Avertir le modérateur

09 février 2011

Serait-ce un signe précurseur du réveil prochain du volcan italien Campi Flegrei ?

 

Suivant des images satellite, - © 2011 TerraMetrics -, des "fumoirs" et des évents fumerolliens viennent d'apparaitre sur le plateau marin côtier, en surplomb du cratère Monte Procida et du Mare Morto entre Torregaveta, le Monte Procida, le Porto Miseno et l'île de Procida, et sur le plateau côtier îlien de Procida, au Nord et au Nord-Nord-Est de la dite île...

Serait-ce, après les activités anormales thermales et fumerolliennes recensées depuis octobre 2006 sur le Pisciarelli, de nouveaux signes précurseurs annonciateurs d'un réveil prochain du volcan italien Campi Flegrei, à 6 kilomètres de Naples ?

Les champs Phlégréens, en italien, Campi Flegrei, autour de Pouzzoles, constituent une région volcanique située à l'Ouest de la ville de Naples, en Italie.

Le niveau du sol dans la région des champs Phlégréens s'est élevé d'environ 4.70 métres , depuis 1970, par un phénomène de bradyséisme. C'est un supervolcan, - une caldeira  de volcan gris -, encore en activité.

Il est célèbre pour ses explosions apocalyptiques :

- 37.000 ans et le tuf gris recouvrant toute la Campanie et une partie du Latium, sur un rayon de 150 kilomètres, - Indice d'Explosivité Volcanique 8 - ;

-15.000 ans et le tuf jaune Napolitain recouvrant une partie de la Campanie sur un rayon de plus de 50 kilomètres, - Indice d'Explosivité Volcanique 7 -.

L'un des principaux volcans des champs Phlégréens est la Solfatara dont la dernière éruption s'est produite en 1158.
Super-volcan actif, sa caldeira a un diamètre de 12 X 15 kilomètres, le Campi Flegrei a toujours connu, depuis le début de l'Holocène, des éruptions sub-aériennes et sous-marines durant trois périodes bien caractéristiques, la première se situant entre 13.000 et 7.500 avant J.C., la seconde entre 6.600 et 6.200 avant l'Ère Chrétienne, et la dernière entre 2.800 et 1.800 ans avant J.C.. Deux éruptions se sont produites dans les temps historiques, l'une, en 1158, à la Solfatara, et l'autre, en 1538, au Lac d'Averno et la formation du dernier cône volcanique de 133 mètres d'altitude, le Monte Nuovo.
Les évents fumerolliens et les fumoirs.

Monte Procida 1 : bas de l'image, 2 évents à 3 mètres de profondeur, en haut à droite étant la trace d'une embarcation.

Monte Procida 2

Monte Procida 3, entre 7 et 10 mètres de profondeur.

Procida 1, à droite vers le centre de l'image et tout en haut à gauche, la trace à gauche étant celle d'une embarcation.

Pour en connaître plus sur le supervolcan des Champs Phlégréens, une série d'articles de Raymond Matabosch :
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu