expliquer par le fait que la sédentarisation a séparé les bébés de leur mère, le sevrage devenant plus précoce, alors dans le nomadisme les mères transportaient leurs enfants avec elles, maintenaient un contact quasi perpétuel avec le bébé et, la période d'allaitement étant donc plus longue, la femme ne pouvait enfanter à nouveau qu'après total sevrage de l'enfant. Et il peut se penser que « C'est la crise démographique due au trop grand nombre d'enfants qui a conduit à l'adoption de nouveaux moyens de production et qui a poussé nos ancêtres du Mésolithique et du Néolithique vers d'autres sources d'alimentation : l'agriculture et l'élevage... Cette révolution dite du néolithique a intensifié la sédentarisation, laquelle a augmenté encore la fécondité. Une sorte de processus qui s'est auto-alimenté. »

En généralité, il est considéré que la culture des céréales qui constitue l'une des premières activités agricoles, a permis l'essor des grandes civilisations, car elle a constitué l'une des premières activités agricoles. En effet, tenant au fait que les rendements sont élevés et que la conservation des graines est bonne permet la constitution de réserves, d'une part, et, d'autre part, en fournissant une alimentation régulière et abondante aux populations, elles ont favorisé l'organisation de sociétés plus denses et plus complexes. Les civilisations moyen-orientales et européennes se sont construites autour du blé, celles d'Extrême-Orient autour du riz, au Sud, et du blé, au Nord, celles des peuples amérindiens autour du maïs et celles d'Afrique noire autour du mil.

Conséquemment, la farine devient alors la nourriture de base pour la confection de bouillies et de galettes. Et l'eau devient, elle, un élément essentiel pour arroser les terres et faire pousser les cultures légumières et céréalières d'autant que la culture des céréales nécessite de très grandes quantités d'eau douce. En moyenne, l'ordre de grandeur est de 1.000 mètres cubes d'eau pour une tonne de céréales soit 1 mètre cube d'eau pour 1 kilogramme de céréales.

Nous ne devons pas oublier quand même que des indices d'utilisation de céréales datent d'environ 100.000 ans. Elles concernent des traces de sorgho sauvage trouvées sur des grattoirs de pierre du Paléolithique découverts dans des grottes d'Afrique et d'Europe de l'Ouest, - Espagne, France et Italie -,. Cette farine ou les grains écrasés étaient peut-être consommés avec des fruits ou des tubercules, voire déjà en bouillie fermentée. Si les paléontologues se montrent encore sceptiques, il n'est pas à oublier que les premières les traces archéologiques les plus anciennes concernant le blé et l'orge remontent à 23.000 ans avant notre ère et ont été découvertes tant dans le Croissant fertile qu'en Afrique du Nord, en Espagne et en Languedoc-Roussillon, en Aquitaine et en Provence.

Pour obtenir de la farine avec les caryopses, - c'est à dire, en botanique, les fruits et en langage courant, les grains -, des céréales, l'homme, après avoir dépiqué les épis soit à l'aide d'une planche à dépiquer et d'un maillet, - remplacé ensuite par un fléau -, soit par foulage, - ou piétinement humain ou animal -, soit par chaubage, - ou égrainage sur une grosse pierre -, a d'abord employé le concassage en écrasant les grains entre deux pierres. Ensuite, abandonnant cette technique rudimentaire, il a roulé une pierre ronde dans une pierre creuse contenant les grains à écraser et à moudre. Enfin, améliorant la technique du concassage, il a utilisé un pilon et un mortier et les égyptiens, depuis la période dite prédynastique, vers 5.500 avant notre ère, jusqu'au terme de la dynastie des Ptolémées, en l'an 30 avant Jésus Christ qui correspond, l'Égypte étant défaite et conquise par Rome, au début de la dynastie romaine, procédaient encore de cette manière là.

13:56 Écrit par catalan66270 dans Manifestations littéraires, Mes livres publiés, Voyage en Terres Héraultaises | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

02 mai 2014

Histoire des Moulins, à Montpellier : les Moulins, à eau, à farine, à foulons, à vent…

Texte de la conférence sur les moulins qui sera donnée à la MPT George Sand, à Montpellier, le 22 Mai 2014, à 15 h 30.

Chapitre I

En guise de mise en situation.

L’arrivée de l’Homme moderne, en Europe, est estimée s'être produite il y a environ 40.000 ans au cours de la dernière époque du Paléolithique et est caractérisée par le développement de nouvelles techniques telles que les lames retouchées, les grattoirs, les burins, les pointes de projectiles, les outils en os et en bois animal, les harpons, les propulseur, etc., le développement et l'explosion de l'art pariétal tel celui des grottes Chauvet, Cosquer, d'Altamira, de Lascaux..., et du mobilier dont le plus bel exemple en sont les « Vénus » gravettiennes de nouvelles techniques qui ont été codifiées successivement en Châtelperronien, Aurignacien, Gravettien, Protomagdalénien, Solutréen, Badegoulien, Magdalénien, Épigravettien. Cette première « révolution industrielle » se situe entre 35.000 et 10.000 ans avant notre ère et correspond à la deuxième moitié de la période de léger réchauffement climatique interpléniglaciaire qui s'est produite durant la glaciation de Würn.

Grottes d'Eyzies-Cro-Magnon.jpg

L'homme que nous dénommons « Homme de Cro-Magnon » et aussi « Homo-sapiens-sapiens », - l'homme qui sait qui sait -, est venu de Sibérie ce qui correspond, depuis l'Oural à l'Océan Pacifique et de l'Océan Arctique aux frontières du Kazakhstan, de la Mongolie et de la Chine, à la Russie asiatique. Il a profité de cette amélioration temporaire du climat pour coloniser l'Europe. Accompagné de chiens domestiqués qui lui confèrent un avantage pour la chasse, il cohabite avec l'Homme de Néandertal jusqu'à son extinction, vers 28.000 ans avant le présent, de celui-ci, qui est attestée en France, en Italie et en Espagne?

Pour l'image populaire, jusqu'à la fin du Paléolithique que les scientifiques estiment s'être achevé il y a environ 12.000 ans, ce qui coïncide avec la fin de la glaciation de Würn et le début de notre interglaciaire actuel, aussi appelé Holocène, les hommes sont vêtus de peaux de bêtes et s'alimentent en pratiquant la chasse, le charognage et la cueillette des plantes et des fruits. Ce sont des « cueilleurs-chasseurs » nomades qui suivent les mouvements de la faune chassée. Ils établissent des campements temporaires en fonction de leur zone de chasse et des saisons.

 

Grottes d'Eyzies-Cro-Magnon 1.jpg

En réalité, à partir de 20.000 ans avant notre ère, les effets de la glaciation commencent à s'estomper dans tout l'Ouest européen, en Afrique du Nord et en Asie du Sud-Est. En trois ou quatre milliers d'années, et non pas uniquement dans le Croissant Fertile, - les régions de Mésopotamie et du Levant au Proche-Orient Moyen-Orient, comprenant les territoires des États actuels du Liban, de Chypre, du Koweït, d'Israël, de Palestine ainsi que des parties de la Jordanie, de la Syrie, de l'Irak, de l'Iran, de l'Égypte et le sud-est de la Turquie. - mais dans plus de 20 régions se situant dans cette zone beaucoup plus tempérée, aux terres libres de toute glace et moins sujette au sol gelé, l'homme va passer du statut de prédateur à celui de producteur. Ainsi, à partir de 17.000 ans avant Jésus Christ, il va s'essayer à dominer la nature et à la transformer pour mieux l'utiliser.

Vestiges du village de Skara Brae en Ecosse..jpg

Petit à petit, l'homme se sédentarise. Il développe, alors, l'agriculture, domestique de plus en plus d'animaux tels les moutons, les porcs, les hipparions, - ou ancêtres des chevaux qui avaient une hauteur moyenne de 1,4 mètre au garrot et qui ont connu une grande réussite -, les vaches, les chèvres..., fabrique de nouveaux outils et des armes de jet, tisse les premiers vêtements avec des fibres de lin, de chanvre, de poils d'animaux et de la laine d'ovins, cultive les céréales comme l'engrain ou petit épeautre, l'égilope, l'amidonnier, l'épautre, le quinoa, le sorgho, le millet, la folle avoine, le seigle, le sarrazin, le triticale, le riz, le sésame..., ainsi que les légumineuses telles les lentilles, les fèves, les pois... qui poussaient à profusion et les astéracées comme les chardons, les artichauts, les cirses, le panicaut... Enfin, l'homme protohistorique, - ou histoire de l'homme avant l'invention de l'écriture -, réalise les premiers croisements afin d'améliorer les semence, - le blé provenant d'un croisement entre l'engrain et l'égilope -, et initialise les prémices de l'irrigation.

17:26 Écrit par catalan66270 dans Manifestations littéraires, Mes livres publiés, Voyage en Terres Héraultaises | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu