Avertir le modérateur

29 août 2010

Magnitude 6.1, Jalisco, Mexique, le 24 Aout 2010.

Le 24 Aout 2010 à 02 h 12 Temps Universel, le 23 Août 2010 à 21 h 12 Heure locale, un séisme de Magnitude du Moment 6.1, a frappé, au large des côtes de l'État de Jalisco, un État du Mexique en bordure de l'océan Pacifique .

Son épicentre, latitude 18.96° Nord, longitude 107.37° Ouest, est situé à 247 kilomètres au Sud-Ouest de Tomatlán, Distances 290 kilomètres au Sud-Ouest de Puerto Vallarta, à 296 kilomètres à l'Ouest de Cihuatlán, à 315 kilomètres à l'Ouest de Manzanillo, à 325 kilomètres à l'Ouest-Sud-Ouest de Autlan et à 855 kilomètres à l'Ouest de Mexico city, capitale fédérale des « Entités fédérales » mexicaines, - ou États-Unis mexicains -.

Son hypocentre est localisé, sur la fracture Rivera, à 20 kilomètres de profondeur pour le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen et à 10 kilomètres de profondeur pour l'United States Geological Survey

Le Mexique est une fédération constituée de 31 états libres et indépendants, délimitée au Nord par les États-Unis d'Amériquz, dont il est en partie séparé par le Río Bravo, au Sud par le Guatemala et le Belize, à l'Ouest par Océan Pacifique, et, à l’Est, par l'Océan Atlantique. Il se situe entre le 14° et le 32° parallèle, latitude Nord, sur la plaque tectonique Nord-Américaine, à l’intersection de trois plaques tectoniques, les plaque Pacifique, deux reliquats subductants, - les plaques Rivera et Cocos -, de l'ancienne plaque tectonique, la plaque Farallon, et Caraïbes.

Appartenant à la ceinture de feu du Pacifique, le Mexique est réputé pour être une des zones sismiques les plus actives au Monde : le séisme de Mexico, en 1985, 8,1 de magnitude sur l’échelle ouverte de Richter, avait fait 30.000 victimes environ dont près de 5.000 à Mexico-city. L’activité volcanique, plus de 2.000 volcans actifs ou en sommeil, majoritairement implantés, plus de 1.000 cônes volcaniques et stratovolcans, le long de l'axe néo-volcanique, - la Cordillère Néovolcanique, ou Ceinture Volcanique Transmexicaine qui s'étend depuis la baie de Banderas, sur la côte Pacifique, jusqu'au massif des Tuxtlas, près de la côte du golfe du Mexique -, y est également importante. Le plus jeune volcan du Mexique, le Paricutin, 2.800 mètres, dans le Michoacán, état voisin de l'État de Jalisco, est apparu, dans un champ, en 1943.


La plaque Rivera.


La plaque Rivera, reliquat de la plaque Farallon, est une micro-plaque tectonique située au large de la côte Ouest du Mexique, juste au sud de la péninsule de Baja California. Elle est délimitée, à l'Ouest, par la Ride du Pacifique Oriental, au Sud-Ouest par la très controversée faille transformante, - ou Fracture -, Rivera, au Sud-Est par une zone de déformation et, au Nord par la Fosse d'Amérique Centrale et une autre zone de déformation.

Il est communément admis que la plaque Rivera s'est séparée de la plaque Cocos, située sur son Sud-Est, il y a, environ, 5 à 10 Millions d'années. La subduction de la plaque Rivera, sous la plaque Nord-Américaine, dans la Fosse d'Amérique Centrale a toujours été la cause des plus grands tremblements de terre dans l'histoire du Mexique, y compris, au cours du XX° siècle, celui du 3 Juin 1932 dans l'État de Jalisco. Le séisme avait une magnitude de 8,2 et fut suivi d'une réplique de magnitude 7,8, les deux secousses ayant fait des victimes et des dégâts considérables.

Le 9 Octobre 1995, un tremblement de terre, de magnitude 7.6, causant d'importantes pertes humaines et matérielles, s'est produit sous la région de Jalisco. En outre, un séisme, de magnitude 7.8, a frappé, près de Colima, le 24 Janvier, 2003.


La plaque Farallon.


La plaque Farallon, ainsi nommée par la présence des îles Farallon situées à l'Ouest de San Francisco, est une ancienne plaque océanique entrée en subduction, sous la côte Ouest de la plaque tectonique Nord Américaine, au Jurassique, lors de la dislocation de la Pangaea.

Au fil du temps, sous la poussée conjointe, d'Ouest en Est de la plaque Pacifique et d'Est en Ouest de la plaque Nord-Américaine, la partie centrale de la plaque Farallon a été totalement subductée sous la partie Sud-Ouest de la plaque lithosphèrique supportant l'Amérique du Nord.

Les résidus fossiles de la plaque Farallon sont les actuelles plaques Juan de Fuca, Explorer et Gorda qui continuent à s'enfonçant sous la partie Nord de la plaque Nord-Américaine, les plaques Rivera et Cocos plongeant sous l'Amérique centrale et la plaque de Nazca s'enchâssant sous la plaque Sud-Américaine.

La subduction de la plaque Farallon a, également, transporté d'anciens arcs insulaires et divers fragments de croûtes continentales, appelés terranes, permettant leur agglomération, une majeure partie de son Ouest étant composée par ces terrains accrétés, avec la plaque Nord-Américaine.


La fracture Rivera.


Les données bathymétriques et les mécanismes au foyer des séismes, le long de la zone de fracture de Rivera, permet d'individualiser, le long de dite zone de fracture, trois segments distincts sub-linéaires.

Cette zone de fracture n'est, en aucune mesure, une faille transformante classique aux normes actuellement admises et acceptées par les collèges scientifiques, c'est, au différent, une zone d'accommodation et/ou d'hébergement entre deux systèmes d'épandage. Le segment occidental, dans l'axe de la faille de San Andreas et du Golfe de Basse Californie, rayon de rotation Nord 54° Ouest, appartient à ce système, le segment oriental, dans l'axe de la Ride Est-pacifique, rayon de rotation Nord 85° Ouest, fonctionne avec le dit système. Le segment central, dans un axe Nord-Ouest, rayon de rotation Nord 72° Ouest, relie les deux systèmes.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu