Avertir le modérateur

29 janvier 2010

Les Oies sauvages

Les Oies sauvages
-Naga-uta et Haïbun -

Acheter Les oies sauvages. Naga-uta et Haïbun


Extrait de Préface.

A écouter les autochtones nippons, la poésie japonaise est, de toutes les littératures est-asiatiques, - et qu'en dire de leurs maîtres? -, la forme littéraire la plus élaborée, la plus importante, la plus appréciable, la plus conséquente, la plus cruciale, la plus éminente, la plus essentielle, la plus fondamentale, la plus notable et la plus vitale, la mieux assimilée, la mieux composée, la mieux concoctée, la mieux digérée et la plus excellemment méditée, œuvrée, pensée, préparée, produite, du macrocosme poétique ikebanien, en outre, malgré la prolifération des romans dont seuls une infime minorité nécessite respect et reconnaissante, - que dire de la majorité bassement intellectualisée et la seule digne, tant les écrits sont exécrables, environ 10.000 publications, en France par an alors que 500 suffisent amplement, -... la forme la plus respectée et, d'autant plus, la plus lue, partout dans le monde.


"....................................."

 

Dans la littérature ancienne japonaise, on distinguait, traditionnellement deux grands types de poésie: La poésie dite japonaise « Waka » et la poésie chinoise, « kanshi » . Et c'est au X° Siècle que cette littérature acquit ses lettres de noblesse, cela d'autant plus que le japonais, en tant que langue écrite, avait fait son apparition.

La première anthologie poétique, « Le Man'yôshû », apparut au IX° Siècle. Compilée au cours du VIII° Siècle, elle est le plus ancien ouvrage entièrement composé en langue japonaise écrite en caractères chinois. Ce « recueil de dix mille feuilles » est non seule­ment l'ancêtre des nombreux florilèges de la poésie japonaise, il est aussi celui qui touche, le plus, la sensibilité des Japonais d'aujourd'hui qui éprouvent une sorte de nostalgie pour ce qu'ils appellent « le monde du Man.yôshû. »




Le livre Les oies sauvages. Naga-uta et Haïbun

07:20 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nagaèuta, haïbun, poéqie, soleil-levant | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les Quatre saisons

 


Acheter Les Quatre saisons


Recueil de Haiku et de Haibun
avec kigo sur les cinq saisons japonaise
Le Printemps, l'Eté, l'Automne, l'Hiver
et le Nouvel An.



Illustrations: Raymond MATABOSCH




Extrait de Préface


Le haïku ne se contente pas de décrire les choses, il nécessite le détachement de l'auteur. Il est comme une sorte d'instantané. Il n'exclut cependant pas l'humour, les figures de style, mais tout cela doit être utilisé avec parcimonie. Il doit pouvoir se lire en une seule respiration. À voix haute, de préférence. Il incite à la réflexion. C'est au lecteur qu'il revient de se créer sa propre image. Ainsi, le haïku ne doit pas décrire mais évoquer. Plutôt qu'une phrase répartie sur trois lignes, le haïku procède par une notion de césure, le kireji. La principale difficulté pour les haïkistes français est de retrouver une notion de flou qui est plus appropriée à la langue japonaise, qui n'utilise pas autant d'articles ou de conjugaisons que le français. Des débats ont également lieu pour tenter de donner des pistes sur la ponctuation. Des tirets, des espaces ou signes d'ondulation paraissent le mieux s'approcher de la façon d'écrire très sobre des japonais....


Le livre Les Quatre saisons

07:15 Écrit par catalan66270 dans Mes livres publiés | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : haïku; poésie, soleil-levant | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu